OK
Accueil > Communauté > Forum Poxel

Forum Poxel

Cours temps réel: 6,84  3,64%



Fifour
15/12/2020 10:55:46
1

Bonjour à tous,


Nouvelle présentation de Poxel au sujet du PXL770 : https://d1io3yog0oux5.cloudfront.net/_fe688a32037872c9c068cc310baf3bd4/poxelpharma/db/422/3373/pdf/PXL770+Point+sur+la+Phase+2a+et+le+design+de+la+Phase+2b_2020+12+11.pdf


Points importants à retenir :

- De nouveaux résultats issus de l’étude de phase IIa STAMP-NAFLD mettent en évidence de façon cohérente une réponse plus importante chez les patients atteints de diabète de type 2,une sous-population à haut risque,qui représenteenviron50% des patients atteints de NASH

- Chez les patients diabétiques de type 2 traités par le PXL770, des améliorations significatives (p<0,05) ont été observées pour la teneur en graisse du foie, les enzymes hépatiques, la glycémie à jeun, et le taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c)

- De nouveaux résultats précliniques ont mis en évidence des effets bénéfiques directs duPXL770 sur des cellules humaines intervenant dans le processus de fibrose (cellules stellaires) et de l’inflammation (macrophages)

- Poxel prévoit de mener une étude de phase IIb qui évaluera jusqu’à deux doses de PXL770 administrées pendant52 semaines,chez un maximumde120 patients par groupe de traitement,atteints de NASH confirmée par biopsie et pré diabétique ou diabétiques de type 2 ;le critère d’évaluation principal mesurera la résolution de la NASH sans aggravation de la fibrose.


Ces infos supplémentaires sont très intéressantes pour deux choses, la première est la réponse plus importante dans la population diabétiques qui représente 50% des malades de la NASH et la deuxième est que le PXL770 prouve sont efficacité aussi sur la fibrose qui est le vrai problème de la NASH alors que les premiers résultats ne montraient qu'une amélioration sur la réduction de la masse graisseuse du foie qui correspond plus à la NAFLD


Même si comme toujours les résultats n'ont pas été saluer par le marché, vu l'épisode que la société vient de vivre avec son ancien partenaire Métavant, il faut attendre le retour de la confiance dans la société et surtout dans son PDG.


Je n'ai pas encore réussi à réécouter la Conf call d'hier pour vous apporter plus de détails sur ce qu'il c'est dit, si quelqu'un a une piste je suis preneur

Bonne journée et bon trades à tous



  
Répondre
Invectus
23/11/2020 09:04:45
1

La news est déjà digérée...

Bonne semaine a tous...

Message complété le 23/11/2020 09:04:55 par son auteur.

Cours temps réel: 6,64€ 5,06%

  
Répondre
Invectus
23/11/2020 08:44:33
2

Bourse direct POXEL : Jefferies reste à l'Achat
20/11/2020 16:18 |Jefferies a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 17 euros sur Poxel. Le broker juge surprenante la décision de Metavant d'abandonner la réalisation d'une étude de phase 3 sur l'imeglimine, bien qu'elle fasse suite à des discussions prolongées avec les autorités réglementaires américaine et européenne concernant les patients diabétiques de type 2 et ceux atteints de maladies rénales chroniques. Le bureau d'études suppose que la biotech française cherche de nouveaux partenaires compte tenu des coûts liés à une étude de phase 3.

Jefferies rappelle que le potentiel du médicament aux Etats-Unis et en Europe représente environ 6 euros (un tiers de l'objectif de cours) soit un potentiel de 1,7 milliard de dollars de ventes avec une probabilité de 60%.

  
Répondre
Fifour
20/11/2020 20:10:04
3

Bonjour à tous,


https://d1io3yog0oux5.cloudfront.net/_e27790acb42ed7870c9ac600a252c0f1/poxelpharma/db/422/3368/pdf/2020+11+20_Poxel_Imeglimine+US_Metavant_final_final.pdf


Poxel annonce aujourd'hui que son partenaire pour les territoires US et UE met fin au développement clinique de phase 3 pour l'iméglimine dans le diabète de type 2. Et ceci pour des raisons stratégiques


Que dire de cette nouvelle qui tombe aussi brusquement? ENFIN et MERCI de nous délivrer de ce partenariat qui au bout de 3 ans n'aura rapporté que 8 Millions de Dollars à Poxel, fait perdre 3 ans de développement mais surtout laisser un boulevard à d'autres société pharmaceutique pour prendre la place sur les insuffisants rénaux


Seul bon point? un brevet déposer aux noms des deux sociétés qui pourrait repousser la date d'expiration pour l'iméglimine sinon nada


Alors perso je suis plutôt content, j'imagine aisément que ce n'est pas le cas de tous et j'en suis navré surtout qu'un début de spéculation se profilé à l'horizon surement en raison du probable lancement de cette fameuse ( plutôt fumeuse ) P3, pour le moment nous sommes tous dans un certains flou artistique car le communiqué explique que Metavant à 60 jours pour refiler le bébé à une autre société avant que Poxel le récupère sans paiement... merci encore heureux


Donc pleins de possibilités viennent se bousculer dans les esprits, je pense qu'il faut dans un premier temps digérer la nouvelle et ensuite se questionner sur le futur de l'iméglimine dans le monde hors Asie, si elle reste d'actualité ou si son développement clinique sera trop onéreux pour le peu qu'il rapporterai ce qui pour moi n'est pas la bonne raison.


Je me permet ici de vous expliquer mon point de vue qui n'est que ma vision et ma propre réflexion donc à ne pas prendre au pied de la lettre :

Pour ma part je dirais que ce deal était déjà aux oubliettes depuis une bonne année, l'offre du partenariat ne correspondait plus au marché ciblé avec les IRC ,surtout quand on regarde le montant des milstones cela devenait risible le seul espoirs résidait dans l'ouverture du marché au DT1 et aux prédiabétiques mais je pense que cela était hors de porté de Metavant en termes de ressources et d'expériences

Pour ceux qui suivent ce dossier de près vous savez qu'il y' a eu au fil du temps un rapprochement entre Sumito ( partenaire Asie ) et Roivant ( partenaire US/UE ) sur un objectif à la base clinique, puis Sumito à racheter 4 vants auprès de Roivant et à une option sur un cinquième. Du coup est ce qu'on pourrait imaginer que le cinquième vant soit Métavant ? Hum pas évident et cela parait un peu gros mais vu le retournement du situation du jour on est sûr de rien. On peut même pousser cette réflexion plus loin quand on sait que Sumito et Intercept avait un accord dans la Nash qui a capoter depuis, du coup le rapprochement est certes un peu rapide avec Poxel mais à le mérite d'être probable.

Après on sait que les résultats de l'iméglimine sur les patients caucasiens sont moins bon que chez certains concurrents mais si on rajoute d'autres catégories de patients comme les prédiabétiques et IRC le marché potentiel reste valable et rentable à exploiter surtout que Sumito à déjà l'expérience d'une P3 avec l'iméglimine. Du coup Quid de l'avis de la FDA qui n'est,comme c'est triste, pas communiquer et surtout pas invoquer comme raison de l’arrêt de Métavant; Cette info pourrait être capital pour l'avenir de l'iméglimine et surtout savoir si Sumito ne prendrai pas le deal en globale sur ce produit.


Enfin pour en finir avec toutes ces suppositions , Thomas Kuhn n' a pas dû apprendre la nouvelle en même temps que nous ce matin et je pense qu'il le sait depuis un petit moment déjà pourtant lors de sa dernière interview pas un mot dessus et toujours autant de certitudes? Bizarre venant de lui, sait-il la suite des évènements avant nous ou est-il juste perdu et désemparer par la situation, difficile à dire. Sa crédibilité de PDG est en jeu et sa réaction et les options qu'il va choisir auront un impact important sur la capitalisation de la société même si ce deal n'était pas vraiment valorisé dans le cour


Voilà ce qu'on peut dire aujourd'hui sans rentrer trop dans les détails ou dans l'imaginaire, très peu de certitudes à part que la réponse viendra dans 60 jours maximum


Bon courage à tous ceux qui sont dans le navire en espérant que ce ne soit pas le Titanic même si cette nouvelle n'enlève rien au deal Asie et aux molécules NASH

Bonne soirée à tous et bon trades


Salutations à Monsieur S bien sûr



  
Répondre
Invectus
17/11/2020 08:28:51
1

La tendance est toujours haussière sur Poxel.

  
Répondre
Fifour
16/11/2020 21:18:17
1

Totalement d'accord avec toi Aleze

  
Répondre
ALEZE
16/11/2020 20:12:17
1

je pense que Starox était un bon trader dommage qu il est quitté le site.

  
Répondre
Fifour
16/11/2020 19:45:47
1

Poxel annonce aujourd’hui la présentation de données cliniques pour le PXL065 issues de son étude de phase Ib, mettant en évidence un profil pharmacocinétique proportionnel à la dose, avec un rapport sensiblement modifié entre les stéréoisomères R et S corroborant les résultats précliniques et de phase Ia. Par ailleurs, plusieurs études précliniques étayant l’efficacité du PXL770 dans la NASH et dans d’autres maladies métaboliques ont été présentées. Ces données étaient mises en évidence dans quatre e-posters à l’occasion du congrès The Liver Meeting® Digital Experience 2020, qui s’est tenu virtuellement du 13 au 16 novembre 2020, en association avec l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases). Les e-posters sont disponibles sur le site web de Poxel en utilisant le lien suivant : https://www.poxelpharma.com/enus/product-pipeline/posters.

« Nous sommes très heureux de présenter nos données qui mettent en évidence le potentiel du PXL065 et du PXL770, nos candidats cliniques pour le traitement de la NASH, administrés par voie orale et premiers de leur classe, et qui complètent les résultats observés à ce jour dans les deux programmes », déclare Thomas Kuhn, Directeur Général de Poxel. « Des analyses complémentaires de notre étude de phase Ib mettent en évidence l’équivalence entre la dose de 15 mg de PXL065 et celle de 45 mg d’Actos®. Ce résultat est particulièrement significatif car il suggère que notre candidat médicament pourrait potentiellement avoir un profil thérapeutique supérieur à celui d’Actos®, avec une efficacité équivalente ou supérieure, tout en réduisant, voire en éliminant les effets secondaires indésirables liés au récepteur PPARγ, y compris la prise de poids ».

« Par ailleurs, les données précliniques des trois e-posters sur le PXL770 révèlent la possibilité d’effets directs sur des composantes clés de la NASH, ainsi que son potentiel en monothérapie et en association avec d’autres composés », poursuit Thomas Kuhn. « Associées aux résultats positifs de phase IIa, ces données justifient la poursuite du développement du PXL770 et nous nous réjouissons de publier prochainement de nouvelles données, comprenant une analyse supplémentaire de l’étude de phase IIa, ainsi que le plan de l’étude de phase IIb qui sera menée chez des patients atteints de NASH confirmée par biopsie ».

Le PXL065, le stéréoisomère R de la pioglitazone stabilisé par substitution au deutérium breveté, est en cours d’évaluation dans l’étude de phase II DESTINY 1, menée chez des patients atteints de NASH confirmée par biopsie afin d’identifier la ou les doses optimales à utiliser dans l’étude d’enregistrement de phase III. Le PXL770, activateur direct de l’AMPK, premier de sa classe, sera prochainement évalué dans une étude de phase IIb pour le traitement de la NASH sans cirrhose confirmée par biopsie. L’étude de phase IIa de preuve de concept de la Société, STAMP-NAFLD, menée chez des patients atteints de stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD), a récemment atteint son critère d’évaluation principal et ses objectifs, démontrant la sécurité et la bonne tolérance du PXL770, avec une amélioration statistiquement significative de la baisse relative de la teneur en graisse du foie mesurée en densité de proton estimée par imagerie par résonance magnétique (IRM-PDFF) à 12 semaines. Par ailleurs, des résultats sur plusieurs paramètres cliniques et plusieurs études précliniques ont démontré le potentiel plus large du PXL770 dans d’autres maladies métaboliques. Poxel évalue également d’autres molécules à un stade plus précoce de développement issus de sa plateforme AMPK et sa plateforme de molécules de thiazolidinediones deutérées (TZD) ciblant d’autres maladies métaboliques chroniques et rares.

Résumé des résultats de l’étude de phase Ib sur le PXL065

Titre : L’étude de phase Ib sur le PXL065 (stéréoisomère R de la pioglitazone stabilisé par substitution au deutérium), un candidat innovant pour le traitement de la NASH, a montré que la dose de 15 mg devrait être équivalente à 45 mg d’Actos®

L’étude de phase Ib randomisée, en double aveugle et avec contrôle placebo menée chez des sujets sains a comparé les doses de 7,5, 15, ou 30 mg de PXL065 à 45 mg d’Actos® pendant sept jours, avec une évaluation de l’effet des aliments à 15 mg. Les objectifs de l’étude comprenaient l’évaluation du profil pharmacocinétique et pharmacodynamique (PK/PD) du PXL065, en comparant spécifiquement les expositions relatives aux stéréoisomères R et S. L’étude a aussi évalué la variabilité intra-individuelle et l’exposition aux principaux métabolites de la pioglitazone, M-III et M-IV.

L’étude de phase Ib a atteint ses critères d’évaluation, et a démontré un bon profil de sécurité et de tolérance. Un profil proportionnel à la dose a été établi à toutes les doses testées. La dose de 15 mg de PXL065 était associée à une exposition plasmatique au stéréoisomère R de la pioglitazone similaire à celle obtenue avec 45 mg d’Actos® ; en revanche, l’exposition au stéréoisomère S de la pioglitazone (déjà identifié comme étant le seul stéréoisomère doté d’une activité agoniste PPARγ) était 5 fois plus faible après la prise de PXL065 comparée à celle d’Actos®. Regroupées, ces données indiquent que la substitution par deutérium au centre chiral du PXL065 assure une stabilisation constante, qui ralentit l’interconversion des stéréoisomères. Par ailleurs, l’analyse des métabolites montre que le métabolisme du PXL065 reste identique comparé à celui de la pioglitazone. D’après les données précliniques et ces résultats de phase I sur la PK chez l’homme, une dose d’environ 15 mg de PXL065 devrait conduire à une exposition chronique au stéréoisomère R désiré de la pioglitazone et à une efficacité sur la NASH similaires à celles obtenues avec 45 mg d’Actos®, tout en réduisant, voire en éliminant les effets secondaires liés au récepteur PPARγ, tels que la prise de poids.

« Nos résultats précliniques ont montré que l’efficacité d’Actos® dans la NASH passe par le stéréoisomère R de la pioglitazone, en grande partie par des voies non génomiques, dont l’inhibition du transporteur mitochondrial du pyruvate, tandis que le stéréoisomère S de la pioglitazone est un puissant agoniste du récepteur PPARγ, considéré comme étant la cause de la prise de poids et de la rétention hydrique. Notre objectif en développant le PXL065, le stéréoisomère R de la pioglitazone stabilisé par substitution au deutérium, est de reproduire l’efficacité d’Actos®, tout en limitant ou en éliminant les effets secondaires indésirables associés au récepteur PPARγ », explique le Dr. Pascale Fouqueray, PhD, Vice-Président Exécutif, Développement Clinique et Affaires Réglementaires de Poxel. « Une analyse complémentaire a montré que la série complète des données de notre étude de phase Ib sur le PXL065 corrobore notre analyse principale, montrant que le PXL065 était bien toléré et qu’il possédait une biodisponibilité supérieure à Actos®. Par ailleurs, d’après les données PK de cette étude et les données précliniques, la dose de 15 mg de PXL065 devrait avoir une efficacité équivalente à celle de 45 mg d’Actos®, avec peu, voire aucun effet secondaire lié à l'activation du récepteur PPARγ. Démontrer cette équivalence de doses est une étape importante qui devrait nous permettre d'optimiser le développement du PXL065. Nous sommes impatients de confronter ces projections avec les données de notre étude de phase II DESTINY 1 menée chez des patients atteints de NASH confirmée par biopsie, qui vise à déterminer la ou les doses optimales à utiliser dans l’étude d’enregistrement de phase III ».

Résumé des résultats précliniques sur le PXL770

Poxel a présenté trois e-posters précliniques sur le PXL770 lors de la conférence
The Liver Meeting. Les données présentées sont résumées ci-dessous :

Titre : Le PXL770, un activateur direct de la protéine kinase activée par l’adénosine monophosphate (AMPK), premier de sa classe, montre une meilleure efficacité en association avec d’autres approches thérapeutiques clés ciblant la NASH

Le PXL770 a été évalué en association avec d’autres candidats médicaments pour le traitement de la NASH, dont un agoniste des récepteurs du GLP-1 (GLP-1 R), le sémaglutide (SMG), un agoniste du récepteur farsénoïde X (FXR), l’acide obéticholique (OCA), et un agoniste du récepteur de l’hormone thyroïdienne β (THR-β), le resmetirom (MGL), dans un modèle murin de NASH induit par une alimentation riche en graisses (DIO-NASH) et confirmé par biopsie. Les données de ces études ont démontré que l’association du PXL770 avec soit OCA, SMG ou MGL entraînait une amélioration plus importante de certains paramètres de la NASH que lorsque ces composés étaient administrés en monothérapie, soulignant ainsi l’avantage potentiel d’associer le PXL770 avec des agonistes de FXR, GLP1-R et THR-β pour traiter la NASH.

« La NASH est une maladie complexe qui nécessite des traitements ciblant plusieurs aspects essentiels de sa physiopathologie. Ces résultats précliniques corroborent l’efficacité observée dans notre étude de phase IIa et renforcent notre thèse selon laquelle le PXL770 est capable de s’attaquer à plusieurs des principaux processus pathologiques en cause dans cette maladie, tels que l’inflammation et la stéatose hépatique. Par ailleurs, ces données soulignent le potentiel du PXL770 à la fois en monothérapie et en association avec d’autres composés, mettant en évidence des bénéfices additifs associés à une meilleure efficacité, comparé à l’administration des composés en monothérapie », explique le Dr. David E. Moller, Vice-Président Exécutif et Directeur Scientifique de Poxel. « Des données relevées dans toutes les études précliniques et cliniques ont montré que l’AMPK joue un rôle clé dans le métabolisme énergétique des cellules et qu’il semble aussi agir directement sur la réduction de l’inflammation et sur l’amélioration de la fonction mitochondriale. Il est important de noter que, non seulement ces propriétés soulignent le potentiel prometteur du PXL770 dans la NASH, mais elles traduisent aussi le potentiel thérapeutique de ce nouveau mécanisme d’action dans d’autres maladies métaboliques chroniques et rares ».

Titre : Le PXL770, un activateur direct de la protéine kinase activée par l’adénosine monophosphate (AMPK), premier de sa classe, et potentielle solution thérapeutique dans le traitement de la NASH, produit des effets anti-inflammatoires sur le foie et le tissu adipeux chez la souris, et sur des cellules immunitaires humaines

Les effets du PXL770 sur l’inflammation ont été évalués à la fois in vivo et in vitro, sur le foie de souris DIO-NASH, sur le tissu adipeux de souris ob/ob, et sur des cellules immunitaires humaines. Les résultats indiquent que le PXL770 avait des effets anti-inflammatoires dans les trois cas, y compris des effets directs in vitro. Chez la souris DIO-NASH, le PXL770 a amélioré le score d’activité de la NAFLD (score NAS) en réduisant la stéatose hépatique, le ballonnement des hépatocytes et l’inflammation hépatique, caractéristiques typiques de la NASH. Sur des explants de tissu adipeux, le PXL770 a empêché l’activation du facteur de transcription NF-kB dans le noyau cellulaire, tout en réduisant en même temps la sécrétion de plusieurs cytokines inflammatoires. Dans des cellules dendritiques humaines provenant de deux donneurs, le PXL770 a réduit la libération d’IL-6, d’IL-12 et de TNFα et a favorisé une augmentation des lymphocytes T régulateurs. Les effets démontrés de l’activation de l’AMPK par le PXL770 sur l’inflammation dépassent la seule modulation métabolique et sont prometteurs pour le traitement de la NASH, ainsi que pour d’autres maladies inflammatoires et métaboliques.

Titre : Le PXL770, un activateur direct de la protéine kinase activée par l’adénosine monophosphate (AMPK), premier de sa classe, améliore la fonction mitochondriale hépatique dans un modèle de NASH chez le rongeur

Les mitochondries dans les cellules hépatiques jouent un rôle crucial dans le développement et la pathogénie de la stéatose et de la NASH. Les études ont montré que l’AMPK améliore la santé des mitochondries en agissant sur divers aspects de leur homéostasie. Les effets potentiels du PXL770 sur les mitochondries ont été évalués dans un modèle de souris DIO-NASH confirmé par biopsie. Les données ont démontré que le PXL770 a un effet positif sur la santé des mitochondries, notamment mesuré par des améliorations de marqueurs de la biogenèse mitochondriale, de leur structure en réseau, du stress oxydant, et de l’apoptose d’origine mitochondriale. Ces résultats pourraient supporter les améliorations du score NAS pour tous les paramètres de la NASH, et en particulier la stéatose hépatique et la mort cellulaire.

Poxel présentera les résultats précliniques du PXL770 et l’analyse des résultats de son étude de Phase IIa lors d’un évènement qu’elle organise le 14 décembre 2020, en présence d’un expert de la NASH, le Professeur Kenneth Cusi, MD, Chef de la division Endocrinologie, Diabète et Métabolisme au sein du Département de Médecine de l’Université de Floride. Plus d’informations concernant cet évènement seront disponibles sur la page Evènement du site internet de la Société, accessible au lien suivant : https://www.poxelpharma.com/fr/actualites-medias/evenements.

  
Répondre
Fifour
01/10/2020 19:00:59
1

Bonjour à tous,


Poxel présente aujourd'hui les résultats de sa phase 2a avec le PXL 770 :

https://d1io3yog0oux5.cloudfront.net/_d9cf076785a2539725576e62605f483b/poxelpharma/db/422/3343/pdf/Poxel_PXL770_Re%CC%81sultats+Phase+2a_FR_2020+09+30_Vdef.pdf


Points importants :


- Le critère principal d’efficacité de l’étude de phase IIa pour le traitement de la NASH a été atteint les patients recevant le PXL770 ont montré une amélioration statistiquement significative de la baisse relative de la teneur en graisse du foie mesurée en densité de proton estimée par imagerie par résonance magnétique (MRI-PDFF) à 12 semaines, l’amélioration étant encore plus importante chez les patients diabétiques de type 2

- Des critères clés d'évaluation secondaires incluant les enzymes hépatiques et le taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c) ont été significativement améliorés chez des patients traités par le PXL770

- Le PXL770 a été observé comme étant sûr et bien toléré,ce qui renforce l’intérêt de poursuivre également son évaluation en association

- Il s'agit de la première étude clinique évaluant le bénéfice risque d’un activateur direct de l'AMPK. Les résultats mettent en évidence le potentiel du PXL770 dans la NASH, en particulier pour les populations à risque (patients diabétiques de type 2) et celui de la plateforme AMPK dans d’autres maladies métaboliques chroniques et rares


Encore du très bon sur ces résultats de phase 2a, avec les critères secondaires et le principal qui sont une réussite sur une étude portant sur 120 patients sur une durée de 12 semaines


Comme à notre habitude, la nouvelle a été salué comme il se doit mais le principal reste que cette étude sur la "Nash" ( je dirais plus la NAFLD ) est une opportunité de plus pour l'avenir de la société et vaut le coup d'être menée à terme


Bonne soirée et bon trades à tous



  
Répondre
Fifour
05/09/2020 20:02:13
1

Bonjour à tous,


Poxel annonce le lancement d’une étude de Phase II (DESTINY1) pour le PXL065 :


https://d1io3yog0oux5.cloudfront.net/_fb7ecf030f8527953c40591fe11f8dae/poxelpharma/db/422/3329/pdf/2020+09+02_Poxel_PXL065_Initiation+Phase+2_FRE_FINAL.pdf


- Cette étude de Phase II sera réalisée chez environ 120 patients atteints de NASH non cirrhotique confirmée par biopsie, avec pour objectif d’identifier la ou les doses optimales pour l’étude d’enregistrement de Phase

-Dans le cadre d’un plan de développement simplifié, qui ,compte tenu des connaissances existantes sur la pioglitazone, y compris dans le traitement de la NASH, ne comprendra qu’une seule étude de Phase II et utilisera la voie réglementaire 505 (b) le PXL065 offre l’opportunité d’un programme de développement efficace et moins risqué

-Le critère d’évaluation principal de l’étudeDESTINY1 sera l’évolution de la masse grasse dans le foie évaluée par résonance magnétique (FGDP-IRM)

-LePXL065 est une nouvelle entité chimique dérivée de la pioglitazone ayant démontré,dans les études précliniques, conserver son efficacité dans la NASH sans déclencher les effets secondaires liés à l'activation des récepteurs gamma activés par les proliférateurs des peroxysomes (PPAR-γ)


Une nouvelle importante dans le développement de la société avec ce lancement de phase 2 du PXL065, qui de un est lancée plus tôt que prévu ce qui est une belle performance en ce moment de pandémie et de deux qui confirme l'utilisation de la voie réglementaire 505 qui permet de faire une phase 2 unique ce qui est une cause importante en terme d'économie et de gain de temps pour le développement de la P3 future

On regrettera simplement le critère d'évaluation fixé sur la réduction de la masse graisseuse dans le foie, et non pas le stade plus avancée de nécrose ou fibrose, ce qui fait la différence car les critères correspondent plus aux problèmes de la NAFLD qui est le stade précédent la NASH qui ,certes touche plus de malades, mais la réduction de la graisse autour du foie ne guérit pas les malades de la NASH


Bref je chipote un peu, cette étude durera jusqu'au premier semestre 2022


En vous souhaitant un bon WE

  
Répondre
Fifour
30/07/2020 18:23:48
1

Poxel annonce le dépôt de la demande d’enregistrement de l’Imeglimine au Japon dans le traitement du diabète de type 2 par Sumitomo Dainippon Pharma :


https://d1io3yog0oux5.cloudfront.net/_848540c0b9e7b844a5dbe46aa869db28/poxelpharma/db/422/3326/pdf/2020+07+30_Imeglimine_Depot+JNDA_FR_final.pdf


Deux choses importantes à retenir de cette nouvelle :


- Le dépôt de la demande d’enregistrement entraîne un paiement d’étape de 500millionsde yens(4,1millionsd’euros, 4,7millionsde dollars)1à Poxel, avec la possibilité d’un paiement d’étape supplémentaire de1,75milliard de yens(approximativement14,2millionsd’euros, 16,6millionsde dollars) en cas d’approbation du produit

- Sur la base de la durée moyenne d’examen d’une demande d’enregistrement au Japon,le lancement commercial de l’Imeglimine est prévu au cours de l’année fiscale 2021


La durée moyenne pour obtenir une AMM est de 274 jours , étant donnée que pour le moment le Japon n'est pas le pays le plus touché par le COVID ce délai pourrait être respecté


Salutations à Mr S.


Bonne journée et bon trades à tous

  
Répondre
Fifour
28/07/2020 17:03:10
0

@ starox,


Ton pronostic à l'air de vouloir se réaliser, perso j'ai déjà renforcer à 6.15 et 6.20€ à voir si c'était pas un peu tôt, il reste 30 min de cotation ça peut aller plus bas


A suivre

  
Répondre
Fifour
24/07/2020 14:11:18
1

@ starox,


Oui à la vue des Résultats on va pas décrocher la lune demain, même si on savait que ceux-ci n'apporteraient rien de plus


Elle est bizarre dans ses réactions en ce moment elle a peu de volume, peu de variation on s'est pas trop où elle va, je suis comme toi j'attend plus bas pour en reprendre je pense que le mois d'août peut nous aider à y parvenir

Il y'a juste ces histoires de brevets déposés, un a Taiwan pour les maladies cardiaques et un autre en collaboration avec Metavant pour les prédiabétiques, ces deux brevets pourraient être des news majeurs si il y avait un peu de communications et d'informations dessus mais non rien donc je pense que le cour actuel arrange bien tout le monde en vrai


Lien pour le brevet US : https://patentscope.wipo.int/search/en/detail.jsf?docId=US298711346&tab=NAT%20IONALBIBLIO&_cid=P12-KCZ02R-06415-1


Je retrouve plus celui de Taiwan, je le rajoute si je le trouve


A suivre de près donc



  
Répondre
starox
23/07/2020 15:06:27
1

@ fifour

brrrr !

ça purge

va t'on vers mes 5.5€ ?


Cours temps réel: 6,78€ -0,88%

Message complété le 23/07/2020 15:10:23 par son auteur.

Boursier le 22/07/2020 à 08:30
Poxel dresse aujourd'hui son bilan d'activité et publie sa position de trésorerie et son chiffre d'affaires pour le deuxième trimestre et le premier semestre de 2020.
Au 30 juin, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élevaient à 46 millions d'euros (51,5 millions de dollars), contre 37,2 millions d'euros (41,8 millions de dollars) au 31 décembre 2019. La trésorerie et les équivalents de trésorerie nets de l'endettement financier (hors impacts IFRS 16 et instruments dérivés) s'élevaient à 29 millions au 30 juin 2020, contre 27,4 millions d'euros au 31 décembre 2019.
Poxel a réalisé un chiffre d'affaires de 6,4 millions d'euros au cours du premier semestre 2020, contre un chiffre d'affaires de 23,2 millions d'euros à la même période en 2019 (historique).

Message complété le 23/07/2020 15:12:39 par son auteur.

avec un tel resultat
il ne faut plus s'attendre à une envolé

  
Répondre
Fifour
22/07/2020 17:00:47
1

Poxel dresse son bilan d’activité et publie sa position de trésorerie et son chiffre d’affaires pour le deuxième trimestre et le premier semestre 2020 :

https://d1io3yog0oux5.cloudfront.net/_bb94a2a091dda37174d189d45f666704/poxelpharma/db/422/3322/pdf/2020+07+21_POXEL_Publication+CA+T2_final.pdf


Poxel a réalisé avec succès une augmentation de capital de 17,7 millions d’euros (19,4 millions de dollars) qui vise à accélérer le développement du PXL770 et du PXL065 dans la NASH et poursuivre d’autres programmes à un stade plus précoce de développement provenant de ses plateformes AMPK (protéine kinase activée par l’adénosine monophosphate) et de molécules de thiazolidinediones deutérées (TZD) pour le traitement de maladies métaboliques chroniques et rares

Le PXL770, un activateur direct de l’AMPK, premier de sa classe, a démontré des résultats positifs lors d’un essai pharmacocinétique (PK) / pharmacodynamique (PD) chez des patients susceptibles d'être atteints de NASH

Les résultats précliniques du PXL770 ont montré des bénéfices thérapeutiques supplémentaires dans un modèle NASH en association avec d'autres molécules en phase de développement avancé

Le PXL770a montré un bénéfice thérapeutique dans un modèle animal présentant une pathologie cardiaque et rénale, et dans un modèle d’adrénoleucodystrophie (ALD) / adrénomyéloneuropathie (AMN)

Les résultats de l'étude de phase IIa du PXL770,qui porte sur une centaine de patients susceptibles d’être atteints de NASH,sont attendus pour la fin du troisième trimestre 2020

La demande d’enregistrement pour l’Imeglimine au Japon pour le traitement du diabète de type 2 est prévue au troisième trimestre 2020, avec un objectif de lancement commercial en 2021

  
Répondre
Fifour
10/07/2020 13:22:26
0

@starox,


Oh oui elle s'accélère même depuis quelques jours à part aujourd'hui en approche du support elle respire un peu mais pas sur que cela change la tendance de fond

Le problème c'est qu'aucun news flow conséquent n'est a attendre d'ici septembre donc ca va se creuser d'ici là oui et 5.5€ est loin d'être irréalisable

Perso le truc que je me demande pour faire mes projections c'est quel PER attendre pour la société une fois qu'elle commencera à commercialiser au Japon car normalement sur une biotechs, vu la prise de risque de l'investissement, le PER espérer devrait être conséquent qu'en penses-tu, as-tu une fourchette de PER possible ici même si c'est par pour demain le début des ventes


  
Répondre
starox
09/07/2020 12:53:51
1

@ fifour

la dégringolade va se poursuivre


Cours temps réel: 6,72€ -2,47%


hum

à mon avis c'est de + en + mal engagé leur histoire

direction 5.55€ se pourrait il d'ici quelques temps

  
Répondre
Fifour
08/07/2020 18:06:30
0

Bon bah go 6.42€ la zone de support des 6.97€ avait bien tenu mais elle a cédé avec un ATP vente de 25K titres forcement ça aide pas.

Vous remarquerez peut être que les deux grosses zones de support (7.5€ et 6.97€) ont cassé sous le coup de gros ATP vente simple coïncidence ou réelle volonté difficile à dire

Donc voilà rien de plus à part qu'à ce rythme là l'été sera chaud et y' a pas que la peau des vacanciers qui sera bien rouge


Bonne journée et bon trades à tous

  
Répondre
Fifour
03/07/2020 18:09:30
0

@starox,


Oui je maintiens et j'y tiens à mes 6.97€ ils retiennent le cour avec leur petits bras musclés mais jusqu'à quand ça mystère...

Après 6.42€ et après faut voir vers 5.85€

Perso je pense que du moment que l'on repasse pas les 7.50€ on sera pas sorti du bois

5.55€ me parait malheureusement pas impossible vu la tournure des choses même si ne news sur la P3 ou sur le PXL 065 peut vite la refaire partir mais pendant l'été cela m'étonnerai fort. Je pense que mi août on devrait être dans ces eaux là en tout cas vers les 6€

A suivre

Bon WE

  
Répondre
starox
03/07/2020 11:36:28
1

@ fifour

hummm ! 6.97 dis tu, ok noté

j'en ai 200 et renforcerais vers 5.55€ ( par là )

pas terrible les infos, ce qui devrait plomber

@ +

Message complété le 03/07/2020 11:37:04 par son auteur.


Cours temps réel: 7,19€ -2,04%

Message complété le 03/07/2020 11:47:45 par son auteur.

oops
200 titres à "pma" 6.3204€

  
Répondre

Forum de discussion Poxel

202012151055 534824
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2020

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.
Ma liste