OK
Accueil > Communauté > Forum EDF

Crise énergétique: la nationalisation d'EDF doit permettre d'agir plus

Cours temps réel: 11,90  -0,13%



blackleroc blackleroc
15/07/2022 15:11:21
0

La Suisse va redémarrer sa plus vieille centrale nucléaire, pour mémoire, un des arguments pour fermer Fessenheim était que c’était une demande de nos voisins allemands et suisses..

  
Répondre
blackleroc blackleroc
15/07/2022 15:06:39
0

Déja, au lieu de redémarrer une centrale à charbon, très polluante, on pourrait redémarrer la centrale nucléaire de Fessenheim, arrêtée en 2020 par Macron.

En effet, le début du démantèlement n'est prévu qu'en 2025 et n'a donc pas commencé effectivement...

  
Répondre
bourbern bourbern
12/07/2022 17:10:20
0
La vérité est qu'EDF ne trouverait pas d'investisseurs privés pour répondre au besoin énergétique. Donc, c'est le contribuable qui va payer pour la renationalisation et le reste, comme il a déjà payé pour la privatisation. Edf redeviendra un peu plus l’otage de certains syndicats et la mauvaise gestion des énarques va perdurer avec les cadeaux aux multinationales de l'énergie (vente à perte des kilowatt-heure).
  
Répondre
MMManson MMManson
10/07/2022 15:18:18
0

"l'histoire montre que c'est toujours une cata pour une boite d'avoir l'Etat comme actionnaire"

Exact. L'Etat ne produit rien et l'Etat ne sait pas gérer les affaires économiques, d'ailleurs il a été créé pour autre chose. Dans le cas contraire, URSS serait le pays le plus puissant du monde.... et croire que la richesse du pays va augmenter sans l'entrepreneur, ben faut être socialiste pour y croire.

"avec quelle "tune" on va nationaliser"

Eh bien il va augmenter les impôts 🤪 (même s'il nous a promis l'inverse mais bon... les promesses, franchement vous y croyez encore ?) La nationalisation veut dire quoi ? que l'Etat n'a pas laissé tranquille une entreprise et elle est donc dans la m...de. Tout cela crée des impôts supplémentaires.

Pareil pour la subvention. Quand l'Etat subvention un commerce, cela signifie que ce commerce n'est pas rentable, et qu'un impôt supplémentaire va être créé. Mais Bruno est un élève obéissant de Keynes et de son idiologie Keynésianisme (plus grosse saloperie (excusez--moi) que le communisme).

Donc, en France :

1. L'Etat ne laisse tranquille aucune entreprise et met son nez partout

2. Les commerçants et petits entrepreneurs ne souhaitent plus se lancer dans l'entreprenariat en France à cause de conneries administratives = diminution de la richesse

3. L'Etat subvention ou nationalise des entreprises qui ne rapporte rien de tout 🤦‍♂️ = gaspillage de l'argent


Tant que nous restons dans Keynésianisme, l'économie française ne se redressera pas !!!


  
Répondre
papygaga papygaga
10/07/2022 13:06:00
2
Tout le pb est de savoir avec quelle "tune" on va nationaliser .... Qu'est ce qui va être proposé aux minoritaires ? A quel prix ? Avec quels billets de monopoly l'Etat français peut il le faire ? Enfin, l'histoire montre que c'est toujours une cata pour une boite d'avoir l'Etat comme actionnaire (Crédit Lyonnais et j'en passe)
  
Répondre
papygaga papygaga
10/07/2022 13:05:52
0
Dans la salle de contrôle de la centrale nucléaire de Flamanville, le 14 juin 2022
Dans la salle de contrôle de la centrale nucléaire de Flamanville, le 14 juin 2022 (AFP/Archives/Sameer Al-DOUMY)

La nationalisation à 100% d'EDF permettra d'agir plus vite face à une crise énergétique qui va être un "problème considérable" dans les mois à venir, avec la possibilité d'une coupure du gaz russe, a estimé dimanche le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

La montée prévue de 84% à 100% au capital de l'électricien "change beaucoup de choses parce qu'il y a beaucoup de projets qui peuvent prendre parfois quelques semaines ou quelques mois de plus, parce qu'il y a des débats qui sont légitimes à partir du moment où il y a une part d'actionnaires qui ne sont pas des actionnaires de l'Etat", a expliqué le ministre à des journalistes dans le cadre des Rencontres économiques d'Aix-en-Provence.

"Là, vous aurez une unité de commandement totale", a-t-il ajouté.

Selon Bruno Le Maire, "ça nous permet de prendre des décisions plus rapides sur le sujet stratégique de la production d'électricité décarbonée en France".

La crise énergétique est pour le ministre "le sujet le plus important des mois qui viennent", et il faut se préparer à une coupure totale de l'approvisionnement en gaz.

Le président russe a déclaré jeudi que la Russie n'avait "pas encore commencé les choses sérieuses en Ukraine", après quatre mois et demi de guerre.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire à l'Elysée, le 4 juillet 2022
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire à l'Elysée, le 4 juillet 2022 (AFP/Archives/Ludovic MARIN)

"Nous sommes confrontés à une crise énergétique qui peut avoir un impact absolument majeur sur nos vies quotidiennes, sur l'emploi, sur le fonctionnement de nos entreprises, sur l'outil industriel français", a souligné Bruno Le Maire.

Le gouvernement prépare pour l'hiver prochain une série de mesures pour prioriser les ménages et certaines industries en cas de production insuffisante d'électricité.

"Il faut nous mettre en ordre de bataille maintenant sur l'organisation, le délestage, la sobriété, la réduction de consommation... c'est maintenant que nous devons prendre les décisions", a détaillé le ministre de l'Economie, non sans ajouter que le sujet relevait de la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher.

Cette année, EDF a été contraint de mettre à l'arrêt de manière imprévue 12 réacteurs, sur les 56 que compte le parc français, pour des problèmes de corrosion.

Bruno Le Maire a enfin précisé ne pas encore avoir obtenu l'aval de la Commission européenne pour la nationalisation d'EDF.

"J'ai eu de longues discussions avec (la commissaire à la Concurrence) Margrethe Vestager sur ce sujet, donc nous reprendrons nos très longues discussions", a rapporté le ministre.

© 2022 AFP

  
Répondre

Forum de discussion EDF

202207151511 941245
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.