OK
Accueil > Marchés > Cotation Cac 40 > Actus Cac 40

Les chenilles mopanes, bourrées en fer, rampent vers vos tables


Actualité publiée le 03/07/22 08:10
Une vendeuse (à gauche) propose une dégustation de chocolat fabriqué avec de la farine à base de chenilles mopanes, lors d'un salon de l'alimentation dans le quartier d'affaires de Sandton, à Johannesburg, le 27 juin 2022
Une vendeuse (à gauche) propose une dégustation de chocolat fabriqué avec de la farine à base de chenilles mopanes, lors d'un salon de l'alimentation dans le quartier d'affaires de Sandton, à Johannesburg, le 27 juin 2022 (AFP/EMMANUEL CROSET)

De dégoûtantes à délicieuses: une start-up sud-africaine ambitionne de changer la façon dont les chenilles nutritives, connues sous le nom de vers mopanes, sont perçues et consommées à travers le monde.

En Europe ou aux Etats-Unis, l'idée de manger vers ou insectes semble a priori peu dégoûtante.

Mais une ingénieure chimiste sud-africaine, Wendy Vesela, a trouvé le moyen de mettre ces insectes riches en protéines et en fer au menu, les réduisant en farine pour en faire une poudre protéinée.

Celle-ci est alors utilisée pour la préparation de biscuits, barres chocolatées, céréales ou encore smoothies. Cuites à la vapeur et coupées en tranches, les chenilles mopanes peuvent aussi être utilisées comme garniture pour pizza.

Un bol de chenilles mopanes séchées présenté lors d'un salon de l'alimentation dans le quartier d'affaires de Sandton, à Johannesburg, le 27 juin 2022
Un bol de chenilles mopanes séchées présenté lors d'un salon de l'alimentation dans le quartier d'affaires de Sandton, à Johannesburg, le 27 juin 2022 (AFP/EMMANUEL CROSET)

Alors que la consommation d'insectes et de vers conquiert de nouveaux terrains notamment en Occident, l'anthropologue alimentaire Anna Trapido met toutefois en garde contre la consommation de mopanes comme une "sorte d'aventure touristique où vous obtenez une médaille" pour avoir osé en manger.

"Les vers mopanes doivent être traités avec respect car ils véhiculent un bagage émotionnel et spirituel culinaire" venu d'Afrique australe, souligne la spécialiste.

Pour Wendy Vesela, originaire de la province du Limpopo (nord-est), ces chenilles font partie des aliments de base. Dans le parc national Kruger, proche de la ville où elle a grandi, elles sont considérées comme un mets délicat cuisiné en sauce avec des oignons et des tomates.

- Plus de fer qu'un steak -

Des cients goûtent des chenilles mopanes séchées, lors d'un salon de l'alimentation dans le quartier d'affaires de Sandton, à Johannesburg, le 27 juin 2022
Des cients goûtent des chenilles mopanes séchées, lors d'un salon de l'alimentation dans le quartier d'affaires de Sandton, à Johannesburg, le 27 juin 2022 (AFP/EMMANUEL CROSET)

L'entrepreneuse a séduit des clients dubitatifs avec ses biscuits et barres protéinées lors d'un récent salon de l'alimentation dans le quartier d'affaires de Sandton, à Johannesburg.

"Je ne mangerai pas un ver. Je suis désolée, c'est dégoûtant. Mais si vous me le donnez sous forme de chocolat... C'est vraiment délicieux", confiait Gail Odendaal, 38 ans, en repartant avec un stock de barres protéinées à base de chenilles.

Mme Vesela envisage désormais de se lancer dans l'élevage. Ces insectes n'ont besoin ni d'eau, ni de terre, juste un arbre, le mopane, qui pousse dans les régions chaudes et sèches d'Afrique australe et sur lequel les chenilles se nourrissent et se reproduisent.

Avec un élevage, Wendy Vesela pourrait avoir plusieurs récoltes par an. Pour l'instant, elle emploie des femmes dans les villages lorsque c'est la saison, en décembre et en avril. Les chenilles sont éviscérées, puis bouillies et séchées.

Une cliente goûte des chenilles mopanes séchées, lors d'un salon de l'alimentation dans le quartier d'affaires de Sandton, à Johannesburg, le 27 juin 2022
Une cliente goûte des chenilles mopanes séchées, lors d'un salon de l'alimentation dans le quartier d'affaires de Sandton, à Johannesburg, le 27 juin 2022 (AFP/EMMANUEL CROSET)

Les vers noirs et verts hérissés représentent "une source saine de protéines", assure Mme Vesela, appelant les consommateurs à "surmonter leurs peurs".

Egalement riches en lipides essentiels et en minéraux, elles sont une bien meilleure source de protéines que bien d'autres produits sur le marché, affirme la diététicienne Mpho Tshukudu: "elles contiennent plus de fer que le steak le plus cher".

Les mopanes "sont nettement plus /dthiches en fer que n'importe quelles céréales pour petit-déjeuner prétendument enrichies en fer", confirme Mme Trapido.

© 2022 AFP

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Twitter Facebook Linkedin email

5 commentaires sur cet article. Participez à la discussion.

ichimoku
03/07/22 10:02
En Europe ou aux Etats-Unis, l'idée de manger vers ou insectes semble a priori peu (dégoûtante) ragoûtante. Se relire c'est pas mal.
hellforthem
03/07/22 10:45

Faut pas critiquer. De ce côté ci on avale bien des couleuvres depuis toujours et il n'y a jamais eu autant d'obèses. Preuve que les rampants sont nourrissants

moicmoi
03/07/22 14:09

hellforthem

""Faut pas critiquer. De ce côté ci on avale bien des couleuvres depuis toujours et il n'y a jamais eu autant d'obèses. Preuve que les rampants sont nourrissants""

Les céréales, les légumes, les fruits ….ça eu payé ! Ça paye plus .(-)

La nouvelle agriculture : l’élevage de chenilles, de fourmis, et autres insectes. Tout ce qu’ils ont brûlé avant.

Fini les insecticides , fini Monsento et Bayer !!! La cueillette de pucerons est ouverte. Une pince à épiler est recommandée.

Et attention !!! En douceur, hein ….Pas de sauvagerie, pas de maltraitance de pucerons ! Sinon….c’est la fessée !

Remarquez , certaines peuplades dites « primitives » mangent des insectes depuis belle lurette.
La prochaine étape, c’est quoi ?… On mange la mauvaise herbe ? Lizeron, dame blanche, plantain, chiendent....(fini le Rondup ?)


Pour les couleuvres , ça se mange aussi, mais en tranche, façon bifteack. Pour ça, nos politicons et autres « savants » autoproclamés, se passent fort bien des agriculteurs.

A TABLE !!!


moicmoi
03/07/22 14:15

Pour reconnaître Les chenilles mopanes, bourrées en fer, il suffit de les plonger dans une cuvette d’eau.

Si elles flottent, ce ne sont pas des chenilles mopanes, et il convient de les relâcher dans la nature.

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

6mNhzv05RBtpU3tGSPSuFQLkYN6TrqSs1avinYF-YDGRP6KB_TGR8n6MMt-4xLbp
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.