OK
Accueil > Communauté > Forum Vallourec

VALLOUREC : Berenberg lance le suivi de Vallourec à "vendre" - Page 7

Cours temps réel: 7,74  -2,27%



gars d'ain gars d'ain
18/05/2017 20:13:46
0
Catapultage baissier après le triple top : -5.15% ce soir

Le président du directoire de Vallourec a fait état d'un « optimisme mesuré » quant aux perspectives du groupe, pénalisé par le rebond du pétrole et du gaz aux Etats-Unis.

(Voir post précédent pour chiffres et commentaires)

__________________________________________________

En apparté...

ça fait un moment pourtant que je vous avais prévenu, mais il y a en toujours pour venir soutenir le contraire sans aucun chiffres. Depuis le début de cette file, j'ai toujours étayé ma vision graphique de chiffres. J'attends toujours les chiffres de ceux qui me parlent de 10...

Il suffit de regarder ce qui s'est passé pour CGG que je suis aussi. Les contradicteurs se font tout petits maintenant vu ce qu'il est en passe d'arriver.

L'honnêteté intellectuelle, c'est de mettre en garde contre le niveau de risque très élevé que présente ce type d'entreprise lourdement endettée ou en passe de l'être...

Certains n'ont pas voulu vendre et aimeraient bien aujourd'hui la voir remonter à 10 euros, mais ce qu'ils ne comprennent pas , c'est que les ratios de valorisation sont complètement baissés par ceux qui spéculent avec... Comme l'a publié ce jour, ABCBourse, certains traders et fonds de pension se mettent d'accord sur ce qui va se passer... Donc un petit porteur ne fait absolument pas le poids...

C'est le genre de boite que je fuis dans portefeuille... Désolé, Domi-420, il n'y rien contre toi. Simplement la dure réalité des chiffres...

Par contre, suivre la baisse est très intéressant et permet d'étudier avec précision un cas pour mieux gérer ce que l'on possède par ailleurs...

A+
  
Répondre
domin-420 domin-420
17/05/2017 11:06:11
0
Bonjour ,


tu t'avances un peu trop vite en disant que ceux qui vendent 8 à 10 sont des menteurs ,
tu n'es pas devin et si tu ne crois pas en vk , et bien s'il te plait , arrête de te faire mal
en publiant du négatif dès que l'action remonte ,
reste neutre
chacun fait ce qu'il veut et moi je pense qu'elle sera à 10 en fin d'année
mais chut , tu le gardes pour toi !
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
17/05/2017 10:02:05
0
Quelque chiffres (Zone Bourse) pour faire suite à l'analyse, publié ci-dessous ce matin.

Vous noterez que par rapport aux actifs nets de l'entreprise et à la dette, on reste plus que très correctement valorisé...

Donc ceux qui vous vendent 8 à 10 euros de cours sont des menteurs... Car la dette va croitre jusqu'en 2019 à minima sur les bases actuelles déficitaires et donc les actifs nets en prévisionnelle devraient passer de 7.44 en 2016, à 7.23 en 2017, puis 6.03 en 2019 par action...

Pas de quoi se réjouir donc... On a donc pas fini de rester au fond du trou, vu que le point haut était à 121,625 euros...

.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
17/05/2017 09:13:04
0
Comme prévu, pas de suspens : échec "Court Terme" en Triple Top Baissier.

Le pdg n'a du être très convainquant leur de l'AGO de Vendredi quant aux perspectives du redressement du groupe...

On reste donc sur un troisième échec baissier sur la résistance bleue baissière... Bon voyage au pays des indiens à flèche rouge...
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
12/05/2017 14:29:47
0
Aujourd'hui, c'est l'assemblée générale....

Le PDG aura intérêt à être convaincant. On notera la hausse des volumes à la hausse dernièrement avant l'AGE. Lundi, on suivra donc avec intérêt si c'est hausse ou baisse.

Le projet 2017, c'est des comptes négatifs pour continuer dans la perspective... Quant à 2018, on ne peut même pas s'aventurer à annoncer un possible redressement.. Eh, oui, ça pique...

Vu ce qu'il devrait se passer sur pétrole d'ici à la fin d'année, chacun voit midi à sa porte...

https://www.abcbourse.com/forums/msg582550_petrole-le-brut-pris-entre-les-etats-unis-et-l-opep
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
12/05/2017 11:37:52
0
Triple top baissier en phase de concrétisation sous 6.28.

On vient d'échouer sur la résistance à 6.28. Cela devrait entrainer la formation validé d'un triple top baissier (cercles jaunes).

Comme on le voit sur la grande flèche rouge, le sens général graphique reste baissier. Les magouilles actuellement sur le chiffrage de la production du pétrole malgré la baisse de prod de l'OPEP, mais aussi raison d'une reprise de la production importante non Opep, notamment du schiste US (dont par ailleurs les prix sont garantis grâce à des assurances...) devraient renvoyer les cours du brut sur 40 $, voir au dessous...

L'embellie de début d'année des chiffres US de Vallourec ne doit pas être l'arbre qui cache la forêt baissière...

à suivre.
.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
12/05/2017 11:24:12
0
Le déclin arrive pour CGG...

Attention à la dilution : 2 milliards dans les dents pour les actionnaires, il n'y plus d'autre alternative avant la faillite....

CGG: pas d'accord financier, l'action suspendue.


Notons : "Parallèlement au creusement de sa perte trimestrielle, CGG a annoncé ce matin que ses titres cotés, dont son action, resteront suspendus à la Bourse de Paris jusqu'à 15 heures 30, ce vendredi 12 mai 2017. Le plan de restructuration financière, dont la négociation se poursuit, n'a pas encore permis sur un accord avec les créanciers.

Rappelons qu'il est notamment question de transformer de la dette en capital, ce qui suppose un accord sur la parité de conversion. 'En tout état de cause, tout plan de restructuration nécessitant la capitalisation totale d'environ deux milliards de dollars américains (incluant les intérêts courus) de high yield bonds (Senior Notes) et d'OCEANEs entraînera une dilution significative pour les actionnaires et/ou les autres investisseurs dans la structure du capital de la société', indique d'ailleurs CGG.

Les négociations continuent.

Le PDG du groupe, Jean-Georges Malcor, a déclaré : 'les discussions ont été complexes en raison des efforts importants demandés à toutes les parties prenantes. La proposition que nous avons formulée est dans l'intérêt social de la société.”

Et M. Malcor de détailler : “cette proposition de restructuration repose sur un désendettement important avec une dette brute d'environ trois milliards de dollars américains réduite à environ un milliard de dollars par conversion en actions et offre à la société la flexibilité financière nécessaire pour prendre en compte les différents scénarios de redressement.”"

A suivre.

Un certain nombre croyaient encore au père noël, c'est pas faute de vous avoir mi en garde depuis de nombreux mois, que je compte maintenant en années, vu la constance de la baisse...
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
05/05/2017 23:52:30
0
C'est pourtant assez simple à comprendre...


NOUVEAU Triple top baissier en formation.<p>

On va remonter aves les élections pour toucher l'oblique bleue la semaine prochaine : on aura alors réalisé un triple top baissier...


Ce sont les indiens qui vont être contents avec la nuée de flèche rouge...


réfléchissez juste un peu... Le titre était baissier à plus de moins -3,5% et regagne 5% à la clôture...


il n'y a absolument rien de normal à cela... </p>
  
Répondre
m.mica m.mica
05/05/2017 23:38:18
0
Ah ça oui et je crois qu'il n'est pas prêt de sortir de chez lui sinon ... VK à 8 imminent
  
Répondre
peire99 peire99
05/05/2017 20:47:02
0
Cette foie je croi que l'indien aux fleches rouges on a reussi a le scalper
  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
05/05/2017 12:45:35
0
Verdict lundi après l'élection
Mais je reste haussier à moyen terme .🚀
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
05/05/2017 12:34:52
0
... L'attaque des indiens se poursuit...

PlouFF...

.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
05/05/2017 08:48:25
0
Absolument rien de niveau dans l'exercice de consolidation baissière latérale.

Le pétrole comme prévu baisse, et donc Vallourec Baisse. L'entreprise est encore très long de son redressement et l'impact de la hausse des volumes travaillés avec les US reste limité en regard du CA global. De plus, les prix moyens de vente comme je l'avais évoqué sont nettement moins élevés...

On reste baissier en test de support...
.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
27/04/2017 18:11:10
0
Pas de surprise... Ptitchat ! J'avais donné entre 760 et 780 Md'e de CA pour le T1...


Je persiste : la société est largement survalorisée surtout compte tenu du nombre élevé de titres...
  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
27/04/2017 10:31:14
1
Vallourec : les ventes rebondissent enfin !
Publié le 27/04/2017 à 09:07


Le géant des tubes sans soudure a révélé des comptes trimestriels dans le rouge mais meilleurs qu’anticipé. La hausse des prix aux États-Unis est plus forte que prévu et le groupe profite d’effets de périmètre et de change.

Bonne nouvelle, les ventes repartent à la hausse. Après huit trimestres de baisse, le chiffre d’affaires de Vallourec a rebondi de 16,7% sur les trois premiers mois de l’année, à 783 millions d’euros.

Pas de quoi s’emballer pour autant. Le groupe a profité d’effets périmètre et change positifs sans lesquels les ventes auraient reculé de 1,5%... La forte reprise des volumes sur la période (+36,3%) a en effet été plus que compensée par l’effondrement des prix (-37,8%).

Coté résultats, le groupe dirigé par Philippe Crouzet reste dans le rouge. Mais la perte brute d’exploitation s’est réduite de 51 millions d’euros, à 21 millions en un an, et la perte nette a été divisée par plus de deux, à 126 millions d’euros.

Surtout, ces chiffres sont nettement supérieurs au consensus des analystes compilé par Factset, qui attendait une perte brute de 64 millions d'euros et un résultat net négatif de 137 millions.
Objectifs légèrement relevés

Vallourec a notamment tiré profit de livraisons de tubes supérieures à la moyenne habituelle au Brésil. Le groupe bénéfice également de tendances plus favorables qu’anticipé aux États-Unis, où le rebond de l’industrie du schiste se reprend fortement. L’entreprise enregistre des hausses de prix dans la région au-delà des espérances initiales des dirigeants. Toutefois, elles ne se retranscriront dans les comptes qu’à partir du second semestre.

Au total, l’impact négatif de la baisse des prix devrait toucher un point bas ce semestre avant de se reprendre progressivement au cours des trimestres suivants.

La société prévoit toujours une amélioration de son résultat brut d’exploitation comprise entre 50 et 100 millions d’euros cette année -ce qui ramènerait la perte entre 119 et 169 millions d’euros. Grâce à la bonne dynamique des États-Unis, les dirigeants indiquent toutefois qu’ils s’attendent désormais à une amélioration plus proche de 100 millions que de 50 millions.
  
Répondre
m.mica m.mica
24/04/2017 09:05:09
0
Très belles flèches rouges et je te raconte même pas les cercles ... aie aie aie gars d'ain tu as beau changé de commentaire aussi souvent (Bull trup, ball trup ou Trump ...) tu n'as vraiment rien à faire sur le forum VK en tout cas. Les indiens rouges rentrez tous chez vous vous avez perdu
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
21/04/2017 19:17:48
0
Attaque des flèches en plastique rouge durant l'après-midi...

Le cow-boy présomptueux prie sous son chariot....
.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
21/04/2017 18:53:13
0
Excellent, ce Pinel !
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
21/04/2017 13:38:17
1
Confirmation des grands doutes sur un reprise du marché...

(voir "doutes émis" posts précédents)

Notons : "Londres (awp/afp) - Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, les craintes sur une surproduction mondiale due au pétrole de schiste américain empêchant les prix de rebondir après leur chute de mercredi.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 52,95 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 5 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 4 cents à 50,67 dollars.

Après avoir chuté mercredi, les cours du pétrole restaient proches de leur plus bas depuis le début du mois en fin de semaine. "Les marchés du pétrole restent vulnérables à de fortes pertes, car les craintes d'une offre trop abondante continuent de peser sur les prix", a résumé Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

"L'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) a beau affirmer que ses baisses de production stabilisent le marché, la reprise de l'activité du pétrole de schiste aux Etats-Unis réduisent à néant les efforts du cartel", a-t-il expliqué. L'Opep et ses partenaires se sont engagés à limiter leur production sur les six premiers mois de l'année, un accord qui pourrait être renouvelé lors de sa prochaine réunion, fin mai à Vienne.


Certains analystes restaient cependant plus optimistes sur l'état du marché.

"Nous estimons que la faiblesse des prix est plus la conséquence de nombreuses maintenances de raffineries que le signe d'un réel surplus de l'offre", a estimé Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB. "Le pic des maintenances atteint en avril mène naturelleme
nt à une baisse du nombre de barils de brut transformés, alors que les réserves de produits distillés reculent", a-t-il ajouté.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
21/04/2017 12:35:39
1
Je crois qu'une flèche rouge va heurter de plein fouet le bouton rouge en bas à gauche de ton dernier post...

Tu pourras ainsi continuer de troller dans le calme absolu...
  
Répondre

Forum de discussion Vallourec

201705182013 544554
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.