bourse investir
OK

Comment utiliser les ordres stop ?


Les « ordres stop » ou « stop loss » en anglais sont des ordres de vente destinés à se protéger contre une chute de l'actif (actions ou autres produits financiers) que l'on possède en portefeuille. Ils permettent de déterminer le montant maximal de perte que l'on est prêt à subir en cas de scénario contraire à celui anticipé.

En France ce type d’ordre est appelé « ordre à seuil de déclenchement » il est proposé par tous les courtiers et banques du marché à leurs clients.

Mais où placer un ordre « stop » ?

L’idée de limiter sa perte est une bonne chose lorsque l’on fait du trading, cependant bien vite on se pose la question de savoir où placer cet ordre stop ? Nous avons listé quelques critères qui permettront de prendre une décision.

Quelle est la volatilité de l’action ?

Plus l’action sera volatile, plus votre stop devra être éloigné du cours actuel car l'ordre risquerait de se déclencher trop rapidement. Sur un actif volatile, il faut une gestion plus souple des « stop loss ».

Quel est l'horizon de placement et l'objectif de gain?

Plus l'horizon de placement sera à long-terme ou l'objectif de gain élevé, plus le stop devra être éloigné car on jouera sur des mouvements de fortes amplitudes. Ainsi, si on vise un gain de 30% sur 6 mois il sera peu avisé de placer un stop à 2% de perte, car sur un tel horizon de temps il y a de grandes chances que l'ordre soit déclenché alors même que l'objectif pourrait être réalisé par la suite.

Il faut également prendre en compte l'espérance de gain, soit la différence entre le gain souhaité et la perte maximale tolérée. Ainsi, on ne placera pas un ordre stop à 2% de pertes avec un objectif de gain de 1% car dans ce cas notre espérance serait négative (-2% + 1% = -1%). Par contre, avec un stop à -10% et un objectif de gain à +30% notre espérance de gain est importante (-10% + 30% = 20%).

Où se situent les résistances et supports sur la valeur?

Afin de positionner au mieux ses ordres stop, il est indispensable de réaliser une analyse graphique de la valeur afin de déterminer les niveaux de résistance et de support.

Ainsi, il sera judicieux de placer un ordre stop en dessous d'un support important, car la cassure de ce dernier signifierait une nette orientation à la baisse et l'ordre de protection permettrait alors de limiter grandement les pertes.

Par contre, il serait peu judicieux de placer le stop au dessus du support, car la valeur risquerait fort de le déclencher par exemple en venant prendre appui sur le seuil psychologique avant de rebondir.

Exemple en image avec CGG Veritas

Nous avons pris position à l’achat le 24 avril à 24,15 euros. Notre scénario était de profiter d'une nouvelle accélération haussière de la valeur avec un objectif de 30 euros (+24% de potentiel).

CGG Veritas


Malheureusement, l’'accélération haussière n'a pas duré longtemps, et le titre a piqué du nez jusqu'aux 20, puis 18 euros par la suite.

Le fait de placer un ordre stop au niveau des 22,5 euros pouvait nous protéger d'une importante et imprévisible chute du titre.

Ce niveau des 22,5 euros n’a pas été choisi au hasard, ce niveau focalisait un important support technique. Le fait de casser ce fort seuil psychologique pouvait entraîner une forte accélération baissière.

Grâce à l'ordre stop, la perte sur le trade s'est limitée à 6,8%. Notre gain potentiel s'élevait à 24%, ainsi notre espérance de gain était de 24-6,8 = 17,2%.

Sans ordre stop, il était possible de se laisser piéger par la chute. Par la suite, la perte devenant trop importante, il aurait été tentant de conserver la position en espérant qu'un jour le cours remonte au dessus du prix d'achat.

Passer en mode « espoir » lorsque l’on fait du trading n’est jamais très bon… C'est avec de tels raisonnements que l'on peut se retrouver avec des positions perdantes sur plusieurs années...

Grâce à l'ordre stop, le capital engagé redevient disponible, et l'on peut se positionner sur un nouveau trade peut-être plus rémunérateur. De plus, l'automatisation du processus permet d'éviter tout combat psychologique livré avec soi-même pour accepter la perte et couper la position à regret.

Conclusion :

Les ordres à seuil de déclenchement (dans le langage commun du boursier on dit « ordre stop »), sont des outils indispensables pour gagner en bourse sur le long terme. Ils permettent d'élaborer des stratégies de trading où l'on connaît à l'avance la perte maximale sur chaque trade, et évitent ainsi de laisser courir ses pertes inutilement, travers psychologique fréquent en bourse.

Ils peuvent être également utilisés de manière plus souple : par exemple on peut décaler à la hausse son ordre stop au fur et à mesure que le titre monte, afin de se garantir un niveau minimal de gain en cas de rechute de la valeur. On protège ainsi une partie de la plus-value d’un rapide retournement baissier.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin