OK
Accueil > Communauté > Forum Olympique Lyonnais (Groupe)

OL Group saute toutes les résistances - Page 7

Cours temps réel: 2,25  -0,44%



chabl chabl
13/11/2017 19:47:00
0
TOTAL DES PRODUITS DES ACTIVITÉS T1 2017/2018 : 100,4 M€
FORTE PROGRESSION DU TOTAL DES PRODUITS DES ACTIVITÉS : +51,3 M€ (+105%)
EN LIAISON AVEC LE TRADING JOUEURS RECORD DE L'ÉTÉ 2017
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Au 30 septembre 2017, le total des produits des activités s'élève à 100,4 M€ contre 49,0 M€ au 30 septembre 2016, en forte progression (+51,3 M€, +105%) du fait principalement des produits de cessions de contrats joueurs qui dépassent les 60 M€ sur la période.
Les produits des activités hors joueurs s'élèvent à 34,6 M€ contre 47,5 M€ au 30 septembre 2016 (-12,9 M€, -27%) en lien principalement avec la diminution des droits TV Europe liée à la participation du club à la phase de groupe de l'Europa League cette saison, alors qu'il avait disputé la phase de groupe de Champions League en N-1.
Les produits de cessions de contrats joueurs reflètent une très bonne activité de trading et s'établissent à 65,8 M€ contre 1,5 M€ au 30 septembre 2016. Ils intègrent notamment la cession à Arsenal, d'Alexandre Lacazette, joueur formé au club, représentant le transfert le plus important jamais réalisé par l'Olympique Lyonnais. Ce transfert record démontre une nouvelle fois l'excellence de la Groupama OL Academy, source de création de valeur et de récurrence d'activité pour l'Olympique Lyonnais.
Recettes de billetterie en forte hausse : +23%, +1,3 M€
(N : 7,0 M€, N-1 : 5,7 M€)
Au 30 septembre 2017, les recettes de billetterie enregistrent une augmentation de 1,3 M€ par rapport à l'an dernier.
Les revenus de billetterie du Championnat progressent de 1,7 M€ et s'élèvent à 5,6 M€ contre 4,0 M€ au 30 septembre 2016, avec un match de plus cette saison.
Les recettes de billetterie Europe enregistrent une bonne performance pour s'établir à 1,3 M€, contre 1,4 M€ au 30 septembre 2016, à nombre identique de match et malgré le différentiel de compétition (Europa League vs Champions League).
Toutes compétitions confondues, l'affluence moyenne(1) est quasi-stable et s'élève à 35 852 spectateurs contre 36 282 en N-1. Le revenu moyen par match(1) « Matchday », comprenant principalement les revenus de billetterie Grand Public et VIP ainsi que les revenus de merchandising, s'établit à 1,5 M€ au 30 septembre 2017, contre 1,4 M€ au 30 septembre 2016, générant une marge brute moyenne de 52% (46% au 30 septembre 2016).
(1) Matchs de l'équipe professionnelle masculine
Produits de partenariats et publicité : -7%, -0,5 M€
(N : 6,1 M€, N-1 : 6,5 M€)
Les produits de partenariats et publicité s'élèvent à 6,1 M€ contre 6,5 M€ au 30 septembre 2016. Les revenus générés par le contrat de naming du stade (Groupama Stadium) à compter du 1er août 2017, compensent partiellement certains contrats arrivés à échéance ou diminués, notamment des contrats technologiques/constructeurs qui avaient été mis en place lors de la construction du stade.
Droits TV et marketing : -45%, -13,4 M€
(N : 16,2 M€, N-1 : 29,6 M€)
Les droits TV et marketing s'élèvent au total à 16,2 M€ contre 29,6 M€ au 30 septembre 2016.
Au niveau national (LFP, FFF), les droits TV s'établissent à 10,0 M€ contre 9,7 M€ au 30 septembre 2016 (+0,3 M€, +3%) avec un classement provisoire à la 8ème place du Championnat au 30 septembre 2017 (9ème au 30 septembre 2016).
Au niveau international (UEFA), les revenus de droits TV et marketing sont pénalisés par la non-participation de l'équipe professionnelle masculine à la phase de groupe de Champions League cette saison. Ils intègrent les revenus liés à la participation du club à la phase de groupe de l'Europa League et s'élèvent ainsi à 6,1 M€ au 30 septembre 2017 (19,8 M€ au 30 septembre 2016).
Events : -19%, -0,4 M€
(N : 1,8 M€, N-1 : 2,3 M€)
Les nouvelles activités « Events » du Groupama Stadium continuent de rencontrer un vif succès. Les grands événements (concerts, compétitions sportives hors OL, …) représentent 1,3 M€, contre 1,5 M€ en N-1. Au premier trimestre 2017/2018, le Groupama Stadium a notamment accueilli le concert de Céline Dion le 12 juillet 2017, compensant quasiment les revenus des 2 événements organisés sur la même période en N-1 (un match de l'Euro 2016 et le concert de Rihanna). Les revenus liés à l'organisation de conventions, séminaires BtoB et visites de stade représentent quant à eux 0,5 M€ au 30 septembre 2017, contre 0,8 M€ en N-1, avec un nombre de séminaires en hausse sur la période (56 vs 48), mais de jauge individuelle inférieure, combinée à un ajustement de la politique tarifaire.
L'exercice 2017/2018 verra d'autres grands événements se dérouler dans l'enceinte du Groupama Stadium avec notamment le match de rugby France/All Blacks (le 14 novembre 2017), la finale de l'UEFA Europa League (le 16 mai 2018), deux demi-finales du TOP 14 (les 25 et 26 mai 2018), le Monster Jam (juin 2018), ainsi que probablement 1 ou 2 concerts, actuellement en cours de discussion, sur la période estivale 2018.
Le Groupama Stadium accueillera également les 2 demi-finales ainsi que la finale de la Coupe du Monde féminine de football en 2019 (les 2, 3 et 7 juillet 2019).
Produits de la marque : +1%
(N : 3,5 M€, N-1 : 3,5 M€)
Les produits de la marque s'établissent à 3,5 M€, stables par rapport au 30 septembre 2016. À périmètre constant, hors revenus de la filiale OL Voyages cédée au 30 juin 2017, les produits de la marque progressent de 0,6 M€ par rapport au 30 septembre 2016. Les produits dérivés enregistrent notamment une hausse de 7% et s'élèvent à 2,1 M€ au 30 septembre 2017.
Record des produits de cessions de contrats joueurs : 65,8 M€
(N : 65,8 M€, N-1 : 1,5 M€)
Les produits de cessions de contrats joueurs dépassent déjà les 60 M€ sur le seul premier trimestre de l'exercice et s'élèvent à 65,8 M€, record historique sur la période. Ils correspondent aux transferts de :
Alexandre Lacazette à Arsenal. Ce transfert est le plus important jamais réalisé par l'Olympique Lyonnais. Le joueur étant issu de la Groupama OL Academy, la plus-value réalisée sur ce transfert est égale au montant de la cession ;
Emanuel Mammana au Zenit Saint Petersbourg ;

Maciej Rybus au Lokomotiv Moscou ;
pour un total de 64,9 M€, ainsi qu'à des incentives et indemnités de mutations temporaires pour un montant total de 0,9 M€.
Perspectives

Fort d'un modèle économique validé avec :
un stade moderne, 100% privé, générateur de revenus diversifiés et récurrents,
une permanence dans les compétitions européennes,
une équipe professionnelle renouvelée et composée de jeunes joueurs de grande qualité,
un centre de formation performant et reconnu,
des partenariats stratégiques prometteurs à l'international et notamment en Asie via la joint-venture Beijing OL FC,
le Groupe s'attache désormais à maximiser l'exploitation du Groupama Stadium afin d'accentuer le développement et la récurrence des revenus, à accroître sa rentabilité par une optimisation des charges de fonctionnement et des coûts d'organisation, tout en maintenant l'expérience client au cœur de ses priorités.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Publication sans surprises, et qui n'apprend rien. On mesure simplement que l'Olympique Lyonnais comme tous les clubs de Ligue 1 est fortement dépendant des Droits de TV et des cessions de Joueurs issus de son centre de formation.
On voit ici bien entendu le caractère exceptionnel du transfert de Lacazette, mais on peut aussi remarquer que le Stade va finir par apporter aussi une contribution non négligeable au CA.
Conserver une position dans les 3 premiers est important.
  
Répondre
chabl chabl
09/11/2017 19:04:00
0
On va déjà voir ce qui va se passer après la prochaine publication de Lundi prochain après bourse. Le CA du T1 de 2017-2018 devrait donner une première indication, mais ce sont aussi les commentaires qui l'accompagneront qui seront scrutés.
Logiquement le titre devrait finir par remonter au moins sur 3,30 euros soit le prix d'achat du groupe Chinois IDG.
AMF : Actionnaire
  
Répondre
ettircs ettircs
06/11/2017 22:36:58
0
Si l'on prend la marge de main d'oeuvre financière elle devrait déjà avoir exploser, on est dans le délire totale au niveau des transferts et lton confirme possédé un centre de formation très prometteur avec.principalement aouar et gueubbels, l'avenir pourrait être radieux si fekir maintien cette forme monumentale

Message complété le 06/11/2017 22:37:25 par son auteur.

Lyon confirme***

  
Répondre
chabl chabl
06/11/2017 10:29:41
1
Si l'on reste sur le plan purement sportif, l'OL a obtenu hier soir un résultat historique en terre stéphanoise.
Un 5 à 0 qui souligne les progrès de l'équipe, depuis que J.M. Aulas ne peut plus assister aux matches.
Cela semble se traduire par une petite hausse de 1% ce matin qui n'est pas de nature à modifier pour le moment le calme plat qui règne sur le cours de l'action depuis des mois. Mais si la prochaine publication est de nature à modifier les perspectives financières futures en montrant que les résultats vont se consolider dans le vert grâce aux apports de capital, à l'impact du stade et de ses annexes, alors on pourrait enfin avoir le réveil attendu au dessus des 3 euros.
  
Répondre
chabl chabl
25/10/2017 13:35:01
2
Il vient d'être publié et l'examen de 200 pages demande du temps. Mais à première vue il n'y a pas grand chose de neuf par rapport à ce que l'on savait.
J'en ai retiré juste quelques chiffres qui balisent un peu la situation en dehors de la situation comptable pure.
Total annuel Ligue 1 Divers Europe
Affluence Moyenne 39171
Nombre matches 29 19 4 6
Spectateurs 1 132 339 744 249
Recettes (en euros) 43 000 000 € 29 400 000 € 13 600 000 €
Recettes par spectateur 37.97 € 39.50 €
Recettes par spectateur 44.00 €
(avec compléments divers : parkings, achats, ....)
Pour ce qui est retenu par le marché boursier au 30/09/2017
Capitalisation Boursière 165 000 000 € (Sans OSRANE )


Capitalisation Boursière 345 000 000 € (Avec OSRANE )
Par ailleurs on trouve un graphique dans ce document sur l'évolution boursière du titre OL Group par rapport à son indice sectoriel sur les 15 derniers mois. Ceci montre que le titre reste vraiment dans une zone étroite dont il n'arrive pas à sortir.






  
Répondre
chabl chabl
09/10/2017 10:22:12
1
On a encore touché ce matin les 2,91 euros avec des volumes plus faibles que Vendredi, mais on semble bien parti pour attaquer les résistances de 2,90 et pourquoi pas 3 euros dans les jours qui viennent.


Graphique sur un an

  
Répondre
chabl chabl
06/10/2017 10:35:41
1
Ce matin il semble que le titre monte avec des volumes plus forts qu'à l'habitude. On a été jusqu'à 2,91 euros et plus de 62000 titres ont été échangés en une heure et demi.
Est ce un premier frémissement avant une hausse plus durable ? Difficile de le savoir. Mais la persistance de l'objectif d'Euroland sur 3,70 euros ne doit pas être pour rien dans ces achats.
  
Répondre
chabl chabl
05/10/2017 11:00:56
1
EuroLand Corporate a confirmé son opinion 'neutre' et son objectif de cours de 3,7 euros sur OL Groupe, qui a fait état de comptes annuels solides avant-hier.


Il salue également la baisse significative de l'endettement financier net, à la faveur de l'arrivée fin 2016 du chinois IDG au capital.
EuroLand vise désormais un bénéfice opérationnel courant de 16 millions d'euros au titre de l'exercice 2017/2018, contre 17,1 millions, afin de tenir compte du mercato d'été, lequel 'génèrera mécaniquement une hausse des amortissements joueurs', et d'une 'stabilisation de la masse salariale compte tenu des arrivées qui sont venues compenser les départs de joueurs majeurs (Lacazette, Tolisso ou Valbuena)'.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
C'est un peu chacun conserve son opinion et on reste quand même attentiste ....
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
04/10/2017 10:10:34
0
Je te rejoins et j'ai perso analyser aussi d'autres points ici...
https://www.abcbourse.com/forums/msg524065_ol-groupe-forte-hausse-de-l-activite-au-3t
: )

Message complété le 04/10/2017 10:22:05 par son auteur.

CORRECTION : lire "ANALYSé"...

  
Répondre
chabl chabl
04/10/2017 10:02:57
1
De cette publication qui était attendue je retiens surtout quelques éléments importants et qui on sans doute été moins mis en évidence que le fait d'un résultat net moitié de celui de l'exercice précédent.


- Renforcement des capitaux propres avec l'entrée d'IDG European Sports Investment Ltd

L'exercice 2016/2017 s'est traduit par un renforcement des capitaux propres lié à la souscription d'actions nouvelles et d'obligations subordonnées remboursables en actions nouvelles ou existantes (« OSRANEs ») par IDG European Sports Investment Ltd, réalisée en deux tranches (communiqués de presse du 27 décembre 2016 et du 27 février 2017) pour un montant total d'environ 100 M€ brut.
Cette prise de participation représente 20% du capital d'OL Groupe sur une base entièrement diluée (après émission des nouvelles actions et des nouvelles OSRANEs), et a été réalisée sur la base d'une valorisation d'OL Groupe (OSRANEs comprises) de 400 M€ avant opérations et 500 M€ post opérations et hors endettement.
Ainsi, au 30 juin 2017, les capitaux propres s'établissent à 249,2 M€ (y compris intérêts minoritaires), contre 145,0 M€ au 30 juin 2016.

- Désendettement important et allongement de la maturité de la dette
Une part substantielle des fonds perçus d'IDG European Sports Investment Ltd (80 M€ environ), ainsi que les nouveaux financements mis en place dans le cadre de la finalisation des opérations de refinancement (communiqué du 30 juin 2017) ont permis une réduction de la dette et un allongement de sa maturité (2024 au lieu de 2020).
L'endettement net de trésorerie (y compris créances et dettes nettes sur contrats joueurs) a ainsi été réduit de 79,4 M€ au 30 juin 2017 et s'établit à 174,2 M€ contre 253,6 M€ au 30 juin 2016.

- Plus-values sur l'actif joueurs
En parallèle, les plus-values potentielles relatives à l'actif joueurs restent très élevées. La valeur de marché de l'effectif professionnel masculin est estimée à 208,5 M€ (valeur OL basée sur Transfermarkt), et excède de plus de 160 M€ sa valeur nette comptable. Ces plus-values potentielles concernent principalement les joueurs issus de l'Academy, qui représentent au 30 juin 2017 près de 76% du total des plus-values potentielles.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Par ailleurs et pour les perspectives futures outre celles fournies par OL Group il faut aussi tenir compte de l'augmentation substantielle que pourrait recevoir le club grâce aux droits TV.
Faudra-t-il débourser 1,2 milliard d'euros pour s'offrir une saison de Ligue 1 française de football ?
La Ligue de football professionnel pourrait profiter de l'engouement actuel pour la compétition, grâce notamment au PSG et à ses stars, pour lancer dès le mois de novembre un nouvel appel d'offres qui débuterait lors de la saison 2020/2021, puisque les droits ont été attribués jusqu'en 2019/2020 à Canal + (Vivendi) et BeIN pour 748,5 millions d'euros, Ligue 2 inclus. Si le montant évoqué par l'agence financière se confirme, on assisterait à une inflation de 60% par rapport à l'appel d'offres précédent. La Ligue 1 française se rêve un destin international comme les grands championnats européens, si bien que les droits de diffusion hors de l'Hexagone pourraient exploser. Actuellement, BeIN en est le titulaire. La chaîne sportive n'avait payé que 80 ME pour se les offrir jusqu'en 2024.
Le round d'attribution des droits 2012-2016 avait abouti à 607 ME, après 668 ME sur la période 2008-2012. Une baisse qui s'explique par la sortie d'Orange Sport du jeu. Même si elle pousse le curseur au-delà du milliard d'euros la saison, la LFP a encore de la marge avant de rejoindre ses illustres voisines. Le bureau d'études Sport Business estime à 4 milliards d'euros le montant obtenu par la ligue britannique pour la seule saison 2016/2017. Le nouvel appel d'offres devrait opposer Canal +, Altice et BeIN.
  
Répondre
CRI74 CRI74
03/10/2017 18:21:45
0
https://www.abcbourse.com/marches/exercice-20162017_412509_OLGp


Le moins qu'on puisse dire est que l'amélioration de la fréquentation n'arrive pas à porter le résultat net au final .
On peut noter l'incidence majeure de la coupe d'Europe dans les comptes ce qui risque d'être tendu cette saison si l'OL ne se reprend pas rapidement sur le terrain .
RN - 50% avec des frais financiers en vive hausse !
Non actionnaire
  
Répondre
chabl chabl
03/10/2017 09:40:33
1
Ce soir on aura je l'espère une réponse plus claire sur l'état financier du groupe avec les résultats annuels. Normalement ils ne peuvent pas être mauvais et les prévisions pour les exercices futurs ne devraient pas non plus trop inquiéter sur le plan comptable. Comme le titre est resté congestionné depuis plusieurs mois (voir graphique ci-dessous) il se peut que demain une hausse brutale au dessus des 3 euros se déclenche, mais sera t-elle solide et durable ?
Pour ce qui me concerne je vois un passage obligé dans les mois qui viennent par une nouvelle stagnation autour des 3,30 euros soit le prix d'achat du groupe Chinois IDG. Aller plus haut avec l'existence des Océanes convertibles qui vont diluer en 3-4 ans le capital sera fonction des résultats sportifs qui eux ne sont malheureusement pas du tout garantis.
Mais avec de la patience vers 2021-2022 on sera certainement beaucoup plus haut lorsque l'endettement aura fortement diminué et surtout si Aulas finit par passer la main et cherche un repreneur.

<p>Graphique d'OL Group sur les 9 derniers mois</p>

  
Répondre
terrien terrien
02/10/2017 09:15:18
0
La compta ok Maïs Genesio c'est la plus pire des calamités
il faut un bon entraîneur sinon c'est le clash
  
Répondre
tradingi tradingi
02/10/2017 02:59:27
0
et la dilution via des montagnes de convertibles en cours il en parle tjs pas le père Aulas ?
  
Répondre
gbobola gbobola
29/09/2017 15:30:24
1

a 11 jours des résultats il ne se passe rien sur le titre....
entre 2.80 et 3.08 cela ne veux pas bouger....
C'est désolant.... mais bon en plus les résultats sportifs ne sont pas forcement au rendez-vous alors vivement les financiers...
  
Répondre
chabl chabl
02/09/2017 10:26:25
1
On va pouvoir enfin commencer à juger de la pertinence des transferts d'ici un mois ou deux. Cette saison le nombre de départs et d'arrivées a été important et l'entraineur va devoir rapidement retrouver une équipe. Mais cela risque de ne pas être facile, car Génésio ne semble pas aussi doué que Jardim à Monaco pour faire éclater des jeunes talents.


Pour les comptes il va falloir attendre la publication d'Octobre, mais il ne devrait pas y avoir de surprises. On va avoir forcément une amélioration avec l'impact du Stade, des économies sur les emprunts, la prise en compte du Naming Groupama, et les plus-values du mercato.
Mais si le titre devrait sortir de son canal 2,80 à 3 euros dans lequel il évolue depuis le début de l'année il n'est pas certain qu'il arrive à dépasser les 3,30 à 3,50 euros dans les mois qui viennent. Ce sera différent dans 2 à 3 ans si l'on arrive à se persuader que J.M. Aulas passera la main d'ici 2022.

  
Répondre
ettircs ettircs
19/08/2017 15:47:14
0
On en saura plus quand le.club le communiquera...

Message complété le 19/08/2017 15:50:32 par son auteur.

Mais c'est déjà un soulagement que lyon participe a leuropa league, pour mémoire il me semble c'est 2,5 millions juste pour être qualifié, 500 000 par match gagner et 250000 par match nul.. sans compter les droits télé plus les rentrées aux stades, sa reste néanmoins Beaucoup moins que la league des champions

  
Répondre
chabl chabl
19/08/2017 14:49:07
2
Jean-Michel Aulas a reçu la décision de l'UEFA concernant la sanction demandée après le match Lyon - Ajax Amsterdam. Finalement il a été décidé d'infliger une simple, mais « forte amende » à l'Olympique Lyonnais, sans aller plus loin dans la sanction.
On ne connaît pas le montant de cette punition financière, mais forcément cela reste anecdotique par rapport à ce qu'aurait coûté une interdiction de Coupe d'Europe. En attendant, l'OL a tout de même intérêt à éviter un nouveau dérapage lors de l'édition 2017-2018 de l'Europa League, car il est évident que l'UEFA sera cette fois sans pitié.
  
Répondre
jeromesud jeromesud
07/08/2017 15:01:22
0
oui il ne pas pas s'empêcher de parler , c'est plus fort que lui ....
  
Répondre
chabl chabl
07/08/2017 08:32:39
0
La première victoire 4 à 0 contre Strasbourg fait de Lyon le leader de la Ligue 1 après la première journée. Evidemment contre une équipe faible cela ne démontre encore rien, mais c'est quand même encourageant.
J.M. Aulas a voulu un peu trop vite souligner qu'il avait eu raison, mais on verra .....
  
Répondre

Forum de discussion Olympique Lyonnais (Groupe)

201711131947 460309
ebook Téléchargez gratuitement le guide "3 actions de nos experts pour 2021"

Analyser les opportunités actuelles, repérer les entreprises à fort potentiel, etc.