OK
Accueil > Communauté > Forum Soitec Silicon

SOITEC : nouvelles , publications ...

Cours temps réel: 157,80  -1,93%



chabl chabl
28/01/2022 16:34:34
0

Soïtec suit la loi du marché et il est reparti toucher un support qui semble se situer un peu au dessus des 153 euros avant de remonter vers les 160 euros d'où il est parti ce matin. Pour le moment il faudrait qu'il sorte des 167 à 168 euros avant d'atteindre une résistance située proche des 177 euros. A noter des volumes qui ont beaucoup diminué par rapport à ceux qui ont accompagné la chute du titre.

  
Répondre
Ribo Ribo
27/01/2022 16:12:27
0

Paris, (a wp /af p) - 27/01/2022 | 16:03 ►Semi-conducteurs: le patron sortant de Soitec promet "une transition en douceur"

Écarté à la surprise générale la semaine passée, le patron de Soitec, une des rares stars françaises des semi-conducteurs, a promis jeudi une "transition en douceur", après la courte crise de gouvernance qui a secoué l'entreprise et son cours de Bourse ces derniers jours.

"Avec le comité de direction, je ferai bien sûr tout ce qui est en mon pouvoir pour assurer une transition douce" avec le futur directeur général, a expliqué devant des analystes financiers Paul Boudre, candidat malheureux à sa propre succession.

"Je respecte pleinement la décision du conseil d'administration" de nommer Pierre Barnabé (l'un des dirigeants actuels du groupe informatique français Atos, NDLR), a ajouté M. Boudre, qui présentait les résultats trimestriels de l'entreprise en présence d'Éric Meurice, le président du conseil d'administration.

Soitec fabrique des matériaux sur lesquels ses clients peuvent ensuite graver des semi-conducteurs. Son produit vedette, le silicium sur isolant, est présent dans tous les smartphones dans le monde.

L'annonce de l'arrivée de M. Barnabé à la fin du mandat de M. Boudre (en juillet prochain) avait surpris analystes financiers et autres experts du secteur la semaine passée.

Ceux-ci s'attendaient à une reconduction, au moins transitoire, de M. Boudre, qui a mené en quelques années un brillant retournement de situation dans cette entreprise de près de 2.000 salariés, passée tout près du dépôt de bilan en 2015 mais désormais en pleine croissance et très rentable.

Fait exceptionnel, le comité exécutif de l'entreprise s'est dissocié de la décision du conseil d'administration et lui a demandé de revenir dessus, dans une lettre transmise à la presse.

"Je suis désolé" que la nomination "non attendue" de M. Barnabé, et "l'émotion" suscitée en interne, "aient conduit à cette surréaction", a déclaré M. Meurice.

"Nous présentons nos excuses de ne pas avoir clarifié" le fait que plusieurs candidatures étaient examinées pour succéder à M. Boudre à l'expiration de son mandat, a-t-il ajouté.

Chute en Bourse

Depuis l'annonce de ce départ et la publication dans la presse du "coup de gueule" du comité de direction, l'action Soitec a plongé de plus de 20% à la Bourse de Paris.

Jeudi après-midi, elle valait 165,50 euros, loin de son cours antérieur à la crise (205 euros le 19 janvier).

Les raisons du divorce entre M. Boudre et le conseil d'administration restent difficiles à décrypter. Son président a invoqué la nécessité de nommer un nouveau directeur général, alors que l'entreprise entre dans des dimensions nouvelles.

Soitec prévoit dans son plan stratégique d'arriver à un chiffre d'affaires de 2 milliards de dollars d'ici à 2025-2026, contre 237 millions d'euros en 2015-2016, au moment M. Boudre amorçait le redressement de l'entreprise.

Cette progression des ventes reposerait notamment sur une nouvelle production de substrats à base de carbure de silicium, appelés à jouer un rôle clef dans les semi-conducteurs utilisés par les véhicules électriques.

L'entreprise doit construire une nouvelle usine, pour laquelle la France est en concurrence avec Singapour.

"Une localisation a clairement été identifiée. Nous annoncerons notre décision d'ici la fin de cet exercice", soit le 31 mars 2022, a indiqué jeudi M. Boudre.

Soitec a annoncé mercredi soir un bénéfice record de 208 millions d'euros pour le troisième trimestre de son exercice décalé 2021-2022. La société s'attend à une croissance de 45% de son chiffre d'affaires sur cet exercice, à environ 975 millions de dollars.

  
Répondre
ZeuspanCrace13 ZeuspanCrace13
27/01/2022 09:55:44
0

Evidemment sinon qui serait le contradicteur assez puissant pour continuer la baisse...faut pas délirer. Cessons de nous interroger et sautons dans le train qui s'élance...

  
Répondre
ZeuspanCrace13 ZeuspanCrace13
27/01/2022 09:33:39
1

Comme annoncé depuis des mois, pour ceux qui lisent toutes les publications de la société, ce n'est pas une surprise, c'est l'exécution du plan de croissance. Mais quand même des croissances de 40% à 45% selon les trimestres comparés à la même période de l'année précédente c'est Byzance. Alors continuerons-nous à entendre les jérémiades de pierrepauloujacques sur les violons de "j'en ai eu, dommage j'ai vendu, mais j'aimerais que ça baisse un peu encore pour moi, rien que pour moi". Eh bien non faut agir en grand garçon et non pas essayer de tromper des débutants en racontant qu'on connaît le cousin de la belle-soeur de la femme de ménage du pédégé et que ça ne va p'tétre pas durer ou que c'est déjà arrêté parce-que l'ingénieu(r) en 113eme a voulu engager son neveu qui ...blablabla. Un peu plus de sérieux dans les commentaires ne ferait pas de mal. Et surtout en cette période achetez mes amis.

  
Répondre
chabl chabl
27/01/2022 09:24:58
0

Finalement malgré la baisse du marché les fabricants de composants électroniques ST Microelectronics et Soïtec sont en hausse ce matin. Un +2% c'est une amorce de rebond ?

  
Répondre
chabl chabl
26/01/2022 22:09:09
0

D'après ce communiqué le comité exécutif semble décidé à avancer avec le nouveau DG Pierre Barnabé avec un tuilage qui est prévu jusqu'au départ à la retraite de Paul Boudre. Et les comptes devraient continuer à aller dans le bon sens.

https://www.tradingsat.com/soitec-FR0013227113/actualites/soitec-soitec-chiffre-d-affaires-en-hausse-de-40-au-troisieme-trimestre-1003495.html

  
Répondre
chabl chabl
26/01/2022 20:00:08
0

La publication du T3 ne semble pas mauvaise .....

---------------------------------------------------------------------------

Au cours du trimestre clos fin décembre, le chiffre d'affaires du groupe s'est établi à 208 millions d'euros, en hausse de 40% à changes constants par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Selon un consensus établi par Factset, les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires d'environ 197 millions d'euros au troisième trimestre.

Les ventes ont été soutenues par une demande élevée dans l'ensemble des marchés du groupe. "Soitec a profité de la poursuite de la progression de son activité dans les communications mobiles, son premier marché final, qui continue d'être portée par le déploiement de la 5G", a indiqué le groupe dans un communiqué, en évoquant également la poursuite de la reprise de l'industrie automobile et une accélération dans les appareils intelligents.

Pour l'ensemble de l'exercice qui s'achèvera à la fin mars, le groupe isérois a confirmé ses objectifs d'un chiffre d'affaires de 975 millions de dollars (837 millions d'euros), en hausse de près de 45% à taux de change constants, et d'une marge d'Ebitda dans l'électronique de 34%. Cette marge a "un potentiel pour atteindre environ 35%", a précisé Soitec.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Demain que va t-on en conclure ? on arrête de se battre au sein des dirigeants ? et on reprend la route de la croissance ...

  
Répondre
chabl chabl
25/01/2022 10:00:43
0

Et bien les 155 euros ont servi de support pour le moment et une amorce de rebond a bien pris naissance sur ce palier.

Maintenant on pourrait sans doute revenir sur les 166 à 167 euros mais ensuite ........ ?

  
Répondre
chabl chabl
24/01/2022 14:38:19
0

Avec cette nouvelle baise de 8% sur les 155 euros on atteint un nouveau palier dans des volumes beaucoup plus étroits et maintenant il y a en plus la chute globale du marché qui n'arrange pas les choses. Au cas où tout va continuer à aller mal il semble que l'on pourrait toucher un plus bas aux alentours des 145 à 147 euros mais certains intervenants pourraient aussi juger qu'il est déjà intéressant de revenir sur le titre sur les 155 euros. A suivre ..........

  
Répondre
chabl chabl
22/01/2022 16:22:50
1

Les manoeuvres pour préparer une OPA ne sont pas "scélérates" mais simplement "opportunistes" et il y en a sans arrêt partout dans le monde boursier. Sur le cas Soïtec ce n'est qu'une supposition bien entendu, mais c'est quand même une brèche intéressante.

De toute façon si les causes de ce contrecoup se dissipent on le verra assez vite.

  
Répondre
lgazet lgazet
22/01/2022 08:47:13
1

Bonjour,

Je vous prie de m'excuser, mais les manoeuvres scélérates auquelles vous faites référence n'existent pas.

Quand un fonds décide d'investir dans une action, il ne le claironne peut-être pas, mais il le fait. Point.
Ou à l'inverse, quand un fonds décide de liquider un investissement en portefeuille, il ne le dit pas plus, mais ne le fait pas moins.

La chute du cours de Soitec est simplement dûe à une nouvelle inattendue (le départ du DG), dans un contexte fébrile pour les marchés.

  
Répondre
moicmoi moicmoi
21/01/2022 21:01:43
1

chabl
« « Une chute brutale de 20% du titre peut permettre à des fonds spécialisés dans les bons coups boursiers d'acquérir à bon compte .. // .. Là je sais que j'exagère mais » »

Je ne pense pas du tout que tu exagères. Bien au contraire.

C’est le scénario que je suppose et dénonce sur plusieurs posts : un crash en marches d’escalier, programmé, organisé . Un peu comme des pans de falaise qui s’effondrent, mais la falaise est toujours là.

Tout comme des valeurs ciblées s’effondrent, mais les indices sont toujours là.

Le mot d’ordre étant : ne pas faire fuir les acheteurs.
Une manœuvre scélérate dont les gendarmes de la bourse ne semblent pas se soucier. Mais comme ils sont très longs à la détente…...

  
Répondre
chabl chabl
21/01/2022 19:43:08
1

Une chute brutale de 20% du titre peut permettre à des fonds spécialisés dans les bons coups boursiers d'acquérir à bon compte jusqu'à un peu moins de 5% sans le déclarer et s'ils sont à plusieurs de connivence avec un gros Prédateur ils peuvent ensuite lui apporter de quoi faciliter une prise de pouvoir à meilleur compte. Là je sais que j'exagère mais certains coups sont nés dans des situations malheureuses comme celle que traverse Soïtec. Je pense que l'intérêt général des membres du Conseil d'Administration et des Cadres en place finira par prévaloir car l'entreprise est une pépite à ne pas lâcher bêtement !!!

  
Répondre
BerMer BerMer
21/01/2022 16:49:14
2

Bonjour,

Comme beaucoup d'entre nous, sans doute, j'attendais tranquillement que SOITEC fête bientôt son premier milliard d'€ de chiffre d'affaires annuel et que le titre atteigne les 300€ ...
Je m'étais pourtant souvent dit que SOITEC ferait une proie facile pour certains géants du secteur (avancée technologique certaine, taille modeste, corset étatique national et européen, ...)
Ce à quoi nous assistons actuellement n'est pourtant probablement pas (encore) une OPA dite "sauvage" ou "hostile" venant soudain de l'extérieur.
Comme d'autres domaines de l'économie, celui des semi-conducteurs est soumis a de nombreuses pressions dues à la nécessite de sécuriser les approvisionnements, d'endiguer la pénurie, de ré-industrialiser le territoire national ... Des entreprises privées, même étrangères, peuvent être sollicitées pour atteindre ces objectifs d'envergure nationale sous l'égide de l'Etat.
L' américain INTEL CORP, second fabricant de semi-conducteurs après SAMSUNG, a d'important projets d'implantation en Europe, notamment en France - un centre de recherche et développement en région parisienne ou à GRENOBLE - et en Allemagne (une méga usine à Dresde probablement).
Dans ce contexte, nous avons SOITEC, "petite" entreprise du secteur, très en pointe de la technique, dont le DG, Paul BOUDRE, un ingénieur d'une école de chimie de Toulouse, à qui il faut reconnaître le mérite d'avoir sauvé l'entreprise et de l'avoir mise sur les rails pour faire le parcours d'excellence que nous lui connaissons, est en fin de carrière.
SOITEC, dont le Président du Conseil d'Administration Eric MEURICE est un "Centralien" +MBA Stanford ayant fait, dans un parcours très diversifié, une partie de sa carrière chez INTEL CORP en Europe.
Eric Meurice qui, pour remplacer à terme Paul Boudre, appelle auprès de lui Pierre Barnabé, un "Centralien"+Sup de co Rouen, plus jeune venant de chez ATOS (co-DG d'octobre 2021 à janvier 2022 !) auquel il n'est certes pas question de reprocher la situation difficile que connaît actuellement ATOS.
La pilule semble difficile à avaler pour Paul Boudre ... ou pas ?
Elle l'est pour le comité exécutif dont les membres peuvent être inquiets du fait de leur implication dans la gestion Boudre et du fait de l'affectio societatis qu'ils ressentent pour leur entreprise au sein de laquelle ils ne pourront peut-être pas se maintenir.
Outre un flottant de 60%, le capital est détenu par deux organismes para-étatiques, la BPI (11%) et CEA Investissements (8%) et par deux fonds d'investissements (au total 20%) ...
Le personnel et les petits actionnaires attendent de l'information par le canal de la communication de l'entreprise et par les voies réglementaires.

Le belge X-Fab fait partie des 21 projets d'investissements étrangers présenté ces jours-ci par le gouvernement avec une mise de 60 millions d'€ dans son usine de l'Essonne.

Cette analyse personnelle n'engage que moi et n'est en aucun cas une recommandation ou un conseil dans un sens ou dans un autre.
Les informations recueillies sont le fruit d'un travail de recherches personnelles auquel tout le soin apporté n'exclut cependant pas d'éventuelles erreurs ou omissions.

*actionnaire


  
Répondre
lgazet lgazet
21/01/2022 10:03:09
0

Quand je vois que Soitec ne rebondit pas vraiment ce matin, que STM perd encore 2,5%, et que GF continue son parcours boursier chaotique, je me dis que les discussions en cours doivent être âpres, sur la localisation des futurs investissements européens dans les semi-conducteurs.

Pour rappel, Dresden (GF et STM) et Grenoble (Soitec) sont les villes candidates en lice.
Ce qui ne préjuge aucunement des technologies qui y seront installées (Soi, 5G, Sic), ni même des marchés (Téléphonie, Automobile, IOT) à adresser en priorité.

  
Répondre
CRI74 CRI74
20/01/2022 20:18:03
0

Pour confirmer que vous ne connaissez guère Soitec sans doute ... ?

  
Répondre
lgazet lgazet
20/01/2022 19:56:17
1

Bonsoir,

Je pense que l'impact personnel d'un DG sur une société qui fait 1 MM de CA devient marginal, en positif, comme en négatif.

C'était évidemment pas la même chose, quand Soitec vendait péniblement 50M. Il faut donc être très reconnaissant à Paul Boudre d'avoir fait les choix stratégiques décisifs.

Mais aujourd'hui, je pense que ces 18% de baisse sont un épiphénomène, dont on ne parlera bientôt plus.
Mais ca peut prendre 3 mois.

Ou moins, si Intel annonce rapidement des choses intéressantes pour son usine de Dresde (?) et son centre de recherche de Grenoble (?).

  
Répondre
CRI74 CRI74
20/01/2022 17:27:43
0

???

  
Répondre
smteacsmo smteacsmo
20/01/2022 17:19:07
0

En d'autres termes, il ne connaît absolument rien aux métiers du semi-conducteur.

Par contre, il doit avoir un riche carnet d'adresses.

Je doute que cela suffise à gérer Soitec

  
Répondre
CRI74 CRI74
20/01/2022 16:46:06
4

Pour comprendre ....

Le PDG arrivé voilà 3 ans avec un cv élogieux doublé d' une compétence certaine travaille visiblement en solo et tente de faire le vide autour de lui .

On ne pouvait penser à un si triste scénario d'autant qu'il a le soutien du conseil d'administration , dont plusieurs personnalités éclatées de part le monde dans l'univers des semis , qui n'ont clairement pas les éléments pour décider en connaissance de cause .

Le comité exécutif , constitué des opérationnels de l'entreprise , se trouve visiblement pris de cours et unaniment opposé à la décision prise d'éviction du DG à qui l'on doit une gestion particulièrement efficace de l'entreprise.

La plus sage décision pour maintenir l'entreprise au plus haut niveau serait l'attitude responsable du PDG , Mr Meurice , et son retrait de la direction , malgré ses compétences mais visiblement peu à l'aise dans un travail commun indispensable au développement harmonieux de la société .

Actionnaire depuis 1998

  
Répondre

Forum de discussion Soitec Silicon

202201281634 545678
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.