OK
Accueil > Communauté > Forum Ose Immunotherapeutics

La Biotech Covid gagnante? - Page 10

Cours temps réel: 12,18  -0,81%



philiberts philiberts
05/01/2021 09:38:58
2

Bon trade à vous

  
Répondre
Invectus Invectus
05/01/2021 09:31:47
2

Rentré hier, à 7.22, aucun regret, il ne reste plus qu'a surfer...


  
Répondre
Ribo Ribo
04/01/2021 14:34:41
4

Ribo est dans la place (350 à 7.30€)


Le 22/12/2020 sur Bousier

OSE Immunotherapeutics monte de 1,1% à 7,50 euros ce mardi après l'annonce de l'inclusion du premier patient dans l'essai clinique de phase 2 évaluant OSE-127/S95011, antagoniste du récepteur à l'IL-7, chez des patients souffrant de rectocolite hémorragique active modérée à sévère...
"L'inclusion du premier patient dans cette phase 2 est une étape clé dans le développement clinique d'OSE-127/S95011. Cette étude est fondée sur une base solide avec des résultats de phase 1 encourageants et un mécanisme d'action innovant et différentié d'OSE-127/S95011, seul anticorps monoclonal doté de propriétés purement antagonistes de l'IL-7R. Nous sommes impatients de confirmer l'efficacité du produit dans la large population de patients souffrant de rectocolite hémorragique, une maladie inflammatoire de l'intestin, chronique et invalidante, qui touche chaque année 12,2 personnes sur 100.000", commente Alexis Peyroles, Directeur général d'OSE Immunotherapeutics.

L'étude de phase 2 randomisée, en double aveugle versus placebo vise à évaluer l'efficacité et la tolérance d'OSE-127/S95011 chez des patients atteints de rectocolite hémorragique active modérée à sévère après échec, perte de réponse ou intolérance à un ou plusieurs traitements antérieurs.

Profil de tolérance

La population à l'étude (en échec ou intolérants aux immunosuppresseurs, aux anti-TNF? ou anti-intégrines, à l'ustekinumab et/ou corticostéroïdes) a été sélectionnée en raison du besoin chez ces patients d'alternatives thérapeutiques qui pourraient leur éviter le plus longtemps possible les complications liées à la maladie, et chez lesquels le profil de tolérance d'OSE-127/S95011 peut être évalué de manière fiable...

OSE-127/S95011 est développé en partenariat avec Servier dans le cadre d'un accord d'option de licence jusqu'à la finalisation de deux études cliniques de phase 2, avec exercice de l'option à la finalisation positive de l'une des deux études. La phase 2 en cours dans la rectocolite hémorragique est menée sous la promotion d'OSE Immunotherapeutics et en parallèle, une autre phase 2 dans le syndrome de Sjögren va démarrer prochainement sous la promotion de Servier.

"Le lancement de cette étude était attendu pour cette année et confirme donc la bonne tenue du calendrier... L'étude menée par Servier n'est pas lancée, mais il n'y pas de raison de s'inquiéter d'un retard significatif, compte tenu des multiples autorisations déjà obtenues dans de nombreux pays" explique Portzamparc qui cible un cours de 11,70 euros en restant à l'achat sur le dossier.

  
Répondre
Ribo Ribo
04/01/2021 13:59:58
3

(B l oo m berg) - January 3, 2021, 7:12 pm


►La variante sud-africaine de Covid pourrait être résistante au vaccin, met en garde un expert par Lizzie Roberts


La variante du coronavirus circulant en Afrique du Sud pourrait être résistante au vaccin, a suggéré un expert de premier plan, mais il a souligné qu'il suffirait de six semaines pour mettre au point un nouveau vaccin, si nécessaire.

Sir John Bell, professeur de médecine à l'université d'Oxford, a déclaré que son "intuition" était que les vaccins déjà en circulation seraient efficaces contre la nouvelle souche britannique, qui a été identifiée pour la première fois dans le Kent.

Mais il a ajouté : "Je ne sais pas pour la souche sud-africaine - je pense que c'est un gros point d'interrogation".

L'Afrique du Sud a été mise en quarantaine la semaine dernière après que le président Cyril Ramaphosa ait déclaré que la nouvelle variante, 501.V2, semblait être "plus contagieuse" que le virus qui avait circulé lors de la première vague.

Matt Hancock, le ministre de la santé, a déclaré le 23 décembre que deux cas de la souche sud-africaine avaient été identifiés au Royaume-Uni. Les cas et leurs contacts ont été mis en quarantaine, et le gouvernement a imposé des restrictions strictes sur les voyages en provenance d'Afrique du Sud.



S'adressant à Times Radio, Sir John a déclaré qu'il était plus préoccupé par la souche sud-africaine que par la souche britannique "par une certaine marge".

"Les mutations associées à la forme sud-africaine sont vraiment des changements assez importants dans la structure de la protéine", a-t-il dit, expliquant que la souche avait muté dans la partie du virus qui permet aux anticorps de s'y coller.

Sir John a ajouté que, bien qu'il n'y ait pas encore de données permettant de savoir si elle augmente la gravité, "elle a augmenté le pouvoir infectieux, probablement en augmentant sa capacité à se lier aux cellules humaines".

A la question de savoir si les vaccins Covid-19 actuels seraient capables de s'attaquer à la fois aux variantes britannique et sud-africaine, il a répondu que l'équipe de l'université d'Oxford était en train de l'évaluer et qu'il restait une "marge de manœuvre" car les vaccins fonctionnaient "bien mieux que ce que chacun d'entre nous pensait".

"Je pense qu'il est peu probable que ces mutations annulent entièrement les effets des vaccins - je pense qu'ils auront encore un effet résiduel", a-t-il déclaré, ajoutant qu'il était "parfaitement possible" de fabriquer de nouveaux vaccins en quelques semaines si nécessaire.

"Cela pourrait prendre un mois, ou six semaines, pour obtenir un nouveau vaccin, donc tout le monde devrait rester calme. Tout va bien se passer", a-t-il déclaré. "Mais nous sommes maintenant dans un jeu du chat et de la souris, car ce ne sont pas les deux seules variantes que nous allons voir. Nous allons voir beaucoup de variantes".

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)


LA VOIE CHOISIE PAR OSE I. EST PLUS LONGUE, MAIS AVEC 11 SITES CIBLÉS SUR LE VIRUS INITIAL LEUR VACCIN ARRIVERA JUSTE AU MOMENT OU ON CONSTATERA L’INCAPACITÉ DES AUTRES VACCINS A JUGULER LA PANDÉMIE.

  
Répondre
moicmoi moicmoi
04/01/2021 13:41:49
2

« « Il va être bientôt temps de songer à revenir dessus.... « «

Perso, je pense que c'est le moment, et qu’on peut risquer une petite ligne.

Mais en cas d’H.A. faudra surveiller de près, comme le lait sur le feu

Simple avis, et non…etc…etc….
Cours du moment : 7,22

  
Répondre
Invectus Invectus
04/01/2021 13:36:48
2

C'est par rapport a ses etudes en cours...

Il faut se placer avant la cohue....

Pour l'instant je n'ai pas encore de tempo précis...mais j'y songe

a +


  
Répondre
dudu34 dudu34
04/01/2021 13:32:31
0

Qu'est ce qui te fait dire ça ?

Elle a tapé son support oblique depuis un certain temps, les bandes de Bollinger se sont resserrées fortement et elle est bien en dessous de l'ichimoku.

Mais aucun volume...

Alors j'essaye de comprends

  
Répondre
Invectus Invectus
04/01/2021 13:05:28
3

Il va être bientôt temps de songer à revenir dessus....


  
Répondre
Ribo Ribo
18/12/2020 23:22:40
1

(A O F) - 18/12/2020 | 18:15►OSE IMMUNOTHERAPEUTICS : gratifie en actions ses salariés et son directeur général

OSE Immunotherapeutics a annoncé l'attribution de 244.500 actions gratuites au profit de ses salariés et l'émission de 22.625 actions gratuites au profit de son directeur général, Alexis Peyroles. Ces attributions et émissions visent à associer de façon étroite les salariés au capital de la société et les remercier compte tenu de la qualité du travail effectué pendant la crise actuelle liée au Covid-19.


> ON EST JAMAIS AUSSI BIEN SERVI QUE PAR SOI-MÊME !

  
Répondre
Ribo Ribo
18/12/2020 17:44:13
1

Sur BFMbiz ils en parlent dans quelques minutes !

  
Répondre
Ribo Ribo
18/12/2020 16:14:00
1

Super ! Mais on est loin de l'AMM...

Message complété le 18/12/2020 16:19:41 par son auteur.

€5.20 de soutien ! Pour la viennoiserie du 4 heures...

  
Répondre
Invectus Invectus
18/12/2020 15:58:48
1

Avec la photo c'est mieux:


Message complété le 18/12/2020 17:52:54 par son auteur.

OSE Immunotherapeutics Receives €5.2 M in Public Funding
for the Clinical Development of CoVepiT, its Second Generation COVID-19 Vaccine

@ Ribo,
5,2M€ , c'est plus qu'une viennoiserie....!!

  
Répondre
Invectus Invectus
18/12/2020 15:58:08
0

2:00 PM · 18 déc. 2020·

Je remercie Bpifrance, pour fournir € 5.2 soutien au développement de CoVepiT, notre COVID19 candidat vaccin conçu pour susciter une forte réponse des lymphocytes T à mémoire et être résistant aux mutations virales.

L'essai débutera au premier trimestre 2021.

Pour en savoir plus, cliquez ici: http://bit.ly/3gWPXc6

  
Répondre
Invectus Invectus
09/12/2020 19:05:33
3

Les biotechnologies développent des moyens innovants pour activer le système immunitaire contre COVID-19

Traduction partielle :

Publié : déc 08, 2020 Par Heather McKenzie

https://www.biospace.com/article/biotechs-developing-innovative-ways-to-activate-the-immune-system-against-covid-19/

Système immunitaire_comprimé

Après que les premiers résultats des vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna ont dépassé les attentes les plus folles en matière d'efficacité, on pourrait croire que nous avons trouvé la réponse pour nous libérer de l'emprise du COVID-19. En réalité, c'est un peu plus compliqué.

Des cas de réinfection commencent à apparaître, montrant que les anticorps protecteurs n'ont peut-être pas la longévité que nous espérions. Cela pose la question : Est-il plus important de provoquer une réponse robuste des anticorps, des cellules T ou des deux ? Deuxièmement, quelle est l'approche ou la plate-forme de diffusion qui permettra d'obtenir une réponse immunitaire collective robuste pour mettre enfin un terme à la pandémie ?

BioSpace s'est entretenu avec quelques entreprises qui ont des idées ingénieuses à différents stades du développement préclinique et clinique.

Tout d'abord,

Science 101 :

Le corps humain contient une cellule B responsable de la production et de la sécrétion d'anticorps, qui jouent le rôle important de bloquer les virus. Les anticorps diminuent toutefois et risquent de devenir moins efficaces si le virus mute, ce qui semble déjà se produire avec l'apparition de cas de réinfection par COVID-19. Il existe ensuite des cellules T qui se présentent sous deux formes principales. Les cellules T auxiliaires (cellules CD4+T) stimulent les cellules B pour qu'elles fabriquent des anticorps et aident les cellules tueuses à se développer. Les cellules T tueuses (cellules T CD8+) agissent comme une sorte de frappeur de nettoyage, tuant les cellules hôtes infectées et activant d'autres cellules immunitaires, permettant la clairance virale. Elles peuvent également se transformer en cellules T CD8 à mémoire, qui fournissent une réponse immunitaire de longue durée.Toutes ces cellules jouent un rôle essentiel dans la réponse adaptative du système immunitaire. "La clairance virale est ce qui est si important pour prévenir la transmission. À mon avis, au moins, la meilleure façon d'arrêter une pandémie n'est pas seulement de protéger le blocage, mais aussi d'éliminer le virus s'il pénètre et de réduire la transmission", a déclaré le Dr Patrick Soon-Shiong, directeur de NantWorks, la société mère de NantKwest Inc. et ImmunityBio, qui collaborent à un vaccin conçu pour provoquer à la fois une réponse des anticorps et des cellules T.

——————

OSE Immunotherapeutics :

Une biotechnologie en phase clinique qui se concentre sur le contrôle du système immunitaire dans les domaines de l'immuno-oncologie et des maladies auto-immunes, prévoit de lancer l'essai de phase I de son candidat vaccin, CoVepiT, en décembre. CoVepiT est basé sur des peptides optimisés sélectionnés pour induire une réponse immunitaire durable des lymphocytes T sentinelles contre le SRAS-CoV-2. Nicolas Poirier, directeur scientifique de l'OSE, est catégorique sur les avantages de l'approche spécifique des cellules T de sa société. "Nous développons un vaccin qui s'adresse uniquement à la réponse des cellules T, et l'idée, ou l'avantage, de cette stratégie est que nous développons une réponse protectrice à long terme ou durable", a déclaré M. Poirier. "Nous pouvons malheureusement nous attendre à ce que la protection par anticorps soit transitoire en raison de ce que nous avons appris de l'infection passée par le coronavirus. Et bien sûr, nous n'avons pas encore suffisamment de données sur les vaccins de première génération pour dire qu'ils protégeront à long ou moyen terme". Les chercheurs de l'OSE ont analysé plus de 46 000 échantillons de SRAS-CoV-2 provenant de patients du monde entier afin d'identifier les cibles vaccinales correspondantes. Ils ont ensuite comparé ces échantillons au SRAS-CoV-1 et au MERS afin d'identifier les cibles qui avaient les meilleures chances de rester inchangées face aux mutations ou à l'émergence d'une autre souche.

Les données précliniques montrent que le vaccin active les réponses des cellules à mémoire T. L'OSE prévoit de commencer les essais de phase I en décembre et anticipe les données cliniques au début de 2021.


  
Répondre
Ribo Ribo
04/12/2020 02:34:27
3

03/12/2020 | 18:01

►OSE Immunotherapeutics : et le CHU de Nantes annoncent le démarrage d'une étude clinique de Phase 1/2 avec FR104, immunothérapie antagoniste du CD-28, chez les patients ayant reçu une transplantation rénale

Une étude clinique menée sous la promotion du Centre Hospitalier Universitaire de Nantes
OSE Immunotherapeutics fournira son produit FR104
La réaction immunitaire post-greffe, un enjeu thérapeutique clé pour les patients et une nouvelle indication de développement clinique pour FR104

Regulatory News:

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici :

https://www.businesswire.com/news/home/20201203005730/fr/

OSE Immunotherapeutics SA (Paris:OSE) (ISIN: FR0012127173; Mnémo: OSE), et le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes annoncent que l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) et le Comité de Protection des Personnes (CPP) ont donné leur autorisation pour démarrer un essai clinique de Phase 1/2 évaluant FR104, anticorps monoclonal antagoniste du CD-28, administré pour la première fois chez des patients ayant reçu une transplantation rénale. Cette étude sera menée dans le cadre d’un accord de collaboration entre OSE Immunotherapeutics et le CHU de Nantes.


Fichier PDF : https://ose-immuno.com/wp-content/uploads/2020/12/FR_201203_Phase-1-2-FR104_VF.pdf

  
Répondre
Invectus Invectus
30/11/2020 17:22:35
3

pas de miracle, maintenant ça montera sur news uniquement.....et pour ça je ne suis pas inquiet, elle en a sous le pied!!!

  
Répondre
Ribo Ribo
27/11/2020 15:09:49
2

Va falloir souquer ferme les gars !

  
Répondre
Invectus Invectus
27/11/2020 11:43:01
2

Je rentre de ballade, et c'est vrai que la surprise est belle !!!

Mon pru est de 7€, j'attendais une conso plus longue, on va pas se plaindre!!!

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
27/11/2020 11:37:29
2

Je m'en suis pris une belle ligne a Pru 6.89...

  
Répondre
Invectus Invectus
27/11/2020 10:13:22
1

Ose revient

  
Répondre

Forum de discussion Ose Immunotherapeutics

202101050938 804512
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.