OK
Accueil > Communauté > Forum Engie

Dégelée royale et journée Rock'n roll pour Engie gazée

Cours temps réel: 12,52€  -0,04%

ENGI


gars d'ain
03/09/2019 11:38:38
1

ENGIE : acquiert Mobisol et devient leader de marché du solaire hors réseau en Afrique

03/09/2019 | 11:27

Communiqué de presse 3 septembre 2019

https://www.engie.com/wp-content/uploads/2019/09/engie-mobisol-v4-fr.pdf

-----------------------------------------------------------------------

ENGIE acquiert Mobisol et devient leader de marché du solaire hors réseau en Afrique


ENGIE étend son offre énergétique décentralisée en Afrique avec l'acquisition de Mobisol, pionnier des solutions solaires hors réseau. Fondée en 2011, l'entreprise emploie plus de 500 collaborateurs ainsi qu'environ 1 200 installateurs prestataires. Mobisol est présente en Tanzanie, au Rwanda et au Kenya et a déployé plus de 150 000 installations solaires domestiques, fournissant une énergie propre et fiable à plus de 750 000 personnes en Afrique subsaharienne.


Grâce à l'acquisition de Mobisol, ENGIE proposera des installations solaires domestiques dans 3 pays supplémentaires, en plus des 6 pays dans lesquels le Groupe est déjà présent à travers sa filiale d'installations solaires domestiques Fenix International. La présence de Mobisol sur les produits à usage professionnel, combiné aux systèmes d'énergie solaire domestiques intégrés de Fenix, permettra à ENGIE d'offrir une gamme inégalée de produits énergétiques abordables et d'atteindre la clientèle des zones rurales comme des zones urbaines. L'acquisition de Mobisol sera conclue après approbation par les autorités de régulation compétentes.


ENGIE a déjà d'importantes activités dans le domaine de l'électrification hors réseau en Afrique. Avec sa filiale Fenix International, elle permet à plus de 500 000 clients d'accéder à des services énergétiques et financiers via ses installations solaires domestiques, améliorant ainsi la qualité de vie de plus de 2,5 millions de personnes en Ouganda, en Zambie, au Nigeria, au Bénin, en Côte d'Ivoire et au Mozambique. De plus, avec ENGIE PowerCorner, elle fournit de l'électricité à des prix abordables aux populations rurales grâce à des mini-réseaux intelligents alimentés par l'énergie solaire et le stockage par batteries. PowerCorner offre des services énergétiques 24h/24 et 7j/7 aux ménages, aux entreprises locales et aux services publics dans des villages de Tanzanie et de Zambie. Tous ces services reposent sur des solutions financières numériques telles que le paiement mobile et à l'usage.


Isabelle Kocher, Directrice générale d'ENGIE, a déclaré : « Avec l'acquisition de Mobisol, ENGIE élargit son accès à un marché de millions de personnes qui ne sont pas connectées aux réseaux électriques et s'impose comme le leader du marché sur le continent. Non seulement nous changeons la vie des personnes grâce à l'énergie propre, mais nous favorisons également des activités économiques pour les ménages et les entrepreneurs qui génèrent des revenus supplémentaires une fois qu'ils sont connectés. Avec ENGIE PowerCorner, Fenix et maintenant Mobisol, nous allons ouvrir la voie à une nouvelle génération de services énergétiques abordables, conformément à notre stratégie d'accélération de la transition zéro carbone. »


Siège social d'ENGIE


engie.com

Tour T1 - 1 place Samuel de Champlain - Faubourg de l'Arche - 92930 Paris La Défense cedex - France

ENGIE - SA AU CAPITAL DE 2 435 285 011 EUROS - RCS NANTERRE 542 107 651 - Tél. : +33 (0)1 44 22 00 00


L'électrification universelle est le 7e des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies que la communauté internationale s'est engagée à atteindre d'ici 2030. Actuellement, plus de 600 millions de personnes n'ont pas accès à l'électricité en Afrique et en 2030, 80 % de la population mondiale hors réseau sera en Afrique, selon l'Agence internationale de l'énergie.


À propos d'ENGIE

Nous sommes un groupe mondial de référence dans l'énergie bas carbone et les services. Pour répondre à l'urgence climatique, notre ambition est de devenir le leader mondial de la transition zéro carbone « as a service » pour nos clients, notamment les entreprises et les collectivités territoriales. Nous nous appuyons sur nos métiers clés (énergies renouvelables, gaz, services) pour proposer des solutions compétitives et sur-mesure.

Avec nos 160 000 collaborateurs, nos clients, nos partenaires et nos parties prenantes, nous formons une communauté d'Imaginative Builders, engagés chaque jour pour un progrès plus harmonieux.

Chiffre d'affaires en 2018 : 60,6 milliards d'euros. Coté à Paris et Bruxelles (ENGI), le Groupe est représenté dans les principaux indices financiers (CAC 40, DJ Euro Stoxx 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe) et extra-financiers (DJSI World, DJSI Europe et Euronext Vigeo Eiris - World 120, Eurozone 120, Europe 120, France 20, CAC 40 Governance).

  
Répondre
gars d'ain
12/06/2019 19:49:17
0

Troisième échec de sortie haussière du fanion bleu !


Les MM se réorientent nettement à la baisse : la MM 100 bleue à 13,40 est entré en domination baissière et la MM 20 rouge va enfoucher à la baisse très rapidement la MM 200 verte.


On devrait aller tâter du support sur la keltner basse vers 12,57 et possiblement ensuite il pourrait y avoir un teste estival de la dent basse de fourchette d'Andrew en Noir et bleue.


En prime, vous noterez les nombreux gap d'échec mettant en valeur des conseils d'achat mal opportuns pendant que certains vendent...


Bref, le greenwashing, ça paie pas...

  
Répondre
gars d'ain
19/02/2019 15:05:41
0

Potentiel "M" baissier en cours d'achèvement sur la médiane d'Andrews.

Ce lfait plusieurs séances que le surachat (voir RSI) ne produit plus de hausse et voir même un repli sous la médiane. On commençe a à voir poindre les signaux baissier sur les indicateurs graphiques et les 2 keltner sont divergentes baissières : la haute se ferme alors la basse comntinue de monter.


à la baisse, ça pourrait aller assez vite, on a déjà réintégré le milieu de la keltner, on teste la MM 20 rouge à 13,95. Les PER 2018 et 2019 restent elevés, et selon moi, le dossier n'est pas aussi bon que certains voudraient le voir présenté. C'est vrai qu'on revient de loin, mais n'oubliez pas que on veut vendre la bonne à marier, on astique les bijoux qu'on lui fait porter : l'état chercherait à vendre une partie de sa participation, c'est un bruit récurrent actuellement.


A la baisse, on trouve en direction du point d'intrrogation rouge sur la dent intermédiaire de fourchette sous la médiane :

• La Keltner basse bers 13,50

• La MM 60 orange vers 13,16

• La MM 200 verte vers 13,03 qui rejoindrait la dent intermédiaire.

Le support oblique noire est rompu, l'échec haussier est donc en cours...

.

Message complété le 19/02/2019 15:08:00 par son auteur.

AGENDA FINANCIER 2019 : 2 dates connues pour l'instant

• 28 Février 2019 : Publication des résultats annuels 2018
• 17 Mai 2019 : Assemblée Générale Mixte

  
Répondre
moicmoi
12/12/2018 17:39:23
0
Où je reviens vers Engie, après l’avoir délaissée pour une longue glissade vers le bas. Je suis très partagé sur ce dossier.
Apparemment, le plan Kocher semble fonctionner . Pas si surprenant de la part d’une ENA, qui n’ peut-être pas les compétences, mais a un carnet d’adresses et d’astuces pour détourner les lois (perso, ces gens là, je te leur foutrais du trafic d’influence et une trahison de secret d’état au cul, mais , voilà, il paraît que c’est légal. Ils sont des centaines à le faire).
Côté fondamentaux :
Les comptes semblent sérieusement se redresser.
Mais, quid des Pbs des centrales nucléaires en Belgique ? Silence radio, sur ce front.
L’état à un besoin urgent de fric (encore plus depuis lundi soir). Bien que demandant les efforts à faire surtout aux entreprises : notamment à Engie sur les tarifs de vente du gaz.
Engie devenant moins stratégique, l’état pourrait vendre ses 24 % de participation. Ce qui mettra du papier sur le marché. Mais, sous quelle forme, la vente ? A quel prix ?
Je pense que Total serait preneur. Cependant, Total est fort bien capable d’entuber Le Maire . Tout comme il a fait avec Direct Energie , en pesant sur les cours : - 25 % par rapport au plus haut. ( Je l’ai eu très mauvaise!)
Qui d’autre pourrait être acheteur ? Rubis ? Bouygues ? Vinci ? Suez ...Pas impossible.
Côté graphe :
Un retournement de tendance semble se dessiner.
J’y vois une amorce de ETE Inv. (dans l’elipse noire) qui, si elle se concrétise, pourrait donner un objectif de 13,90. Voire 14 (le fibo juste au-dessus.)
Sortie du canal baissier (rouge) par le haut.
Les points bas sont posés sur une ligne ascendante (bleue, en bas à droite) , un gap en attente de fermeture à 12,94 (rectangle vert) .
Côté indicateurs :
DMI orienté à la hausse, STO neutre, ICHI (qui me sert plus d’indicateur que de méthode – je ne suis pas spécialiste) a croisé la courbe des cours à la hausse, et ce, au-dessus du nuage. Configuration prometteuse.
Je penche donc pour un mouvement haussier à C T. mais en étant très vigilent sur un possible retournement àla baisse .
Surtout par les temps désordonnés et incompréhensibles qui courent en ce moment.
  
Répondre
gars d'ain
12/12/2018 13:54:59
0

C'est possible, et ça impliquerait que l'on sorte par le haut du dernier "triple top latéral"...

Le potentiel semble pour autant limité...

  
Répondre
Augustus
12/12/2018 12:05:30
1

En hebdo je vois une figure de retournement haussière , mais elle doit être confirmer

  
Répondre
gars d'ain
12/12/2018 10:36:45
0

Pour suivre le prédent graphe...


Nouveau triple top sur la résistance à 12,49 euros en cours d'achèvement ce jour.


Hier, le groupe a publié une news bidon pour éviter de subir l'influance baissière du Triple top d'oblique détaillé dans mon post précédent.

Il faudra attendre encore le croissement haussier de la MM 20 rouge sur la MM 100 bleue baissière pour espérer libérer deu mouvement de reprise à la hausse...

En cas de repli violent, la keltner basse est à 11,75...

.


La news bidon... et mon avis

https://www.abcbourse.com/forums/msg663955_engie-veut-rester-l-actionnaire-de-reference-de-suez

  
Répondre
gars d'ain
22/11/2018 15:42:23
0

C'est "Fête au rabais" chez les participations de l'ETAT...

Rien de va plus chez les "greenwasher" ....


Triple Top Baissier sur l'Oblique de sommet devenue résistance.


Après détachement du dividende en solide baisse, on est aller inscrire un plus bas annuel sur 11,42 et on en a profité pour combler le gap haussier en cartouche rose.

C'est alors qu'on se croyait enfin sorti de l'ornière, alors on remonte et là, PAF, on se cogne la tête pour la troisième fois au plafond avec l'oblique baissière en résistance (Pointilés et cercle rouge)... Zut, alors , Maintenant faut retourner descendre voir si il y a de la lumière à la cave...


Bon coté indication, ç c'était redressé, mais on repique du nez... Retour sous la MM 20 Rouge à suivre. On surveillera la réintégration du canal baissier en rouge...


.

  
Répondre
gars d'ain
18/05/2018 08:44:12
0
Engie, des provisions trop riquiqui ?


Le quotidien belge des affaires ‘L’Echo’ a jeté un pavé dans la mare hier en expliquant comment Engie comptait réduire son risque sur Electrabel, en évoquant notamment des provisions abaissées mises en face des obligations de démantèlement des installations nucléaires. L’énergéticien a répondu dans un communiqué affirmant que les engagements seront tenus, notamment les obligations de couverture, de coût de démantèlement et de gestion de l’aval de cycle nucléaire. Mais il n’a pas nié qu’une réflexion est en cours concernant un "recentrage d’Electrabel sur un périmètre dont la Belgique serait le centre de gravité".
  
Répondre
Pictou
02/03/2018 18:39:21
0
Pourtant avec tous les écolos qui brassent du vent les éoliennes devraient marcher à fond !

Boursier.com , 01/03/2018 12:45:00
Société(s) citée(s) » EDF » ENGIE

"Aucun parc offshore ne devrait être opérationnel avant la fin du quinquennat, en 2022", écrit aujourd'hui 'Le Monde', dans un article consacré à l'éolien en mer en France. L'éolien offshore est une sorte d'arlésienne dans l'hexagone, qui possède le second gisement potentiel en Europe mais dont les eaux territoriales ne comptent aucune turbine. "Toute l'Europe se moque de nous parce qu'on n'a pas été fichus de sortir un parc en dix ans", assène un "bon connaisseur du dossier", cité par le quotidien.

Sur les sites internet d'[FR:FR0010208488:0]Engie[:FR] dédiés aux projets Ile d'Yeu / Noirmoutier et Dieppe / Le Tréport, on peut toujours lire que "la construction et l'installation" débuteront en 2019, ce qui devrait permettre de commencer à produire avec 40% du parc le 1er juillet 2021. Ceci dit, il est bien mentionné "sous réserve de l'obtention des autorisations par le maître d'ouvrage". Qu'est-ce qui cloche avec l'éolien en mer ? Lors de l'attribution des projets et l'annonce des retombées industrielles majeures pour les villes côtières proches des implantations concernées, tout le monde s'est congratulé. Depuis, les choses ont changé et les recours locaux se sont multipliés contre les projets. Ensuite, le cadre réglementaire n'est pas abouti. Enfin, souligne 'Le Monde', les conditions tarifaires de rachat qui avaient été négociées à l'époque de la désignation des lauréats ne sont plus du tout d'actualité, à cause de la chute des prix. Le quotidien croit savoir que le gouvernement songe à renégocier en forte baisse, ce qui risque de provoquer des tensions avec les porteurs de projets, dont les budgets avaient été bouclés sur la base des éléments d'origine.


  
Répondre
gars d'ain
02/03/2018 14:18:30
0
Rupture de support majeur et comblement de Gap Haussier en vue.


La fourchette d'Andrews donne assez clairement des indications en direction d'une sortie baissière de fourchette vers 12,12, puis vers le comblement du GAP haussier sur 11,67 euros.


Le récent rebonds technique dans la baisse vient se casser les dents sur la dent interne de la fourchette. La DM rouge baissière a choisi l'évitement de la DM verte et repart à la hausse très nettement.
Le RSI s'apprête pour la deuxième fois en très peu de temps à aller en piscine : cette fois, ce sera sans palmes et sans bouées...


Direction le bas de GAP...


J'ai fait un autre graphe sur mon Mac. Je tâcherait de prolonger mon précédent graphe PC pour voir...


.
  
Répondre
gars d'ain
29/09/2017 15:06:38
0
En approche baissière du support à 13.81 euros.

Le détachement de l'acompte de dividende de 0.35 interviendra le 11/10/2017. on devrait donc recasser le support rouge à la baisse. Et l'on tentera de préserver le support à 13.81 euros.

L'horizon s'éclaircit un peu pour Engie, et les bonnes nouvelles commencent à arriver...
Coté indicateur, la MM 20 rouge reste haussière, soutenu par la MM 60 orange. La MM 200 amorce lentement son retournement haussier.

Le MACD reste positif à la baisse et le RSI reste assez fort à 48.25.

On devrait consolider à la baisse durant cette période avant une nouvelle phase haussière pour retourner sur le support rouge que l'on apprête à enfourcher ...
.
  
Répondre
gars d'ain
29/09/2017 14:49:30
0
Engie a remporté des contrats de concession pour deux centrales hydroélectriques, pour un montant d’environ 950 millions d’euros

Notons que "Lors de la vente aux enchères organisée hier par le gouvernement fédéral brésilien, Engie a remporté des contrats de concession pour deux centrales hydroélectriques, pour un montant d’environ 950 millions d’euros (3,531 milliards de reais). Les contrats de concession sont signés pour une période de 30 ans. Ils permettent au groupe énergétique de confirmer sa position de premier producteur privé d'énergie dans le pays, passant d’une capacité installée de 10 290 MW à 11 122 MW.

Il s'agit de l'usine hydroélectrique de Jaguara, située à Rio Grande (entre les États de Minas Gerais et São Paulo), dont la capacité installée est de 424 MW, et celle de Miranda, située à Rio Aragui, dans l'Indianápolis (État de Minas Gerais), dont la capacité installée est de 408 MW.

" Ces contrats (...) nous offrent de réelles opportunités de croissance, en ligne avec l'ambition du Groupe de développer la production d'électricité bas carbone. Les deux centrales hydroélectriques sont situées dans une région stratégique pour le Groupe, le sud-est du Brésil, où nous disposons déjà d'actifs de qualité ", a déclaré le Directeur Général d'Engie Brésil, Maurício Bähr.

Avec 3 000 employés et une capacité installée de plus de 11 GW, Engie est le premier producteur indépendant d'électricité au Brésil. 90 % de ses capacités installés dans le pays proviennent de sources d'énergie propre, renouvelable et à faibles émissions de gaz à effet de serre. Cette dynamique bas carbone a été renforcée par la construction de nouveaux parcs éoliens dans le Nord-Est et par l'exploitation de l'une des plus importantes centrales hydroélectriques du Brésil, Jirau (3 700 MW), située sur la rivière Madeira dans l'Etat de Rondônia.
  
Répondre
tradingi
15/09/2017 02:36:28
0
et sur un TRIX hebdo tu as le graphe ?

  
Répondre
gars d'ain
10/07/2017 09:34:40
0
S'apprête à enfoncer la MM 100 bleue à la baisse.

à la baisse, on vient de réaliser un mât baissier inversé et on tente de consolider dans le fanion avant de rester sur le support du mouvement haussier né du rebond de février.

On devrait aller combler le GAP 2 à la baisse en réalisant une sortie baissière. s'en suivra l'enfoncement de la MM 60 orange en voir de latéralisation par la MM 20 rouge baissière.

Graphiquement encore, net de dégradation baissière des indicateurs, le MACD s'enfonce en négatif, la DM rouge remonte nettement alors que la DM verte a perdu tout soutient. Le RSI s'enfonce à la baisse et devrait aller faire du "Sous l'eau" dans la piscine bleue... On s'oriente en direction d'un fanion baissier important en bleu qui nous reverrait sur le GAP 1 à combler...

.
  
Répondre
gars d'ain
05/05/2017 10:08:14
0
Graphe baissier sur 10 ans.
.
  
Répondre
aliqujus
02/02/2017 17:02:13
0
PAS SURPRENANT . PREMIER ACTIONNAIRE L'ETAT
  
Répondre
gars d'ain
02/02/2017 16:24:39
0
Support 2009 enfoncé et 11.00 euros défoncé...

C'est pas brillant, et ça devrait continuer. On peine à recoller à la bande de Keltner basse. Le CA annuel et le résultat net sera mauvais. Et 2017 sera une année de transition vers des promesses qui pour l'instant ont du mal à se concrétiser. il est toutefois évident que l'on restera en terme de CA nettement au dessous des plus hauts entre 2010 et 2015.

La MM 20 rouge continue de plonger. La DM verte continue de baisser. Le RSi reprendre une goulée d'air dans la piscine et le MACD est baissier.

Le PER reste élevé pour une modèle économique en transition qui n'apporte pour l'instant pas les preuves de sa réussite future.

On surveillera maintenant les 10.50 en approche baissière.
.
  
Répondre
gars d'ain
11/01/2017 09:18:05
1
Lourde menace d'enfoncement d'un des derniers support vers 11.52

Les effort produits dernièrement pour redresser la barre viennent de prendre un sérieux coup de couteau dans le dos.

L'Etat désahabille "Pierre" pour habiller "Paul" : preuve certaine que l'on n'a plus les moyens de nos ambitions. La cession de titres Engie avait du fuiter si l'on en juge par la courbe dernièrement...

L'état continue d'entretenir actuellement une gestion stupide notre patrimoine : les décisions prises ont conduit à une perte colossale de bénéfice net, de moyens financiers, et de valorisation du notre patrimoine commune. La perte nette dépasse allègrement les 15 milliards en 3 ans.

En pareil cas, n'importe quelle direction aurait été congédié : mais... Là.... rien...

Notons "L'Etat français a annoncé avoir cédé 100 millions d'actions d'Engie représentant 4,1% de son capital, soit 10 millions d'actions supplémentaires par rapport à ce qui avait été annoncé précédemment, pour 1,14 milliard d'euros au total.

Cette cession doit en particulier permettre de financer des investissements de l'Etat actionnaire, notamment la refondation de la filière nucléaire.

Au terme de ce placement, réalisé en totalité auprès d'investisseurs institutionnels, "l'Etat détient, au travers de l'Agence des participations de l'Etat (APE), 28,7% du capital et 32,6% des droits de vote d'Engie" et reste ainsi actionnaire majoritaire du groupe, précise un communiqué de l'APE diffusé tard mardi soir.

Ce dernier ajoute que 11,1 millions de titres supplémentaires, soit 0,5% du capital d'Engie, seront ultérieurement proposés aux salariés et anciens salariés éligibles du groupe.

Cette opération permettra à l'Etat de continuer à "accompagner le groupe dans son plan de transformation stratégique, présenté au marché en février 2016", ajoute le communiqué.

Cette annonce de la cession par l'APE de titres Engie est intervenue le jour où Bruxelles a donné son feu vert sous conditions à la restructuration d'Areva, qui inclut notamment une augmentation de capital de 5 milliards d'euros à laquelle l'Etat, actionnaire à plus de 86% d'Areva, devrait participer à hauteur de 4,5 milliards d'euros.

La Commission européenne a également autorisé l'Etat à accorder un prêt d'actionnaire de 3,3 milliards d'euros à Areva dans l'attente de la réalisation de cette recapitalisation.

Par ailleurs, l'Etat s'est aussi engagé à participer au renflouement d'EDF, dont il détient près de 85% du capital, en apportant 3 milliards d'euros à l'augmentation de capital de 4 milliards d'euros que l'électricien doit réaliser cette année.

En novembre, l'APE a également annoncé la cession de 1,39% de Safran, pour environ 372 millions d'euros.

En 2016, le portefeuille de participations cotées de l'Etat a perdu 11,5% de sa valeur à 59,7 milliards d'euros, du fait notamment de la mauvaise performance des titres des groupes énergétiques EDF, Areva et Engie
."

Article "L'Etat cède 4,1% du capital d'Engie, plus que prévu initialement "
http://www.abcbourse.com/marches/l-etat-cede-4-1-du-capital-d-engie-plus-que-prevu-initialement_385081_PX1p

---------------------------------------------------------------------------------

Graphiquement, c'est le retour à la bérézina : on sort nettement à la baisse de la Keltner basse. Le RSI amorce son plongeon dans la piscine. La DM rouge baissière remonte littéralement à la verticale et on rebascule sous la 7ème dent du râteau baissier ...

Autant dire, c'est la malédiction totale...

.

Message complété le 11/01/2017 09:19:16 par son auteur.

Ajoutons encore que l'on reviens nettement sous la MM 20 rouge qui amorce son virage baissier.
.

  
Répondre
Ptitchat72
09/12/2016 13:06:20
2
Belle argumentation !

Même si j'ai pas le même élément niveau "utilities" (je parie sur l'eau)..
je note aussi que Véolia tente d'arrêter sa chute depuis quelques jours.
d'ailleurs, en UT jour, on a des divergences sur indiqs.

Ceci étant dit, on peut être d'accord sur le fait que tout le secteur est en vision "Dark" par les zinzins de la finance.
raison valable ou pas .. j'en sais trop rien !

J'interviens ici pour faire le lien et surtout car graphiquement "ta" Engie est en avance dans son rebond.
je suis assez d'accord avec toi dans le fait de dire que le plus gros de la baisse semble être derrière nous (à horizon quelques semaines du moins) mais je ne suis pas persuadé pour autant que nous ayons fait un point bas.

Ce qui est, je dirais "anormal", c'est d'avoir un rebond technique aussi faible en comparaison à la hausse des indicateurs.
on sent bien encore le poids des vendeurs dans la tendance .. ça grimpouille avec le frein à main quoi.

En clair, on pourrait être entrer dans une phase de congestion latérale tout en cherchant à se créer une base de conso dans le temps.
tel quel, cela me fait penser à la config de Air-France et donc peut être Engie et Véolia du coup.
style de titres où le courant entreprise est pas favorable mais où le cycle haussier des marchés prend le dessus.
pas évident de rentrer sur ces valeurs pour du moyen-long terme.

bonne journée.
  
Répondre

Forum de discussion Engie

201909031138 468247
Ma liste