OK
Accueil > Communauté > Forum Général

++++Décès++++



Almas Almas
22/01/2023 13:41:07
0

RIP "Il était une fois l'Homme"

Après le décès de la Française Lucile Randon à l'âge de 118 ans cette semaine, Martin Armstrong de Statista rapporte que le titre de "plus vieille personne vivante" a été légué à l'Américaine Maria Branyas Morera. À l'âge avancé de 115 ans, elle trône au sommet de l'infographie ci-dessous, qui indique l'âge et le lieu de naissance des personnes les plus âgées de la planète.


  
Répondre
Rollier1 Rollier1
20/01/2023 09:48:06
2

Le rockeur américain David Crosby, cofondateur des Byrds avant de rejoindre le supergroupe Crosby, Stills, Nash & Young est mort à l'âge de 81 ans, ont annoncé jeudi des médias américains spécialisés. Le journal Variety a été le premier à donner le décès du musicien des années 1960-70 en citant un communiqué de son épouse Jan Dance évoquant une «longue maladie». Le magazine Rolling Stone a confirmé la nouvelle sur la foi d'une source proche de l'artiste.

  
Répondre
blackleroc blackleroc
18/01/2023 19:54:32
3

Marcel Zanini, célèbre musicien de jazz, décède à l’âge de 99 ans

https://www.youtube.com/watch?v=bi44JfZfuiQ

  
Répondre
BerMer BerMer
18/01/2023 09:05:50
6

Soeur André, doyenne de l'humanité depuis avril 2022, à 118 ans.

(C'est pas elle sur la photo juste en dessous !)

  
Répondre
chabl chabl
16/01/2023 14:11:11
5

Et oui à 95 ans et des poussières ............. une Star est partie rejoindre les étoiles.


  
Répondre
Troudnez Troudnez
16/01/2023 14:06:34
3
blackleroc blackleroc
16/01/2023 13:44:24
3

Gina Lollobrigida, «la plus belle femme du monde», est décédée ce lundi 16 janvier.

  
Répondre
BerMer BerMer
12/01/2023 08:27:36
1

Mort de Jeff Beck, guitariste anglais à 78 ans ...

  
Répondre
JCROIPLU JCROIPLU
03/01/2023 08:32:47
1

Ken Block :accident de moto neige !!

  
Répondre
jipes jipes
31/12/2022 11:41:11
1

Benoît XVI est décédé. RIP

  
Répondre
JD1976 JD1976
30/12/2022 08:53:07
0

La créatrice de mode britannique Vivienne Westwood est décédée

30/12/2022 | 06:23


Paris (awp/afp) - Elle a été à la fois "l'impératrice du punk" et la créatrice star de la mode britannique: connue pour ses créations excentriques, Vivienne Westwood est décédée jeudi après avoir fait pendant plus de cinquante ans de la mode une tribune politique.

"Vivienne Westwood est morte aujourd'hui, en paix et entourée de sa famille à Clapham, au sud de Londres. Le monde a besoin de personnes comme Vivienne pour faire changer les choses dans le bon sens", a indiqué sa marque de haute couture sur Twitter.

Dans un communiqué cité par l'agence PA, son mari et partenaire en création Andreas Kronthaler a ajouté: "Nous avons travaillé jusqu'à la fin et elle m'a laissé beaucoup de choses pour continuer. Merci, ma chérie".


Mars 2022 à Paris: à l'issue du défilé de sa griffe, la créatrice de 81 ans monte sur le podium pour saluer le public.

Exit la longue crinière rousse, la voici les cheveux gris, noués dans un élégant chignon. Silhouette longiligne, la créatrice est juchée sur d'impressionnantes chaussures compensées. Celle qui a agité - et même choqué - le monde feutré de la mode est encore là, fidèle à elle-même.

Pourtant, en 2016, elle a abandonné la direction artistique de sa griffe à son époux Andreas Kronthaler, un Autrichien de 25 ans son cadet.

Du changement, oui, mais dans la continuité de ce qu'a été la marque Westwood: une griffe rebelle, transgressive et engagée.

"Défendre des idées me rend heureuse", racontait-elle à son ami Ian Kelly, co-auteur avec elle d'une biographie publiée en 2014.


"Toujours punk"

Née Vivienne Swire - Westwood est le nom de son premier mari avec lequel elle restera quatre ans - le 8 avril 1941 dans un petit village du comté de Derbyshire (centre de l'Angleterre), elle est l'aînée d'une famille modeste de trois enfants.

Elle quitte sa région natale à 17 ans pour Londres où elle étudie la mode. Sa rencontre avec Malcolm McLaren, le futur manager des Sex Pistols, change sa vie.

Animé par le même désir de rompre avec la génération "Peace and Love", le couple se lance dans la confection de vêtements et ouvre une boutique sur King's Road en 1970.

T-shirts porno, tenues SM, escarpins à talons aiguilles ou collants en vinyle composent les panoplies que Vivienne Westwood porte devant des passants médusés. Le succès est au rendez-vous. Leur proximité avec les "Sex Pistols", dont le tube "God save the Queen" est un succès mondial, ancre le couple dans l'univers punk.

C'est à cette période qu'elle dessine son célèbre T-shirt arborant le visage de la reine Elizabeth. En 1981, elle organise son premier défilé à Londres, qu'elle nomme "Pirates".

Si elle va, au fil des années, s'éloigner des tenues BDSM (bondage, domination soumission et sado-masochisme), elle ne trahira jamais son esprit punk.

"Ce que je fais aujourd'hui, c'est toujours punk. Il s'agit toujours de crier contre l'injustice et de faire réfléchir les gens même si c'est inconfortable. Je resterai toujours punk dans ce sens", avait-elle confié à Ian Kelly.


Pasionaria écolo

Irrévérencieuse toujours, comme en 1992 où elle est photographiée à la sortie de Buckingham Palace sans sous-vêtements. La créatrice venait d'être fait officier de l'Empire Britannique (OBE) par la reine et avait dévoilé ses parties intimes en faisait tourbillonner sa jupe.

Mais surtout, Vivienne Westwood demeure une créatrice de mode ultra-politisée. Des convictions qu'elle a défendues sur ses podiums.


Au centre de ses combats, son engagement pour l'environnement. Pionnière, elle appelait, dès 2008, l'industrie de la mode à prendre encompte le changement climatique et enjoignait les consommateurs à ne pas constamment acheter des vêtements, même si ses détracteurs pointaient ses contradictions en la matière.

Son autre grand combat a été la défense de Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, arrêté en 2019 après avoir passé plus de sept ans réfugié dans l'ambassade d'Equateur à Londres. La même année elle dénonçait durant l'un de ses défilés "la corruption du gouvernement et la mort de la justice".

Un an plus tard, elle apparaissait dans une cage géante devant un tribunal londonien pour protester contre son extradition.

WikiLeaks a tweeté la nouvelle de la mort de Westwood avec des photos d'elle et de Julin Assange côte à côte, portant le même T-shirt conçu par Westwood, et ajoutant: "Rest in Power" ("Repose en puissance").

"Le monde est déjà un endroit moins intéressant" sans Westwood, a tweeté pour sa part Chrissie Hynde, qui avait travaillé pour SEX, le magasin de vêtements de la créatrice, avant de former le groupe Pretenders.


afp/lk

  
Répondre
moicmoi moicmoi
29/12/2022 20:12:07
5

Et aujourd'hui, c'est Pelé - âgé de 82 ans - qui est parti. Peut-être le plus grand des footballers

Repose en Paix , dans ton nouveau royaume. Celui des cieux.

  
Répondre
cool13 cool13
29/12/2022 20:11:38
0

MORT DE PELÉ: TOUTES LES RÉACTIONS ET LES INFOS APRÈS LE DÉCÈS DE LA LÉGENDE DU FOOT BRÉSILIEN À 82 ANS

Message complété le 29/12/2022 20:20:05 par son auteur.

https://media.ouest-france.fr/v1/pictures/MjAyMjEyYjcwOWMyMmQzZjQxYmFkOTg5ODdkNTEyZGM0MjEzZGU?width=940&focuspoint=51%2C38&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=8e985056b523e5cec85eac92f3ffa690a0244a05a01e9d63b2db1c5e63cdc3ad

  
Répondre
cool13 cool13
28/12/2022 12:26:27
4
JD1976 JD1976
05/12/2022 14:07:43
2

Décès de l’écrivain philanthrope Dominique Lapierre, auteur de « La cité de la joie » et « Paris brûle-t-il ? »

Publié le 05 décembre 2022 à 08h06

Dominique Lapierre a donné plusieurs millions de dollars à des programmes de lutte contre la lèpre, le choléra ou la tuberculose, pour la construction de logements ou la distribution de microcrédits.

Dominique Lapierre a donné plusieurs millions de dollars à des programmes de lutte contre la lèpre, le choléra ou la tuberculose, pour la construction de logements ou la distribution de microcrédits. (Photo AFP)

Dominique Lapierre, écrivain français passionné par l’Inde et qui a vendu quelque 50 millions d’exemplaires avec l’Américain Larry Collins, est décédé à 91 ans.


Décédé dimanche, Dominique Lapierre, qui a fait de l’Inde sa seconde patrie, était autant philanthrope qu’écrivain à succès ayant vendu, avec son « frère de plume » américain Larry Collins, quelque 50 millions d’exemplaires de leurs six romans, dont « Paris brûle-t-il ? ». Sa veuve a annoncé au quotidien régional Var-Matin « sa mort de vieillesse » à l’âge de 91 ans.



Ses droits d’auteurs de « La cité de la joie » reversés à des miséreux


« Ce n’est pas suffisant d’être un auteur de best-sellers, il faut se battre contre ces injustices que vous dénoncez dans vos livres », disait cet ancien journaliste, baroudeur énergique aimant la belle vie. C’est ainsi qu’après avoir écrit, seul, « La cité de la joie » (1985), sur un bidonville de Calcutta, il donna une bonne part de ses droits d’auteurs aux miséreux qui l’avaient inspiré. La somme fut rondelette : le roman s’est au total vendu à 12 millions d’exemplaires et fit l’objet d’un film, réalisé par Roland Joffé, en 1992.

En 2005, il assurait que, grâce à ses droits d’auteur, des dons de lecteurs et les gains de conférences prononcées dans le monde entier, son action humanitaire « avait permis de guérir en 24 ans 1 million de tuberculeux, soigner 9 000 enfants lépreux, construire 540 puits d’eau potable et armer quatre bateaux hôpitaux sur le delta du Gange ».


Une idole

Dans l’Etat indien du Bengale-occidental, il était « érigé au rang d’idole », comme le montrait un saisissant reportage de Paris-Match en 2012 alors qu’il recherchait de nouveaux financements à ses centres humanitaires pour pallier la baisse de dons, à cause de la crise financière européenne et américaine.

Quand il ne voyageait pas, il occupait une demeure de Ramatuelle (Var), séparée de celle de Collins, décédé en 2005, par un court de tennis, acquise avec les droits d’auteur de « Paris brûle-t-il ? », (1964, 20 millions de lecteurs, 30 éditions internationales). René Clément a fait un film de ce récit de la Libération de Paris, le 25 août 1944, avec une pléiade de stars. Les Américains Francis Ford Coppola et Gore Vidal avaient cosigné le scénario.


Dominique Lapierre était né le 30 juillet 1931 à Châtelaillon (Charente-Maritime) d’un père diplomate et d’une mère journaliste. Lycéen à Condorcet, à Paris, il devint au début des années 50 journaliste à Paris-Match, parcourant les points chauds de la planète.


Après « Paris brûle-t-il ? », Dominique Lapierre poursuit sa fructueuse collaboration avec Collins : « Où tu porteras mon deuil » (1968, sur le torero El Cordobes), « Ô Jérusalem » (1972), « Cette nuit la liberté » (1975, sur l’indépendance de l’Inde), « Le cinquième cavalier » (1980, fiction autour d’une bombe atomique) et le thriller « New York brûle-t-il ? » (2004).

Les deux hommes se complétaient admirablement. Lapierre enquêtait sur les services secrets français et Collins sur la CIA. Puis le premier écrivait en français et le second en anglais et chacun traduisait l’autre.

Le livre achevé, Lapierre, l’extraverti, qui n’hésitait pas à introduire du lyrisme dans ses pages, partait faire la promotion dans le monde francophone et hispanophone. Plus discret, collant davantage aux faits bruts, Collins allait en vanter les mérites chez les anglo-saxons.

Lapierre a aussi co-écrit, avec l’Espagnol Javier Moro, « Il était minuit cinq à Bhopal » (2001) et, avec Jean-Pierre Pedrazzini, « Il était une fois l’URSS » (2005).


Rencontre avec Mère Teresa

Au début des années 80, après la parution de « Cette nuit la liberté », il débarque avec son épouse chez Mère Teresa, à Calcutta. Il commence par lui donner 50 000 dollars en disant : « C’est une goutte d’eau dans l’océan des besoins ». La religieuse (décédée en 1997 et déclarée Sainte par le pape François en 2016) lui répond : « Sans elles, l’océan ne serait pas l’océan ».

Dominique Lapierre donne par la suite plusieurs millions de dollars à des programmes de lutte contre la lèpre, le choléra ou la tuberculose, pour la construction de logements ou la distribution de microcrédits. Parmi d’autres initiatives, l’écrivain, qui parlait couramment le bengali, avait ouvert plusieurs écoles dans la région. Une partie de leur financement provenait de la vente aux enchères (2006, 825 000 dollars) d’une robe portée par l’actrice Audrey Hepburn, dans le film « Diamants sur canapé » (1961). Il l’avait reçue en cadeau du couturier Hubert de Givenchy. Il était sous tutelle depuis 2014 en raison de sa santé. Son héritage faisait l’objet d’âpres discussions.


Dimanche, sa femme, Dominique Conchon-Lapierre, a annoncé son décès au quotidien Var-Matin, confiant dans cet entretien être « en paix et sereine depuis que Dominique ne souffre plus ».

  
Répondre
Rollier1 Rollier1
05/12/2022 08:00:52
2

L'ancien pilote de Formule 1 français Patrick Tambay est mort des suites d'une longue maladie à l'âge de 73 ans.

Patrick Tambay a remporté deux Grands Prix, l'un en 1982 et l'autre en 1983, au volant d'une Ferrari. Il a également couru pour les écuries McLaren et Renault. Il a aussi gagné à deux reprises le championnat nord-américain CanAm (1977 et 1980). Il souffrait de la maladie de Parkinson depuis de nombreuses années.

  
Répondre
jipes jipes
02/12/2022 15:23:20
2

Après Davide Rebellin, l'Italie perd à nouveau un très grand champion, Ercole Baldini s'en est allé. RIP

  
Répondre
cool13 cool13
01/12/2022 17:22:31
2

L'actrice Mylène Demongeot est morte jeudi à 87 ans

L'actrice Mylène Demongeot, célèbre pour ses rôles dans "Bonjour tristesse", "Fantômas" ou "Camping", est morte jeudi à 87 ans, a appris jeudi France Bleu Mayenne dans un communiqué de son attachée de presse.
https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/l-actrice-mylene-demongeot-est-morte-jeudi-a-87-ans_5515710.html

  
Répondre
jipes jipes
01/12/2022 15:03:21
0

Triste nouvelle pour les amis turfistes, Franck Anne est décédé à l'âge de 47 ans. RIP

  
Répondre
Almas Almas
01/12/2022 04:48:06
0

Jiang Zemin, qui a sorti la Chine de son isolement après que l'armée eut écrasé les manifestations prodémocratiques de la place Tiananmen en 1989 et soutenu les réformes économiques qui ont conduit à une décennie de croissance explosive, est décédé mercredi. Il était âgé de 96 ans.

  
Répondre

Forum de discussion Général

202301221341 570110
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.
Ma liste