OK
Accueil > Communauté > Forum Olympique Lyonnais (Groupe)

OL Group saute toutes les résistances - Page 4

Cours temps réel: 2,75  -2,48%



chabl chabl
19/03/2019 14:47:40
0

Au bout de 21 semaines de rachats ceux-ci ont permis au titre de se hisser à 3 euros mais les rachats de la 21ème semaine se sont effectués à un prix moyen de 2,97 euros en baisse après l'élimination de l'OL par Barcelone en LDC.

Le montant global de ces rachats se monte maintenant à 905 759 euros.


  
Répondre
chabl chabl
12/03/2019 19:58:25
0

Au bout de 20 semaines de rachats ceux-ci ont permis au titre de se hisser à 3 euros et les rachats de la 20ème semaine se sont effectués à un prix moyen de 3,01 euros.

Le montant global de ces rachats se monte maintenant à 837 918,60 euros.

  
Répondre
chabl chabl
01/03/2019 14:39:21
0

Après la dernière publication Oddo était passé acheteur avec un objectif de 3,30 euros (le prix d'achat du chinois IDG il y a 2 ans).

Euroland lui reste à l'achat avec un objectif de 3,70 euros.

Mais comme vu ailleurs c'est en fait J.M. Aulas qui semble contrôler le cours.

  
Répondre
chabl chabl
01/03/2019 10:37:43
0

Entendu sur BFM Business un analyste de GSD à l'achat avec un objectif de 3,80 euros et qui situe la valeur du titre aux alentours de 4,50 euros.

  
Répondre
chabl chabl
27/02/2019 19:39:24
1

Au bout de 18 semaines de rachats on peut constater que ces rachats contribuent beaucoup à maintenir le cours du titre un peu plus haut que ces derniers mois. On semble maintenant demeurer au voisinage des 3 euros. Sur la dernière semaine de rachats du 18 au 22 Février le prix d'achat moyen est bien de 2,99 euros soit de loin le plus cher depuis le début effectué en Octobre.

  
Répondre
chabl chabl
12/02/2019 16:22:45
1

(Boursier.com) — A l'occasion d'un courrier adressé à l'AMF, le fonds chinois IDG European Sports Investment Limited a déclaré, à titre de régularisation, avoir franchi en hausse, le 27 décembre 2018, le seuil de 15% des droits de vote de la société OL Groupe (Olympique Lyonnais Groupe) et détenir, à cette date 11.627.153 actions OL Groupe représentant 15.115.299 droits de vote, soit 19,99% du capital et 18,15% des droits de vote du club de football rhodanien. Ce franchissement de seuil est purement technique puisqu'il résulte d'une attribution de droits de vote double.

IDG European Sports Investment Limited, qui possède aussi 200.208 OSRANES, a précisé à l'AMF agir seul, et non de concert avec une quelconque personne ou entité. Le fonds basé à Hong Kong envisage d'ailleurs d'arrêter ses achats et de maintenir sa participation et n'a aucune intention d'acquérir le contrôle d'OL Groupe, après avoir investi 100 millions d'euros en 2016.

  
Répondre
chabl chabl
08/02/2019 14:56:04
1

Au bout de 15 semaines de rachats on peut constater une avancée légère du titre mais sans cependant modifier une tendance générale qui semble dominer à savoir la faiblesse des volumes de transactions journalières.

Avec la publication de la semaine prochaine il pourrait se produire la petite saute vers les 3 euros déjà observée ces deux dernières années mais qui jusqu'ici n'a pas duré longtemps.


  
Répondre
chabl chabl
29/01/2019 16:34:35
1

On en est maintenant à 14 semaines de rachats par OL Group de ses actions. Mais il faut bien constater que les volumes de transactions de ces dernières semaines ont été vraiment très faibles. Et ceci risque de continuer jusqu'à la prochaine publication attendue pour le 12 février.

En attendant le volume total acheté est de 228 727 titres pour un montant global de 633 531 euros à un prix moyen de 2,77 euros. Si l'on tient compte aussi des achats ou ventes faits par la Banque chargée d'animer le marché on comprend mieux pourquoi le titre évolue dans une bande très étroite autour des 2,77 euros.


  
Répondre
chabl chabl
08/01/2019 16:53:20
1

Malgré les fêtes de fin d'année OL Group a continué ses rachats d'actions propres.

Par ailleurs il y a eu un transfert du contrat de liquidité de BNP vers Képler-Chevreux en ce début d'année. De toute façon il est certain que les volumes de transactions sont allés en diminuant nettement tous ces derniers jours. Par contre les variations de cours sont restées plutôt faibles.

Il faudra attendre la fin du mercato hivernal et la prochaine publication avant d'avoir peut-être un rebond du titre.

Message complété le 08/01/2019 17:00:40 par son auteur.

Il faut modifier la ligne TOTAL et lire 207536 (et non 156127) pour le volume total acheté et 2,77 euros pour le prix d'achat moyen (et non 2,79).

  
Répondre
chabl chabl
24/12/2018 22:55:49
1

9ème semaine de rachats par OL Group de ses actions. Et comme on peut le voir sur le tableau résumant l'ensemble de ses achats on a dépassé les 170 000 titres et les 500 000 euros.


  
Répondre
chabl chabl
17/12/2018 17:00:19
0

Pour la 7ème et la 8ème semaine les rachats par OL Group de ses propres actions a continué, dans des volumes toujours faibles puisqu'on est même passé sous les 20 000 titres achetés par semaine. Et le prix moyen d'achat ne varie pas beaucoup d'une semaine à l'autre.


  
Répondre
chabl chabl
03/12/2018 22:47:01
0

Suite des rachats de titres toujours sur des petits volumes qui maintiennent tout juste le titre entre 2,70 et 2,80 euros.

En attendant la prochaine AG, où il faudra peut-être expliquer comment les 261 millions d'euros d'endettement seront remboursés.



  
Répondre
chabl chabl
21/11/2018 11:18:46
0

Encore une semaine de rachats, la quatrième de suite, avec des volumes du même ordre.

La direction du groupe fait ce qu'elle a inscrit dans les résolutions de l'AG qui va se tenir début Décembre et qui consiste à empêcher le titre de chuter au delà de certaines limites.


  
Répondre
chabl chabl
13/11/2018 17:58:38
0

Les achats de titres continuent de la part d'OL Group et pour la troisième semaine on a eu encore 27 000 titres rachetés mais à un prix moyen de 2,83 euros supérieur à celui des semaines précédentes. Tout se passe comme si le cours du titre était contrôlé.


  
Répondre
chabl chabl
12/11/2018 19:59:34
1

Lyon, 12 novembre 2018

Le total des produits des activités du 1er trimestre de l'exercice 2018/2019 (période du 1er juillet au 30 septembre 2018) s'élève à 95,0 M€, contre 100,4 M€ un an plus tôt.

Les produits des activités hors produits de cessions de contrats joueurs sont en progression significative sur le trimestre (+66%) et s'établissent à 57,3 M€, contre 34,6 M€ au 30 septembre 2017, sous l'effet conjugué de la participation de l'équipe professionnelle masculine à la phase de groupe de Champions League cette saison et de la forte croissance des droits TV distribués par l'UEFA à compter de la saison 2018/2019.

Les lignes d'activités Billetterie, Partenariats – Publicité et Produits de la marque enregistrent une croissance à deux chiffres au 1er trimestre 2018/2019.

Les revenus de trading joueurs enregistrent un niveau élevé à 37,7 M€, bien qu'inférieurs au niveau record de produits de cessions de contrats joueurs constaté au 1er trimestre 2017/2018 (65,8 M€), en relation notamment avec le transfert d'Alexandre Lacazette à Arsenal intervenu en juillet 2017.

PERSPECTIVES

Pour l'exercice 2018/2019, le Groupe anticipe une croissance significative de ses revenus hors trading joueurs, grâce à la participation du club à la phase de groupe de Champions League générant une augmentation des revenus de billetterie Europe et de droits TV UEFA, qui connaissent par ailleurs une hausse globale de 38% pour la période 2018-2021.

L'activité « séminaires » poursuit son développement : le Groupama Stadium a accueilli plusieurs séminaires de grande ampleur courant octobre, d'autres séminaires majeurs étant déjà planifiés d'ici la fin de l'exercice.

De grands événements sont également programmés, tels que les concerts d'Ed Sheeran les 24, 25 et 26 mai 2019, un concert Stars 80 le 1er juin 2019, les demi-finales et la finale de la Coupe du Monde féminine de football les 2, 3 et 7 juillet 2019.

À moyen-terme, le Groupe a pour objectif d'optimiser ses revenus de partenariats, notamment au travers de plusieurs contrats arrivant à échéance en 2020. Le 29 octobre dernier, le contrat d'équipementier avec adidas a d'ores et déjà été prolongé jusqu'en 2025 sur des bases améliorées. Les partenariats de l'équipe féminine devraient connaître un développement grâce à l'attribution des droits TV de D1 à Canal + pour la période 2018-2023. Le Groupe devrait également bénéficier de la hausse des droits TV de Ligue 1 attribués au Groupe Mediapro pour la période 2020-2024 (1 153 M€/an contre 726,5 M€/an pour la période 2016-2020, soit une hausse globale de près de +60%).

Le Groupe s'attache également à accroître la rentabilité de son exploitation, par une optimisation de ses charges de fonctionnement et de ses coûts d'organisation, tout en maintenant l'expérience client au cœur de ses priorités.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour moi, cette publication montre bien la montée en puissance du groupe mais aussi la nécessité de vendre constamment des bons joueurs afin de permettre le remboursement des dettes contractées pour la construction du stade. J.M. Aulas le confirme dans un entretien récent lorsqu'il déclare :

"Contrairement à d'autres, il faut déjà enlever 80 millions liés aux infrastructures. Après, pour financer le stade, on est aussi obligés de vendre un certain nombre de joueurs... Cela paraît énorme mais dans la pratique, il faut savoir décomposer. "

  
Répondre
chabl chabl
08/11/2018 19:07:06
0

Après le match nul contre Hoffenheim on pouvait craindre une baisse de mauvaise humeur, mais finalement quelques gros achats (relatifs dans des volumes faibles) ont permis de rester sur une légère baisse. On saura la semaine prochaine si ceci est dû à des rachats par OL Group ou non.

  
Répondre
chabl chabl
06/11/2018 12:10:39
0

Comme cela avait été évoqué dans les dernières AG d'OL Group la société a mis en oeuvre des rachats de ses propres actions depuis la deuxième quinzaine d'Octobre. Ceci vient en supplément du contrat de liquidité passé avec la banque qui en est chargée. Il semble bien que le support de 2,60 euros est considéré comme important par OL Group.

Ceci dit vu la faiblesse des volumes les interventions ne coûtent pas très cher !!!


  
Répondre
LBWB LBWB
12/10/2018 23:27:21
0
Pas très bull tout cela


1 pseudo- analyste doit être à l'achat


si votre quotidien préféré (payant) est bull


résiliez votre abonnement
  
Répondre
LBWB LBWB
12/10/2018 23:18:10
0
Quand c'est à la baisse cela s’appelle un support


  
Répondre
chabl chabl
12/10/2018 23:03:52
0
Le constat c'est que la publication aussi bonne soit-elle n'a pas convaincu les petits porteurs et avec des volumes relativement faibles le titre a encore baissé cette semaine comme tous les indices boursiers.
Maintenant il subit les difficultés d'une SmallCap en période de baisse des marchés.
Les 2 analystes qui suivent OLG ont campé sur leurs avis.
Oddo maintient sa position 'Neutre' et son objectif de 3 euros.
Euroland de son côté garde son conseil d'Achat et porte son objectif de 3,70 à 3,90 euros.
La dernière défaite à Paris et les blessures de Raphael et surtout de Fekir n'ont bien entendu pas non plus fait de bien au titre quand on sait que la plupart des petits porteurs sont davantage des supporters que des gestionnaires boursiers.
  
Répondre

Forum de discussion Olympique Lyonnais (Groupe)

201903191447 460309
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.