bourse investir
OK
Accueil > Apprendre  > Psychologie des marchés

Psychologie des marchés - Les fausses nouvelles


Nous avons vu dans Le moteur des cours que c'est la répercussion psychologique des nouvelles qui fait les secousses des cours. De même, L'art de manier le marché a montré que ces secousses sont souvent initiées par les responsables de fonds.

Savez vous ce qu'est l'AMF ? Il s'agit du gendarme de la bourse qui mène l'enquête lorsque le marché est visiblement par trop manié avec des buts non déclarés publiquement.

Mais l'autorité des marchés financiers ne peut pas tout prouver. Comme partout, lorsqu'il s'agit d'argent, l'astuce du plus fort est vite dépassée par une astuce du plus faible.

Je vous explique ici le point le plus difficile à prouver. J'avance ici une supposition non fondée, mais dont l'existence découle de la logique et des observations.

Si vous n'avez pas les moyens financiers de manier le marché, comment faire? Supposons par exemple que vous vouliez que le papier se raréfie dans le sens de l'achat de manière à faire monter les cours pour vous débarrasser d'un fond qui n'évolue pas? Mais vous n'avez pas assez de fonds pour le faire! Faites le donc faire par les autres. Comment? Simplement en utilisant le moteur expliqué à la leçon 1 de psychologie.

Détails: Les cours doivent monter car je veux vendre. Donc, les autres doivent acheter. Donc je fais croire que l'affaire est bonne.

Le reste n'est qu'une question de moyens, pas forcément financiers. Je vous laisse imaginer comment. Depuis que le monde est monde...

C'est la raison pour laquelle vous devrez vous méfier des nouvelles, plus que jamais. Et dire que la France est le pays où les journaux financiers se vendent le plus... Ce n'est pas forcément idiot, mais les nouvelles DOIVENT être confirmées avant de prendre quelque décision que ce soit. Pourquoi pas par un peu d'Analyse Technique? On dit souvent: le fondamental dit quoi acheter, l'Analyse Technique montre quand.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin