OK
Accueil > Communauté > Forum Veolia Environ.

Veolia accélère et lance une OPA sur Suez sans son accord

Cours temps réel: 25,56  -0,39%



gars d'ain gars d'ain
08/02/2021 19:59:34
0

Et alors Dixit Marianne :


Je cite "Mais le tribunal de commerce de Nanterre s'est réuni en urgence dans la nuit et a ordonné la suspension de l'OPA".


Pour l'instant, le chapitre est clos. Le tribunal l'emporte sur l'AMF...

  
Répondre
ALEZ2 ALEZ2
08/02/2021 19:54:48
0


Communiqué de presse : Paris, le 8 février 2021 - L'AMF publie l'avis de dépôt de l'offre publique d'achat de Veolia sur le capital de Suez (65.99 Ko)

Veolia confirme que son offre publique d'achat sur l'intégralité du capital de Suez a été valablement déposée ce matin auprès de l'Autorité des marchés financiers.

Le dépôt de cette offre est intervenu avant la notification de l'ordonnance rendue dans le cadre d'une procédure 'à bref délai' par le tribunal de commerce de Nanterre à la demande de la direction de Suez.

Conformément aux règles de l'AMF applicables, cette offre fera l'objet d'un examen de conformité.

Cette offre répond donc au souhait de la direction de Suez de se voir présenter une offre d'achat formelle. Ainsi, le conseil d'administration de Suez va pouvoir procéder formellement à l'examen de l'offre de Veolia en vue d'émettre son avis motivé requis par la réglementation. À compter du dépôt de l'offre s'ouvre une période d'information et de consultation des instances représentatives du personnel de Suez d'un mois.

Veolia reste disponible pour poursuivre les échanges sur son projet de rapprochement avec la direction de Suez et les représentants de ses salariés.


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
08/02/2021 19:39:06
0

Pour ceux encore qui sont du mal à synthétiser...


Ardian vient sortir totalement de Mersen et dispose d'une grosse force de frappe qui a surement commencer à mettre à exécution.

https://www.abcbourse.com/marches/mersen-acf-i-investment-a-cede-tous-ses-titres_525583


Bras de fer

Cerné par Veolia, Suez trouve en Ardian son chevalier blanc

https://www.liberation.fr/france/2021/01/18/cerne-par-veolia-suez-trouve-en-ardian-son-chevalier-blanc_1817861/


Ardian a vendu dernièrement 1.165.741 actions Mersen représentant autant de droits de vote, soit 5,59% du capital et 4,98%.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
08/02/2021 16:48:44
0

J'entends bien Rollier1.

c'est pas "dans une bonne dynamique" mais "à marche forcé" ça pour moi.

en plus t'imagine, Mr Le Maire souhaiterai une Opa amicale avec notamment et surtout.. pas de licenciements pendant 1 à 2 ans. lol

Bref, à mes yeux, c'est que du bruit.

  
Répondre
Rollier1 Rollier1
08/02/2021 16:31:59
0

« Y'en a sur cette file qui sont là juste mettre de l'huile sur le forum... »


En tant que mécanicien, je confirme que l’huile est nécessaire au bon fonctionnement de la machine ; sans, ça grippe vite 😊

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
08/02/2021 16:28:14
1

Manifestement comme je disais en sous-jacent...


Y'en a sur cette file qui sont là juste mettre de l'huile sur le forum...

Alors qu'une décision de justice est intervenue tôt ce matin


Article "La justice ordonne à Veolia de suspendre son OPA sur Suez"

https://www.marianne.net/economie/economie-francaise/la-justice-ordonne-a-veolia-de-suspendre-son-opa-sur-suez


Au passage, on aura reconnu Plantières tristement connu sous le pseudo d'Era...


...

  
Répondre
Rollier1 Rollier1
08/02/2021 16:23:09
0

« comment on arrive à faire bosser, dans une bonne dynamique, des personnes qui auparavant voulaient pas se faire avaler ? »

Ça, c’est vraiment pas un souci. On vire les directeurs, on garde les directeurs adjoints et les responsables locaux. On écrème le trop plein d’employés, on en déplace d’autres, on réorganise les chaînes de décisions et le tour est joué : les restants sont heureux de conserver leur place, leur salaire et sont prêts à collaborer ! 😊

Pour info, c’est du vécu 🤫

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
08/02/2021 16:15:14
0

C'est surtout du pipo ouais


Dés les discutions Engie/Véolia pour s'échanger les 30% de Suez.. la finalité était fatalement connue.

actionnaire d'Engie ==> l'état

bref là on assiste juste à de la comm politicon comme d'habitude...


Hostile, pas hostile rien à battre..

au niveau concurrence, je vois même pas comment cela pourrait être acceptable de prendre 30% du capital de son concurrent direct...enfin en France.

Ils sont naïfs chez Suez ? j'en doute fortement.

maintenant, même si ils sont pas d'accord (on peut les comprendre) c'est juste acté..

soit il se font bouffer soit ils crèveront à petit feu vu que Véolia en a 30%.


Par contre, quand cela sera finalisé, Frérot va avoir un sacré boulot..

comment on arrive à faire bosser, dans une bonne dynamique, des personnes qui auparavant voulaient pas se faire avaler ?

par ce que là, clairement, Véolia arrive pas en tant que chevalier blanc.

  
Répondre
plantieres plantieres
08/02/2021 16:07:11
1

Le sinistre de l'économie est fonctionnaire de son état ; donc arrogant, suffisant et incompétent.

Il n'a jamais rien créé de sa vie et s'imagine qu'il peur donner son grain de sel dans la gestion des entreprises, dont il n'a pas encore compris que ce sont les actionnaires qui décident sur des stratégies analysées et programmées, pas sur des ragots de fin de soirée entre politicaillons prétentieux.

C'est vrai qu'on a les politiciens qu'on mérite : c'est pour cela que la France, pays de l'immobilisme et des surefectifs dans la fonction publique est la dernière des nations occidentales : dans l'enseignement, dans la recherche, etc et que le fiasco des masques, du gel désinfectant, des protections pour les hopitaux, et maintenant de la vaccination ne font que le confirmer.

Alors le type à l'économie : tais toi, tu es trop nul.

(vaccination à ce jour :

Israël 62.9% de la population vaccinée.

Grande-Bretagne 17.6%.

US 11.7%.

France 3.1%. ).


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
08/02/2021 16:03:28
0

Retour des trublions de sévices...

: (

  
Répondre
plantieres plantieres
08/02/2021 15:56:27
1
Frerot connait par coeur son bizenesse ; il sait qu'il va gagner et les sottises du sinistre de l'économie doivent le faire rigoler. On notera au passage l'alliance des médiocres : Camus prêt à découper Suez et à en expatrier une partie à l'étranger + les syndicats par nature champions de l'immobilisme et de la rente + le type à l'économie qui n'a pas compris qu'il n'était pas Poutine qui peut intervenir sur tout en violant le droit et afficher son incompétence.
  
Répondre
Bradleo Bradleo
08/02/2021 15:06:55
3

ce droit à etre d'accord avant d'etre mangé est imaginaire. le ministre est incompetent dans tous les sens du terme.

l'etat n'a rien à dire, pas plus que les salariés de suez, ca s'appelle le droit de propriété et il appartient aux actionnaires.



  
Répondre
Tourdumondiste Tourdumondiste
08/02/2021 09:46:54
0
J'ai bien envie d'investir, mais étant donné l'ambiance générale avant la vente, je n'ose imaginer les guéguerres après passation... qui engendrera des pertes de temps et d'argent pour les investisseurs mais aussi le bien commun qui est notre planète...
  
Répondre
Tourdumondiste Tourdumondiste
08/02/2021 09:46:01
0

Veolia accélère et lance une OPA sur Suez sans son accord (AFP/KENZO TRIBOUILLARD, ERIC PIERMONT)

Coup de théâtre: le champion de l'eau et des déchets Veolia est passé à la vitesse supérieure en mettant près de 8 milliards d'euros sur la table afin d'acquérir Suez, renonçant au caractère amical de sa tentative de rachat de son concurrent, après des mois de tentatives infructueuses.

Dimanche soir, c'est par un bref communiqué que Veolia, qui a acheté en octobre 29,9% du capital de son grand concurrent français Suez, a constaté que "ses tentatives répétées d'amicalité, réitérées dans sa proposition d’offre du 7 janvier 2021, se sont toutes heurtées à l'opposition" de sa cible.

Face à l'intransigeance de Suez, le conseil d'administration de Veolia a décidé de lancer une offre publique d'achat au prix de 18 euros par action, sur les 70,1% du capital qu'il ne détient pas, soit une opération d'un montant de 7,9 milliards d'euros en numéraire.

Sa cible a immédiatement réagi auprès de l'AFP: "Veolia est dans l'impossibilité juridique de déposer une OPA", a souligné une porte-parole de Suez, dénonçant une "rupture de l'engagement d'amicalité" pris par Veolia.

"Nous ne laisserons pas faire Veolia dans son entreprise de destruction", a déclaré de son côté l'intersyndicale de Suez (CGT, FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC) dénonçant une "OPA hostile contre Suez et ses salariés", synonyme de "déclaration de guerre sans retour".


(AFP/Archives/Joël SAGET)

Dans un marché mondial de plus en plus soutenu et concurrentiel, Veolia veut créer un "super champion français" du secteur, un "projet dans l'intérêt de la nation", selon son PDG Antoine Frérot. Le groupe a abattu ses cartes fin août, alors qu'un mois plus tôt son actionnaire Engie s'était dit "ouvert" à la cession de ses 29,9% dans Suez.

Mais depuis des mois, sa cible crie au "démantèlement", invoquant son propre potentiel, son plan stratégique, ses cessions pour lui permettre d'acquérir des activités de pointe. Pour le directeur général de Suez, Bertrand Camus, cette OPA serait "une alchimie à l'envers, pour transformer l'or en plomb".

De leur côté des élus ont exprimé de fortes craintes quant aux conséquences du projet, sur le prix de l'eau, le maintien de la concurrence, l'investissement, l'emploi.

- Porte refermée -

Mi-janvier, Suez avait contre-attaqué en annonçant une offre des fonds français Ardian et américain GIP, pour parvenir à une "solution amicale" avec Veolia: mais celui-ci a immédiatement envoyé une fin de non recevoir.

Toutefois, le dialogue semblait avoir repris dernièrement: les deux groupes devaient commencer à se parler "très, très prochainement", avait affirmé à l'AFP Philippe Varin, le président du conseil d'administration de Suez, mercredi dernier. Et la veille le ministre de l'Economie Bruno Le Maire estimait qu'une solution amiable était "à portée de main".

Vendredi, Antoine Frérot et Bertrand Camus se sont même rencontrés, d'après une source proche du dossier.

Mais la porte s'est brutalement refermée.

"Suez a multiplié au cours des quatre derniers mois les actions destinées à faire obstruction à la proposition d’offre de Veolia", s'est justifié ce dernier dimanche soir. Ces actions "ont trouvé leur aboutissement dans les déclarations de Suez, Ardian et GIP du 17 janvier faisant état d'une offre alternative de ces derniers et la décision du conseil d'administration de Suez" de soutenir cette offre.

Fustigeant des "manoeuvres et déclarations ambiguës de Suez, Ardian et GIP", Veolia a donc décidé de "déposer une offre formelle, pour pouvoir rentrer en discussion" avec sa cible.

De son côté le conseil d'administration de Suez a désormais "un mois pour émettre une recommandation sur cette offre", dont le dépôt formel permet de lancer la consultation des instances représentatives du personnel et d'espérer boucler "les négociations permettant la création d'un nouveau Suez", a déclaré un porte-parole de Veolia à l'AFP.

Début février, le tribunal de Nanterre avait remis Veolia sur la route du rachat de Suez en reconnaissant qu'il n'avait pas à consulter "à ce stade" les instances représentatives de son concurrent pour le racheter.

Et le géant de l'eau et des déchets avait prévenu, quelques jours auparavant, qu'il s'opposerait à toute cession d'actifs qu'il juge stratégiques de la part de Suez.

Passé son soutien initial au projet de rachat par Veolia, l'État a semblé prendre ses distances ces dernières semaines et appelait plutôt au dialogue.

© 2021 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Veolia Environ.

202102081959 838252
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.