OK
Accueil > Communauté > Forum China Shanghai Composite

Absence totale de transparence de l'économie chinoise.

Cours temps réel: 3 416,72  0,60%



gars d'ain gars d'ain
13/03/2020 21:21:35
0

Surperformance nette de l'indice chinois dans cette crise boursière : -5,32% depuis le 1er janvier 2020


La Chine relève la tête dans la guerre au coronavirus. On avait clôturé au 31 décembre à 3049,75 pts et ce soir, on est à 2887,43 pts.


La Chine a beaucoup été critiquée notamment par les européens concernant sa gestion de la crise du Coronavirus. Et là avec ce graphe, force est de constater qu'elle montre l'exemple et qu'elle démontre sa force économique soutenue sa banque centrale.

Lagarde peut retourner se cacher dans les vestiaires tellement sa prestation de ce jeudi 12 mars a été médiocre...


Ce graphe démontre encore que nos communiquant, nos gouvernants, nos gestionnaires de portefeuilles de fonds de placement, la BCE sont tous simplement d'une médiocrité exemplaire.


Alors que l'on annonce des chiffres d'affaires annuels records à la pelle pour 2019, une pluie de dividende, on trouve le moyen de perdre plus de 32% de valorisation boursière depuis le 31 décembre 2019.

Et donc pendant ce temps le China Shanghaï Composite affiche une performance insultante de -5,32% et de seulement -11,56 % au plus fort de la baisse.


La crise sanitaire est jugulée et se résorbent, l'activité économique redémarre... On pourrait revenir dans les jours prochain vers le bas de fourchette, mais pour l'instant rien d'alarmant à coté de notre naufrage boursier.

.



  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
14/12/2018 21:46:14
0

Guerre commerciale: Trump optimiste après le geste de Pékin

Actualité publiée le 14/12/18 19:51 | AFP

Donald Trump le 13 décembre 2018 à Washington DC (AFP/Brendan Smialowski)

Donald Trump a affiché vendredi son optimisme sur la possibilité d'un "grand accord" commercial avec la Chine, quelques heures après un premier geste concret de Pékin depuis la rencontre entre le président américain et son homologue chinois en marge du G20.

Le locataire de la Maison Blanche en est convaincu: sa stratégie de fermeté porte ses fruits, les tarifs douaniers ont un véritable impact sur l'économie du géant asiatique et poussent ses dirigeants à la table des négociations.


La Chine, deuxième puissance économique mondiale, a vu sa croissance ralentir au troisième trimestre, au plus bas niveau en neuf ans. Autre signe préoccupant: les ventes de détail, baromètre de la consommation des ménages, et la production industrielle ont ralenti en novembre.

Dans ce contexte plutôt morose, Pékin a annoncé vendredi qu'il suspendrait le 1er janvier, pour trois mois, les surtaxes douanières imposées aux voitures et pièces automobiles importées des États-Unis.


"La Chine vient d'annoncer que la croissance de son économie était beaucoup plus faible que prévue en raison de notre guerre commerciale avec eux. Ils viennent de suspendre les surtaxes douanières", a tweeté Donald Trump.

"La Chine veut aboutir à un grand accord très complet. Cela pourrait arriver, et plutôt rapidement!", a-t-il poursuivi.


La fin des taxes punitives sur les voitures américaines, qui était une mesure de rétorsion en réponse aux surtaxes douanières de Washington, permettra de ramener les tarifs douaniers qui les visent à 15%, soit le taux normal appliqué aux véhicules importés de l'étranger.

Selon le gouvernement chinois, cette mesure vise à faire progresser les discussions. "Sous réserve de certaines préconditions - respect mutuel, égalité mutuelle, respect de la parole donnée -, nous espérons que les deux parties intensifieront leurs consultations en vue d'éliminer tous les droits de douane additionnels", a-t-il précisé.

- Autres mesures à venir ? -

Donald Trump et Xi Jinping ont convenu le 1er décembre, en marge du sommet du G20 de Buenos Aires, d'une trêve dans la guerre commerciale, mais le flou entourant leurs discussions avait ébranlé les marchés boursiers mondiaux.

Les négociateurs en chef des deux pays se sont parlés au téléphone cette semaine pour discuter d'un calendrier sur les discussions commerciales. Et l'annonce de vendredi sur les automobiles confirme une information déjà donnée le 2 décembre par Donald Trump dans un tweet.

La suspension de ces droits de douane punitifs devrait bénéficier à des constructeurs automobiles américains comme Tesla et Ford, qui ont vu leurs ventes impactées par la guerre commerciale Pékin-Washington.

D'autres constructeurs étrangers pourraient bénéficier de la mesure, comme par exemple BMW ou Daimler, qui ont exporté en Chine des SUV fabriqués aux Etats-Unis.


Les exportations américaines vers la Chine ont chuté de 25% sur un an en novembre en raison des droits de douane plus élevés sur les produits "made in USA", dont le prix rebute importateurs et consommateurs.


La Chine pourrait également annoncer prochainement d'autres mesures d'ouverture.

Le comité permanent de l'Assemblée nationale populaire (parlement), qui se réunira du 23 au 29 décembre, examinera notamment un projet de loi sur les investissements étrangers et un amendement à la loi sur les brevets, a annoncé vendredi l'agence officielle Chine nouvelle.

L'ouverture du marché chinois et la protection de la propriété intellectuelle sont justement deux dossiers sur lesquels Washington exige de Pékin des avancées.


L'arrestation à Vancouver le 1er décembre de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou, a un temps fait craindre un brutal coup de froid sur les négociations mais cela n'a pas été le cas jusqu'ici.

La justice américaine soupçonne Mme Meng de complicité de fraude pour contourner les sanctions américaines contre l'Iran et exige son extradition aux Etats-Unis. Elle a été libérée sous caution mardi, mais doit rester sous étroite surveillance à Vancouver.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
14/12/2018 15:50:19
0

en attendant l'indice chinois reste mal barré !

: p

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
14/12/2018 15:44:14
1

Bonsoir Gars d’Ain,

Détrompes-toi, ici on a du carburant et moins cher qu’en France. Et puis Noël s’annonce excellent côté business. Enfin pour moi, l’année se termine très bien !

La semaine prochaine, j’ai une réunion à l’invitation des Impôts comme tous les chefs d’entreprises de notre circonscription administrative afin de connaître les réformes concernant les impôts sur le revenu et les assurances sociales qui devront être mises en œuvre dès le 1er Janvier prochain.

Au menu entre autres, l’obligation d’integrer mes dividendes à mon revenu. Jusque-là, ils étaient totalement exonérés d’impôts!!!

Nous aurons 15 jours pour nous adapter...

Vous tiendrais au courant.

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
14/12/2018 15:23:12
1

Bonsoir,

Je n’avais pas lu cette file depuis longtemps et découvre l’article de Jim rickards... Il avait du rajouter un verre de mira dans son pastis sans eau !!!

Rarement lu une analyse aussi stupide et convenue.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
14/12/2018 13:28:00
0

Soit ça passe, soit ça casse....


Et j'ai un petit faible pour la solution rouge... Toutes les tentatives ont actuellement échoués et il n'y a rien comme carburant mise à par le noël Occidental...

Il n'y aura pas de rallye boursier ici et donc là bas non plus...

Au mieux on devrait poursuivre en latéral (flèche orange)

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
23/11/2018 12:26:55
1

China Shanghai Composite : On tente de sauver les meubles et l'édifice boursier au dessus 2630 pts.


L'enjeu est actuellement de taille car à ce niveau se situe la dernière dent intermédiaire de fourchette d'andrews en pointillés noir. Et un enfoncement prolongé au dessous conduirait directement à la chûte du marché chinois sur la dernière dent de la fourchette vers 1800 Pts, limite basse...


Si vous regardez les indicateurs graphiques, il faut voir que le RSI a été utilisé à l'achat pour faire remonter le MACD, mais quand fait, la DM verte haussière montre que les achats ne sont quasi pas là pour faire remonter le marché.

On assiste donc manifestemment à un gros mouvement d'achat interventionniste sur le marché chinois pour assécher et tenter de tarir le flot "vendeur". L'enjeu, c'est aussi le sauver les fonds retraites qui avaient été autorisés à acheter des titres pour sauver le marché du précédent Krack en Aout 2015 et qui doivent servir de plus en plus de pension à une population chinoise retraité en nette augmentation.


Je serais curieux de savoir combien de titres ont été rachetés avec cet interventionnisme de marché car la puissance feu pout étendre l'incendie a été colossale probablement.


Pour l'heure, le feu continue de couver car rien n'est résolu dans le conflit économique que Trump, l'inconscient hâtise régulièrement. Ajoutons encore que les signaux de ralentissement de l'économie chinoise s'allument les uns après les autres et que vu le niveau de poudre dans l'air, il en faudrait peu pour que ça prenne feu...


.

  
Répondre
CRI74 CRI74
20/06/2018 09:39:13
1
Guerre des changes en vue d'après une info du jour 20/06 provenant de Chine .
Au jeu du qui perd perd , on verra qui abandonnera le premier entre USA et Chine
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
19/06/2018 18:53:54
2
Enfoncement du report de balancier et sortie baissière de fourchette...


Les derniers avatars commerciaux entre la Chine et les USA continuent comme prévu de sabrer les marchés. On va commencer à rentrer dans le dur du sujet. Les USA veulent faire plier la Chine et ses exportations. Mais les rétorsions chinoises devraient finir par avoir des effets calamiteux. Ce n'est que le début de cette guerre et le mandat de Trump est loin d'être fini...


Pour l'heure, le RSI débute sa plongée en piscine et comme on le voit sur le graphe, le décrochage baissier du jour est lourd avec un gap de plus. On sort nettement de la Keltner basse en spéculation baissière : on anticipite donc une baisse plus basse qui devrait nous amener au contact de l'oblique baissière en pointillé rouge en direction de 2784 pts.
Les taxes devraient cristaliser un peu plus le ralentissement de la croissance chinoise et les USA oublient manifestement que la DETTE US est détenue très majoritairement par la CHINE.
Une escalade des entourloupes hostiles est actuellement à l'oeuvre et personne ne peut prédire encore jusqu'ou elle ira surtout que le président chinois est maintenant élu à vie. ça m'étonnerait fort qu'il laisse sa part au chien...
L'heure est grave : on coule en mer de chine...


Il va falloir envoyer les contremesures. Il ne faut pas oublier que les fonds de pensions de retraite chinois ont dernièrement depuis 2015 investi la bourse pour éviter que le navire sombre le 24 Aout 2015... Et il faudra bien payer les retraites chinoises...
Avis de tempête....
  
Répondre
BIOA BIOA
07/05/2018 10:50:28
1
gardain t'etais pas contrôleur du ciel dans une autre vie .. je dis ça pour ton graphique (;o))
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
07/05/2018 10:47:37
0

Poursuite de la baisse hautement probable sur 2920 pts...

Temporisation avant la chute afin de réaliser l'Island reserval baissier en cartouche rose : le pied de cartouche nous indique 2920 pts, soit plus de -5,50% de baisse.


Un petit séisme latent et donc un préparation pour fin mai / Juin 2018...


Les services de régulation chinois font actuellement tout pour freiner la chûte de l'indice chinois dans le sillage de baisse significative de performance de l'économie chinoise. Des difficultés apparaissent actuellement dans certains secteurs économiques et les joutes verbales de taxation n'arragnent en rien la situation : pire encore, c'est de l'huile sur feu qui couve...


.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
05/04/2018 08:37:20
0

Changement de couverts : les baguettes se font terrasser par les fourchettes !
GRAPHE 1 : Vue de graphe à long terme sur 10 ans (en hebdo).

Comme je vous l'avais annoncé en post précédent : l'heure est grave.... Très grave, graphiquement...


Mais, on ne devrait plus rigoler longtemps de passage de l'éléphant Trump dans le magasin de porcelaine chinoise. Avec la chute de la croissance en cours, la reprise en main par l'état du plus gros assureur chinois, les problèmes latentes de l'économie chinoise, la hausse des couts de main d'oeuvre et la colossale dette chinoise culmuminant à 250 % du PIB Chinois sans oublier que c'est la Chine qui détient majoritairement la dette des US, le pudding financier multicouche va devenir des plus indigestes.


La fourchette d'Andrews de long terme sur ce graphe montre depuis le krack boursier de 2015, on s'efforçait de revenir sur la médiane d'Andrews. Cette médiane correspond au sommet de cartouche de consolidation haussière latérale. Suite aux problèmes cités plus haut auxquels on se doit d'ajouter la guerre économique des taxes à l'importation, on a décroché brutale dans un repli boursier déjà bien engagé.
Le plus grave encore est que pour la première fois, depuis 2014 et 2016, on a cassé les 2 supports haussiers en pointillé vert. Dans le prochain graphe, en journalier, nous allons voir que le risque de krack baissier devrait peser lourdement sur les semaines qui viennent...
Un retour sur la dent intermédiaire sous la médiane est hautement possible : soit vers 2630 pts comme en février 2016...
.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
09/02/2018 11:16:30
0
C'est grave, doc, le thermomètre est vraiment cassé...

Après une ascension funiculaire en janvier entre 3.300 et 3.587 (zénith inscrit le 29 janvier), c'est un véritable mini-krach qui s'enclenche avec une chute de -400Pts en ligne droite.

Le SSE a en effet plongé jusque sur 3.063Pts ce vendredi matin, retraçant son double plancher des 9 et 24 mai 2017.
Un rebond pourrait s'enclencher en direction du 'gap' des 3.304 ouvert le 8 février puis de l'ex-plancher des 3.266 de la mi-décembre 2017.

En cas d'enfoncement des 3.050, les 2.800 seraient en ligne de mire.

.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
19/01/2018 20:37:49
0
Le China Shanghai Composite touche un plus haut à 3495,755 pts


On a touché un plus haut pour cet indice : je ne pense pas que ce soit un très signal vu qu'il n'y a aucune transparence dans les chiffres officiels publiés et que les journalistes qui contrediraient les chiffres officiels sont passible de diverses peines allant jusqu'à la prison et l'assignation à résidence...

Message complété le 09/02/2018 11:32:09 par son auteur.

CORRECTION : lire " que ce soit un très BON signal vu..."

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
27/05/2016 14:50:24
0
Le portrait robot du consom'...mateur chinois

Après lecture, je pense ça fera moins rêver certains.... Abreuvé de réseaux sociaux, il ne devrait pas trop se rendre compte que l'économie chinoise va dans le mur. Les fonds de pension retraite vont se retrouver assez rapidement maintenant en grande difficultés car le nombre de pension va exploser et le nombre de cotisant va diminuer.

Si l'on ajoute les mauvaises affaires faites actuellement en bourse par ces mêmes fonds de pension autorisé en août 2016 à rentrer sur le marché actions pour sauver le CSS, on voit que le ciel s'obscurcit grandement non-obstant la chappe de pollution jaune....

Notons "En Chine, le marché digital a commencé sa croissance au moment même où les médias dits « traditionnels » ont commencé à baisser en terme de diffusion. Le consommateur chinois s’est donc progressivement digitalisé, et le budget marketing des entreprises s’en ressent puisque la part digitale des budgets marketing est progressivement monté à 60 % !

Pour développer leurs nouvelles stratégies digitales, les marques – étrangères ou chinoises – travaillent à partir d’un « portrait-robot » du consommateur chinois. Ce dernier est urbain, et passe un temps élevé sur les réseaux sociaux – plus de huit heures par jour, ou en moyenne 25 heures par semaine
."

C'est pas bon signe comme portrait : où il y a une problème d'horaires de travail? Où il ne dort plus ? Dans les 2 cas, c'est mauvais... La consolation est pour Essilor : le marché des lunettes va exploser avec la myopie et les problèmes occulaires qui explosent...

On va devoir grossir les téléphones après la phase de miniaturisation.... Un nouveau business !

Article "Chine : les grandes tendances du e-marketing pour 2016"
https://asialyst.com/fr/2016/05/23/chine-les-grandes-tendances-du-e-marketing-pour-2016/

.
  
Répondre
ettircs ettircs
21/01/2016 15:07:24
0
D'autant que les entreprises étrangères sont moins enclins à investir en chine par l'effet des hausses des salaires chinois, mais surtout par la capacité de la chine à freiner leur liberté et l'entrave des autorités chinoises constante à vouloir controler ce qui se passe...
en chine tu investit mais l'argent reste dans leurs mains, il le garde au maximum et ne font pas rouler l'économie, un autre pays occupera sa place, il y en a plein avec de la main d'oeuvre pas cher et qui ont plus de libertés de développement
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
21/01/2016 14:50:17
0
La situation économique de la Chine (émission France inter d'hier)

Très bonne émission bien documentée de rattrapage et d'information sur la situation économique de la Chine. On entrevoit clairement des pistes sérieuses d'inquiétudes économiques pour 2016, 2017 et 2018...

On est loin du tableau idyllique dont on nous rabâchait la description à longueur de journée en vue de perspectives électoralistes de croissance...

Introduction de sujet
: "Depuis son entrée dans l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en 2001, la Chine est devenue la deuxième économie mondiale.

Pourtant, sa croissance décélère depuis des mois et a atteint son rythme le plus faible depuis 25 ans : avec une progression du produit intérieur brut (PIB) de 6,8 % au dernier trimestre, contre 7 % sur le premier semestre de 2015.

En 2015, la croissance s'est établie à 6.9%. La Chine manque donc de 0,1 point l’objectif fixé par le gouvernement, ces données alimentent les spéculations quant à la vitalité de l’économie et la capacité de Pékin d’adopter la bonne politique économique pour s’adapter.

Alors quel est l'impact de la situation économique en Chine sur l'économie mondiale et sur les relations internationales ? Pour répondre à ecs questions, Mickaël Thébault reçoit Philippe Dessertine, économiste spécialiste de la finance, professeur à Paris I et directeur de l'Institut de Haute Finance, et Alice Ekman, responsable des activités "Chine" à l'IFRI (Institut français des relations internationales) et chargée de cours à Sciences Po. Elle a écrit récemment en lien avec le sujet : "La fulgurante consolidation du pouvoir de Xi Jinping", paru dans RAMSES 2016, aux éditions Dunod
."

écoutez avec attention les arguments et les chiffres donnés : on est loin de ce qui se raconte dans le monde la finance en façade

Podcasting France Inter " La situation économique de la Chine "
http://www.franceinter.fr/emission-un-jour-dans-le-monde-la-situation-economique-de-la-chine
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
18/12/2015 15:51:56
0
Quand la Chine nous prend pour des guignols...

Regardez donc la bougie du jour et le niveau de stochastiques. Tout montre qu'actuellement cet indice est tiré par les cheveux pour ne pas qu'il baisse, sinon s'en est fini du miracle économique chinois....
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
30/11/2015 10:54:52
0
Une vraie radiographie de l'emploi en Chine

On est loin du miracle que l'on voudrait voir perdurer...

Podcast de l'émission "On n'arrête pas l'éco" de samedi dernier : "Radiographie de l'économie mondiale"
http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1196081

INFORMATIONS de curseur d'écoute pour ceux qui ne voudraient pas toute l'émission
On parle de la Chine (fermeture d'usine et licenciement) à partir de 2:30... (présentation du programme)

Puis >> Début de l'enquête en Chine >> à partir de 21:00 (en écoute).

Message complété le 30/11/2015 11:02:14 par son auteur.

Complément....

Article "Un quart des entreprises européennes en Chine comptent licencier"
http://www.agefi.fr/fiche-etudes-wikifinance/un-quart-des-entreprises-europeennes-en-chine-comptent-licencier-3556.html

  
Répondre
JCROIPLU JCROIPLU
12/11/2015 11:23:55
0
Concernant cet article rédigé entièrement par des robots, il faudrait que nos hommes politiques fassent pareil concernant leurs discours "à la con", face aux événements du quotidien, où nous avons droit à une litanie des mêmes mots qui n'apportent rien et qui nous coutent très cher en nombre de journalistes déplacés pour rien et qui répercutent le dit "événement"sur un nombre de chaînes de télévisions et de radio considérables pour rien.
Économie aussi au niveau des campagnes électorales ou des robots pourraient très bien les remplacer pour promettre des baisses d'impôts, diminution de la dette, augmentation de la croissance, baisse du chômage ....
  
Répondre

Forum de discussion China Shanghai Composite

202003132121 494038
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.