OK
Accueil > Communauté > Forum Navya

NAVYA : L' industrialisation & le déploiement Mondial

Cours temps réel: 1,461  -1,68%



Invectus Invectus
23/05/2022 08:45:19
2

Communiqué de presse :

Navya référencé dans la Plateforme Radar de l’Innovation en tant qu’acteur clé de la mobilité autonome

https://www.navya-corp.com/images/PDF/cp/fr/CP_Navya_Radar_Innovation_FR_Vdef_da1a2.pdf

Extrait:

Cette analyse s’est faite dans le cadre du projet AVENUE, lancé en mai 2018 pour une durée de quatre ans, dont l’objectif est d’accélérer le développement des véhicules autonomes dans les centres urbains européens. Il réunit 20 partenaires dont Navya, sélectionné en tant que fournisseur unique des navettes autonomes déployées dans le cadre de ce programme

——————————-

Vous lisez bien : « NAVYA FOURNISSEUR UNIQUE .. »

Bonne semaine à tous


Message complété le 23/05/2022 10:03:46 par son auteur.

"Le potentiel de création de marché de la technologie Navya a également été évalué et considéré comme remarquable."

  
Répondre
cool13 cool13
19/05/2022 11:58:15
1

Navya : les véhicules autonomes au coeur de l'actualité
Par Claude Leguilloux

Publié le 19/05/2022 à 07h49

(Boursier.com) —

Navya se félicite des avancées règlementaires régulières qui favorisent le déploiement des véhicules autonomes à l'échelle industrielle : Aux Etats-Unis, c'est au tour de l'Etat de l'Oklahoma d'entériner, avec l'appui du Sénat américain, un projet de loi autorisant la circulation des véhicules autonomes sur routes ouvertes. Depuis le 29 avril dernier, l'état de l'Oklahoma est ainsi le 30ème état des Etats-Unis à légiférer en faveur du véhicule autonome. Au niveau fédéral, une avancée majeure a également été franchie avec l'adoption en mars 2022 d'une règlementation supprimant l'obligation pour les constructeurs de véhicules automatisés d'équiper les véhicules autonomes de conduite manuelle (volant/pédales). Cette règlementation entrera en vigueur en septembre 2022 une fois sa publication officielle au registre fédéral.

En début d'année, l'ONU a aussi marqué une étape capitale en modifiant la Convention de Vienne sur la circulation routière pour autoriser les véhicules sans conducteur. Adopté le 14 janvier dernier, cet amendement entrera en vigueur le 14 juillet prochain. Une fois publié au Journal Officiel (au plus tard le 1er septembre 2022), le déploiement des véhicules totalement autonomes ne nécessitant pas la supervision d'un conducteur deviendra ainsi possible.

C'est dans ce cadre que l'Europe a validé un projet de loi visant à homologuer les véhicules autonomes de niveau 4, dont la publication est prévue pour le deuxième semestre 2022. Cette étape majeure s'inscrit dans la continuité des premiers jalons déjà initiés, à l'instar des législateurs allemands et français qui avaient fourni en 2021 les premiers cadres juridiques au monde pour la conduite autonome en service régulier.

Ces évolutions de la règlementation sont la suite logique des stratégies nationales de nombreux pays, qui souhaitent anticiper l'arrivée plus massive des véhicules autonomes, considérés unanimement comme la prochaine avancée majeure du marché de la mobilité.
Cette tendance mondiale visant à faire évoluer la règlementation en faveur de la mobilité autonome, va faciliter son déploiement à grande échelle, offrant à Navya une accélération de ses opportunités commerciales dans un cadre juridique clarifié et uniformisé.

Navya contribue activement à l'évolution des législations internationales à travers notamment sa collaboration au sein des groupes de travail de la commission européenne, de la France et de l'AVIA aux Etats-Unis (Autonomous Vehicle Industry Association).
L'année 2022 marque donc une étape prometteuse pour Navya d'un point de vue réglementaire avec la publication de nombreux textes législatifs permettant d'homologuer des véhicules autonomes. Jusque-là, en l'absence de textes adaptés, Navya était en effet contrainte de formuler des demandes de dérogations systématiques à chaque ministère de chaque pays afin d'obtenir l'autorisation de faire circuler ses navettes sur routes publiques.

Rappelons que Navya, en tant que pionnier de la mobilité automatisée, a été le premier constructeur à mettre en circulation ses navette autonomes dans plusieurs pays à travers le monde en travaillant étroitement avec les représentants de l'Etat de chaque pays. A ce jour Navya a travaillé avec 25 pays différents et a obtenu des autorisations de roulage dans les 5 continents (Europe, Amérique Asie, Océanie et Afrique).

Sophie Desormière, Présidente du Directoire de Navya : "L'évolution du cadre législatif de la mobilité autonome est un levier fondamental pour le déploiement à grande échelle de nos navettes autonomes. Les avancées multiples en cours dans de nombreux pays marquent l'intérêt croissant des autorités publiques à plus haut niveau pour porter plus loin et plus vite le déploiement de la mobilité autonome. Les expérimentations réalisées, les avancées technologiques, les attentes croissantes du marché tant public que privé, ont permis ces évolutions, pour lesquelles Navya a activement contribué. Reconnu comme étant un acteur clé et précurseur de cette filière d'excellence, Navya se réjouit de l'avancée de la législation pour accélérer son développement sur de nombreux marchés internationaux de plus en plus convaincus de l'avenir de la mobilité autonome".
©2022 Boursier.com

  
Répondre
Invectus Invectus
19/05/2022 09:09:32
0

COMMUNIQUE DE PRESSE /
https://navya.tech/fr/les-reglementations-mondiales-ne-cessent-devoluer-pour-mieux-accompagner-le-deploiement-des-vehicules-autonomes/
Navya contribue activement à l'évolution des législations internationales à travers notamment sa collaboration au sein des groupes de travail de la commission européenne, de la France et de l'AVIA aux Etats-Unis (Autonomous Vehicle Industry Association).
L'année 2022 marque donc une étape prometteuse pour Navya d'un point de vue réglementaire avec la publication de nombreux textes législatifs permettant d'homologuer des véhicules autonomes. Jusque-là, en l'absence de textes adaptés, Navya était en effet contrainte de formuler des demandes de dérogations systématiques à chaque ministère de chaque pays afin d'obtenir l'autorisation de faire circuler ses navettes sur routes publiques.
Rappelons que Navya, en tant que pionnier de la mobilité automatisée, a été le premier constructeur à mettre en circulation ses navette autonomes dans plusieurs pays à travers le monde en travaillant étroitement avec les représentants de l'Etat de chaque pays. A ce jour Navya a travaillé avec 25 pays différents et a obtenu des autorisations de roulage dans les 5 continents (Europe, Amérique Asie, Océanie et Afrique).
---------------
Bonne lecture et bonne journée à tous et toutes

Message complété le 19/05/2022 09:47:11 par son auteur.

https://www.boursier.com/actions/actualites/news/navya-les-vehicules-autonomes-au-coeur-de-l-actualite-876689.html

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
17/05/2022 09:30:39
0

Concernant la publication donné en lien par Invectus.

https://technologymagazine.com


J'ai découvert qu'en fait, un site-média de publié-reportage de BMG, et que donc l'entreprise paie pour étaler sa communication...

Voilà... Donc Pchttt l'article. C'est une pub qui ne dit pas son nom.


BMG propose ses services publicitaires au travers de 8 médias à diffusion ciblée qui n'offre que peu de vrai rédactionnel.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
16/05/2022 18:37:00
0

Absolument rien de neuf...

C'est un journal gratuit de news qui vit sur la publicité comme les 7 autres en bas de page et qui font vivre BMG...

: (

Et faut donc pondre des articles pour remplir le journal afin de vendre la publicité.


Je note : "Le grand jour approche…."


De l'augmentation de capital, oui sûrement ... La caisse est bientôt vide.

  
Répondre
Invectus Invectus
16/05/2022 17:47:58
0
JD1976 JD1976
16/05/2022 09:10:48
1

Navya conforte sa roadmap technologique

16/05/2022 07:38 | Boursier


Navya précise les avancées technologiques réalisées grâce à sa collaboration avec UTAC qui lui a permis de bénéficier d'un environnement de test et validation à la pointe de la technologie.


Dans le cadre du développement de sa supervision à distance d'une flotte de navettes, Navya a profité des installations et de l'instrumentation d'UTAC pour :

-Procéder aux essais et à la mise au point de son hypervision dans une configuration urbaine recréant au mieux la réalité d'une ville,

-Procéder à des essais de freinage sur cible mobile et fixe avec des scénarios de type freinage sur un véhicule ralentissant devant la navette (avec plusieurs décélérations), et de type rabattement d'un véhicule devant la navette (freinant ou non par la suite),

-Tirer pleinement bénéfice du matériel de type crash test Euro Ncap et d'une installation pleinement adaptée aux véhicules autonomes dont dispose UTAC.

Ces essais ont permis de valider avec succès des jalons technologiques et sécuritaires essentiels au déploiement de navettes Navya autonomes de niveau 4 :

-La mise au point et la validation des capteurs, des algorithmes d'identification et du déclenchement du freinage sur des profils de confort ou de sécurité sur la base de plusieurs scénarios reproduits de façon extrêmement répétitive,

-La mise au point et la validation du comportement sécuritaire des navettes dans un environnement maitrisé, instrumenté et sûr avec des résultats concluants et une démonstration réussie,

-Une démonstration réussie des briques technologiques indispensables à une supervision à distance d'une flotte de navettes autonomes de niveau 4 dans un environnement urbain (représentatif en termes d'infrastructure, de connectivité et d'autres usagers).


De son côté, UTAC a pu démontrer le potentiel de ses laboratoires d'essais accrédités ISO 17025 et le savoir-faire de son équipe de 1200 ingénieurs et techniciens pour la validation des systèmes de conduite autonome.

Les tests se sont déroulés à l'UTAC Linas-Montlhéry sur la zone urbaine de TEQMO, le circuit dédié aux véhicules automatisés et connectés, disposant de ronds-points et intersections de différentes tailles, pistes cyclables, voies de bus, zones de parking, signalisation urbaine et même un passage à niveau. Le site est de plus couvert par un réseau 5G ainsi qu'un réseau pour les communications "short range" (DSRC, ITS G5, C-V2X).


Jérôme Paschal, CTO d'UTAC, a déclaré : "Nous collaborons avec NAVYA depuis l'ouverture de Teqmo en 2019. Les essais menés à l'UTAC Linas-Montlhéry utilisent toutes les fonctionnalités de nos infrastructures et démontrent le savoir-faire de nos experts et des technologies mises en place. Nous tenons à remercier NAVYA pour la confiance qu'ils nous accordent."


Olivier Le Cornec, CTO de NAVYA, conclut : "Le choix de travailler avec UTAC pour son savoir-faire, ses installations et son matériel vient naturellement en cohérence de notre roadmap commerciale. Leur réputation et sérieux n'est plus à démontrer sur ce domaine, donnant ainsi à Navya un cadre de mise au point et de développement sûr construit dans le cadre d'un organisme reconnu et certifié."

  
Répondre
Almas Almas
12/05/2022 11:31:49
0

Cours temps réel: 1,28 -9,28%


Françoise Hardy - Tirez pas sur l'ambulance -

tirez pas sur l'ambulance

je suis déjà dans le trou

https://www.youtube.com/watch?v=-GVVnI0F0MI

  
Répondre
Almas Almas
11/05/2022 21:02:09
0

Cours temps réel: 1,411 -6,56%

On me dit dans l'oreillette que le CAC serait à + 2.50%

Quelle histoire !!!




  
Répondre
Invectus Invectus
09/05/2022 17:54:17
1

https://twitter.com/navya_group/status/1523692049379192834?

CommuniquéDePresse: Air France met à l’honneur le tract de Charlatte Autonom lors du #SustainableFlightChallenge

🤝L'expérimentation est conduite dans le cadre du projet VAI qui a été financé par le Gouvernement dans le cadre de France Relance

👉CP : urlr.me/SCTJN

  
Répondre
cool13 cool13
09/05/2022 11:11:57
1

Market Research Intellect
Compléments d’information, ou acquérir le rapport moyennent finance.
Elena Gomez 9 mai 2022

Aperçu du marché des bus électriques autonomes 2022-2029 | Principaux acteurs – AB Volvo, groupe Daimler, NAVYA, Toyota, EasyMile SAS

https://guambuildupnews-com.translate.goog/buildup-news-politics/autonomous-electric-bus-market-overview-2022-2029-key-players-ab-volvo-daimler-group-navya-toyota-easymile-sas/?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc

Ci-dessus attention MAUVAISE traduction, DE marine au lieu de NAVYA.

https://www-marketresearchintellect-com.translate.goog/product/global-autonomous-electric-bus-market-size-and-forecast/?utm_source=Magnolianews&utm_medium=114&_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc

  
Répondre
cool13 cool13
09/05/2022 08:34:46
1

Publié le 06/05/2022 à 11h01
Voiture autonome : le laser de Valeo va révolutionner la conduite automatisée
Son système permet de rouler jusqu’à 60 kilomètres-heure sans toucher le volant et bientôt bien plus vite. Sur cette technologie en plein développement, il mène la course en tête.
https://www.capital.fr/auto/voiture-autonome-le-laser-de-valeo-va-revolutionner-la-conduite-automatisee-1435740
En juillet prochain, les automobilistes qui sillonneront l’Hexagone tomberont peut-être sur ce spectacle étonnant : sur autoroute ou voie rapide embouteillée, une limousine de luxe se mouvant à faible allure dans la file, tandis que le conducteur sera tranquillement plongé dans la lecture de son journal… La France va en effet devenir le second pays européen, après l’Allemagne, à autoriser la commercialisation de certaines voitures aptes à rouler en mode autonome de niveau 3. C’est-à-dire sans que le conducteur maintienne les mains sur le volant, comme l’exigeait jusqu’ici la réglementation appliquée aux véhicules dotés d’une fonction de roulage semi-automatisée.
Ce tour de magie, on le doit en partie à l’équipementier français Valeo. Avec ses 20.000 ingénieurs disséminés dans le monde et ses 2 milliards d’euros investis chaque année dans la recherche, soit un effort comparable à celui des Gafam, il est devenu l’un des leaders mondiaux du lidar ("light detection and ranging") : un radar du troisième type, considéré comme une pièce maîtresse dans le développement de la conduite autonome avancée.
Aujourd’hui, deux voitures seulement sont homologuées à l’échelle internationale pour rouler selon ce mode de délégation de conduite, là où la législation y est favorable : la dernière Mercedes Classe S et la Honda Legend Hybrid EX (le Japon permet aussi l’autonomie de niveau 3

  
Répondre
Invectus Invectus
06/05/2022 08:17:20
0
Invectus Invectus
06/05/2022 08:07:20
0

Ce n'est pas invectus qui le dit , mais bien VINCI Energies !!
VINCI Energies @VINCIEnergies· 1 mai 2022
🇫🇷 Pour la première fois en France en milieu rural, une navette #autonome se déplace dans la Drôme sur une route ouverte à la circulation 🚘
Une avancée qui offre une réponse aux besoins de #transport dans les territoires ruraux

https://www.theagilityeffect.com/fr/article/la-navette-autonome-une-solution-de-mobilite-en-zone-rurale/
https://twitter.com/VINCIEnergies/status/1520787628726964224?s=20&t=GWo7xcIsxQdRqJqiuK4l7w

Bon visionnage...

  
Répondre
Invectus Invectus
04/05/2022 16:30:21
0

https://twitter.com/navya_group/status/1521731347068428288?s=12

Navya Group

🗓️ #Evénement

✈️ Durant les mois de mai et juin, sur les vols intérieurs américains d'AmericanAir, les passagers pourront découvrir notre technologie Navya et nos navettes dans un spot publicitaire

👏 Merci à Elizabeth Montgomery et Clearwind Media d'avoir produit cette vidéo

————-

Navya à la conquête des US

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
26/04/2022 16:32:25
0

Ta Navya lors de la vidéo produite sur circuit pour le salon @AUTONOMY - Paris de MARS 2022 s'arrête devant un colis suspect durant de longues secondes : La navette avec les passagers ont le temps de sauter 10 fois si c'était un bombe.

(voir la vidéo en précédent)

La navette reste arrêtée bêtement devant...

Le type vient enlevé le colis alors qu'il faudrait en principe les services de déminage...


C'est pas plus intelligent...

: (


  
Répondre
cool13 cool13
26/04/2022 15:41:36
0
Invectus Invectus
26/04/2022 15:37:26
1

Par Camille Ducrocq Publié le 26/04/2022 à 13h15

Lors d’un événement organisé par le constructeur aéronautique Cirrus, aux Etats-Unis, une voiture Tesla sans conducteur s’est lentement écrasée sur un jet privé à 3 millions de dollars.
https://www.capital.fr/auto/une-tesla-en-pilote-automatique-finit-sa-course-dans-un-jet-prive-1434817

--------------------

Rappel: N'est pas NAVYA qui veut, et les milliards n'y changeront rien!

  
Répondre
Invectus Invectus
14/04/2022 17:13:08
0
Invectus Invectus
14/04/2022 17:06:26
0

Forum de discussion Navya

202205230845 860881

Investir en Bourse avec Internet