OK
Accueil > Communauté > Forum Engie

Dégelée royale et journée Rock'n roll pour Engie gazée

Cours temps réel: 12,425€  1,59%

ENGI


whatelse
21/09/2016 13:19:36
0
Le mois d'août le plus chaud ne veut pas dire hiver plus chaud, je crois même que ce sera le contraire.
  
Répondre
gars d'ain
21/09/2016 09:31:33
0
ça, c'est pour après le détachement ... et là, on risque la descente sur 11.57.

D'autant que l'on annonce ce matin que le mois d'août a été le mois d'août le plus chaud sur la planète Terre depuis que l'on fait des mesures de température : il n'y a aucune raison que l'on s'arrête en "si bon chemin" pour la fin de l'année.

La situation risque de pénaliser encore un peu le groupe en terme de CA, d'autant que l'on a aucune nouvelle de la tranche "un" de Tihange qui est arrêtée après un incident technique qui a récemment endommagé des pompes qui sont essentielles à la circulation de l'eau, des fluides...
  
Répondre
whatelse
21/09/2016 09:12:01
1
Je crois que vous oubliez que la société risque de devoir rembourser deux milliards à l'état Luxembourgeois

Message complété le 21/09/2016 10:59:28 par son auteur.

moi, je trouve assez drôle que M.Sapin qui fustige les états qui font du dumping fiscal et que là l'état Français, va toucher des dividendes d'une société, dont il est actionnaire à plus de 30%, donc il sait pertinemment qu'ils magouillent, mais ça fait rien, là, ils vont toucher les dividendes. Fait ce que je te dis et pas ce que je fais.

  
Répondre
gars d'ain
20/09/2016 18:52:51
0
ça sent nettement le gaz à 21 jours du détachement de l'acompte sur dividende.

Le titre plonge à la baisse et revient au dessous des 14.00.

Graphiquement, la MM 20 rouge vient couper à la baisse la MM 60 orange. On vient également couper la MM 200 (verte) et on devrait en faire de même d'ici la fin de semaine avec la MM 100 (bleue).

On notera également la sortie baissière de la bande de Keltner basse. On constatera aussi le RSI qui peine grandement à rester au dessus de l'eau. On observera encore la DL rouge baissière qui se cabre pour affoler la tendance et le Momentum très négatif. Seuls les stochastiques montrent une pause baissière alors que les MACD montrent que le courant baissier n'est pas tari...

Le détachement de l'acompte sur dividende au cours actuel fera plonger le titre sur 13.16, support bas de cartouche et la dégradation baissière devrait faire le reste pour descendre sur 12.57 (Objectifs 4 et 5 en bleu). Il est également possible que l'on enfonce ce dernier support si la clémence automnale se poursuit : cela retardera d'autant l'allumage des systèmes de chauffage...

.
  
Répondre
tirelire19
24/06/2016 15:03:18
0
regardez bien les tracés surtout le porte voix bleu avec sortie baissière rebond en pull-back sur le support du porte voix , on revient tester l' ancienne résistance rouge des 13.50 euros , à titre personnel on pourrait rester en position acheteuse avec un stop à 13.15 euros mais vu le contexte par prudence restons à l' écart du titre , à suivre .....
  
Répondre
tirelire19
26/05/2016 09:28:03
1
Salut la file , voici ma conviction graphique actuel , je tenterais bien une position acheteuse au cours actuel 13.75 euros environ avec stop de protection rapproché à 13.00 euros que je relèverais si le rebond se poursuit .
Nous avons un gros support majeur vert à 13.15 euros pour jouer le rebond , en effet celui çi correspond pile poil au support long terme oblique baissier mais il est travaillé , défendu par les acheteurs qui ne lâchent pas le morceau sur ce niveau ensuite se trouve une résistance oblique baissière rouge qui peut être franchie à la hausse ce qui ouvrirait la route à la résistance oblique baissière du canal baissier noir , qui ne tente rien n' a rien c' est pourquoi il faut s' engager avec modération , à suivre .....
  
Répondre
gars d'ain
26/05/2016 09:21:12
0
Tente avec peine de s'extirper du fond récent touché...

Les indicateurs montent en puissance, mais la route est barrée par des résistances et il n'y a pas grand chose à attendre des chiffres pour l'instant, ce alors que le CA sera en net recul : baisse des prix, hiver doux...

.
  
Répondre
gars d'ain
25/05/2016 08:54:12
0
J'ai oublié une oblique de résistance que l'on vient passer, hier soir, mais la route bien barrée à la hausse sauf spéculation abusive sur le titre...

.
  
Répondre
gars d'ain
24/05/2016 22:56:21
0
Retour gagnant à l'encéphalogramme plat

Voici donc les nouvelles aventures follement excitantes d'Engie, gazée à tous les étages... On vient de détacher le solde du dividende, et ça gaze pas fort pour le moment...

Les stochastiques remontent brutalement, mais l'évolution de cours ne suit pas malgré la hausse du RSI. Beaucoup d'incertitudes planent sur les performances 2016 financière du géant gazier :
_ Baisse du gaz
_ Hausse de la moyenne saisonnière hivernale
_ Baisse de la consommation

Notons pour le T1 / 2016 "Le chiffre d'affaires baisse de 14,3% à 18907 millions d'euros (-13,3% en organique), recul qui s'explique en particulier par la chute des prix des commodités qui impacte les activités d'exploration-production, de commercialisation, d'achat-vente de gaz et de GNL et de production d'électricité et par les températures douces en France."

La sortie des niveaux de cartouches sera pour sûr un évènement : mais quand ??....
.

  
Répondre
gars d'ain
21/01/2016 18:45:26
0
Comme annoncé, la descente a été brutale... et c'est sans doute pas fini.

La MM 20 nettement baissière vient couper brutalement la MM 100.

2 résistances obliques lui barrent le chemin à la hausse maintenant...

Et c'est sûrement pas fini... Vu la clémence de l'hiver et les hausses ambiantes, la tendance générale est à la baisse du thermostat. On est donc en chute libre et on vient de crever les supports. On peine ce jour à remonter malgré l'interventionnisme du jour sur le CAC.

Les indicateurs partent en sucette, et le MACD se fait la mall par le fond. Avec la baisse accrue de rentabilité, les investisseurs sur le titre devraient se rarefier... En attendant la prochaine baisse, on pourrait avoir un petit rebond ou tentative de consolidation à plat....

Direction ... 13 euros...
  
Répondre
gars d'ain
19/12/2015 18:41:59
0
Tihange 1 en arrêt automatique pour cause d'incendie.

Notons " Bruxelles (AFP) :Un incendie dans la partie non nucléaire de la centrale belge de Tihange a provoqué l'arrêt automatique du réacteur 1 vendredi soir, a annoncé samedi Electrabel, suscitant de vives protestations de responsables Verts allemands qui réclament sa fermeture.

Electrabel a précisé qu'un collaborateur avait reçu une "décharge électrique" en sécurisant les installations de cette centrale située non loin de la frontière allemande.

"L'arrêt automatique fait suite à un début d'incendie au niveau d'un tableau d'alimentation électrique de la centrale. Ce tableau se situe dans le bâtiment des auxiliaires électriques, dans la partie non nucléaire de la centrale", a précisé le groupe, filiale du français Engie, dans un communiqué.

"Les pompiers sont venus sur place. Dès 22h55, le début d'incendie était maîtrisé", a ajouté le groupe qui opère la centrale composée de trois réacteurs, située près de Liège.

Interrogée par l'AFP, une porte-parole d'Electrabel, Anne-Sophie Hugé, a déclaré qu'"un collaborateur avait reçu une décharge électrique lorsqu'il effectuait une manoeuvre pour sécuriser les installations de Tihange 1".

"Il a été envoyé à l'hôpital par mesure de précaution. Il est rentré chez lui hier soir", a-t-elle ajouté.

Cet incendie "est la preuve tangible que la prolongation de l'exploitation de cette centrale très vieille et en mauvais état est une idée misérable et dangereuse", s'est emportée une députée des Verts allemands, Sylvia Kotting-Uhl. "Le réacteur doit enfin et à jamais être mis à l'arrêt", a-t-elle réclamé.

Une revendication partagée par le vice-président du groupe parlementaire Verts au Bundestag, Olivier Krischer, pour qui Tihange menace la vie de millions de personnes en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne.

"Des incendies à un rythme mensuel" et d'autres problèmes graves constituent les nouveaux chapitres de "l'histoire scandaleuse" de Tihange, selon lui. Il a appelé le gouvernement allemand à faire pression sur les autorités belges pour que soit mis un terme "à ce jeu de roulette russe".

Dans un communiqué samedi matin, le groupe avait précisé qu'"un arrêt automatique est la procédure normale lorsqu'un incident technique survient dans la partie nucléaire ou non nucléaire des installations".

"Ce type d'arrêt automatique constitue une sécurité conforme aux procédures et aux attentes de sûreté nucléaire", avait poursuivi le groupe.

"Les équipes d'Electrabel analysent les causes possibles de ce début d'incendie et travaillent pour opérer les interventions nécessaires et permettre le redémarrage en toute sûreté dès que possible", avait-il encore écrit.

"Selon les analyses actuelles, le réacteur 1 pourrait redémarrer mardi", a dit Mme Hugé.

La centrale de Tihange, située à près de 70 km de l'Allemagne, un pays qui a décidé d'abandonner progressivement le nucléaire, est dotée de trois réacteurs.

Tihange 1, le plus vieux des trois, a été mis en service en 1975 et devait être arrêté en 2015. Mais le gouvernement belge a décidé en 2012 de le prolonger jusqu'en 2025.

Le 15 décembre, le réacteur nucléaire 2 de Tihange, mis en service en 1983, avait redémarré après un arrêt de 21 mois lié à des inquiétudes sur la sûreté de l'installation, en raison de la présence de milliers de fissures dans la paroi de sa cuve, soulevant de vives protestations dans l'Allemagne voisine. Tihange 2 doit être arrêté définitivement en 2023.
"

Article "Belgique: incendie dans la partie non nucléaire de la centrale de Tihange"
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20151219.AFP0766/belgique-incendie-dans-la-partie-non-nucleaire-de-la-centrale-de-tihange.html
  
Répondre
gars d'ain
14/12/2015 17:44:03
1
Reprise baissière et chûte en direction des 14.50....

Attention, ça devrait faire mal : la pub, le greenwashing médiatique et la COP 21 c'est fini. Retour à la réalité des chiffres.... On vient de finir de casser toutes les MM à la baisse...

ça sent la fuite de gaz...
  
Répondre
gars d'ain
11/12/2015 12:22:23
0
Greenwashing et replâtrage en phase de prise rapide...
Graphiquement, le titre qui est sorti à la baisse du second rectangle tente de se laisser porter par ses MM. Le cours erre actuellement sans direction et montre le grand niveau d'indécision qu'il règne entre "conserver l'investissement ou vendre".

Malgré une distribution importante de dividendes, on persiste à évoluer sous le cours d'introduction qui date (...!) et à des niveaux bas qui n'arrivent pas à repartir.

L'hiver s'annonce plutôt clément à cause d'un El nino puissant...
Article "El Niño et le climat mondial"
http://www.meteofrance.fr/climat-passe-et-futur/comprendre-le-climat-mondial/el-ninola-nina

Au mois de novembre, une très légère baisse des tarifs de Engie (ex-GDF Suez) devrait intervenir, inférieure à 0,5%. Sur l'ensemble de l'année, les prix réglementés du gaz ont cultivé la stabilité, avec une baisse depuis janvier de 1,3%.

Article "Les prix du gaz stables en 2015"
http://www.lefigaro.fr/conso/2015/10/02/05007-20151002ARTFIG00270-les-prix-du-gaz-stables-en-2015.php

Rien donc à attendre à ce niveau pour stimuler une hausse et un retour sur 17.00 euros... L'orientation vous l'aurez compris est bien à la baisse à court terme en dépit de ce que certains analystes tentent de nous faire croire.

Le replâtrage des comptes très décevants se poursuit et avec lui le greenwashing pour attirer de nouveaux investisseurs car nombreux sont ceux qui ont désertés le navire...

Notons "Selon les Echos, Engie est en négociations avancées en vue de céder de son parc américain de centrales électriques thermiques (à gaz surtout) d'une capacité de 10 gigawatts (GW), ce qui est présenté comme un éventuel “virage stratégique majeur”. Montant estimé de l'opération : de trois à cinq milliards de dollars.

Le quotidien français des affaires ajoute que d'autres opérations similaires pourraient suivre. Le but étant de réduire l'exposition de l'ex-GDF Suez à la “production électrique marchande”, “c'est-à-dire ne faisant pas l'objet de contrats d'achat sur l'électricité produite” au profit des unités “régulées” dont la production “bénéficie d'une certaine visibilité”.

Sur le Vieux continent, Engie dispose environ 20 GW de capacité thermiques. “Pour l'heure, seules quelques centrales au charbon seraient en vente, pour 1 ou 2 milliards d'euros” indiquent les Echos. Sans oublier l'Australie (3 GW). "

Article "Engie: une première cession de centrales thermiques ?"
http://www.abcbourse.com/marches/engie-une-premiere-cession-de-centrales-thermiques-_346189_ENGIp

.
  
Répondre
gars d'ain
07/12/2015 16:12:39
0
Un coup de pied dans le Greenwashing actuel d'Engie...

Alors que les comptes se dégradent, Engie tente de masquer la situation en cherchant de nouveaux investisseurs sensibles à la cause environnementale. Mais tout le monde n'est pas dupe...

émission "Comme un bruit qui court" (France Inter) : "Changeons le système, mais pas le climat !"

Mettre le cursus d'écoute à 23:20 et écouter (la chanson de la fin du sujet est TOP....)
http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1200941
  
Répondre
gars d'ain
03/12/2015 11:57:26
0
Complément graphique à l'analyse ci-dessous publié ce jour.

J'ai rajouter une oblique de support du dernier mouvement de baisse en JAUNE. et regardez donc graphiquement, elle montre tout son sens et met en évidence le périlleux mouvement actuel qui menace de bascule à la baisse.

L'amplitude des dernières bougies démontre la fébrilité du mouvement actuel. Cela fait 6 séances que régulièrement, on teste le dessus de l'oblique et donc une rupture du mouvement.
  
Répondre
gars d'ain
03/12/2015 11:38:25
0
Perspectives nettement incertaines pour l'heure...

On constate l'évolution dans des rectangles de consolidation, nettement soutenue par une campagne média massive et des news à la pelle qui ne démontrent rien quant à l'effiscience des capitaux engagés et une amélioration de la rentabilité.

Et pour l'instant, l'indicateur de températures hivernales évolue régulièrement au dessus des niveaux saisonniers constatés. La consommation de gaz devrait s'en ressentir : Le chiffres d'affaire est pris en défaut par un double ciseau : Baisse de prix / Baisse de la consommation.

Le récent rebonds devrait avoir du mal à suivre d'autant que graphiquement pour l'instant, on évolue vers la formation d'un "M" de court terme...

.

Message complété le 03/12/2015 11:39:42 par son auteur.

Ajoutons encore, la nette perte de puissance déclinante du MACD qui semble sonner le baroud d'honneur...

  
Répondre
gars d'ain
12/11/2015 09:23:38
0
Et ben voilà, comme prévu retour sur 15 euros probable et + si affinitées...

On est en échec sur les résistances haussiers qui ont fortement limité le potentiel de rebonds contrairement à ce que les analystes annonçaient de toute part.

Il faut noter également que le début du 4ème trimestre 2015 particulièrement chaud ne devrait pas favoriser à la hausse à consommation de gaz. Et donc, si on continue ainsi avec l'anticyclone, les comptes du T4 pourraient être bien plombés notamment en raison des dépréciations d'actifs...

.
  
Répondre
Augustus
02/11/2015 20:22:32
0
Salut gars regarde bien ton graph tu y verra un pattern des plus puissante mais tout cela reste à confirmer
Humble avis bien sûr 😎
  
Répondre
gars d'ain
02/11/2015 18:47:07
1
Manque flagrant d'énergie haussière.
Malgré conseils d'analystes publié ce matin, le titre ne parvient pas a dépassé la résistance long terme qui faisait jadis office de support long terme.

Pas moins de 2 publications d'analystes ce jour pour tenter d'extirper Engie de sa torpeur baissière afin que l'on repasse sur la résistance baissière.

Mais ne nous y trompons pas : il y a une réelle raison économique à la baisse : les chiffres publiés et à venir, un profit warning, la vente aux US d'outils de productions pour commencer à habiller le bilan... La baisse du gaz : on avait jubillé à la hausse du gaz dont le prix était couplé au cours du pétrole brut, mais quand la baisse se produit, c'est en sens inverse que tourne le compteur financier...

Ajoutons encore les déboires de redémarrage avec les tranches nucléaires belges... Il me semble que l'on est bien rapide en besogne pour tenter me mettre autant de faits négatifs sous le tapis de la spéculation...

La publication de résultats du T3-2015 et de la validation du profit warning devraient entrainer le titre à la baisse avec un retour probable sur 13 euros...

.
  
Répondre
gars d'ain
09/10/2015 18:24:23
0
Le marché devrait aimé le rond violet à la baisse lundi...

Pour le reste, voir analyse ci-dessous, publiée ce jour.

.
  
Répondre

Forum de discussion Engie

201609211319 468247
Ma liste