OK
Accueil > Communauté > Forum Puma SE

Forum Puma SE

Cours temps réel: 83,66  -1,25%



gars d1 gars d1
11/02/2021 16:06:40
0

UBS entame la couverture du titre à 'acheter' avec un objectif de cours de 94,4 euros, faisant apparaître un potentiel de hausse de 12% au cours des 12 prochains mois.


Actualité | 11 Février 2020

Dans une note, UBS explique que les dernières données à sa disposition montrent que la marque Puma reste solide et que son recours aux offres promotionnelles tend à se normaliser.

'Les gains de parts de marché et le potentiel au niveau des marges devraient favoriser la dynamique de résultats du groupe', ajoute le broker.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
29/04/2020 17:14:45
0


PUMA SE : Deutsche Bank toujours neutre sur le dossier


29/04/2020 | 17:08

La recommandation du broker Deutsche Bank est inchangée. L'analyste Jaina Mistry demeure neutre sur le dossier. L'objectif de cours est toujours fixé à 59 EUR.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
20/02/2020 20:50:34
0

Puma : MainFirst passe de vendre à conserver en visant 75 EUR.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
20/02/2020 13:47:54
0

PUMA ET J.COLE ANNONCENT UN PARTENARIAT OFFICIEL

LE SPOT TV SERA DIFFUSÉ PENDANT LE MATCH DES ÉTOILES DE LA NBA EN 2020

Communiqué du 13 février 2020

https://about.puma.com/en/newsroom/corporate-news/2020/2020-02-13-jcole

Aujourd'hui, la société sportive mondiale PUMA a officiellement annoncé un partenariat de plusieurs années avec l'artiste J.Cole, lauréat d'un Grammy Award, avec un court métrage et une publicité télévisée qui ont été conçus et co-réalisés par Cole lui-même. Le thème du spot parle de ne jamais abandonner son rêve, malgré les obstacles rencontrés ou le temps passé. Le spot a été produit conjointement par PUMA et Dreamville et sera diffusé dimanche lors du match des étoiles de la NBA sur la TNT.

J Cole Sky Dreamer

PUMA a misé sur Cole en raison de ses liens avec le basket, la mode et la culture musicale. "Notre partenariat avec Cole est profondément enraciné", a déclaré Adam Petrick, directeur mondial de la marque et du marketing chez PUMA. "Cole est impliqué dans la création de produits, les campagnes de marketing et l'orientation culturelle. Il sera un acteur clé dans de nombreuses activités que nous menons chez PUMA à l'avenir et nous sommes ravis de travailler avec lui non seulement au niveau des produits, mais aussi et surtout en tant que l'un de nos athlètes. Cole se situe à l'intersection de la musique et du sport et représente tout ce que PUMA représente en tant que marque".

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
20/02/2020 12:26:08
0

PUMA Résultats Annuels 2019 : Ventes Records et EBIT en NETTE hausse

• Ventes totales : +16,7% à 5502,2 Millions d'euros

• EBIT : +30.5% à 442,2 Millions

• Proposition d'un dividende majoré de 0,50 € par action pour 2019


Communiqué de Presse (Traduit avec deepl) [PDF] • 2020-02-17

https://about.puma.com/en/newsroom/corporate-news/2020/2020-02-17-puma-full-year-and-q4-2019-results

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LES FAITS DU QUATRIÈME TRIMESTRE 2019

• Les ventes ont augmenté de 20,6% pour atteindre 1 479 millions d'euros (+18,3% après ajustement monétaire) avec une croissance à deux chiffres dans toutes les régions et divisions de produits

• La marge bénéficiaire brute s'améliore pour atteindre 47,3%.

• Les dépenses d'exploitation (OPEX) augmentent de 19,4 % en raison de la hausse des coûts liés aux ventes ainsi que de l'augmentation des investissements dans le marketing et la vente au détail

• Résultat d'exploitation (EBIT) en hausse de 46,8% à 55 millions d'euros

• En Formule 1, l'athlète de PUMA Lewis Hamilton remporte le championnat des pilotes pour la sixième fois et l'équipe PUMA Mercedes AMG Petronas remporte le championnat des constructeurs

• PUMA et BALMAIN s'associent pour lancer leur première collaboration, créée avec Cara Delevingne

• PUMA s'associe à l'artiste J.Cole, lauréat d'un Grammy

• PUMA annonce des partenariats avec la Fédération allemande de handball (DHB) et le club de football PSV Eindhoven, tous deux à partir de juillet 2020

LES FAITS DE L'ANNÉE 2019

• Les ventes ont augmenté de 18,4% pour atteindre 5 502 millions d'euros (+16,7% après ajustement monétaire)

• La marge bénéficiaire brute a augmenté de 40 points de base à 48,8%.

• Les dépenses d'exploitation (OPEX) augmentent de 17,8 % (en valeur déclarée) à un taux légèrement inférieur à celui des ventes déclarées

• Le résultat d'exploitation (EBIT) s'améliore de 30,5%, passant de 337 millions d'euros à 440 millions d'euros

• Le bénéfice net augmente de 40,0 %, passant de 187 millions d'euros l'année dernière à 262 millions d'euros, et le bénéfice par action passe de 1,25 euro l'année dernière à 1,76 euro en conséquence

• Proposition d'un dividende majoré de 0,50 € par action pour 2019 lors de l'assemblée générale annuelle (2018 : 0,35 € par action)


Bjørn Gulden, directeur général de PUMA SE :

"L'année 2019 s'est terminée par un très bon quatrième trimestre pour nous, avec des revenus en hausse de 20,6 % (18,3 % après ajustement monétaire) et un EBIT en hausse de 47 %. Toutes les régions et toutes les divisions de produits ont enregistré une hausse à deux chiffres. Cela fait de 2019 la meilleure année de l'histoire de PUMA avec un chiffre d'affaires de 5,5 milliards d'euros (+ 18,4 %) et un EBIT de 440 millions d'euros (+ 30 %). Je suis très fier de ce que l'équipe a réalisé et je pense que cette performance montre le potentiel global de la marque PUMA.

Après un bon départ en 2020, le mois de février a bien sûr été affecté par l'épidémie de COVID-19. L'activité en Chine est actuellement fortement touchée en raison des restrictions et des mesures de sécurité mises en place par les autorités. Les affaires sur d'autres marchés, notamment en Asie, souffrent de la baisse du nombre de touristes chinois.

Compte tenu de l'incertitude qui entoure actuellement le virus, il est bien sûr impossible de prévoir son impact sur l'entreprise. Nous ferons tout notre possible à court terme pour minimiser les dégâts et rester très positifs à long terme, tant pour notre industrie que pour Puma."

QUATRIÈME TRIMESTRE 2019

• Ventes

La forte croissance des ventes de PUMA s'est poursuivie au quatrième trimestre 2019. Les ventes ont augmenté de 20,6 %, pour atteindre 1 478,6 millions d'euros (+18,3 % après ajustement monétaire). Toutes les régions et toutes les divisions de produits ont contribué à cette croissance avec des augmentations à deux chiffres. Les catégories Sportstyle, Running and Training ainsi que Motorsport ont été les plus fortes croissances.

• Marge bénéficiaire brute et dépenses d'exploitation

La marge bénéficiaire brute s'est améliorée pour atteindre 47,3 % au quatrième trimestre (l'année dernière : 47,1 %). De légers effets de mixage positifs ainsi que des effets de change légèrement positifs ont entraîné une amélioration de la marge.

Les dépenses d'exploitation (OPEX) ont augmenté de 19,4 % pour atteindre 650,6 millions d'euros au quatrième trimestre. Cette hausse est principalement due à l'augmentation des coûts liés aux ventes, y compris les coûts logistiques, ainsi qu'à des investissements plus importants dans le marketing et la vente au détail.

• Résultat d'exploitation et bénéfice net

Le résultat d'exploitation (EBIT) a augmenté de 46,8 %, passant de 37,6 millions d'euros l'année dernière à 55,2 millions d'euros, grâce à une forte croissance des ventes combinée à une amélioration de la marge bénéficiaire brute et du levier d'exploitation.

Le bénéfice net a augmenté de 55,0 %, passant de 11,5 millions d'euros à 17,8 millions d'euros, et le bénéfice par action est passé de 0,08 € au quatrième trimestre de l'année dernière à 0,12 € cette année.


ANNÉE COMPLÈTE 2019

• Ventes

Les ventes de PUMA ont augmenté de 18,4 % au cours de l'exercice 2019 (+16,7 % après ajustement monétaire). Toutes les régions et divisions de produits ont contribué à cette croissance à deux chiffres.

Dans la région EMEA, les ventes ont augmenté de 11,2 %, pour atteindre 2 001,4 millions d'euros (+11,2 % après ajustement des effets de change). En conséquence, la région EMEA a dépassé pour la première fois la barre des deux milliards d'euros de ventes. Les principaux moteurs de croissance ont été l'Allemagne, l'Espagne, la Russie et la Turquie.

Dans la région Amériques, les ventes ont augmenté de 20,6 % pour atteindre 1 944,0 millions d'euros. Les ventes ajustées en fonction des devises ont augmenté de 17,9 %. L'Amérique du Nord et l'Amérique latine ont toutes deux contribué avec des taux de croissance à deux chiffres. Les effets de change pour l'Amérique du Nord ont été positifs, tandis que la faiblesse du peso argentin, en particulier, a eu un effet négatif sur les ventes en Amérique latine.

La région Asie/Pacifique a enregistré la plus forte croissance des ventes, soit 26,0 %, pour un montant de 1 556,9 millions d'euros. Cela correspond à une augmentation de 22,8 % corrigée des effets de change. La croissance dans la région a été principalement tirée par la Chine et l'Inde.

Dans la division Chaussures, les ventes ont augmenté de 16,8 % pour atteindre 2 552,5 millions d'euros. Les ventes ajustées des effets de change ont augmenté de 15,6 %. La plus forte croissance a été réalisée dans les catégories Sportstyle, Course et entraînement, et Sport automobile.

Dans la division Habillement, les ventes ont augmenté de 22,6 % pour atteindre 2 068,7 millions d'euros (+20,5 % après ajustement des effets de change) et ont été particulièrement soutenues par la forte croissance des catégories Sportstyle, Course et entraînement et Sports mécaniques. En conséquence, les ventes de la division Habillement ont dépassé pour la première fois la barre des deux milliards d'euros.

La division Accessoires a enregistré une hausse de 13,5 % de ses ventes, qui se sont élevées à 881,1 millions d'euros. Cela correspond à une croissance des ventes de 11,1 %, corrigée des effets de change. La hausse des ventes de vêtements pour les jambes, de vêtements de corps et de clubs de golf Cobra a contribué à cette augmentation.


Les ventes en gros ont continué à stimuler la croissance avec une augmentation de 15,0 % après ajustement monétaire, soutenue par les bonnes performances de nos principaux clients. Les ventes directes aux consommateurs de PUMA (magasins de détail détenus et gérés par l'entreprise et commerce électronique) ont augmenté de 22,0 % en données corrigées des effets de change, pour atteindre 1 395,3 millions d'euros. Cette hausse est due à la croissance des ventes à périmètre constant dans nos propres magasins, à l'expansion de notre réseau de magasins de détail et à la forte croissance continue de notre activité de commerce électronique. Les ventes directes aux consommateurs ont représenté une part de 25,4 % des ventes totales en 2019, contre 24,3 % en 2018.


• Marge bénéficiaire brute et dépenses d'exploitation

La marge brute de PUMA pour l'exercice 2019 a augmenté de 19,4 %, passant de 2 249,4 millions d'euros à 2 686,4 millions d'euros. La marge bénéficiaire brute s'est améliorée de 40 points de base, passant de 48,4 % à 48,8 %. Les principaux facteurs de cette progression sont le mix de produits, le mix régional, le mix des canaux de distribution ainsi qu'un effet de change légèrement positif. La marge bénéficiaire brute s'est améliorée dans le secteur des chaussures, passant de 45,8 % en 2018 à 46,4 % en 2019, dans le secteur de l'habillement, de 50,9 % à 51,1 %, et dans le secteur des accessoires, de 50,3 % à 50,5 % respectivement.

Les dépenses d'exploitation (OPEX) ont augmenté de 17,8 % et se sont élevées à 2 271,3 millions d'euros. Cette augmentation est due à la hausse des coûts variables liés aux ventes ainsi qu'aux coûts liés à l'infrastructure informatique, au marketing et à notre propre activité de vente au détail. Le ratio OPEX en pourcentage des ventes totales a diminué de 41,5 % en 2018 à 41,3 % en 2019.

• Résultat d'exploitation et bénéfice net

Le résultat d'exploitation (EBIT) s'est amélioré de 30,5 %, passant de 337,4 millions d'euros en 2018 à 440,2 millions d'euros en 2019. Ce résultat est légèrement supérieur à la limite supérieure des prévisions révisées de 420 millions d'euros à 430 millions d'euros pour l'EBIT. Ce résultat a été obtenu grâce à une forte croissance des ventes combinée à une marge bénéficiaire brute et un levier d'exploitation plus élevés. La marge EBIT est passée de 7,3 % en 2018 à 8,0 % en 2019.

Malgré la charge d'intérêts supplémentaire de 29,7 millions € liée à la nouvelle norme comptable pour les contrats de location (IFRS 16), le résultat financier s'est légèrement amélioré, passant de -24,0 millions € en 2018 à -22,6 millions € en 2019). Cette évolution positive est principalement le résultat de gains provenant des différences de conversion des devises de 10,2 millions € en 2019, contre une perte provenant de la conversion des devises de -14,4 millions € l'année dernière.

Le taux d'imposition pour l'ensemble de l'année 2019 s'est élevé à 26,0% contre 26,7% l'année dernière et la charge fiscale totale est passée de 83,6 millions d'euros en 2018 à 108,6 millions d'euros en 2019.

Le bénéfice net a augmenté de 40,0 %, passant de 187,4 millions d'euros l'année dernière à 262,4 millions d'euros en 2019. Cela s'est traduit par une amélioration du bénéfice par action de 1,76 €, contre 1,25 € en 2018, compte tenu de la division des actions par dix.


FONDS DE ROULEMENT

Malgré la croissance significative des ventes et l'augmentation du nombre de magasins de détail en propre, le fonds de roulement n'a augmenté que de 9,0 %, passant de 503,9 millions d'euros à 549,4 millions d'euros. Les stocks ont augmenté de 21,3 %, passant de 915,1 millions d'euros en 2018 à 1 110,2 millions d'euros en 2019. L'achat anticipé de produits pour équilibrer les capacités des fournisseurs et garantir la disponibilité des produits, l'augmentation du nombre de magasins de détail et la croissance prévue des ventes ont entraîné cette augmentation. Les créances commerciales ont augmenté de 10,5 %, passant de 553,7 à 611,7 millions d'euros, grâce à une gestion active des créances. Au passif, les dettes commerciales ont augmenté de 19,6 %, passant de 705,3 millions d'euros à 843,7 millions d'euros, principalement en raison des achats de produits.


CASHFLOW

Le cash-flow libre (avant acquisitions) s'est amélioré de 181,8 millions d'euros pour atteindre 331,2 millions d'euros en 2019. Cette évolution est le résultat d'une augmentation considérable du résultat avant impôts (EBT +104,2 millions d'euros) et de la seule augmentation modérée du fonds de roulement. En outre, la première application de la nouvelle norme comptable relative aux contrats de location (IFRS 16) au cours de l'exercice 2019 a eu un effet positif de 170,5 millions d'euros. Sans cet effet positif, le cash-flow libre (avant acquisitions) en 2019 aurait augmenté de 11,3 millions d'euros, malgré une augmentation significative des investissements en actifs immobilisés de 88,2 millions d'euros en 2019 par rapport à l'année dernière. Veuillez vous référer aux notes aux états financiers consolidés, chapitre 1 général, pour une description détaillée des effets de la première application de la norme IFRS 16 sur les contrats de location.

Au 31 décembre 2019, la trésorerie de PUMA s'élevait à 518,1 millions d'euros, contre 463,7 millions d'euros à la date de clôture de l'exercice précédent.


PROPOSITION D'UN DIVIDENDE DE 0,50 € PAR ACTION

Sur la base du développement positif continu de PUMA en 2019 avec une amélioration de la rentabilité et du cash-flow, le Directoire et le Conseil de surveillance de PUMA SE proposeront à l'Assemblée générale annuelle du 7 mai 2020, un dividende de 0,50 € par action pour l'exercice 2019 (0,35 € l'année dernière). Cela représente un taux de distribution de 28,5 % en pourcentage du bénéfice net, conformément à la politique de dividende de PUMA SE, qui prévoit un taux de distribution de 25 à 35 %.

MISE À JOUR DE LA MARQUE ET DE LA STRATÉGIE

En 2019, PUMA a continué à travailler dur pour réaliser son ambition de devenir la marque de sport la plus rapide au monde. Pour renforcer encore notre positionnement en matière de performances sportives, nous avons conclu de nombreux nouveaux partenariats avec des clubs de football de renommée internationale et avons accru la visibilité de la marque lors d'événements sportifs clés dans le monde entier grâce aux excellentes performances des athlètes et des équipes que nous parrainons.

PUMA a défini six priorités stratégiques : la chaleur de la marque, une gamme de produits compétitifs, une offre de premier plan pour les femmes, l'amélioration de la qualité de notre distribution, la rapidité de notre organisation et le renforcement de la crédibilité de nos performances sportives aux États-Unis grâce à notre retour dans le basket-ball.

Dans notre catégorie "Sports d'équipe", 2019 a commencé par une annonce importante, puisque nous avons lancé notre partenariat avec Manchester City en février. Cet accord est le plus important jamais conclu par PUMA, tant en termes de portée que d'ambition. Nous étions également ravis d'accueillir Pep Guardiola, l'un des managers de football les plus célèbres au monde, en tant qu'ambassadeur de la marque.

En Espagne, nous avons signé le Valencia CF, l'un des clubs les plus respectés du football espagnol. Nous sommes également devenus le partenaire officiel de la ligue de football espagnole LaLiga Santander et LaLiga 1|2|3. Tous les buts de l'une des ligues de football professionnel les plus fortes d'Europe sont marqués avec le football PUMA LaLiga 1.

PUMA est désormais en mesure d'être présent dans toutes les grandes ligues de football et, avec l'arrivée récente des équipes nationales d'Égypte et du Maroc dans la famille PUMA, nous parrainons désormais 12 fédérations.

L'un des temps forts de l'année footballistique a été la Coupe du Monde Féminine en France, au cours de laquelle PUMA a sponsorisé l'équipe d'Italie et 78 joueurs PUMA ont assuré une grande visibilité à la marque.

Nos équipes et athlètes PUMA ont également remporté des succès dans d'autres sports d'équipe à travers le monde, tels que le handball, le netball, le football australien, le cricket et le rugby.


Les championnats du monde d'athlétisme à Doha ont été un événement important pour nos athlètes d'athlétisme. PUMA a été très visible pendant la compétition, puisque nous avons soutenu un total de 115 athlètes et douze fédérations nationales. Le coureur de haies norvégien Karsten Warholm a défendu avec succès son titre sur 400 m haies et a ensuite été élu athlète masculin européen de l'année. Au cours de la compétition, 22 médailles ont été remportées par des athlètes portant du PUMA.


En juin 2019, PUMA a signé avec la star montante du saut à la perche Armand "Mondo" Duplantis, un partenariat qui s'est déjà révélé très fructueux. Le Suédois d'origine américaine a battu le record du monde à deux reprises au début de l'année 2020, le plus récemment à 6 mètres 18 lors du World Athletics Indoor Tour à Glasgow.



PUMA a également accueilli de nouveaux partenaires dans le domaine du sport automobile. Nous avons signé un accord à long terme avec Porsche ainsi qu'une collaboration séparée avec Porsche Design pour créer des produits de style de vie haut de gamme.


Nos écuries de Formule 1 Mercedes AMG Petronas, Scuderia Ferrari et Aston Martin Red Bull Racing ont une fois de plus dominé la saison de Formule 1, où PUMA a encore renforcé sa présence en devenant le partenaire officiel de vente au détail sur piste pour les week-ends de course de F1. L'ambassadeur de notre marque, Lewis Hamilton, a été couronné champion de Formule 1 pour la sixième fois.


PUMA s'est également associé à la W Series, la première compétition de course pour les jeunes talents féminins dans le sport automobile.


Dans notre catégorie Golf, nous avons célébré le 10e anniversaire avec l'ambassadeur de golf Rickie Fowler, l'un des plus dynamiques ambassadeurs de la marque. Le dernier venu dans notre liste de joueurs de golf, Gary Woodland, a remporté l'US Open en juin.

Lors de la première saison complète de basket-ball NBA de PUMA - après notre retour dans ce sport en 2018 - le garde de tir des Raptors de Toronto, Danny Green, a été le premier athlète PUMA à remporter les finales de la NBA depuis Isiah Thomas en 1990. Avec le soutien de JAY-Z, notre directeur de la création pour le basket, nous avons continué à lancer d'autres chaussures de basket performantes, notamment la UPROAR et la CLYDE HARDWOOD. Nous avons également signé de nouveaux joueurs très talentueux de la NBA tels que RJ Barrett (New York Knicks), Kyle Kuzma (Los Angeles Lakers) et Marcus Smart (Boston Celtics). Nos produits ont été très visibles sur le terrain pendant toute la saison de la NBA, le match des étoiles, les éliminatoires et les finales de la NBA.


Pas plus tard que la semaine dernière, nous avons également signé un partenariat pluriannuel avec l'artiste J. Cole, lauréat d'un Grammy, un ambassadeur de la marque qui allie basket-ball, mode et culture musicale.


L'un de nos styles de chaussures les plus réussis en 2019 a été le RALPH SAMPSON, une silhouette classique de basket-ball. Ce sont des modèles qui ont généré une crédibilité dans le domaine du basket, que nous exploitons dans d'autres catégories. Dans la catégorie des chaussures "chunky", la franchise RS-X a continué à trouver un bon écho auprès de nos clients. La franchise CALI, présentée par l'ambassadrice de PUMA, Selena Gomez, a continué à bien faire dans la catégorie du style de vie féminin. Parmi les autres modèles phares, citons la chaussure de football PUMA FUTURE et les chaussures de course et d'entraînement basées sur nos plateformes technologiques LQD CELL et HYBRID. Au quatrième trimestre, nous avons lancé la RS-X3, la CALI SPORT et la RIDER, qui s'inspire d'une des chaussures de jogging lancées dans les années 1980. Avec ces modèles, nous nous voyons dans une bonne position de départ pour 2020.


Les ambassadrices de notre marque féminine ont apporté leur contribution avec des collections individuelles en 2019 : Selena Gomez a lancé sa deuxième collection. Cara Delevingne s'est associée à PUMA et à la maison de mode de luxe française Balmain, tandis qu'Adriana Lima a présenté une ligne de styles inspirés de la boxe. Dans l'ensemble, nous avons constaté une forte croissance de notre portefeuille de vêtements, en particulier des applications du logo "Big Cat" et du sport automobile.


Les sports en ligne devenant de plus en plus pertinents pour nos consommateurs, PUMA a annoncé son tout premier partenariat dans le domaine des sports virtuels avec le nuage d'équipes eSports9. Pour la première fois, nous avons également créé des produits répondant spécifiquement aux besoins des athlètes et des joueurs de sports électroniques, tels qu'un siège de jeu actif et une chaussure de jeu. Grâce à ces partenariats, nous sommes en mesure de tirer parti de la croissance rapide des marchés des jeux et des sports en ligne.

Notre première montre intelligente, lancée en partenariat avec Fossil Group et Qualcomm, aide les athlètes à s'entraîner, à rester motivés, à suivre leurs objectifs et à se connecter avec les autres pendant leurs déplacements.


En août, nous avons ouvert notre magasin phare de New York sur la Cinquième Avenue, qui offre une expérience de marque profondément immersive. Les clients peuvent y trouver les derniers produits PUMA, courir dans les rues de New York dans nos simulateurs de course de Formule 1, tester les dernières chaussures de football PUMA dans un stade virtuel de San Siro ou personnaliser leurs achats dans notre studio de personnalisation.


Sur le plan opérationnel, nous avons continué à investir dans notre réseau de distribution et de logistique. La construction de notre nouveau centre de distribution multicanal hautement automatisé à Geiselwind, en Allemagne, est en grande partie terminée et l'installation du système intralogistique a commencé. Geiselwind devrait être opérationnel début 2021, comme prévu. En outre, PUMA North America a annoncé l'ouverture d'un nouveau centre de distribution également hautement automatisé juste à l'extérieur d'Indianapolis pour 2020.

En plus de nos professionnels, la durabilité sociale, économique et environnementale reste une valeur fondamentale pour PUMA. En 2019, nous avons déjà atteint 9 de nos objectifs de durabilité 10FOR20 et nous avons élaboré notre prochaine série d'objectifs pour 2025, qui sera annoncée en 2020. Nous avons continué à jouer un rôle de premier plan dans la Charte de la mode pour l'action climatique sous l'égide de l'ONU sur le climat et avons rejoint le Pacte de la mode, une coalition mondiale d'entreprises, de fournisseurs et de distributeurs de mode qui cherche à rendre l'ensemble du secteur plus durable. Notre programme de conformité sociale de longue date est reconnu par la Fair Labor Association et nous sommes un membre accrédité depuis 2007.


PERSPECTIVES 2020

Notre entreprise s'est fortement développée en 2019, tant en termes de ventes que de rentabilité. Nous sommes convaincus que cette évolution positive se poursuivra en 2020.

Pour l'ensemble de l'année 2020, nous prévoyons donc une croissance des ventes ajustée en fonction de la monnaie d'environ 10 %. Nous prévoyons que la marge bénéficiaire brute s'améliorera légèrement par rapport à l'année dernière (2019 : 48,8 %) et que les dépenses d'exploitation (OPEX) augmenteront à un rythme légèrement inférieur à celui des ventes. Sur la base des taux de change actuels, nous prévoyons un résultat d'exploitation (EBIT) pour l'exercice 2020 compris entre 500 et 520 millions d'euros (2019 : 440,2 millions d'euros). Nous prévoyons également une amélioration significative des bénéfices nets en 2020.

Le virus corona a eu un impact négatif sur nos activités depuis le début du mois de février. Cela est particulièrement vrai en Chine où plus de la moitié des magasins en propre et des magasins partenaires sont temporairement fermés en raison des restrictions des autorités locales. Les affaires sont également affectées sur d'autres marchés, en particulier en Asie, en raison du déclin des activités touristiques chinoises. Nous prévoyons que cela aura également un impact négatif sur notre chiffre d'affaires total et notre EBIT pour le premier trimestre 2020.


L'incertitude quant à la durée de l'épidémie de COVID-19 et à l'impact total qu'elle pourrait avoir rend difficile la prévision des activités, mais nous travaillons actuellement en partant de l'hypothèse que la situation se normalisera à court terme et que nous pourrons alors atteindre nos objectifs pour l'année entière.


Vous trouverez notre calendrier financier pour l'année 2020 ici. (VOIR EN POST PRECEDENT)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
04/02/2020 14:13:38
0

Les Prévisions : entre 2018 et 2021, le CA annuel devrait augmenter de 50% et le résultat net devrait doubler.


(voir fondamentaux sur la fiche du site ZB)

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
04/02/2020 14:10:01
0

Agenda Financier 2020 de PUMA SE


• 19-FEB-2020 : FULL YEAR FINANCIAL RESULTS 2019

10 am Quarterly Statement & 3 pm Analyst Webcast and Call


• 30-APR-2020 : FIRST QUARTER RESULTS 2020

8 am Quarterly Statement & 3 pm Analyst Call


• 07-MAY-2020 : ANNUAL GENERAL MEETING 2020

Herzogenaurach, Germany


• 29-JUL-2020 : SECOND QUARTER RESULTS

8 am Quarterly Statement & 3 pm Analyst Call


• 28-OCT-2020 : THIRD QUARTER RESULTS

8 am Quarterly Statement & 3 pm Analyst Call

______________________________________________________

https://about.puma.com/en/investor-relations/calendar

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
24/01/2020 14:45:20
0

BOSTON, MASSACHUSETTS; JANUARY 22ND, 2020


PUMA SIGNS CURRENT LONG JUMP WORLD CHAMPION

https://about.puma.com/en/newsroom/corporate-news/2020/2020-01-22-puma-tajay-gayle

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Global sports brand PUMA has signed current long jump World Champion Tajay Gayle. He recently competed at the 2019 Doha World Athletics Championships where he took home the gold medal for his 8.69m mark, making him the first Jamaican athlete to win first place in the long jump at a World Championship.


“Tajay is one of the best young talents out there”, said Pascal Rolling, Head of Running Sports Marketing for PUMA. “He recently accomplished a great feat during the recent World Champs, and we are sure he will perform great during 2020. He shares all of our brand values, making him the perfect new addition to our roster of Track and Field athletes.”


“I’m so honored and happy to join the PUMA family, just like Usain Bolt,” said Tajay. “I’ve been working hard since I was a kid to accomplish my objectives, and this is definitedly one of them. I can’t explain how exciting this is for me. This new stage will allow me to prove everyone that I’m the best in the game.”


Tajay comes from a small community in Eastern St. Andrew, Jamaica, he started his carrer trying out different dicisplines, including decathlon, until he found his love for long jump. This happened by chance during one of his training sessions. That day the mat of the high jump was wet, making it hard for him to do a safe landing. His coach made him do long jump practice instead. After this blessing in disguise, he’s been unstoppable.



  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
24/01/2020 14:43:11
0

BOSTON, MASSACHUSETTS; JANUARY 17TH, 2020


INTENSIFY YOUR TRAINING WITH PUMA´S NEW LQD CELL HYDRA

Global sports brand PUMA will intensify any workout with its new LQD CELL Hydra, which offers stable cushioning thanks to its full-length LQD CELL technology midsole.

https://about.puma.com/en/newsroom/brand-and-product-news/2020/2020-01-17-lqd-cell-hydra


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
24/01/2020 14:41:49
0

HERZOGENAURACH, GERMANY - JANUARY 16, 2020


BE THE SPARK - PUMA UNLEASH THE SPARK PACK

https://about.puma.com/en/newsroom/brand-and-product-news/2020/2020-01-15-puma-spark-pack

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sports company PUMA unveil the electrifying SPARK PACK. Featuring the PUMA FUTURE 5.1 in striking Ultra Yellow – PUMA Black and the PUMA ONE 20.1 in the Ultra Yellow – PUMA Black – Orange Alert color way.


The SPARK PACK is for the players who SPARK their team – the game changers. Players who show unique technique or dynamic and incisive movement igniting creativity on the pitch. They are the new legends that energize the fans and strike fear into the hearts of their opponents.

The PUMA FUTURE 5.1 is inspired by the game’s most dynamic players. Incorporating adaptable NETFIT support into a fully knitted upper, the FUTURE reacts with the movement of the foot, enhancing both fit and stability, placing agility at the centre of its design. The PUMA FUTURE 5.1 SPARK colorway will be worn by Antoine Griezmann, Luis Suárez, Dzsenifer Marozsán and Marco Reus.


Crafted for precise touch, deadly accuracy and instinctual finishing, the PUMA ONE 20.1 combines the lightweight stabilizing properties of SPRINTWEB with premium K-Leather to create the complete balance of speed, touch and support. The PUMA ONE 20.1 SPARK colorway will be worn by Sergio Agüero, Nikita Parris, Axel Witsel and Eugénie Le Sommer.


Are you ready to BE THE SPARK? The SPARK PACK will be available on PUMA.com, at PUMA stores and at leading football retailers on January 16, 2020.


When asked about the SPARK PACK, Pep Guardiola said: “It all starts with a SPARK, that is how players become champions. They are the players that can change a game in an instant, they are the players who are redefining the game. The PUMA SPARK PACK is for the players who want to BE THE SPARK”.

.


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
24/01/2020 14:37:48
0

HERZOGENAURACH, GERMANY, 14 JANUARY, 2020


PUMA SIGNS LONG-TERM PARTNERSHIP WITH PSV EINDHOVEN

https://about.puma.com/en/newsroom/corporate-news/2020/2020-01-14-pumaxpsv

-------------------------------------------------------------------------------------

Sports company PUMA has entered into a new long-term partnership with PSV Eindhoven, one of the Netherlands most successful football clubs. Under the terms of the deal, PUMA will become the official kit supplier of the club, starting in July 2020.

PSV Eindhoven have won twenty-four league titles and nine domestic cups having also achieved great success in Europe winning both the European Cup and the UEFA Cup.

“PSV Eindhoven is one of the most proud and prestigious clubs in Europe, with an incredible football history. We are truly excited to partner with such an illustrious, well-supported club as they strive for continuous success on the pitch”, said Johan Adamsson, Director of Sports Marketing & Sports Licensing at PUMA. “We look forward to welcoming PSV Eindhoven into the PUMA family and supporting them in achieving their ambitions”.


PUMA x PSV

The PUMA and PSV Eindhoven partnership builds on the shared values of innovation and cooperation, evident by the club motto ‘Unity Is Strength'. The club is deeply connected to Eindhoven, referred to as ‘The City of Light’, a city vibrant with culture, collaboration and global influence. Both PUMA and PSV Eindhoven’s ambitions are strongly aligned as they look to push boundaries on and off the pitch, connecting with the city and the fans in new and exciting ways.

PSV Commercial Director Frans Janssen said: “PUMA and PSV share the will to be better every day, that ambition is the foundation of this partnership. Their motto ‘Forever Faster’ is something that we recognize and embrace. We are very proud to team up with a global brand that gives us the opportunity to stay unique. Quality, comfort and authenticity are our main wishes regarding sportswear. These are all in the PUMA DNA. PSV is very honored to be welcomed into the PUMA family, joining great clubs such as Manchester City, AC Milan, BVB Dortmund and Valencia.”

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
24/01/2020 08:28:50
0

Nouvel excès de fièvre haussière sur 79 euros dans l'attente de la publication annuelle 2019.


Agenda financier 2020 :


• 19-FEB-2020 : FULL YEAR FINANCIAL RESULTS 2019 (8 am Quarterly Statement & 3 pm Analyst Call)

• 30-APR-2020 : FIRST QUARTER RESULTS 2020 (8 am Quarterly Statement & 3 pm Analyst Call)

• 29-JUL-2020 : SECOND QUARTER RESULTS ( 8 am Quarterly Statement & 3 pm Analyst Call)

• 28-OCT-2020 : THIRD QUARTER RESULTS (8 am Quarterly Statement & 3 pm Analyst Call)


Excellent parcours pour ceux qui n'ont pas succombé aux incitations de vendre à la distribution par Kering , on est actuellement avec une plus value de + 84.17%.


Graphiquement, pas gros de gros soucis si ce n'est un risque de repli pour fermer le petit gap haussier verts 69,85 euros. On devrait inscrire de nouveaux point prochainement, c'est bien partir pour en tout cas...

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
16/01/2020 15:08:56
0

Puma: Morgan Stanley relève son objectif de cours


Actualité publiée le 16/01/20

Morgan Stanley réaffirme son conseil 'surpondérer' sur Puma et relève son objectif de cours de 72 à 84 euros, soit un potentiel de hausse de 11%, à l'approche des résultats annuels 2019 du fournisseur allemand d'articles sportifs, prévus le 19 février.

'Nous pensons que la possibilité que certains des risques clés en 2020 se matérialisent a diminué, alors que les perspectives de Puma dans certaines zones géographiques clés demeurent très attractives', juge le broker en résumé de sa note de recherche.


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
02/12/2019 16:22:59
0

Puma : Jefferies initie une couverture à l'achat


02/12/2019

L'analyste Jefferies annonce ce jour initier une couverture du titre Puma avec une recommandation 'achat'

'Nos estimations concernant Puma sont 11% au-dessus du consensus en raison d'une vision plus optimiste de la Chine, appuyée par des données vérifiées, qui confirment le succès de la marque. En outre, nous pensons que l'expansion dans les secteurs de la vente en gros, du commerce de détail et en ligne devrait continuer à tirer la croissance des ventes du groupe', estime le broyer.


Jefferies fixe ainsi son objectif de cours à 83 dollars.

  
Répondre
sfumato sfumato
24/10/2019 23:31:24
0

Bonsoir gars d'ain,

Votre message mérite assurément une réponse complète et détaillée. Je n'ai pas ce soir le temps nécessaire pour cela.
Je m'en tiendrai pour l'instant à la forme de mon petit message dont vous n'aurez pas manqué de remarquer les marques de courtoisie à votre endroit allant jusqu'à la juste orthographe de votre pseudonyme, sans les jeux de mots que j'ai déjà pu remarquer par ailleurs. Je n'ai pas de mérite, cette façon de m'adresser à autrui est une tendance naturelle.
Je reviendrai, probablement à plusieurs reprises, compléter ma réponse sur cette file, au risque, vous m'en excuserez, de la "pourrir" !

Bien cordialement

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
24/10/2019 18:22:21
0

Comme d'autres, cette file est une file de suivi de valeur qui existe depuis plusieurs mois.

C'est pas la première qu'on a droit à ce genre de remarque désobligeante de la part de personnes lambda qui se contentent souvent de critiquer en ne postant jamais rien de concret.

C'est pas la peine pourrir la file pour ça.

Si vous aviez pris la peine de lire le contenu, vous aurez pu constater que, par ce biais, vous auriez eu une information assez complète des derniers évènements de PUMA avec une analyse graphique...

Mais manifestement, lire doit vous faire des migraines ophtalmiques...

Quand on vient à un endroit, on fait un minimum d'effort pour comprendre comment ça marche. Manifestement depuis que vous êtes inscrit, vous n'avez toujours pas fait cet effort... Ce serait donc bien de le faire.

Il y a tous les jours des files de suivi sur le forum qui sont alimentées...


: (




Message complété le 24/10/2019 18:25:35 par son auteur.

Ras le bol de vos messages cons ... c'est pas la première fois, et là ça suffit.

https://www.abcbourse.com/forums/msg656597_resultats-x-fab-pour-le-troisieme-trimestre-2018

  
Répondre
sfumato sfumato
24/10/2019 15:54:03
0

Bonjour gars d'ain,

Pourquoi réactualisez-vous cette file ?
Quel est le rapport entre son titre "La distribution des actions (Puma) par Kering est effective" qui date du 18 mai 2018 et votre intervention d'aujourd'hui ?

Cordialement

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
24/10/2019 15:13:57
1

Poursuite de latéralisation en repli sous 73,75 dans l'attente de publication des chiffres annuels 2019


On notera les supports sous le cours actuels : on teste actuellement le support de hausse en noir, on devrait l'enfoncer pour rejoindre les support en pointillés vert avant de se reprendre progressivement en vue de la publication annuelle.

Prochain évènement comptable

• 19-FEB-2020 : FULL YEAR FINANCIAL RESULTS 2019

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
24/10/2019 15:05:29
1

2019 THIRD-QUARTER FACTS

• Sales increase by 17.0% currency adjusted to € 1,478 million (+19.0% reported) with continued growth in all regions and product divisions

• Gross profit margin improves to 49.7%

• Operating expenses (OPEX) increase 18% (reported) due to higher sales related costs as well as higher marketing and retail investments

• Operating result (EBIT) up by 25% to € 162 million

• PUMA opens its first ever North American flagship store on Fifth Avenue in New York

• At the World Athletics Championships in Doha (Qatar), PUMA athlete Karsten Warholm defends his title over 400m hurdles; overall, the 12 PUMA-sponsored federations and 115 athletes competing in Doha ensured a high level of visibility for the brand

• PUMA signs the Morocco national football federation

• PUMA adds RJ Barrett from the New York Knicks and Kyle Kuzma from the Los Angeles Lakers to its growing roster of NBA players


2019 NINE-MONTHS FACTS

• Sales increase by 16.0% currency adjusted to € 4,024 million (+17.6% reported)

• Gross profit margin up by 60 basis points at 49.4%

• Operating expenses (OPEX) increase by 17% (reported) at a slightly lower rate than reported sales

• Operating result (EBIT) improves by 28% from € 300 million to € 385 million and EBIT-margin increases from 8.8% to 9.6%

• Net earnings increase by 39% from € 176 million last year to € 245 million and earnings per share increase from € 1.18 last year to € 1.64 correspondingly


Communiqué de presse | 24.10.2019

https://about.puma.com/en/newsroom/corporate-news/2019/2019-10-24-puma-q3-results

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

BJØRN GULDEN, CHIEF EXECUTIVE OFFICER OF PUMA SE:

“The third quarter developed very positively for us and ended as the best quarter that PUMA has ever achieved - both in terms of revenue and EBIT. Double-digit sales growth in all divisions and almost in all regions (EMEA “only” 9.7%) underlines the favorable development of our brand. Especially positive for me was the 17% growth in Footwear, which shows the strong performance of the new styles, and EMEA’s growth of almost 10%, proving a good recovery in Europe. The fourth quarter will be the first quarter where the US tariffs on China will have an impact. Currently, without price increases, this is putting pressure on EBIT, at least in the short-term. Nevertheless, the good development in the third quarter and the outlook for the fourth quarter allows us to look at a sales growth of around 15% currency adjusted and an EBIT between € 420 million and € 430 million for the full year 2019.”

THIRD QUARTER 2019

PUMA's strong sales growth continued in the third quarter of 2019. Sales increased by 17.0% currency adjusted to € 1,477.6 million (+19.0% reported). The Asia/Pacific and Americas regions continued to contribute with double-digit increases, while growth in the EMEA region was at a high single-digit rate. Footwear, Apparel and Accessories all showed strong growth in the third quarter, improving by 16.9%, 18.7% and 13.4% respectively. Sportstyle, Motorsport, Golf and Running and Training were the categories with the highest growth rates.

The gross profit margin improved to 49.7% in the third quarter (last year: 49.6%). Small positive mix effects as well as slightly beneficial hedging led to margin improvements.

Operating expenses (OPEX) rose by 18.1% to € 578.5 million in the third quarter. The increase was mainly caused by higher sales-related variable costs, including logistics costs as well as higher marketing and retail investments, while the remaining OPEX only rose moderately.

The operating result (EBIT) increased by 24.8% from € 129.9 million last year to € 162.2 million due to a strong sales growth combined with an improved gross profit margin and operating leverage. This corresponds to an improvement of the EBIT-margin from 10.5% last year to 11.0% in the third quarter 2019.

Net earnings increased by 29.7% from € 77.5 million to € 100.5 million and earnings per share were up from € 0.52 in the third quarter last year to € 0.67 correspondingly.

NINE MONTHS 2019

Sales in the first nine months of 2019 rose by 16.0% currency adjusted to € 4,023.6 million (+17.6% reported). The strong sales development was largely driven by double-digit growth rates in Asia/Pacific, where China continued to be the main growth driver, and the Americas. EMEA grew at a high single-digit rate. The growth was driven by double-digit growth in all divisions: Footwear grew 13.5%, Apparel expanded by 22.4%, and Accessories increased by 10.3%.

Wholesale continued to drive growth with an increase of 14.5% currency adjusted, supported by a strong performance of our key accounts. PUMA's direct-to-consumer sales (owned and operated retail stores and eCommerce) increased by 21.3% currency adjusted to € 947.3 million. This was driven by like-for-like sales growth in our own stores, the expansion of our retail store network and a continued strong growth of our eCommerce business. Direct-to-consumer sales represented a share of 23.5% of total sales for the first nine months of 2019 (22.5% in the previous year).

The gross profit margin improved by 60 basis points from 48.8% to 49.4% in the first nine months of 2019. Positive impacts from regional, channel and product mix, lower discounts as well as slightly positive currency impacts led to margin improvements.

Operating expenses (OPEX) increased by 17.2% and amounted to € 1,620.7 million. The increase was driven by higher sales-related variable costs as well as continued investments in IT infrastructure, marketing and our own retail business.

The operating result (EBIT) grew by 28.4% from € 299.8 million last year to € 385.0 million in the first nine months of 2019 due to a strong sales growth combined with an increased gross profit margin and a slight operating leverage. This led to an improved EBIT-margin of 9.6% compared to 8.8% in the first nine months last year.

Net earnings rose by 39.0% to € 244.6 million (last year: € 176.0 million). This translates into earnings per share of € 1.64 compared to € 1.18 in the first nine months of 2018.


WORKING CAPITAL

Inventories were up by 28.4% at € 1,140.8 million. Earlier purchase of products to balance supplier capacities and secure product availability, more retail stores in operation and the general sales growth led to the increase. In the third quarter, the latest currency developments as well as an increased front-loading of product for the United States prior to tariff increases further added to the development. Trade receivables rose by 13.1% to € 794.8 million. On the liabilities side, trade payables were up by 23.0% to € 722.1 million. This resulted in an increase of working capital by 20.1% to € 915.7 million.


OUTLOOK 2019

The third quarter saw a continued strong increase in sales and profitability. Based on this and our expectations for the fourth quarter, we slightly adapt our guidance for the full year 2019. PUMA now expects that currency adjusted sales will increase around 15% (previous guidance: currency adjusted increase of around 13%). The gross profit margin is still anticipated to improve slightly (2018: 48.4%) and we continue to expect that operating expenses (OPEX) will increase at a slightly lower rate than sales. As a consequence, we expect the operating result (EBIT) to come in between € 420 million and € 430 million, despite the negative impact from new tariffs in the fourth quarter in the United States (previous guidance: between € 410 million and € 430 million). In line with the previous guidance, management expects that net earnings will improve significantly in 2019.

.


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
24/10/2019 14:56:19
0

PUMA : Financial CALENDAR

• 24-OCT-2019 : RESULTS THIRD QUARTER 2019

• 19-FEB-2020 : FULL YEAR FINANCIAL RESULTS 2019

  
Répondre

Forum de discussion Puma SE

202102111606 633382
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.