OK
Accueil > Communauté > Forum Scor

SCOR: finalisation d'une acquisition

Cours temps réel: 21,08  3,89%



JD1976 JD1976
27/05/2022 15:33:19
0

Scor : AlphaValue dégrade sa recommandation de « acheter » à « renforcer » et son objectif de cours de 34,20 à 32,20 euros.

  
Répondre
JD1976 JD1976
19/05/2022 10:55:53
0

Scor réduira ses couvertures pour les projets pétroliers, pas pour le gaz -Market Blog

19/05/2022 | 09:36

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Scor, membre fondateur de la "Net-Zero Insurance Alliance" (NZIA), était attendu pour de nouveaux engagements climatiques lors de son assemblée générale. Alors que Swiss Re, Hannover Re ou encore Allianz ont récemment décidé de limiter leurs couvertures pour le pétrole et le gaz après le charbon, le réassureur s'est engagé à ne plus offrir de couvertures de réassurance pour les nouveaux projets de champs pétroliers à partir de 2023. Cela vaut pour les grands risques industriels (souscrits risque à risque) mais pas pour les traités de réassurance (par branche de risques).


En outre, Scor indique qu'il établira des exceptions pour des majors pétrolières alignées sur la neutralité carbone sur une base scientifique. "Notre détermination est profonde. Nous ne faisons pas de 'greenwashing'", a déclaré Denis Kessler, le président du réassureur.


Le groupe n'a donc pas souhaité inclure le gaz dans ses décisions. "A ce stade, le gaz fait encore figure d'énergie de transition dans beaucoup d'économies, [...] c'est une industrie en transformation profonde, nous suivons une approche évolutive", a déclaré le directeur général, Laurent Rousseau. Les mesures annoncées ne vont pas dans le sens de "l'Agence internationale de l'énergie et des scientifiques du GIEC, catégoriques sur l'impératif de tendre vers la fin de l'expansion de toutes les énergies fossiles", réagit l'ONG Reclaim Finance.


Le travail s'avère plus facile à mener pour les 23 milliards d'euros sous gestion de Scor. "Alors que les actifs financiers peuvent être titrisés, standardisés, le business de la (ré)assurance correspond à des réalités physiques, aux hommes et à leurs comportements. Les réassureurs doivent jouer un rôle clé pour quantifier les risques, les évaluer et en rendre compte de façon plus objective", déclare Laurent Rousseau, dans les derniers rapports durabilité et climat.


L'exposition du portefeuille financier aux actifs fossiles représente 139 millions d'euros, dont 74,9 millions pour les énergies fossiles non conventionnelles à fin 2021. Scor prévoit de présenter un calendrier de sortie des hydrocarbures non conventionnels. Le réassureur a aussi décidé de restreindre ses placements dans les entreprises productrices de pétrole ou de gaz ("upstream") sauf si elles sont "best-in-class", c'est-à-dire "engagées auprès de la Science-Based Target Initiative ou si elles respectent, au moins partiellement, les critères du Climate Action 100+ Net Zero Company benchmark".

  
Répondre
JD1976 JD1976
06/05/2022 08:03:27
1

Scor : La perte nette du groupe est de 80 millions au premier trimestre

06/05/2022 07:41 | Boursier


Le réassureur SCOR dit absorber les chocs liés aux sinistres potentiels résultant du conflit en Ukraine, d'une série de catastrophes naturelles et de la poursuite de la pandémie aux Etats-Unis. Les Primes brutes émises sont ressorties à 4.715 millions d'euros au premier trimestre, en hausse de 9,7% par rapport au premier trimestre 2021.

La perte nette du groupe est de 80 millions au premier trimestre, à comparer à un résultat net de 45 millions au premier trimestre 2021. Les capitaux propres sont de 6.064 millions à fin mars, correspondant à un actif net comptable par action 33,89 euros, en baisse de 3,9% par rapport au 31 décembre 2021.

Le ratio de solvabilité estimé du groupe est de 240% à fin mars 2022 (supérieur au ratio de 226% publié au 31 décembre 2021).


Le programme de rachat d'actions de 200 millions est achevé.Conformément à ce qui a été annoncé le 24 février 2022, SCOR propose un dividende de 1,80 euro par action au titre de l'exercice 2021. Ce dividende sera soumis à l'approbation des actionnaires lors de l'Assemblée Générale 2022, qui se tiendra le 18 mai 2022.


Le groupe se prépare activement pour IFRS 17 et est en bonne voie pour communiquer des états financiers sous IFRS 17 en 2023. Cette norme comptable représente de manière plus appropriée la valeur économique du Groupe et en particulier celle du portefeuille de réassurance vie du Groupe. Sur la base de notre estimation actuelle, la valeur économique du Groupe, définie comme la somme des fonds propres et de la Marge de Service Contractuelle (Contractual Service Margin ou CSM) après impôt dépasserait 9 milliards d'euros au 1er janvier 2022.


SCOR fera un point sur son environnement et ses ambitions stratégiques à l'occasion des résultats du deuxième trimestre publiés le 28 juillet 2022, et présentera son nouveau plan stratégique dans son ensemble, y compris dans le cadre d'IFRS 17, le 9 novembre, avec ses résultats du 3ème trimestre (Journée Investisseurs).


Denis Kessler, Président de SCOR, a déclaré : "Incertitudes et instabilités se multiplient : la pandémie se poursuit, la 'refragmentation' du monde accélère, l'inflation resurgit, l'économie ralentit, les catastrophes naturelles frappent... Notre environnement semble être de plus en plus 'stochastique', aléatoire. La prévisibilité du monde semble se réduire. De fait, l'industrie de la (ré)assurance semble faire face à des chocs de plus en plus fréquents et à des menaces de plus en plus diffuses et protéiformes. Nous vivons à cet égard une période de 'grand changement'. Dans cet environnement en mutation profonde, où les risques se multiplient, la réassurance est de plus en plus nécessaire pour apporter de la sécurité à tous les agents économiques. Pour parvenir à assurer leurs missions fondamentales, les réassureurs sont appelés à se transformer et à adapter leur gestion des risques dans toutes les dimensions. En tant que porteurs ultimes des risques, leur solvabilité revêt une importance cruciale. SCOR est prêt à relever tous ces défis, grâce à la profondeur de son fonds de commerce, à son expertise technique, aux talents de ses collaborateurs et à sa maîtrise des nouvelles technologies. J'ai la conviction que SCOR, fort d'une gouvernance prouvée et d'un management actif, suivra résolument les voies et moyens permettant de poursuivre son développement créateur de valeur."


Laurent Rousseau, Directeur général de SCOR, a déclaré : "Le premier trimestre 2022 a été marqué par une série d'événements exceptionnels, tant en réassurance de dommage et de responsabilité qu'en réassurance vie, qui ont eu un impact négatif sur notre performance financière. Parmi ces événements, nous nous sommes particulièrement concentrés sur la gestion de l'impact du conflit en Ukraine tant d'un point de vue financier, opérationnel et humain.

Nous restons également concentrés sur nos principaux objectifs : réduire la volatilité de nos résultats, accroître la rentabilité, développer le fonds de commerce, allouer le capital de manière efficiente et amorcer la transformation du Groupe. Les renouvellements de traités de réassurance P&C au 1er janvier et au 1er avril ont été prometteurs et nous avons dans tout le Groupe un plan d'action clair pour améliorer la performance financière du groupe en 2022. Alors que le Groupe enregistre sur ce premier trimestre une perte comptable, sa solvabilité reste solide, avec un ratio de solvabilité de 240%."



  
Répondre
JD1976 JD1976
19/04/2022 09:30:30
1

Scor impacté par l'invasion russe en Ukraine au premier trimestre

19/04/2022 08:35 | AOF


Vendredi dernier, Scor a reconnu que ses résultats du premier trimestre 2022 seront impactés par le conflit en Ukraine. La filiale Scor PO que le réassureur détient en Russie est directement impactée et a cessé de souscrire de nouvelles affaires. Plus généralement, ce conflit a des conséquences sur des lignes d'affaires telles que les Risques Politiques, le Crédit Caution et l'Aviation.

Scor prévoit d'enregistrer au premier trimestre 2022 une charge à deux chiffres (" high double digit ") en millions pour les sinistres potentiels liés au conflit pour les traités de réassurance et pour l'assurance de spécialités. Le conflit se poursuivant, cette estimation évoluera.

Le coût estimé de ce conflit s'est conjugué au premier trimestre 2022 à une série de catastrophes naturelles (notamment des inondations en Australie, des tempêtes en Europe et une sécheresse au Brésil) ainsi qu'à la poursuite de la pandémie aux États-Unis. Ces développements auront un impact défavorable sur le ratio combiné de Scor P&C ainsi que sur la marge technique de Scor L&H, et devraient se traduire par une perte trimestrielle.

Les résultats du premier trimestre 2022 seront publiés le 6 mai 2022.

Le groupe rappelle être très bien capitalisé, avec un ratio de solvabilité qui se situerait au 31 mars 2022 à un niveau significativement supérieur au ratio de 226% publié à la fin du quatrième trimestre 2021.

Cette solvabilité tient compte du versement d'un dividende de 1,80 euro par action pour l'exercice 2021, qui sera soumis à l'approbation des actionnaires lors de l'assemblée générale annuelle qui se tiendra le 18 mai 2022, et qui sera mis en paiement le 24 mai 2022.


  
Répondre
JD1976 JD1976
05/04/2022 15:02:52
0

Publié le 05/04/2022 à 10h19

(AOF) - Exane BNP Paribas a réduit son objectif de cours de 36 euros à 34 euros et confirmé son opinion Surperformance sur SCOR.



  
Répondre
JD1976 JD1976
24/02/2022 10:40:23
0

Le réassureur Scor se rattrape au quatrième trimestre, bénéfice annuel 2021 en forte hausse


Par Le Figaro avec AFP

Publié il y a 1 heure


Le réassureur français Scor est repassé dans le vert au quatrième trimestre et voit son bénéfice net annuel 2021 quasiment doubler par rapport à l'année précédente, porté par une transaction avec Covéa et un moindre impact de la crise du Covid-19. Le groupe, dont l'activité consiste à assurer les assureurs, a enregistré un bénéfice net de 456 millions d'euros l'an dernier, selon son communiqué de résultats publié jeudi.

C'est un peu mieux que les attentes des analystes interrogés par le fournisseur de données Factset et l'agence financière Bloomberg et bien meilleur que 2020 (234 millions) et même 2019 (422 millions), avant la pandémie. Les primes brutes émises, équivalent du chiffre d'affaires, ont augmenté de 9,8% à taux de change constants par rapport à 2020, à 17,60 milliards d'euros.


«Scor a démontré avec succès sa capacité à absorber les chocs durant la crise du Covid-19», s'est félicité l'ex-PDG désormais uniquement président de la société Denis Kessler. Le groupe renoue au quatrième trimestre avec la rentabilité, après avoir essuyé une perte nette de 41 millions d'euros de juillet à septembre en raison d'une série de catastrophes naturelles de grande ampleur dont les inondations en Europe et l'ouragan Ida. Sur les trois derniers mois de l'année, Scor a engrangé 118 millions d'euros.


L'année 2021 a été marquée par un accord de paix signé fin juin avec l'assureur Covéa, mieux connu du grand public sous ses marques MMA, MAAF et GMF, avec lequel il était engagé dans une guerre judiciaire depuis 2018 après que Covéa avait tenté sans succès de racheter Scor. Dans le cadre de cet accord, 30% du portefeuille d'affaires en cours détenu par les entités de Scor en Irlande a été cédé à Covéa, ce qui s'est traduit pour la branche de réassurance vie par un gain net de 346 millions d'euros.


L'activité commerciale a été soutenue par la branche de réassurance dommage, SCOR Global P&C, qui a enregistré une progression de ses primes brutes émises de 23,5% au quatrième trimestre et de 14,9% sur l'année, en publié. Le ratio de solvabilité, indicateur clé pour l'ensemble du secteur de l'assurance qui permet de mesurer la solidité financière d'une entreprise, est estimé à 226% au 31 décembre 2021. Fort de sa bonne année, Scor proposera à l'assemblée générale un dividende de 1,80 euro par action.



  
Répondre
JD1976 JD1976
08/02/2022 10:57:00
1

Le groupe estime que l'évolution positive du marché devrait se poursuivre lors des renouvellements d'avril puis de juin/juillet et vise toujours une croissance des primes brutes comprise entre 15% et 18% cette année.

Le réassureur français prévoit de tenir une nouvelle journée d'investisseurs à la fin du mois de mars, au cours de laquelle de nouvelles ambitions stratégiques seront présentées.

🔎👀🧐

  
Répondre
JD1976 JD1976
08/02/2022 08:47:08
0

Scor commence 2022 avec de très bons résultats de renouvellements en réassurance de Dommage et de Responsabilité. Le Groupe tire le meilleur parti d'une saison de renouvellements complexe et prolongée, pour mettre pleinement en oeuvre la stratégie annoncée lors de sa Journée Investisseurs de septembre 2021. SCOR déploie son capital rigoureusement, réduisant son exposition aux lignes sensibles à la volatilité d'origine climatique - pour lesquelles les marges sont aujourd'hui insuffisantes pour compenser l'environnement exceptionnellement volatile -, et en réorientant activement son portefeuille vers les traités de spécialités dits "Global Lines" (comme par exemple : Marine, Engineering, Crédit Caution).

Message complété le 08/02/2022 09:16:28 par son auteur.

Morgan Stanley entame le suivi à surperformance en visant 38 EUR.

  
Répondre
JD1976 JD1976
17/01/2022 11:08:49
0

SCOR : Berenberg revalorise légèrement

17/01/2022 10:02

Dans une étude consacrée au secteur de la réassurance, Berenberg a rehaussé son objectif de cours de 36 euros à 37 euros et confirmé sa recommandation d'Achat sur SCOR. Le bureau d'études prévient que les résultats du quatrième trimestre pourraient être supérieurs aux attentes grâce à un impact des catastrophes naturelles plus important. Il pense que la valorisation est attrayante, à 6,2 fois les bénéfices attendus en 2023 et à 1 fois la valeur comptable tangible.


  
Répondre
JD1976 JD1976
17/01/2022 09:00:16
1

Scor : Yves Cormier nommé Responsable des Relations Investisseurs


17/01/2022 08:47 | Boursier

Scor annonce la nomination d'Yves Cormier au poste de Responsable des Relations Investisseurs, avec effet immédiat. Il reportera à Ian Kelly, Directeur Financier du Groupe, et sera basé Londres. Yves Cormier rejoint Scor après avoir travaillé chez Rothschild, où il a passé les six dernières années à conseiller des compagnies d'assurance européennes sur des questions de financement d'entreprise et de stratégie. Avant son arrivée au sein de Rothschild, il a travaillé chez JPMorgan, BNP Paribas et AXA, dont il a dirigé la stratégie de la business unit Axa Global Direct. Il bénéficie de plus de 15 années d'expérience dans le secteur de l'assurance, couvrant les opérations sur les marchés de capitaux, les fusions-acquisitions, les analyses investisseurs, la gestion de bilan et la gestion d'autres activités stratégiques. Il est titulaire d'un Master of Engineering de l'université de Cambridge et d'un MBA de l'INSEAD.

  
Répondre
JD1976 JD1976
13/01/2022 09:10:33
1

Scor a annoncé avoir finalisé la mise en place d'un sidecar avec le fonds de pension suédois Alecta pour un montant de 200 millions de dollars d'investissement. Atlas Gotland Worldwide Catastrophe Sidecar est un compartiment du véhicule bermudien dédié Atlas Re Limited. Grâce à cet investissement, Alecta bénéficiera, sur la base d'un accord pluriannuel, du rendement du portefeuille diversifié de réassurance de Catastrophes Naturelles de Scor Global P&C.


  
Répondre
JD1976 JD1976
10/01/2022 19:58:09
1

Développement durable : quatre fonds de Scor labellisés

10/01/2022

La société de gestion du réassureur français intensifie sa stratégie d’investissement durable et annonce l’obtention du label LuxFLAG pour quatre de ses fonds.

Pour la labélisation de ses véhicules d’investissement, Scor Investment Partners s’est placé aux cotés de LuxFLAG, une organisation indépendante luxembourgeoise qui attribue des labels de finance durable. Au total, trois véhicules d’investissement reçoivent le label LuxFLAG, tandis qu’un autre fonds reçoit le label LuxFLAG Applicant.

Dans le détail, les deux fonds Scor Sustainable Euro Loans reçoivent le label LuxFLAG ESG qui certifie que les véhicules d’investissement intègrent des critères ESG (Environnementaux, sociétaux et de gouvernance) tout au long de leur processus d’investissement, notamment via l’analyse complète des actifs détenus en portefeuilles.

Dans le même temps, le fonds dette infrastructure Scor Infrastructure Loans III reçoit le label LuxFLAG Environnement, qui certifie que les véhicules investissent principalement leur portefeuille de manière responsable dans des actifs à vocation environnementale. Enfin, le fonds Scor Infrastructure Loans IV, actuellement en phase de levée de fonds, se voit crédité du label LuxFLAG Environnement Applicant.

Au 31 décembre 2021, LuxFLAG totalisait 365 produits financiers labellisés dont 24 acquis au cours de l’année 2021. A cette date, le montant total des actifs sous gestion labellisés LuxFLAG s’établit à 190 milliards d’euros.


  
Répondre
Alboreto23 Alboreto23
03/12/2021 09:10:37
0

Depuis l'annonce de COVEA somme nous cantonné a resté au tour des 28€ ?


j'en ai bien peur.

  
Répondre
Ribo Ribo
01/12/2021 15:32:02
1

A nouveau besoin de Vitamine C ! (Scor bute)

  
Répondre
JD1976 JD1976
01/12/2021 08:21:28
1

(AOF) - Scor (+4,08% à 27,79 euros)

L'action du réassureur a bondi en fin de hausse grâce à une hausse soudaine des volumes. Cela permet au titre de rester légèrement dans le vert (+0,5%) sur une semaine.



  
Répondre
JD1976 JD1976
16/11/2021 09:22:50
0

Nouvelle équipe dirigeante chez Scor IP !!!

On attend de voir les performances !

👀‼️

  
Répondre
JD1976 JD1976
07/11/2021 11:44:09
0

Scor cherche à faire passer ses activités d'assurance dommages à 60 % du total - PDG

05/11/2021

Le réassureur français Scor veut faire remonter ses activités d'assurance dommages à 60 % de son activité totale, et celles d'assurance vie et santé à 40 %, a déclaré Laurent Rousseau, directeur général, lors de la conférence Reuters Future of Insurance Europe, vendredi.

Cette scission inverse la tendance de ces dernières années, mais les taux de primes plus élevés dans le secteur immobilier la rendent à nouveau intéressante, a déclaré M. Rousseau dans une interview.

M. Rousseau a pris ses fonctions de PDG plus tôt cette année. La compagnie a enregistré une perte au troisième trimestre après d'importants sinistres liés aux inondations en Europe et à l'ouragan Ida aux États-Unis.

Les catastrophes naturelles ont apporté beaucoup de volatilité à la division P&C, a déclaré M. Rousseau.

"Nous avons donc l'intention d'être présents dans la partie non catastrophique des activités P&C", a-t-il déclaré.

La compagnie est en train de formuler un nouveau plan stratégique qu'elle annoncera au printemps.

Pour en savoir plus sur la conférence Reuters Future of Insurance Europe, veuillez cliquer ici <a href="https://reutersevents.com/events/insuranceeurope">https://reutersevents.com/events/insuranceeurope</a>.

  
Répondre
Ribo Ribo
27/10/2021 10:06:53
1

Salut @JD, t'es plus qu'à -0.97€ de ton PRU !

Message complété le 27/10/2021 10:43:59 par son auteur.

Je t'ai mis un petit MP...

  
Répondre
JD1976 JD1976
27/10/2021 09:56:48
1

SCOR flambe : perte moindre que prévu et 200 millions d'euros de achat d’actions

Publié le 27/10/2021 à 9h35


(AOF) - SCOR prend la seconde place de l’indice SBF 120 en début de séance à la faveur d’un gain de 7,76% à 26,80 euros. L’action du réassureur est galvanisée par une perte plus faible que prévu au troisième trimestre et un programme de rachat d’actions 200 millions d'euros.

SCOR a essuyé une perte nette de 41 millions d'euros au troisième trimestre, à comparer avec un bénéfice net de 109 millions d'euros, un an auparavant. Dans une note publiée avant cette publication, UBS indiquait anticiper une perte nette de 147 millions d'euros, globalement en ligne avec le consensus.

Le réassureur a été pénalisé par une forte sinistralité liée aux catastrophes naturelles (charge de 24,3%). Le ratio combiné net en réassurance dommages a augmenté de 14,5 points à 112%. Un ratio supérieur à 100 indique que l'activité affiche une perte. Les primes brutes émises par le groupe, soit l'équivalent des revenus, ont progressé de 12,7% à 4,606 milliards d'euros, soutenues par SCOR Global P&C (21,5%).

SCOR Global Life affiche de son côté une marge technique en amélioration de 1,2 point à 7,9%. Le groupe précise que la marge technique devrait être en ligne avec l'hypothèse de fourchette révisée du plan " Quantum Leap " comprise entre 8,2% et 8,4%.

SCOR Global Investments affiche un rendement des actifs investis de 2,3 % au cours des neuf premiers mois de 2021 et confirme le réinvestissement de son excès de liquidité dans les obligations d'entreprise au quatrième trimestre 2021.


Le réassureur a dévoilé un programme de rachat d'actions de 200 millions d'euros commençant le 28 octobre 2021 et finalisé au plus tard d'ici mars 2022. Il s'agit d'un déploiement relutif du capital qui amène le ratio de solvabilité à 225 %. Ce ratio est estimé à 229 % avant la prise en compte du programme de rachat d'actions

Il dépassé la plage de solvabilité optimale de 185 % - 220 % définie dans le plan stratégique " Quantum Leap ".

La politique de dividendes reste inchangée : SCOR continue de privilégier le versement de dividendes comme moyen de rémunération pour ses actionnaires et poursuit sa politique attractive de dividendes déjà mise en œuvre par le passé.



Message complété le 27/10/2021 10:22:41 par son auteur.

@Ribo,

Coucou Riri,
Yes ! ça décolle 😃 📈

  
Répondre
JD1976 JD1976
19/10/2021 17:41:09
0

📊 27/10/2021 Résultat 3ème trimestre...📈 ❓❓❓

  
Répondre

Forum de discussion Scor

202205271533 611514
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.