OK
Accueil > Analyses > Chroniques

Obama se met l'économie dans la poche avant l'élection

Par Rodolphe Vialles, le 26/10/2012

rodolphe vialles

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

L'élection présidentielle américaine approche à grands pas, elle aura lieu le 6 novembre et il ne reste plus beaucoup de temps pour convaincre.

Alors que la crise sévit à travers la planète et que les États-Unis ne sont pas épargnés, la tentation semble trop forte pour le gouvernement démocrate de présenter de bons chiffres économiques à quelques semaines de l'échéance clé et même s'ils ne sont pas tout à fait honnêtes.

Les chiffres du PIB américain du troisième trimestre 2012, rendus publics ce vendredi 26 octobre en sont un exemple criant. Ces derniers ont dépassé les attentes de tous les économistes interrogés au préalable et ont montré une croissance du PIB de 2 % sur une base annuelle.

Le graphique ci-dessous nous présente l'évolution de la croissance américaine, trimestre par trimestre et la décompose par grandes masses.

pib usa

En violet, on retrouve notamment les dépenses du gouvernement fédéral. Il est intéressant de noter que depuis neuf trimestres consécutifs les dépenses publiques ne contribuaient pas du tout à la croissance, au contraire. Puis tout d'un coup, sur ce fameux troisième trimestre 2012 elles font un bond énorme et représentent 0,7 points de PIB.

Ou comment, en ouvrant les vannes de la dépense publique faire passer un chiffre morose de 1,3 % à 2 % et pouvoir ainsi crier sur tous les toits que la croissance est de retour au pays de l'oncle Sam.

C'est le dernier chiffre important qui sera publié avant l'élection et heureusement car ce stratagème n'est pas reproductible à l'infini et nous pourrions avoir des surprises sur le quatrième trimestre.

En tout cas, après les bons chiffres de l'emploi présentés le mois dernier, cette croissance inattendue favorisera logiquement l'actuel locataire de la Maison-Blanche. La composante économique est très importante dans cette élection et les Américains y seront sensibles. Se laisseront-ils endormir par la manipulation ?

Personnellement je pense que oui compte tenu du faible écart actuel avec le candidat républicain. Rendez-vous le 6 novembre prochain pour voir si l'économie fera l'élection !


Twitter Facebook Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur
ebook Téléchargez gratuitement le guide "3 actions de nos experts pour 2021"

Analyser les opportunités actuelles, repérer les entreprises à fort potentiel, etc.