OK
Accueil > Analyses > Chroniques

Dividendes Total : à quoi faut-il s'attendre ?

Par Revenus et dividendes, le 15/11/2022


Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

L’action TotalEnergies fait partie des plus grosses capitalisations boursières de la bourse de Paris et suscite l’intérêt des investisseurs, en particulier en raison de son dividende.

Sur ce point du dividende Total, il peut être intéressant de savoir à quoi s’attendre à l’avenir en s’appuyant sur les engagements et déclarations de la direction de l’entreprise.

Un dividende en forte hausse en 2022.

L’action Total a versé, dans le cadre de son exercice fiscal de 2021, un montant total annuel de dividende de 2,64 €/action.

Rappelons que, la société TotalEnergies versant son dividende trimestriellement (en septembre, janvier, mars et juin), le montant de 2,64 € est la somme de ces versements trimestriels de 0,66 €/action.

Pour l’exercice fiscal 2022, la société a annoncé une forte hausse de son dividende, à double titre.

D’abord, le PDG de TotalEnergies, Patrick Pouyanné a annoncé le 28 septembre 2022 le versement d’un dividende exceptionnel de 1 €/action. Ce dividende exceptionnel sera détaché le 6 décembre 2022 et versé le 16 décembre 2022.

De plus, la société a annoncé que le dividende ordinaire de Total serait augmenté d’environ 4,5% en 2022. Concrètement, cela signifie que le dividende ordinaire de Total devrait se monter à 2,76 €/action, sous réserve d’approbation de ce montant par l’assemblée générale des actionnaires en mai 2023.

Dans ce cadre, le montant du dividende trimestriel (ce sont ce qu’on appelle des “acomptes”) est passé en septembre 2022 de 0,66 €/action à 0,69 €/action.

Au final, donc, en ajoutant le dividende exceptionnel et l’augmentation du dividende ordinaire, le dividende Total devrait donc se monter à 3,76 €/action pour l’exercice fiscal 2022.

Soit une augmentation du dividende pour l’exercice 2022 de plus de 42% par rapport au montant versé pour l’exercice 2021 !

Un rendement élevé

Sur la base de ce montant prévisionnel de dividende 2022, l’action présente au début Novembre 2022, un rendement attractif d’environ 6,5 % brut (en prenant en compte un cours d’action de 58 €).

Ce rendement est supérieur à la moyenne des rendements bruts annuels du dividende des 10 dernières années (2012 à 2021) de 5,9%.

Cette forte augmentation du dividende explique, en partie, la forte hausse de l’action TotalEnergies en 2022 (+29% au début novembre 2022).

On peut bien évidemment aussi citer, dans les facteurs explicatifs, la hausse de la rentabilité de la société (due à l’augmentation des prix des hydrocarbures en 2022 par rapport à 2021) et les rachats d’actions.  

A ce sujet, le groupe pétrolier a indiqué qu'il visait pour le troisième trimestre 2022 jusqu'à 2 milliards de dollars de rachats d'actions, après 3 milliards au premier semestre.

A quoi s’attendre pour l’avenir ?

Il est difficile de prévoir l’avenir mais on peut être raisonnablement optimiste concernant le versement du dividende Total.

Il est clair qu’aujourd’hui TotalEnergies est une société qui dégage des bénéfices plus importants qu’il y a 10 ans. La société ayant décidé de réduire ses investissements dans les hydrocarbures, cela contribue à sa meilleure santé financière. 

La hausse des investissements dans les énergies renouvelables étant inférieure (en volume) à la baisse des investissements dans les hydrocarbures, on peut s’attendre à ce que la rentabilité financière de TotalEnergies soit plus élevée à l’avenir.

C’est la raison pour laquelle la société a clairement indiqué qu’elle souhaitait faire profiter à ses actionnaires de cette amélioration de sa rentabilité à travers l’augmentation du rachat de ses actions et l’augmentation du montant du dividende.

La direction de TotalEnergies anticipe une augmentation du montant du dividende d’environ 5% par an dans les années à venir.

Même s’il convient d’être prudent sur ces chiffres et ses engagements, on peut être raisonnablement optimiste à la fois sur la sûreté et la croissance du dividende de Total à court terme (1-2 ans). 

Sauf dans le cas d’une crise des hydrocarbures qui entraînerait une baisse importante des cours comme en 2021 (et qui n’est pas à exclure), la société TotalEnergies semble avoir toutes les cartes en main pour continuer à fidéliser ses actionnaires par le versement d’un dividende sûr et en croissance.


Twitter Facebook Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur

Investir en Bourse avec Internet