OK
Accueil > Communauté > Forum SBF 120

Où investir en temps de crise ?

Cours temps réel: 4 420,84  0,44%

PX4


As du pif
03/04/2020 14:08:00
0

"réponse : en bourse pardi ! "


De fait, tout ce joli monde va se retrouver sous les 3000 points du cac et sous les 2000 du sbf 120 ; et en être bien marri...

  
Répondre
Doremy
30/03/2020 18:47:14
1

Évidemment que c'est dans la bourse qu'il faut aller et bien sûr en temps de crise justement et non pas quand tout va bien , y a juste à pas s'occuper de ce stupide cac 40 qui ne fonctionne plus qu'à coups de perfusion et bon toutou docile de l'autre encore plus stupide DJ ces deux ne veulent absolument plus rien dire aujourd'hui et complètement déconnecter de la réalité, mais ailleurs il va y avoir de "bonne affaires" pour du moyen long terme notamment sur ce sbf 120 et même sur de plus petites. Amen.

Message complété le 30/03/2020 18:49:58 par son auteur.

J'apprenais hier qu'avec ce confinement les banques ont un exploitation de petits porteurs qui s'y mettent et c'est très bien.

Message complété le 30/03/2020 18:52:01 par son auteur.

Explosion de petits porteurs !! Commence à m'agacer ce Phone.

  
Répondre
Ptitchat72
30/03/2020 16:42:00
3

réponse : en bourse pardi !


30/03/2020 | 12:25

Zurich (awp) - Les membres des conseils d'administration et de la direction d'entreprises suisses utilisent la crise du coronavirus pour racheter des actions, alors que les cours ont largement perdu du terrain en Bourse.

Du 1er au 25 mars, plus de 360 annonces de transactions de la direction ont été reçues par le régulateur de la Bourse suisse SIX Exchange Regulation. Il s'agit d'un bond de 60% par rapport à la même période l'an dernier.

Au total, les cadres ont négocié 29 millions de titres d'entreprises, contre 1,1 million à la même époque l'an passé, selon une analyse des données effectuée par AWP.

En tout, 88% des titres négociés sont des actions achetées par les conseils d'administration, les membres de la direction ou les directeurs généraux eux-mêmes. D'habitude, achats et ventes sont équilibrés.

  
Répondre
Ribo
30/03/2020 16:21:10
0

Pour les conseils, suivez la vidéo du jour de Xavier Delmas sur youtube ou ZB : "5 conseils pour investisseurs débutants"

  
Répondre
Luncyan
30/03/2020 11:02:04
0

Vendez donc, j'attends que ça baisse encore pour vous racheter

  
Répondre
moicmoi
30/03/2020 10:51:49
2

pcottaz
« « actions a rendenment et a visibilité « «

Rendement ?

Le Maire demande aux sociétés de ne pas verser de dividendes aux particuliers . Il est bien dit «aux particuliers ». Ce qui semblerait exclure les gros (état, fonds de pension, banques, etc...) Donc, rendement 0 à l’avenir. Et on sait tous que, en France, une mesure prise allègrement et très difficile à gommer. Même en cas de grosse erreur. A moins qu’une fronde des petits porteurs …..mais les petits porteurs sont incapables de mener une telle fronde, pas plus qu’ils sont acteurs de l’effondrement boursier de ces temps derniers.

Et , cerise sur le gâteau, Bruxelles fait la même demande. On peut supposer que c’est Bruxelles qui demande , et que Le Maire exécute les ordres. Le racket en bande organisée continue . Les gros auront tout loisir de faire le plein de titres à bon compte ! Avec la bénédiction de Bruxelles, et de nos z'élites.

Tout se passe comme si ON voulait nous faire investir nos économies HORS EUROPE .
Donc, où investir ? Hors Europe.

  
Répondre
foncille
30/03/2020 10:30:09
0

bla-bla

  
Répondre
pcottaz
30/03/2020 10:22:00
0

actions a rendenment et a visibilité :

. rubis
. Orange

  
Répondre
pcottaz
30/03/2020 10:22:00
0

La crise du Covid-19, plus communément appelé Coronavirus, est venue complètement chambouler nos vies. Nous vivons au rythme du confinement, des gestes barrières et autres précautions indispensables afin de freiner la propagation du virus. Mais les incidences sur notre quotidien ne s’arrêtent pas là puisqu’elles sont aussi économiques. Difficile de passer à côté, les cours s’effondrent et les spécialistes n’ont plus peur de parler de krach boursier. Alors en ces temps difficiles, vers quoi les investisseurs doivent-ils se tourner ? Nous vous donnons des éléments de réponses afin de ne pas céder à la panique financière.

Nous faisons face à un krach boursier

Asie, Europe, pays du Golfe, Etats-Unis, les uns après les autres les marchés se sont effondrés, le mot est lâché, nous faisons face à un krach boursier. Toutes les valeurs ont connu des terribles baisses et nous sommes probablement encore loin de la sortie de crise. Si vous souhaitez investir, vous pouvez faire le pari risqué d’acheter des actions dès maintenant, en misant sur le fait qu’elles remonteront, mais il est difficile de savoir de combien de temps l’économie aura besoin pour repartir. Si vous souhaitez faire fructifier vos économies à court terme, ne choisissez pas un pari risqué, investissez dans des plans sûrs, il en existe de nombreux, même en temps de crise.

Les plans d’épargne, des valeurs sûres aimées des Français

Les plans d’épargne ont toujours été appréciés des Français et notamment l’inévitable livret A qui existe depuis plus de deux siècles. Ce livret, réglementé par l’État, permet de placer son argent à un taux qui se veut avantageux sans risque de perdre de l’argent. Pendant de nombreuses années, le livret A était vu comme un moyen simple et sans risque de faire fructifier son épargne. Mais depuis 2015, son taux est inférieur à l’inflation et depuis le mois de janvier il n’est plus que de 0,5%. Il en est de même pour les autres plans d’épargne réglementés par l’Etat comme le livret de développement durable et solidaire (LDDS). Si ces plans d’épargne sont sans risque, idéal dans la période que nous traversons, ils ne rapportent que très peu. C’est peut être alors du coté de nos voisins européens qu’il faut regarder.

À l’étranger, il existe des investissements sûrs et intéressants

Les plans d’épargne sans risque sont très appréciés des Français, pourtant depuis plusieurs années leurs taux d’intérêts leur font perdre de l’attractivité. C’est en partant de ce postulat qu’une start-up allemande a construit son projet autour d’une idée simple, pourquoi ne pas regarder ce qui se fait à l’étranger ? Cette start-up qui s’appelle Raisin a construit un réseau de banques partenaires un peu partout en Europe. Ces banques proposent des produits similaires à ce que l’on peut trouver en France comme les livrets épargne ou les comptes terme. Néanmoins ces produits possèdent des taux d’intérêt généralement plus intéressants que ce que l’on trouve en France. En somme, un investissement sûr qui rapporte plus.

La crise sanitaire que nous vivons actuellement entraîne automatiquement une crise financière qui peut faire paniquer les investisseurs. Certains feront le choix du pari risqué de la bourse quand d’autres préféreront se réfugier dans les valeurs sûres comme les livrets d’épargne. S’ils rapportent peu, ils sont néanmoins sans risque, mais si vous regardez chez nos voisins européens, vous trouverez peut être de très bonnes surprises, en attendant que les cours de la bourse repartent à la hausse.

© www.abcbourse.com

  
Répondre

Forum de discussion SBF 120

202004031408 761477
Ma liste