OK
Accueil > Analyses > Chroniques

L'Alsace en futur modèle pour la France ?

Par Rodolphe Vialles, le 14/03/2013

rodolphe vialles

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

Une petite révolution pourrait se jouer en Alsace d'ici trois semaines avec la tenue d'un référendum local pour que les citoyens se prononcent sur une grande opération de fusion administrative.

Le projet initié par Philippe Richert, ministre des Collectivités territoriales sous le gouvernement Fillon, est une grande première et il aura valeur de test. L'idée est simple, il s'agit de fusionner les conseils généraux des deux départements (Haut-Rhin et Bas-Rhin) avec le conseil régional. Au lieu de 3 assemblées qui bien souvent se superposent, il n'y en aurait plus qu'une qui compterait 10 à 20% d'élus en moins d'après les promoteurs du projet.

Un concept séduisant dans une France sur-administrée qui compte de très nombreux échelons territoriaux : commune, agglomération ou communauté de commune, départements, région, l'Etat central, etc. En ces temps de disette budgétaire, le motif des réductions de coûts vient en raison numéro un de cette opération. Mais politiquement cela permettra aussi la mise en place d'une structure unique, plus forte et mieux armée pour défendre les intérêts de la région. Les pays voisins, et notamment l'Allemagne et la Suisse avec qui les échanges sont nombreux, auront un interlocuteur unique et de poids.

Le référendum régional aura lieu le 7 avril prochain et il pourrait être couronné de succès. Les sondages actuels montrent une approbation des alsaciens comprise entre 71 et 78%, autant dire un plébiscite.

Au delà des querelles politiques partisanes, il faut souligner qu'aujourd'hui les trois exécutifs locaux (deux départements + la région) sont tenus par des élus UMP, les discussions ont donc logiquement été facilitées au sein d'une même famille politique.

Une nouvelle page pourrait s'ouvrir dès le 7 avril si le peuple valide fortement cette fusion administrative. Un scrutin qui doit être regardé de près par le gouvernement en recherche permanente d'économies. Il y a là un vivier important à prospecter. La gauche tenant quasiment toutes les autres régions et départements de France ont se prend à rêver qu'ils emboitent le pas des alsaciens dans un ambitieux plan de rénovation de la gouvernance locale.


Twitter Facebook Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.