OK
Accueil > Communauté > Forum Détente

Nouveautes en Chine - Page 4



Dubaisan Dubaisan
05/07/2020 14:21:24
0

Nasdaq Chinois: Le STAR:

La prise de participation de Daimler ci dessous s'inscrit dans le cadre d'une modification règlementaire récente du STAR:

La Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilières, le principal organisme de surveillance des valeurs mobilières du pays, a publié un règlement qui permet aux entreprises cotées en bourse d'émettre des titres afin de faciliter le financement des entreprises publiques de haute technologie.

Entré en vigueur vendredi, le règlement permet aux entreprises cotées sur le marché STAR de la Bourse de Shanghai d'émettre des actions - par le biais d'offres publiques ou de placements privés - des obligations convertibles, des certificats de dépôt et d'autres types de titres. Les fonds collectés doivent être utilisés dans l'innovation technologique, indique le règlement.

La Bourse de Shanghai achèvera l'examen des demandes d'émission dans un délai de deux mois, tandis que la CSRC achèvera l'enregistrement des titres dans un délai de 15 jours ouvrables, en rationalisant au maximum les procédures administratives connexes, conformément au règlement.

Pour les financements de faible montant, il ne faudra pas plus de 8 jours ouvrables aux sociétés candidates pour recevoir la décision de la CSRC d'enregistrer ou non les titres, après avoir soumis les demandes à la Bourse.

Le règlement stipule des exigences plus strictes en matière de divulgation d'informations pour les demandes d'offre des sociétés cotées en bourse que celles des autres marchés chinois des actions A, et a renforcé la surveillance des comportements illégaux connexes.

Le règlement est entré en vigueur alors que le marché STAR célébrera bientôt le premier anniversaire de son lancement le 22 juillet 2019, et aura d'ici là son premier indice : l'indice SSE STAR Market 50, ou STAR 50 en abrégé.

D'autres améliorations institutionnelles du STAR sont à l'étude.

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
05/07/2020 13:57:51
0

Batteries:

Daimler acquiert une participation d'environ 3 % dans le fabricant chinois de batteries Farasis Energy dans le cadre des efforts visant à garantir un approvisionnement sûr pour la stratégie ambitieuse d'électrification de sa filiale Mercedes-Benz, a déclaré le groupe allemand vendredi. Le constructeur automobile n'a pas donné de chiffre d'investissement exact pour le capital, mais a déclaré qu'il a investit "plusieurs millions" d'euros dans l'offre publique initiale de Farasis sur le STAR (équivalent chinois du Nasdaq).

Mercedes-Benz prévoit que plus de 50 % de ses ventes de voitures particulières seront des voitures électriques ou hybrides rechargeables d'ici 2030.

En prenant une participation dans un fabricant chinois de batteries, la société va exploiter davantage le potentiel des partenaires technologiques de pointe pour poursuivre sa stratégie d'électrification mondiale, a déclaré Hubertus Troska, membre du conseil d'administration de Daimler AG et responsable de ses activités en Chine.

"La Chine est le plus grand marché de voitures électriques au monde, avec un énorme potentiel de développement. Nous travaillons déjà avec des partenaires solides et fiables en Chine, non seulement pour améliorer notre présence locale, mais aussi pour renforcer notre compétitivité dans le monde entier", a déclaré M. Troksa.

  
Répondre
Luncyan Luncyan
04/07/2020 17:06:14
0

Super projet, pour moi une utopie mais si nos scientifiques ont une revelation c'est decidement un game changer pour la survie de l'humanite rien de moins que ça.


Ils ont grosso modo 40 ans pour faire le truc donc ça leur laisse une marge mais le temps passe vite !


@ Dubaisan, je t'ai envoyé un MP mais je n'ai pas reçu de reponse de ta part :)

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
04/07/2020 15:17:43
1

Le cœur d'Iter

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
04/07/2020 15:06:32
1

De Chine ….en France: Projet Iter

Un élément clé du projet de réacteur à fusion nucléaire en cours, une bobine supraconductrice construite par des scientifiques et ingénieurs chinois, est arrivée (photo ci-dessous) à Cadarache dans le sud de la France vendredi, selon son constructeur, l'Institut de physique des plasmas de l'Académie des sciences chinoise basé à Hefei (capitale de la province de l'Anhui ).

La bobine, la bobine de champ poloïdal n°6, sera la première et la plus lourde des six qui seront installées pendant la phase d'assemblage de la machine du réacteur thermonucléaire expérimental international, selon le site officiel du projet.

D'un poids de 400 tonnes, elle fournira un champ magnétique stable et très puissant dans un récipient destiné à contenir le plasma extrêmement chaud créé par la fusion nucléaire, selon l'Institut de physique des plasmas

La température est considérée comme l'une des conditions les plus importantes pour les réactions de fusion nucléaire. En 2018, l'institut de Hefei avait pour la première fois atteint une température de 100 millions de degrés Celsius pour les électrons centraux du plasma.



  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
04/07/2020 14:44:51
0

Le premier pont au monde avec une seule travée de plus de 1 000 mètres, autoroutier (2 x 3 voies) et ferroviaire (2 x 2 voies), a été mis en service mercredi 1er juillet à Nantong, dans la province du Jiangsu. Il devrait grandement favoriser l'intégration du delta du Yangtsé et soutenir l'économie de l'une des régions les plus développées de Chine.

Quelques chiffres et données :

Longueur : 11 072 mètres

Longueur de la plus longue travée unique : 1 092 mètres;

Hauteur des 2 piliers principaux : 330 mètres;

Hauteur sous la travée principale : + de 80 mètres autorisant des cargos de + de 100 000 tonnes

432 câbles. Chaque câble a la plus grande résistance à la traction du monde et peut soulever jusqu'à 1 000 tonnes (environ le poids de plus de 600 voitures).

73000m3 de béton et 480 000 tonnes d'acier ont été utilisé pour le pont.

L'asphalte qui recouvre le pont a été developpé par une équipe indépendante et peut soutenir des températures de - 22°C à +82°C

Un système anti collision avancé peut avertir le trafic fluvial dans un rayon de 3 kilomètres si un navire semble susceptible de heurter une pile de pont.

La durée du trajet autoroutier entre Nantong et Wuxi sera réduite de moitié, à 40 minutes et désengorgera les embouteillages de l’autre pont.

De Nantong, le chemin de fer entre à Shanghai par Zhangjiagang, Changshu et Taicang (chez moi). Avec une vitesse des TGV prévue de 200 kilomètres à l'heure, le nouveau pont réduira également la durée du trajet entre Nantong et Shanghai, de 3,5 heures à seulement 1 heure et 6 minutes.

2 x 45 TGV: jour + 2 x 6 trains de fret sont prévus dans les premiers mois d'exploitation.

65 brevets ont été déposés.


  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
28/06/2020 17:33:33
1

Le premier laboratoire d'essai gonflé à l'air, appelé 火眼 Huoyan ou « œil de feu » vient d’être mis en service à Pékin dans le district de Daxin.

Sa capacité de tests quotidienne est de 100 000 échantillons, y compris des échantillons de tests d'acide nucléique.

Le laboratoire a été conçu avec un système d'air frais et un système de filtration très efficace, l'air entrant et sortant de chaque zone de fonction du laboratoire est filtré.

Liu Xin, responsable du laboratoire, a déclaré que par rapport aux laboratoires traditionnels, le laboratoire de test des acides nucléiques gonflé à l'air peut être construit très rapidement. Il faut 50 minutes pour gonfler une salle de tests, qui adopte une conception modulaire et peut être mise à niveau en fonction de la dernière situation d'épidémie, 2 heures pour l’installation et les branchements des équipements nécessaires.

Petit rappel: depuis l'apparition du virus en décembre dernier à Wuhan jusqu'à ce jour, ce sont 99 millions de personnes dans toute la Chine qui ont été testées...

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
24/06/2020 15:48:24
4

Un prototype d'essai de train maglev (lévitation magnétique) à grande vitesse, d'une vitesse de 600 km/h, développé par la CRCC Qingdao Sifang Co, a été testé avec succès sur la ligne d'essai de l'université de Tongji à Shanghai dimanche dernier, créant une percée importante dans la recherche et le développement de maglev à grande vitesse en Chine.

La production d'un prototype de série devrait commencer à la fin de l'année 2020. L'objectif final est de maîtriser la technologie de base du maglev à grande vitesse, de développer des droits de propriété intellectuelle indépendants pour un système d'ingénierie du maglev à grande vitesse de 600 km/h, et d'industrialiser la technologie.

Le Maglev à grande vitesse comble un fossé entre le transport ferroviaire à grande vitesse et le transport aérien, et il permet de former une architecture de transport multidimensionnelle plus logique, efficace, flexible et pratique en complément de l'aviation, le train à grande vitesse, et les gradients de vitesse du trafic urbain. Cette architecture peut répondre aux besoins de différents groupes de voyageurs, déclarent les analystes.


  
Répondre
moicmoi moicmoi
16/05/2020 12:34:20
4

Dubaisan

Peuh !!!
L’esturgeon migre sur plus de 1 000 kilomètres en amont pour frayer .

Re Peuh !!!

Moi aussi, ,étant jeune , j’étais capable de faire des kilomètres pour frayer.
Et pas qu’en amont : tous zazimuts !


  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
16/05/2020 08:43:38
1

Les législateurs de Shanghai ont adopté jeudi une nouvelle loi protégeant l'esturgeon chinois, mettant l'accent sur la coopération régionale et ordonnant un rapport annuel sur le statut des anciennes espèces menacées indigènes de Chine.

Le règlement municipal de Shanghai sur la protection et la gestion de l'esturgeon chinois est la première législation locale du pays à protéger un poisson en voie de disparition, a déclaré Ding Wei, directeur du comité des affaires législatives de l'Assemblée populaire municipale de Shanghai.

Classé comme une espèce en danger critique d'extinction par l'Union internationale pour la conservation de la nature, l'esturgeon chinois, un "fossile vivant" qui remonte à la préhistoire, vit principalement dans le fleuve Yangtze.

Le poisson vit le long de l'embouchure du fleuve et migre sur plus de 1 000 kilomètres en amont pour frayer lorsqu'il atteint sa maturité sexuelle, a déclaré Liu Jian, directeur du Centre de recherche et de conservation de la faune aquatique de Shanghai.

Shanghai a créé la première réserve naturelle pour l'esturgeon dans l'embouchure du Yangtsé en 2002, mais la population de ce poisson a diminué.

En 2018, le cabinet du Conseil d'État chinois avait publié une directive visant à renforcer la protection de la vie aquatique dans la région du fleuve Yangtze.

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
24/04/2020 18:35:47
1

Le nombre de patients COVID-19 dans un état critique est tombé à zéro à Wuhan, dans la province du Hubei en Chine centrale, après que le dernier patient de la ville ait terminé son traitement vendredi.

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
24/04/2020 18:03:02
3

Les investisseurs chinois qui prennent des positions longues sur un produit à terme sur le pétrole brut vendu par la Banque de Chine (BOC) ont non seulement perdu leurs principaux investissements, mais se sont également retrouvés redevables de millions à la banque.

L'incident inhabituel s'est produit après que le contrat à terme de mai sur le brut West Texas Intermediate (WTI) ait chuté à un niveau record de -37,63 dollars le baril lundi. Au fur et à mesure que l'histoire se déroule, il apparaît que les pertes énormes ont été causées par le fait que la BOC a reconduit trop tard ses positions sur les contrats du mois de mai. Elle a dû accepter le prix historiquement bas pour vendre des contrats arrivant bientôt à échéance dans un contexte de liquidité tendue, alors que d'autres acteurs du marché évitaient les livraisons de pétrole physique.

Il n'est pas surprenant que les investisseurs reprochent à la banque de ne pas avoir pris les précautions nécessaires pour éviter les risques. Certaines autres banques chinoises qui offrent des produits similaires, comme la Banque industrielle et commerciale de Chine, ont choisi de renouveler leurs positions sur les contrats de mai beaucoup plus tôt en raison des récentes turbulences des prix du pétrole pendant la pandémie de coronavirus.

Ce drame est un exemple typique du manque d'expérience et de sensibilisation aux risques des investisseurs et des institutions financières chinoises. Alors que les autorités financières compétentes ont demandé aux banques de vérifier le risque de leurs produits et de soumettre des rapports d'auto-examen après l'incident, c'est le secteur financier chinois qui doit réfléchir à la manière de s'adapter à la pandémie.

Le marché financier mondial connaît des changements sans précédent et des risques multiples en raison de la crise du coronavirus. La panique quant à l'impact potentiel de la pandémie a non seulement mis fin à un marché haussier de dix ans pour les actions américaines, mais elle est sur le point de déclencher des fluctuations sauvages des produits financiers allant des matières premières aux contrats à terme et aux produits dérivés.

Dans un tel contexte, le secteur financier chinois est confronté à un besoin urgent de renforcer la gestion des risques et la surveillance. L'incident du BOC soulève de graves questions sur la capacité des institutions financières chinoises à investir dans des produits dérivés et des produits à haut risque, qui semblent immatures et non professionnels par rapport à leurs homologues occidentaux. Par exemple, des gestionnaires de fonds spéculatifs comme Pierre Andurand [un français] auraient fait d'énormes gains lors de la même chute du prix du pétrole.

Le secteur financier chinois a un besoin urgent de professionnels qualifiés ayant une compréhension mature de la gestion des risques afin d'éviter de lourdes pertes dans les transactions futures, sinon ces pertes colossales se poursuivront dans les institutions financières et les entreprises chinoises.

Plus important encore, comme la Chine a déjà commencé à ouvrir davantage son marché financier au monde, il ne faudra pas longtemps pour que des institutions et des fonds spéculatifs étrangers expérimentés entrent sur le marché chinois. Il est vraiment inquiétant de constater que la question est de savoir si les institutions financières chinoises seront en mesure de faire face aux risques accrus du marché à ce moment-là.

Les autorités de régulation feront bien sûr de leur mieux pour renforcer les contrôles des transactions à haut risque des institutions nationales, mais la clé pour résoudre le problème est de s'assurer que les institutions financières elles-mêmes peuvent résister aux risques du marché, tant dans le pays qu'à l'étranger.

  
Répondre
JD1976 JD1976
22/12/2019 17:32:29
1

Nouveautés de chine... Celle-ci n'en est pas une :

https://www.abcbourse.com/marches/message-de-prisonniers-dans-une-carte-de-noël-tesco-suspend-sa-production-en-ch_491184


Message complété le 22/12/2019 17:40:34 par son auteur.

Le lien ne semble pas fonctionner, je le poste de nouveau :
https://www.abcbourse.com/marches/message-de-prisonniers-dans-une-carte-de-noël-tesco-suspend-sa-production-en-ch_491184

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
22/12/2019 17:04:05
1

Salut 0phenix0 et bon Noël,

Je sais qu’en France on ne voit que le « mauvais » côté de cette technologie, mais le nombre d’applications pratiques et de sécurité est infini: accès dans certains ateliers de l’usine, fermeture et ouverture de la voiture, de l’appartement, paiements partout et pour tout , transferts de compte à compte, contrôles d’identité dans les aéroports ou dans la rue, etc....

Certains logiciels de reconnaissance faciale pourtant extrêmement sophistiqués n’arrivent pas à reconnaître certains visages...

Mais pour le père Noël, c’est devenu un gros problème !

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
30/11/2019 10:33:44
1

Xinhua | Mis à jour : 2019-11-28

GUANGZHOU -- WeRide, l'entreprise chinoise de mobilité intelligente, a annoncé jeudi le lancement d'un essai de taxis à Guangzhou, capitale de la province du Guangdong, dans le sud de la Chine.

Une flotte de dizaines de voitures autonomes de classe L4, baptisée RoboTaxi, a été introduite sur les routes d'une zone de 144 km2 dans la ville.

Les véhicules purement électriques de Nissan sont équipés du tout dernier logiciel et matériel de conduite autonome WeRide. Ils sont conformes en apparence à d'autres taxis appartenant au Guangzhou Baiyun Taxi Group et utilisent les mêmes taximètres.

WeRide s'est associé à la plus grande compagnie de taxis du sud de la Chine en août pour lancer l'entreprise de taxis autonomes.

Les passagers peuvent commander un taxi via l'application "WeRideGo." développée par WeRideGo. Des dizaines de personnes ont fait des réservations dès jeudi.

Fondée en 2017 à Guangzhou, WeRide a finalisé en octobre 2018 le financement du Round A avec un investissement mené par Alliance RNM, l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Il est probable que ce développement passé des tests au mode opérationnel servira de banc d'essais pour les futurs véhicules de l'Alliance RNM et notamment pour les véhicules en France...


  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
28/11/2019 17:04:32
3

CHENGDU -- Le tokamak HL-2M, le "soleil artificiel" de nouvelle génération de la Chine, devrait être opérationnel en 2020, car les travaux d'installation se sont déroulés sans heurts depuis la livraison du système à bobines en juin.

Conçu pour reproduire les réactions naturelles qui se produisent dans le soleil en utilisant l'hydrogène et le deutérium comme combustibles, le dispositif vise à fournir de l'énergie propre par la fusion nucléaire contrôlée.

Le nouvel appareil, avec une structure et un mode de contrôle plus avancés, devrait générer des plasmas plus chauds que 200 millions de C, a déclaré Duan Xuru, directeur du Southwestern Institute of Physics de la China National Nuclear Corporation.

Le soleil artificiel apportera un soutien technique essentiel à la participation de la Chine au projet de réacteur thermonucléaire expérimental international, ainsi qu'à l'auto-conception et à la construction de réacteurs à fusion, a-t-il noté.




  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
15/11/2019 06:34:49
1

Nouveaute cette fois-ci, qui touche tous les patrons de societes etrangeres installees en Chine.

Nous avons moi-meme et mes homologues ete "invites" a participer hier et obligatoirement a une formation payante par nos soins, (cela va de soi), mais en anglais, sur la Securite et les risques industriels. Invitation faite par l'Administration locale en charge de ce secteur.

Nous etions donc une cinquantaine de PDG, DG ect... de diverses nationalites, en majorite allemande, taiwanaise, coreenne et japonaise, 2 anglais, 1 indien , 1 pakistanais, 3 americains et 1 francais (je vous laisse deviner qui) a nous retrouver dans une grande salle de conference d'un grand hotel de notre petite ville.

On aurait pu penser qu'il ne s'agissait que d'un rappel d'une legislation particulierement touffue et ardue et de nos responsabilites en la matiere; Bien sur, ce rappel necessaire etait compris dans le prix, mais en realite, ce fut extremement bien documente (avec videos d'accidents du travail assez crues a l'appui de quoi vous couper l'appetit jusqu'a la fin de la semaine...) abordant de nombreux cas, exposant des methodes de travail et de gestion de ces risques de maniere tres professionnelle.

Bref, une journee utile a bien des egards qui s'est terminee par un petit examen de 30mn.... eh oui, sous forme d'un QCM d'une cinquantaine de questions relatives en partie aux differents contenus abordes dans la journee, d'autres sur des aspects tres précis de la legislation en vigueur.



Message complété le 15/11/2019 07:04:47 par son auteur.

PS:
A l'instar du "credit social" pour les individus, l'examen servira a "noter" les patrons et mettre sous surveillance accrue ceux qui n'auraient pas la fibre Securite et Risques industriels chevillee au corps,
de meme un "credit social" des entreprises est entrain de se mettre en place et cet aspect fera partie de la notation de l'entreprise et donc pourra affecter sa credibilite, sa notoriete,entrainer des controles plus tatillons de l'Administration , voire etre obligee de suspendre toute activite, tant que les mesures eliminant tous risques ne sont pas prises et appliquees...

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
29/10/2019 11:07:10
0

Le Reuters, je n'ai pas ici (forbidden).

Par contre sur ton article de Xinhua ils parlent d'un gisement de petrole de shistes au NO (Gansu en fait) et l'autre de gaz au Sichuan qui lui est important. Pour celui du Gansu ils parlent bien au conditionnel de reserves " attendues ou esperees" qui seraient de l'ordre de 693 millions de tonnes.

L'article du China Daily d'hier serait donc bien une confirmation de ces reserves. De toutes facons, cela represente en gros 2,5 ans d'importation de petrole brut. C'est donc loin d'etre le pactole, mais c'est quand meme beaucoup et interessant.

Je pense que la sortie de cette info vise aussi et indirectement les USA qui voudraient que la Chine leur achete du petrole et du gaz, qui font partie des gros morceaux dans la negociation qui va suivre; et pour la Chine, c'est une maniere de leur dire oui mais vous allez devoir serrer vos prix.

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
29/10/2019 10:27:28
0

Exact pour le China Daily; Par contre, si l'info est sortie il y a 1 mois, alors je l'ai ratee.

Pourquoi ressort-elle maintenant, franchement je ne peux repondre, mais je suppose que l'evaluation des reserves de ce gisement necessitait peut-etre une confirmation

Dans la masse des journaux et des informations, j'essaye de faire ressortir ce qui me semble de plus interessant et surtout quand j'ai un peu de temps..( j'ai aussi une usine a m'occuper...).

Au passage, au moins dans mon activite, le fort coup de frein que l'on a ressenti depuis le mois de mars est entrain de s'estomper doucement. L'activite semble bien repartir....mais globalement l'annee 2019 sera a oublier

  
Répondre
Dubaisan Dubaisan
28/10/2019 22:04:48
0

PetroChina Changqing Oilfield Company, une filiale régionale du premier producteur chinois de pétrole et de gaz PetroChina, a annoncé au début du mois qu'elle avait découvert de nouvelles réserves géologiques d'un milliard de tonnes de pétrole provenant de ressources pétrolières de schiste dans son champ pétrolifère de Qingcheng, dans le bassin d'Ordos, dont 358 millions ont été prouvées.

L'ajout d'un milliard de tonnes de réserves géologiques au champ pétrolifère de Qingcheng, dans la province du Gansu, dans le nord-ouest de la Chine, permettra à ce pays de se libérer considérablement de sa dépendance (69.8% actuellement) aux importations de pétrole pour assurer sa sécurité énergétique dans un proche avenir, a déclaré le secteur industriel.

  
Répondre

Forum de discussion Détente

202007051421 615776

Investir en Bourse avec Internet