OK
Accueil > Communauté > Forum TotalEnergies

TotalEnergies: bénéfice plus que doublé au 2T grâce aux cours des hydr

Cours temps réel: 56,29  -0,92%



Anjou49 Anjou49
01/08/2022 11:33:22
1

260 milliards c’est le montant que la France envisageait d’emprunter en 2022 et on les dépassera allègrement.

4 à 5 milliards est le montant estimé que pourrait rapporter une taxation exceptionnelle sur le “superprofiteur” que serait TOTALEnergie.

À l’Assemblée Nationale et au Sénat la meute des “sus a Total” aiguise ses canines.

Cela va faire le buz chez les parlementaires et va permettre à quelques ténors de faire des effets de manches et de verbiages.

Très pratique le “bouc émissaire”, pas nouveau mais très pratique.

En tant qu’actionnaire (de longue date) je pose la question aux patrons de cette société :

À quand, comme Airbus, le transfert du siège à Amsterdam ?

Au slogan du “la France quand on l’aime pas , on la quitte”, j’opposerais “la France quand elle ne vous aime pas, on la quitte”.

Taxer Total ou CGA CGM c’est l’arbre qui cache la forêt de notre déconfiture (comme dirait Bonne Maman 😜😜😜)


  
Répondre
chabl chabl
29/07/2022 10:58:06
0

Le trou d'air d'hier semble en partie gommé aujourd'hui et Total reprend du terrain avec la montée du CAC40 à laquelle il contribue avec les valeurs du luxe toujours haussières.

Mais politiquement, l'acharnement pour imposer des taxes nouvelles à Total ne désarmera pas.

  
Répondre
N o v a N o v a
28/07/2022 23:14:57
2

Syjo,

Si tu t'intéressais un tant soit peu à Total, tu saurais qu'elle ne fait pas ses bénéfices en France mais à l'étranger.

Quelle tristesse cette mentalité française de toujours critiquer nos meilleures entreprises. Y'a pas assez de sociétés américaines, allemandes et chinoises qui dominent comme ça ?

  
Répondre
chabl chabl
28/07/2022 15:14:10
0

Total ne paie pas d'impôts en France selon l'article ci-dessous. Est ce bien vrai ? Oui quand le raffinage est déficitaire, mais cette année où il est bénéficiaire cela ne devrait pas être le cas, du moins je le pense.


https://www.msn.com/fr-fr/finance/economie/totalenergies-ne-paie-pas-d-imp%C3%B4t-en-france-alors-qu-il-enregistre-des-profits-exceptionnels-d%C3%A9nonce-l-%C3%A9conomiste-maxime-combes/ar-AA103RPv?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=c8347b95bd84447eabe3d740dac27c94

  
Répondre
syjo syjo
28/07/2022 13:05:29
1

le fleuron c'est le consommateur qui le fabrique de sa poche.

  
Répondre
Phi04 Phi04
28/07/2022 11:03:22
5

Marges brutes = Prix de 1 litre de carburant - (Prix de 1 litre BRENT en € + TICPE + Région + TVA)

Les seules taxes perçues par l’État représentent plus de la moitié du prix...

Ensuite, tu soustrais encore le transport du carburant, le stockage, le fonctionnement des stations-service, etc !

A la pompe, la marge nette est franchement peau de chagrin ! In fine, TotalEnergies a peu d’influence sur l'évolution du prix à la pompe.

Total Energies a bon dos, ils se sont habitués à encaisser... les coups ! Je trouve cela dommage, car les Français, au contraire, devraient être bien contents, particulièrement en ce moment, d'avoir un tel fleuron.

  
Répondre
OURASIO OURASIO
28/07/2022 11:01:26
0

Si TOTALENERGIES, étaient aux mains de pays étrangers à la FRANCE,cela ne poserait aucun problème aux français.

Toutefois,comme pour le reste des matières premières, nous serions encore plus dépendant des autres.

Donc, le prix à la pompe serait bien plus élevé.

A l'heure d'aujourd'hui, le pétrole reste la matière,la plus utilisé dans le monde, pour faire tourner notre économie.Au moins jusqu'en 2050.


  
Répondre
trésosus trésosus
28/07/2022 10:54:19
0

les investisseurs n'ont pas apprécié l'augmentation de 5 %

ce n'est pas assez

les gloutons en veulent plus

  
Répondre
chabl chabl
28/07/2022 10:34:07
2

Total a multiplié par 3 ses bénéfices, alors que Shell les a multiplié par 5 ce qui prouve que Total a finalement utilisé une partie de ses bénéfices à autre chose. En dehors des provisions pour dépréciation en Russie, il continue à investir dans les énergies renouvelables et ce n'est pas lui qui fait monter les prix à la pompe mais en dehors de la montée du brut l'incidence des taxes joue aussi à plein.

Avec le recul du brut en ce moment et les remises décidées par l'état j'ai vu ce matin un prix de l'essence E10-95 à 1,79 euros au lieu de plus de 2 euros il n'y a pas si longtemps. Alors l'acharnement sur Total peut prêter à se dire que certains ne voient pas qu'ils risquent de détruire encore davantage le tissu industriel français. Total peut très bien déplacer son siège de Paris à Amsterdam et s'affranchir rapidement des attaques financières de l'Etat Français.

  
Répondre
syjo syjo
28/07/2022 09:51:08
0

Quand le baril monte de 1%, total monte du double à la pompe ,la guerre en ukraine n'est qu'un prétexte,le vrai fléau c'est total.


  
Répondre
syjo syjo
28/07/2022 09:50:45
0
Le logo de TotalEnergies
Le logo de TotalEnergies (AFP/Astrid VELLGUTH)

Le groupe français TotalEnergies a plus que doublé son bénéfice net au deuxième trimestre, à 5,7 milliards de dollars, profitant à plein de la hausse des cours du pétrole et du gaz faisant suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, a-t-il annoncé jeudi

Ce bénéfice a été réalisé en dépit d'une nouvelle provision de 3,5 milliards de dollars liée à l'impact potentiel des sanctions internationales sur la valeur de sa participation dans le groupe russe Novatek, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Hors ces éléments exceptionnels, le résultat net ajusté atteint 9,8 milliards de dollars sur le trimestre, contre 3,5 milliards un an plus tôt. Sur le semestre, il atteint 18,8 milliards, quasiment triplé par rapport au premier semestre 2021.

La raffinerie Total de La Mède, le 29 octobre 2019 près de Marseille, avec la ville de Martigues en arrière-plan
La raffinerie Total de La Mède, le 29 octobre 2019 près de Marseille, avec la ville de Martigues en arrière-plan (AFP/Archives/Boris HORVAT )

"Les effets de l’invasion de l’Ukraine par la Russie sur les marchés énergétiques se sont poursuivis au deuxième trimestre, les prix du pétrole dépassant les 110 dollars le baril en moyenne sur le trimestre", a commenté le PDG Patrick Pouyanné, cité dans le communiqué.

Cette flambée sur les marchés profite à l'ensemble du secteur pétrolier et gazier dans le monde. Shell a ainsi dévoilé jeudi un bénéfice net multiplié par cinq au deuxième trimestre, à 18 milliards de dollars.

En France, ces bénéfices ont alimenté un débat sur l’opportunité de les taxer. L'Assemblée nationale a toutefois rejeté de peu samedi l'idée d'une taxe sur les "superprofits" ou "bénéfices exceptionnels" des grandes multinationales - notamment pétrolières - malgré les protestations de la gauche et de l'extrême droite.

A la place, TotalEnergies a annoncé une remise de 20 centimes par litre de carburant à la pompe à partir de septembre.

© 2022 AFP

  
Répondre

Forum de discussion TotalEnergies

202208011133 943997
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.
Ma liste