OK
Accueil > Communauté > Forum Ose Immunotherapeutics

La Biotech Covid gagnante? - Page 5

Cours temps réel: 12,18  -0,81%



tonio7585 tonio7585
17/02/2021 13:25:32
1

c'est bon ça !

Message complété le 17/02/2021 13:36:21 par son auteur.

Osons les entreprises francaise

  
Répondre
Invectus Invectus
16/02/2021 15:30:17
6

Ça va finir pas se savoir qu’un vrai vaccin existe...

  
Répondre
sergoo sergoo
16/02/2021 14:34:44
2
sergoo sergoo
16/02/2021 08:06:32
3

(Reuters) - La Commission européenne va lancer mercredi un nouveau programme consacré à l'études des mutations du coronavirus, lesquelles "inquiètent beaucoup" l'Union européenne, a déclaré la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, dans un entretien aux Echos à paraître mardi.

"L'ensemble des nos réponses (aux mutations du virus) doivent être plus réactives (...) Nous devons assurer un échange d'information permanent avec l'Agence européenne des médicaments (EMA) pour qu'elle puisse accélérer son processus d'autorisation des futurs vaccins réadaptés aux mutations", dit-elle.

"Il faut aider les industriels à développer des capacités de production de ces vaccins de deuxième génération", poursuit Ursula von der Leyen. "Nous allons lancer pour cela un nouveau progeamme dédié à l'étude des mutations du virus. Il réunira les laboratoires, les autorités sanitaires, les scientifiques et la Commission européenne".

A la question de savoir si les nouveaux variants du coronavirus pouvaient remettre en cause la stratégie vaccinale de l'Europe, la présidente de la Commission déclare aux Echos que "nous pourrions nous retrouver avec la nécessité de régulièrement revacciner les populations à risque. C'est un processus que nous maîtrisons avec la grippe. Il faut se préparer à le reproduire, si nécessaire, à plus grande échelle avec le COVID-19"

  
Répondre
tonio7585 tonio7585
15/02/2021 09:14:59
1

Merci Invectus

  
Répondre
Invectus Invectus
15/02/2021 09:13:55
6

Un prête n'a aucune influence directe sur le cours de l'action, mais c'est une ligne de dépense supplémentaire dans les comptes (paiement de mensualités)


Message complété le 15/02/2021 09:12:55 par son auteur.

Prêt

  
Répondre
tonio7585 tonio7585
15/02/2021 09:11:28
1

non pas particulierement Ose mais l'engouement est tres fort le lundi matin pour de nombreuses valeurs pour ensuite s'estomper...

Une question sur ce pret qui est une bonne nouvelle en soit, mais va t'il entrainer une dilution ?

  
Répondre
Invectus Invectus
15/02/2021 09:09:21
4

Vendre OSE? Pas mon avis...

  
Répondre
tonio7585 tonio7585
15/02/2021 09:08:34
1

oui c'est le ball trap... faudrait tout vendre le lundi matin...

  
Répondre
Invectus Invectus
15/02/2021 09:05:27
4

ça pulse partout ce matin!

  
Répondre
Ribo Ribo
15/02/2021 08:55:47
1


Cours Théorique d'Ouverture 13,90
15/02/2021 - 08:55 CET CET

  
Répondre
Invectus Invectus
15/02/2021 08:41:36
7

La même news en image :

  
Répondre
Invectus Invectus
15/02/2021 08:15:04
9

Nantes, France, 15 février 2021 7h30 CET - OSE Immunothérapie (ISIN : FR0012127173 ; Mnemo : OSE) a annoncé aujourd'hui que la société a signé un accord de prêt d'un montant maximum de 25 millions d'euros avec la Banque européenne d'investissement (BEI).

OSE Immunotherapeutics conclut un accord de prêt de 25 millions d'euros maximum avec la Banque européenne d'investissement
- Ce prêt permettra de soutenir davantage les progrès et l'expansion des principaux programmes de développement clinique d'OSE Immunotherapeutics dans le domaine des maladies dont les besoins médicaux non satisfaits sont élevés,
- Divisée en trois tranches, dont deux de 10 millions d'euros chacune et une troisième de 5 millions d'euros,
- Accord s'inscrivant dans la stratégie de la Banque européenne d'investissement visant à soutenir les entreprises de biotechnologie développant un haut niveau d'expertise dans divers domaines tels que les programmes d'immunothérapie d'OSE, notamment son programme de vaccins contre le SRAS-CoV-2.

La facilité de prêt d'un montant maximum de 25 millions d'euros est divisée en trois tranches, dont deux de 10 millions d'euros chacune et une troisième de 5 millions d'euros.
La première tranche de 10 millions d'euros, inconditionnelle et dont OSE demandera le paiement avant la fin mai 2021, permettra d'étendre le développement clinique de Tedopi® en combinaison avec un inhibiteur de points de contrôle dans des indications supplémentaires de cancer. Cette première tranche soutiendra également l'entrée en phase 1/2 de l'OSE-279, l'anticorps anti-PD-1 breveté par OSE, dans une indication de niche en oncologie.
Ce développement de l'OSE-279 permettra à OSE Immunotherapeutics de disposer de son propre anticorps anti-PD-1 breveté et de l'utiliser dans l'ensemble du portefeuille de produits de OSE en combinaison avec d'autres candidats médicaments.
En outre, OSE-279 est le composant clé de l'épine dorsale anti-PD-1 de la plate-forme BiCKI®, un inhibiteur de point de contrôle bifonctionnel, ciblant la PD-1 et d'autres cibles innovantes, associé à de nouvelles cibles d'immunothérapie.
Les deux tranches restantes de 10 et 5 millions d'euros, disponibles à l'atteinte d'étapes cliniques spécifiques, devraient être utilisées pour accélérer le développement clinique des autres programmes de la société, en particulier l'antagoniste CD28 FR104 et le nouvel agoniste anti-ChemR23 OSE-230.
Alexis Peyroles, directeur général de OSE Immunotherapeutics, commente : "Nous sommes très reconnaissants du soutien de la BEI, une institution financière européenne majeure, car la société se trouve à un point d'inflexion de sa croissance.
La première tranche de 10 millions d'euros permet à OSE d'étendre sa visibilité financière jusqu'au deuxième trimestre 2022. Ce nouvel outil de financement flexible permettra d'élargir et d'accélérer le développement de notre portefeuille de stades cliniques et d'explorer de nouvelles indications thérapeutiques présentant un fort besoin médical, renforçant ainsi le statut d'OSE en tant qu'acteur mondial clé dans le domaine de l'immunothérapie".
explique Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI : "La BEI est heureuse d'annoncer son soutien à OSE, une biotechnologie qui combine un haut niveau de recherche et d'innovation, des collaborateurs hautement qualifiés et une expertise de pointe dans le domaine des anticorps monoclonaux et bispécifiques. Le portefeuille de produits en cours de développement dans divers domaines thérapeutiques tels que l'immuno-oncologie, les maladies auto-immunes et un projet de vaccin contre le SRAS-CoV-2, fait d'OSE Immunotherapeutics un acteur potentiel majeur dans le secteur de la santé. Ce projet s'inscrit pleinement dans le cadre du mandat confié à la BEI par ses actionnaires - les États membres de l'UE - pour soutenir l'innovation dans toute l'Europe ".
Ce prêt portera un intérêt fixe de 5 % par an, payé annuellement, avec une durée de cinq ans (chaque tirage est traité séparément en termes de durée). Le remboursement de chaque tranche sera donc effectué à l'issue d'une période de cinq ans après la date de décaissement de ladite tranche.
Le contrat de prêt est complété par un accord d'émission de warrants à la BEI pour les deux premières tranches du financement, en particulier 850 000 warrants pour la première tranche à émettre lors du tirage. 550.000 warrants supplémentaires pourraient être émis si la deuxième tranche de 10 millions d'euros est tirée par OSE Immunotherapeutics.
Chaque bon de souscription donnera le droit de souscrire à une action ordinaire de OSE Immunotherapeutics au prix de souscription de 0,01 € et au prix d'exercice calculé sur la base de la moyenne pondérée par les volumes des 3 jours de bourse précédant la fixation du prix (qui aura lieu fin mai 2021), avec une décote de 2,5%.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  
Répondre
sergoo sergoo
14/02/2021 08:36:01
1
Invectus Invectus
11/02/2021 23:14:43
5

Le 3 février le cours d’ose Immunotherapeutics est passé en mode GLB (Green Line Break )....

Nous sommes au début du processus....

  
Répondre
Invectus Invectus
11/02/2021 19:05:41
6

300 cas du variant sud africain en Moselle!!

Il va devenir URGENT que OSE IMMUNOTHERAPEUTICS sorte son VACCIN, qu’attends le Gouvernement pour les aider?

On critique à juste titre Trump, mais lui au moins il a aidé ses Labos !!

Message complété le 11/02/2021 19:07:05 par son auteur.

Rappel : Le variant sud africain résiste aux vaccins de 1ère générations , Ose Immunotherapeutics travaille sur un vaccin de 2e génération, au spectre large et donc plus protecteur •

  
Répondre
Alcio26 Alcio26
11/02/2021 14:09:47
1

Je ne sais pas si le président Macron va à Nantes pour visiter OSE.

Il était en fin de matinée à l'lRA pour un discours sur les "talents".

OSE, en tant qu'entreprise de pointe, est forcément concernée par le sujet.

Et c'est une excellente chose.

Si la France veut s'en sortir devant les pays à bas coût, l'une des solutions est de monter en gamme, en compétence, et de les garder dans le temps.

  
Répondre
Invectus Invectus
11/02/2021 13:01:48
5

Sur BOUSO, il se dit que MACRON va à NANTES pour visiter OSE IMMUNO, je pense que c'est dans l'ordre des choses si l'on ne veut pas voir partir le meilleur vaccin mondial à la Concurrence étrangère...

  
Répondre
Invectus Invectus
11/02/2021 10:49:45
3

Je vais le formuler autrement:

Qui bloque plus efficacement la mutation du virus?

Celui qui n'a qu'une cartouche (un seul point d'entrée sur le virus) ou celui qui en a 11?

  
Répondre
Invectus Invectus
11/02/2021 10:35:26
5

Forum de discussion Ose Immunotherapeutics

202102171325 804512
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.