OK
Accueil  > Marchés  > Cotation Cac 40  > Actus Cac 40

CAC40: lâche près de 1,5%, l'inflation préoccupe


Actualité publiée le 18/06/21 17:48
bourse Cac 40

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris cède près de 1,5% à la fermeture, à 6569 points. Après une ascension qui l'a conduit au seuil record des 6700 points dans la matinée -un niveau inexploré depuis 2000- l'indice parisien a semblé pénalisé par l'absence de catalyseurs capables d'alimenter le mouvement haussier entamé il y a plusieurs semaines.

Ainsi, aux alentours de midi, le CAC 40 décrochait et confirmait la baisse générale des indices européens (Francfort et Londres lâchent respectivement 1,7 et 1,8%). Le rouge est également de mise outre-Atlantique, où le Nasdaq cède actuellement 0,9% et le Dow Jones plus de 1,3%.

Le CAC 40 est notamment impacté par la chute des valeurs bancaires, Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole lâchant chacune entre 3 et plus de 4%. Le 'décrochage' de l'indice parisien reste toutefois à relativiser: depuis le 1er janvier, son gain s'établit toujours à plus de 18%...

Malgré la prudence de la Réserve fédérale américaine - qui a révélé mercredi que les hausses des taux arriveraient plus vite que prévu - le marché parisien conserve techniquement sa tendance haussière dans l'immédiat.

'La marge baissière pour rendre inactive cette longue phase haussière, avec plus de 300 points sur le support d'inversion à 6300 points, laisse l'indice parisien à l'écart d'un changement de configuration brutal', estiment ainsi les analystes de Kiplink Finance.

Bon nombre de stratèges préviennent toutefois que certains doutes pourraient commencer à émerger au cours des prochaines semaines (remontée de l'inflation tensions sur les taux, effet de base défavorable au niveau macroéconomique,...), ce qui pourrait peser sur la dynamique à venir.

Interrogé ce matin sur CNBC, James Bullard, le président de la Fed de Saint-Louis, a évoqué le scénario d'un relèvement de taux directeurs dès 2022 au vu de la remontée spectaculaire de l'inflation.

S'il se range davantage du côté des 'faucons' que des 'colombes', James Bullard a surpris le marché en avançant encore le calendrier de hausses des taux, qui s'était déjà brutalement matérialisé cette semaine.

C'est désormais la perspective d'un resserrement monétaire - qui avait été quelque peu oublié par les investisseurs - qui se dessine à nouveau sur les marchés.

Du côté des valeurs, STMicroelectronics a annoncé que ses microcontrôleurs avaient été sélectionnés par le chinois Lierda en vue du développement d'un nouveau module bluetooth à faible consommation. Le fabricant de puces indique que le groupe hi-tech chinois a retenu sa plateforme STM32WB55 pour ce nouveau module.

Eurazeo annonce un investissement de 100 millions de dollars dans Neo4j, leader de la technologie de base de données graphe, dans le cadre d'un tour de table de 325 millions de dollars avec d'autres investisseurs. Il s'agit du premier investissement de l'équipe Growth d'Eurazeo aux États-Unis.

Danone annonce la signature d'un accord pour la cession de Vega, sa marque de produits nutritionnels d'origine végétale au Canada et aux Etats-Unis, aux fonds gérés par WM Partners. Il s'agit d'une société d'investissement privé américaine spécialisée dans l'industrie de la santé et du bien-être.

Aramis Group a annoncé le succès de son introduction en bourse sur le marché réglementé d'Euronext Paris. Le montant des fonds levés par émission d'actions nouvelles s'élève à environ 250 ME, soit le montant visé par le groupe dans son communiqué du 26 mai dernier.

Oddo BHF réitère son opinion 'surperformance' sur Stellantis, titre qui demeure un 'top pick', avec un objectif de cours relevé de 18 à 23 euros, abordant l'Electrification Day à venir (08/07) avec confiance et estimant qu'il s'agira d'un catalyseur pour le titre.

Copyright © 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

5 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.

fwsb
19/06/21 07:09
Bonjour, p'tite question pour les plus experts d'entre nous. Mercredi soir 20h, la FE annonce que le relèvement des taux sera anticipé (2024 ==> 2023). Jeudi, le SPX ne bouge pas et même le PX1 monte (de 0,2%). Etonnement. Interprétation : les investisseurs sont confiants. En //, ce jeudi, l'or perd plus de 2%. Bon... Et vendredi, jour des 4 sorcières, grosse baisse SPX et PX1 ! Est-ce que ce serait déconnant de penser que les zinzins ont soutenu les cours jeudi en transférant de l'or sur leurs actions (ou autres produits que je ne connais pas) afin de sortir proprement de leurs contrats à terme le vendredi ? Très intéressé par votre avis. Merci !

Message complété le 19/06/2021 07:09:55 par son auteur.

FE => FED

Luncyan
19/06/21 12:59

L'or est sensible aux taux court terme (mitte si tu passes par là, retiens) donc le 2 ans qui a fait une remonté violente cette dernière semaine

chatdoux
19/06/21 17:49

@fwsb:

D'accord avec ton questionnement.

Faut savoir que JEUDI comme par hasard, sur PARIS, pas de cotations de futures entre 9h15 et 12h ! Pareil sur TORONTO même phénomène avec à peu près la même durée, la même raison banale et inattaquable . "En raison de difficultés techniques, Impossible de passer des ordres sur ces marchés !"

3 à 4 h de délais, en jouant entre les puts et les calls, à un moment tout proche des échéances, ça permet de bloquer des promesses d'achat ou de ventes, de gagner du temps, d'organiser des volumes faméliques etc...de gagner du "delta" et de se réorganiser !

Si en plus, non content de jongler avec ces produits dérivés, on jongle avec les places financières à l'international ; tous les truquages deviennent discrets mais possibles et efficaces... On en ferme une ou deux; mais on continue d'opérer sur d'autres...Je ne fais pas de la théorie du complot car comme par hasard la FED change de ton; quasiment rien ne se passe! Mais le lendemain un setup baissier apparaît sur le DOW, chute sur le DOW, le SP500 etc...

Bref ! LUNDI, c'est le premier jour du trimestre: on fait "rouler" les contrats d'un trimestre au suivant. Une autre partie commence.

Et LUNDI je suis sûr que " ça va saigner rouge". Combien ? Je ne sais pas mais du - 2 % ou davantage pourrait arriver pour débuter une consolidation qui pourrait aller à environ 9 , 10 % autant à Wall Street qu'à PARIS etc...

AMHA

Message complété le 19/06/2021 17:53:30 par son auteur.

9 à 10 % dans le mois ou le trimestre à venir !

doudouvieux
21/06/21 11:55

mais non, tu vois bien que les bullots ne lâchent pas leur nonoss comme ça........on est +......


méditez bien ça, les bullots : sur un oeuf , il n'y a plus rien à tondre.

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

 
QRhMFfaGM98az8o6CLXmGOI_zeb3wnDgU6v6mQv1SxMQm1haGonQShaIMzMlUose
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.