OK
Accueil > Communauté > Forum Engie

Dégelée royale et journée Rock'n roll pour Engie gazée - Page 5

Cours temps réel: 12,53  1,16%



gars d'ain gars d'ain
10/07/2017 09:34:40
0
S'apprête à enfoncer la MM 100 bleue à la baisse.

à la baisse, on vient de réaliser un mât baissier inversé et on tente de consolider dans le fanion avant de rester sur le support du mouvement haussier né du rebond de février.

On devrait aller combler le GAP 2 à la baisse en réalisant une sortie baissière. s'en suivra l'enfoncement de la MM 60 orange en voir de latéralisation par la MM 20 rouge baissière.

Graphiquement encore, net de dégradation baissière des indicateurs, le MACD s'enfonce en négatif, la DM rouge remonte nettement alors que la DM verte a perdu tout soutient. Le RSI s'enfonce à la baisse et devrait aller faire du "Sous l'eau" dans la piscine bleue... On s'oriente en direction d'un fanion baissier important en bleu qui nous reverrait sur le GAP 1 à combler...

.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
05/05/2017 10:08:14
0
Graphe baissier sur 10 ans.
.
  
Répondre
aliqujus aliqujus
02/02/2017 17:02:13
0
PAS SURPRENANT . PREMIER ACTIONNAIRE L'ETAT
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
02/02/2017 16:24:39
0
Support 2009 enfoncé et 11.00 euros défoncé...

C'est pas brillant, et ça devrait continuer. On peine à recoller à la bande de Keltner basse. Le CA annuel et le résultat net sera mauvais. Et 2017 sera une année de transition vers des promesses qui pour l'instant ont du mal à se concrétiser. il est toutefois évident que l'on restera en terme de CA nettement au dessous des plus hauts entre 2010 et 2015.

La MM 20 rouge continue de plonger. La DM verte continue de baisser. Le RSi reprendre une goulée d'air dans la piscine et le MACD est baissier.

Le PER reste élevé pour une modèle économique en transition qui n'apporte pour l'instant pas les preuves de sa réussite future.

On surveillera maintenant les 10.50 en approche baissière.
.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
11/01/2017 09:18:05
1
Lourde menace d'enfoncement d'un des derniers support vers 11.52

Les effort produits dernièrement pour redresser la barre viennent de prendre un sérieux coup de couteau dans le dos.

L'Etat désahabille "Pierre" pour habiller "Paul" : preuve certaine que l'on n'a plus les moyens de nos ambitions. La cession de titres Engie avait du fuiter si l'on en juge par la courbe dernièrement...

L'état continue d'entretenir actuellement une gestion stupide notre patrimoine : les décisions prises ont conduit à une perte colossale de bénéfice net, de moyens financiers, et de valorisation du notre patrimoine commune. La perte nette dépasse allègrement les 15 milliards en 3 ans.

En pareil cas, n'importe quelle direction aurait été congédié : mais... Là.... rien...

Notons "L'Etat français a annoncé avoir cédé 100 millions d'actions d'Engie représentant 4,1% de son capital, soit 10 millions d'actions supplémentaires par rapport à ce qui avait été annoncé précédemment, pour 1,14 milliard d'euros au total.

Cette cession doit en particulier permettre de financer des investissements de l'Etat actionnaire, notamment la refondation de la filière nucléaire.

Au terme de ce placement, réalisé en totalité auprès d'investisseurs institutionnels, "l'Etat détient, au travers de l'Agence des participations de l'Etat (APE), 28,7% du capital et 32,6% des droits de vote d'Engie" et reste ainsi actionnaire majoritaire du groupe, précise un communiqué de l'APE diffusé tard mardi soir.

Ce dernier ajoute que 11,1 millions de titres supplémentaires, soit 0,5% du capital d'Engie, seront ultérieurement proposés aux salariés et anciens salariés éligibles du groupe.

Cette opération permettra à l'Etat de continuer à "accompagner le groupe dans son plan de transformation stratégique, présenté au marché en février 2016", ajoute le communiqué.

Cette annonce de la cession par l'APE de titres Engie est intervenue le jour où Bruxelles a donné son feu vert sous conditions à la restructuration d'Areva, qui inclut notamment une augmentation de capital de 5 milliards d'euros à laquelle l'Etat, actionnaire à plus de 86% d'Areva, devrait participer à hauteur de 4,5 milliards d'euros.

La Commission européenne a également autorisé l'Etat à accorder un prêt d'actionnaire de 3,3 milliards d'euros à Areva dans l'attente de la réalisation de cette recapitalisation.

Par ailleurs, l'Etat s'est aussi engagé à participer au renflouement d'EDF, dont il détient près de 85% du capital, en apportant 3 milliards d'euros à l'augmentation de capital de 4 milliards d'euros que l'électricien doit réaliser cette année.

En novembre, l'APE a également annoncé la cession de 1,39% de Safran, pour environ 372 millions d'euros.

En 2016, le portefeuille de participations cotées de l'Etat a perdu 11,5% de sa valeur à 59,7 milliards d'euros, du fait notamment de la mauvaise performance des titres des groupes énergétiques EDF, Areva et Engie
."

Article "L'Etat cède 4,1% du capital d'Engie, plus que prévu initialement "
http://www.abcbourse.com/marches/l-etat-cede-4-1-du-capital-d-engie-plus-que-prevu-initialement_385081_PX1p

---------------------------------------------------------------------------------

Graphiquement, c'est le retour à la bérézina : on sort nettement à la baisse de la Keltner basse. Le RSI amorce son plongeon dans la piscine. La DM rouge baissière remonte littéralement à la verticale et on rebascule sous la 7ème dent du râteau baissier ...

Autant dire, c'est la malédiction totale...

.

Message complété le 11/01/2017 09:19:16 par son auteur.

Ajoutons encore que l'on reviens nettement sous la MM 20 rouge qui amorce son virage baissier.
.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
09/12/2016 13:06:20
2
Belle argumentation !

Même si j'ai pas le même élément niveau "utilities" (je parie sur l'eau)..
je note aussi que Véolia tente d'arrêter sa chute depuis quelques jours.
d'ailleurs, en UT jour, on a des divergences sur indiqs.

Ceci étant dit, on peut être d'accord sur le fait que tout le secteur est en vision "Dark" par les zinzins de la finance.
raison valable ou pas .. j'en sais trop rien !

J'interviens ici pour faire le lien et surtout car graphiquement "ta" Engie est en avance dans son rebond.
je suis assez d'accord avec toi dans le fait de dire que le plus gros de la baisse semble être derrière nous (à horizon quelques semaines du moins) mais je ne suis pas persuadé pour autant que nous ayons fait un point bas.

Ce qui est, je dirais "anormal", c'est d'avoir un rebond technique aussi faible en comparaison à la hausse des indicateurs.
on sent bien encore le poids des vendeurs dans la tendance .. ça grimpouille avec le frein à main quoi.

En clair, on pourrait être entrer dans une phase de congestion latérale tout en cherchant à se créer une base de conso dans le temps.
tel quel, cela me fait penser à la config de Air-France et donc peut être Engie et Véolia du coup.
style de titres où le courant entreprise est pas favorable mais où le cycle haussier des marchés prend le dessus.
pas évident de rentrer sur ces valeurs pour du moyen-long terme.

bonne journée.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
09/12/2016 11:34:56
1
Enfin du changement : on entame une consolidation et on tente de repasser des résistances embarrassantes.

Graphiquement, on remarque :
- que l'on vient de repasser au dessus de la MM 20 rouge
- que l'on vient de passer en latéral l'oblique baissière rouge à l'origine du fort mouvement baissier récent après 3 échecs.
- que l'on a réussi à remonter au dessus du support de baisse moyen terme > 2009 (noté et en vert)
- que l'on est repassé au dessus de 11,77 euros
- que le RSI se redresse nettement
- que la DM verte haussière revient juste sous la DM rouge baissière. Ce resserrement des courbes annonce une phase de défiance : la tendance haussière est en lutte pour tenter de reprendre le dessus.

On est actuellement bloqué en résistance sous le niveau de la phase "6" du râteau baissier (oblique bleu vers la flèche verte). Le franchissement de cet obstacle pourrait permettre à la DM verte de passer à la hausse la DM rouge de sorte que l'on pourrait valider le retournement haussier.

Le MACD remonte nettement, mais reste négatif : on poursuit la phase de redressement des indicateurs graphiques. En clair, le gros de la baisse est maintenant derrière nous.

Concernant les MM, on constate que la théorie baissière des MM dominante arrive sa fin avec l'entré en domination de la MM 200 verte, (après MM100, MM60, MM20 : voir graphe). L'entrée en domination de la MM 200 a provoqué la zone de plus de plus bas après détachement du dividende. La MM 20 rouge amorce son virage de retournement.

Ajoutons encore que le changement de présidence du groupe a ajouté à la baisse indéniablement : Les mutations du groupe sont en marche, et on devrait entrevoir un début de redressement avec les plans en cours (optimisation, cession, changements stratégiques).

.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
28/11/2016 10:44:08
0
Visiblement la baisse, c'est contagieux...

SNAM: -15%, replonge sous 4E.

SNAM, le leader italien de la distribution de gaz dévisse de -15% et replonge sous 4E.
Une préalerte s'était déclenchée jeudi dernier avec la cassure du plancher des 4,6E de la mi-décembre 2015: la règle du balancier entre 5,5E et 14,6E induisait un potentiel de repli vers 13,7E, l'objectif n'est plus très éloigné.

http://www.abcbourse.com/marches/snam-15-replonge-sous-4e_380536_SRGi
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
28/11/2016 10:37:40
0
ça vole de moins en moins haut...

Bryan Garnier réaffirme sa recommandation 'achat' sur Engie et abaisse sa valeur intrinsèque ('fair value') de 17 à 15,6 euros, dans le sillage d'un abaissement de ses estimations 2016-18 pour le groupe énergétique.

Après les résultats à neuf mois, l'intermédiaire financier ajuste légèrement ses hypothèses d'EBITDA pour 2016 et au-delà, ainsi que celles sur les minoritaires et les taux d'imposition, ce qui implique une réduction plus sévère de ses prévisions de BPA.

Bryan Garnier s'attend donc désormais à ce que le résultat net récurrent d'Engie se montre globalement stable sur la période (+0,7% concrètement) sur les années 2016-18, alors qu'il anticipait une croissance annuelle moyenne de 3,9% précédemment.

'Néanmoins, nous pensons toujours que le plan de transformation en cours pourrait préparer la voie à une revalorisation significative du titre, avec une cession de l'exploration-production restant le principal catalyseur à court terme', tempère le courtier.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
18/11/2016 11:14:26
0
Descente accélérée à la fosse des Mariannes...

On a enfoncé nettement et sans espoir de retour immédiat tous les supports actifs. Le RSI est palmé pour l'hiver. On sort du triangle baissier de mouvement, c'est donc que l'on en remet une couche dans la baisse et que les dégagements s'accentuent.

La DMI rouge baissière en tendance ne fait que baisser lourdement depuis Septembre 2016.

En perspective, les 11 devrait passer tout droit, il n'y a plus que le support psychologique des 10 euros...

.
  
Répondre
fipuaa fipuaa
14/11/2016 10:31:18
2
salut garsd'ain

tu as raison pour la fosse des Mariannes c'est 11 (km bien sûr!)
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
14/11/2016 10:27:51
0
Poursuite de la baisse vers la fosse des Mariannes...

De déconvenues en déconvenues financières, Engie tire ses tuyaux à la baisses. Et on peut constater que la forme du titre est inversement proportionnelle à la communication positive orchestrée autour du titre.

De mois en mois de semaines en semaine, la valorisation du groupe se désagrège et sa rentabilité aussi.

L'avenir du cours du pétrole est très incertain et les hausses d'Orctobre et Novembre 2016 du tarif réglementé devraient être revues en baisse avec un pétrole qui s'affaiblit et dont l'issue haussière ne fait plus recette. Il est d'ailleurs probable que l'on retourne vers un nouveau plus bas sur le WTI entrainant avec lui le tarif du Gaz réglementé : ce qui ne fera pas les affaires du CA d'Engie...

L'annonce du CA Trimestriel a été l'occasion une nouvelle fois d'une jambe de baisse importante que l'on aura tout le mal du monde pour l'instant à remonter.

Consolidation baissière sur et sous 11.77. Attention au risque d'enfoncement des supports...

.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
10/11/2016 12:19:03
0
Les Tuyaux ont pris l'eau...

Le RSI se paie une tête dans la piscine : direction 11.50 / 11.55. Il reste un support oblique...
On vient d'enfoncer salement la 6ème dent du râteau baissier (bleu). Et les indicateurs explosent à la baisse.

.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
10/11/2016 08:43:04
0
Chûte du CA de -11.1% au T3/2016

Le CA baisse nettement. En revanche des artifices comptables et de gestion permettent de revenir au point de rentabilité en résultat NET de septembre 2015...


Expliquons ce que j'entends par "des artifices comptables et de gestion" ...

Le chiffre de remboursement de la dette en bas de tableau cache un abaissement important du remboursement de la dette. C'est pour celà que l'on annonce encore des cessions et des regroupements d'activité...

Et une nouvelle hausse du GAZ pour décembre 2016 (info France Inter)...


Fin du 1er semestre 2016 : on avait 26,0 Milliards de Dettes et remboursement de - 1,7 Md € par rapport au 31/12/15.

Le remboursement au dernier trimestre a été différé à seulement 200 Millions d'e pour servir une rentabilité correct des activités. Sur la même base de remboursement, le revenu net serait en chûte d'environ 20%.

Le niveau d'endettement reste important...

En clair, c'est donc mauvais comme hélas attendu, il n'y a pas eu de miracle...

.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
04/11/2016 14:30:07
0
Echec, repli... Et Chûte : direction 12.00

La publication sera mauvaise, et on commence à vendre, mais certains espèrent toujours. le rebond haussier a eu le coup tordu avec la fermeture de la centrale charbon d'Hazelwood (AUS) dont il detenait 72% du capital.

C'est une mauvaise nouvelle pour le titre car si c'est bon pour l'environnement, c'est en revanche mauvais pour le CA. La capacité de production était de 1,6 gigawatt.

http://www.abcbourse.com/marches/engie-annonce-la-fermeture-du-complexe-d-hazelwood_377956_ENGIp

Graphiquement, on commence à empiéter nettement sur la bande de Keltner basse. Le rebond n'a pas permis à la MM 20 rouge de changer de trajectoire à la baisse. Le RSI sous le poids du MACD et des stochastiques s'apprète à faire du "Toro / Piscine"... Le momentum se dégrade négativement. La DM rouge baissière grimpe à la hausse tandis que la verte baisse nettement. L'ADX rouge a repris la tête de cordée baissière.

En prime, on revient sous le support en pointillé bleu qui revient résistance baissière de sommet. La tendance baissière de fond reprend donc de la vigueur et on vient tester le support à 12.57. Il devrait céder...

.

Message complété le 04/11/2016 14:31:56 par son auteur.

Notons encore que la bande de Keltner haute (bleu) continue sans sourciller son inflexion baissière. C'est vraiment pas bon comme signal...

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
27/10/2016 12:46:35
0
On devrait bien finir par sortir des résistances...

La SAR reste verte, et on a pris appui sur l'oblique baissière (pointillés bleue) sans l'enfoncer : les indicateurs se redressent toujours. On reste suspendu au passage de la MM 20 à la hausse....

.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
19/10/2016 17:29:12
1
La SAR devient "VERTE"...
Regaedez les 2 points verts en bas. C'est une très bonne nouvelle... On devrait poursuivre le retournement, c'est bien parti et on est repassé sur le support bleu au dessus l'un petit pauet de résistance...

Hausse à suivre...
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
14/10/2016 11:59:51
0
Changement complet : ilôt de retournement haussier

Les news sont favorables au titre qui stop enfin sa plongée. Le RSI a décidé de ne boire la tasse et devient divergeant du MACD. Il s'est formé un beau signal de retournement haussier ("island reverseal") post détachement du dividende.

graphiquement on rebondit sur 12.80 et on repasse des supports baissiers devenus résistances. C'est plutôt bon signe pour un rebond d'envergure après la lourde chute depuis 2 années où l'on passe d'environ 19.80 à 12.80...

Les stochastiques soutiennent le rebonds. Les directional movement se ferment : signe de retournement de mouvement

Engie négocierait la cession d'environ 4 milliards d'actifs pétro-gaziers.
http://www.abcbourse.com/marches/engie-negocierait-la-cession-d-actifs-petro-gaziers_376009_ENGIp

Engie acquiert le spécialiste de la modélisation Siradel.
http://www.abcbourse.com/marches/engie-acquiert-le-specialiste-de-la-modelisation-siradel_375987_ENGIp

.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
13/10/2016 10:19:26
0
Il faut prévoir "palmes et tuba" pour le RSI...

Après le détachement du dividende, le titre reste groggy sous l'effet des résistances et on vient encore de franchir un cap dans la baisse : regardez bien le cercle jaune...

On est en échec entre le support et la résistance. Le RSI amorce sa plongé en "sous l'eau", ça commence à sentir la marée montante en direction des 12.58, puis 12 euros.... Les nouveaux bas niveaux se précisent d'heure en heure...

On va devoir ajouter un nouveau domino baissier jaune à l'édifice branlant...

.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
10/10/2016 12:09:45
0
Tentative d'amerrissage du RSI

On essaye de redresser l'assiette d'entrée du RSI dans l'eau : attention à l'aquaplaning, et à la plongée en eaux troubles.
Détachement de 0.50 euros à J-2...

.
  
Répondre

Forum de discussion Engie

201707100934 468247

Investir en Bourse avec Internet