OK
Accueil  > Marchés  > Cotation EDF  > Actus EDF

Le projet de réorganisation d'EDF peut être "amélioré", assure Bruno Le Maire


Actualité publiée le 15/04/21 13:12

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, lors d'une conférence de presse à Paris, le 4 mars 2021 (AFP/Archives/ERIC PIERMONT)

Le projet de réorganisation d'EDF peut être "amélioré" et "toutes les idées constructives sont les bienvenues", a déclaré jeudi le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire.

Le ministre doit recevoir les syndicats les uns après les autres "dès la semaine prochaine", après une première présentation la semaine dernière aux côtés de la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili.

"Pas pour leur présenter un projet qui serait à prendre ou à laisser, ce n'est pas ma conception de la discussion, de la négociation", a assuré M. Le Maire à des journalistes, en marge d'un déplacement consacré au nucléaire dans le Val d'Oise, en région parisienne.

"Pour leur présenter un projet qui peut être amélioré. Toutes les propositions, toutes les idées constructives sont les bienvenues. Il y a une seule chose qui à mon sens n'est pas concevable pour EDF, c'est le statu quo", a-t-il ajouté.


Manifestation à Paris, le 10 février 2021, contre le projet de scission d'EDF qui s'appelait encore alors "Hercule" (AFP/Archives/Alain JOCARD)

L'interfédérale syndicale énergie et mines CGT, CFE-CGC, CFDT et FO s'était dite cette semaine "sidérée" par "l'inconsistance du projet gouvernemental" concernant la réorganisation d'EDF, détaillée dans une note qui leur a été remise en fin de semaine dernière.

Le projet prévoit qu'EDF, aujourd'hui détenu à 84% par l'Etat, soit réorganisé en trois entités pour lui permettre de se développer dans les énergies renouvelables, tout en assurant de lourds investissements dans le nucléaire.

Il nécessite également le feu vert de Bruxelles sur des questions de concurrence.

"Nous poursuivons les discussions avec la Commission européenne, nous avons des lignes rouges qui ne sont pas négociables. La première de ces lignes rouges c'est l'unité d'EDF", a souligné M. Le Maire.

"Cette unité se traduit par des choses très concrètes que nous discutons, notamment les flux financiers entre les différentes activités d'EDF" et "nous verrons avec la Commission européenne si nous parvenons à trouver ou non un accord", a ajouté le ministre.

© 2021 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email
EDF
11,80 € 0,55%

Actualités EDF

3 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.

plantieres
15/04/21 13:37
Traduction : les Français vont continuer à s'appauvrir pour continuer d'engraisser les salariés d'Edf parce que les politicaillons n'ont pas de c ...onvictions. Heureusement que Bruxelles va freiner. Merci l'Europe.
ZeuspanCrace13
15/04/21 15:59
Eh bien alors le retour aux années 1980 c'est-à-dire moins de taxes, plus de réacteurs nuc en fonction ou en développement et surtout arrêter les travaux d'ENEDIS pour se tailler un réseau. Ils creusent de façon brouillonne sur toutes les rues, avenues et chemins pour implanter leur réseau. Cela peut coûter un max avec leur désorganisation:1-on vient, on repère ou creuser en suivant par exemple une canalisation d'eau;2-on revient et on cisaille le goudron pour figurer la tranchée, on repart;3- quelques semaines plus tard on revient on fouille la tranchée; 4- on revient on tire les cables, on repart tranchée restant ouverte; quelques semaines plus tard il faut reboucher ou bien faire des travaux complémentaires, en tout cas on a perdu l'usage de la voie pendant des semaines ou des mois, sans être prévenu, juste en découvrant le jour j1 et en réponse aux questions, ce sera terminé des 2 ou 3 j, alors que finalement ça prend 1 à 3 mois et ce n'est pas fini dans les rues voisines ni encore moins dans la commune. J'ai travaillé en Afrique, sur de toutes autres questions, je n'ai vu aucune entreprise travailler aussi lentement que cela sur des chantiers comparables. Nous sommes en train sans doute d'arriver au niveau des plus pauvres ou plus faibles, plus désorganisés pays du monde. Après cette superbe démo de travail bor...lique, bien pire que "borderline" qui a envie d'ouvrir un compte chez ENEDIS, même des taupes n'en voudraient pas.
ZeuspanCrace13
15/04/21 16:04

Tel que c'est parti c'est le pire désordre, trés lent et trés coûteux et sans aucun espoir de rendre un service (distribution d'électricité) avant longtemps. Bref on se demanderait qui paye si on n'était pas en France. Une révolution nous ferait du bien peut-être...pour regarder autrement notre pays et notre monde.

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

 
Wd8gLDBnkY4FNSouB4MuPzgmGaQhP1yEvz8Zo1gU3wUGTEUFgqyH4hp0X1N9HIuL
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.