OK
Accueil > Communauté > Forum Général

MARCHÉS - Page 8



Ribo Ribo
02/01/2022 19:04:34
0

Aujourd'hui ▼

  
Répondre
philibertlesBB philibertlesBB
02/01/2022 13:00:10
0

La Bourse de Paris bien partie pour réaliser la meilleure performance 2021 au niveau mondial

INVESTIR.FR | LE 30/12/21 À 17:44 | MIS À JOUR LE 31/12/21 À 14:10.

L'heure est pratiquement au bilan. De très nombreuses places financières seront fermées demain. Au pointage de jeudi soir, le Cac 40 est l'indice qui, au niveau mondial, est celui qui réalise la plus forte hausse de l'année, à la faveur d'un gain de 29%. L'OMX de Stockholm et le S&P 500 américain le suivent de près.

  
Répondre
Ribo Ribo
01/01/2022 17:58:49
2

Berlin, (R e ut e rs) - 01/01/2022 | 12:25 ►L'Allemagne ferme trois de ses six dernières centrales nucléaires

L'Allemagne a arrêté trois de ses six dernières centrales nucléaires dans le cadre de sa transition vers les énergies renouvelables engagée à la suite de la catastrophe de Fukushima en 2011 au Japon.

Les réacteurs de Brokdorf, Grohnde et Gundremmingen C, exploités par les compagnies d'électricité E.ON et RWE, ont été mis à l'arrêt tard vendredi après trois décennies et demie de fonctionnement.

Les trois dernières centrales nucléaires - Isar 2, Emsland et Neckarwestheim II - seront arrêtées d'ici la fin de 2022.

PreussenElektra, qui exploite les centrales de Brokdorf et de Grohnde, a déclaré samedi que les deux centrales avaient été arrêtées peu avant minuit vendredi. RWE a indiqué de son côté que la centrale de Gundremmingen C avait également cessé sa production vendredi soir.

L'abandon progressif d'une énergie jugée propre et bon marché par certains est une étape majeure pour la première économie d'Europe alors même qu'elle doit faire face à des objectifs climatiques ambitieux et à une hausse des prix de l'électricité.

Les six centrales nucléaires ont contribué à environ 12% de la production d'électricité en Allemagne en 2021, selon les chiffres préliminaires de la BDEW. La part des énergies renouvelables était de près de 41% dans le pays, le charbon représentant un peu moins de 28% et le gaz environ 15%.

L'Allemagne souhaite que les énergies renouvelables couvrent 80% de la demande d'électricité d'ici à 2030, en développant les infrastructures liées aux énergies éolienne et solaire.

Le nouveau gouvernement d'Olaf Scholz, qui prévoit d'intensifier la lutte contre le changement climatique, a maintenu la sortie du nucléaire dans son accord de coalition.

  
Répondre
Ribo Ribo
31/12/2021 20:47:23
0

post BREXIT◄


Londres, (Reu ters) - 31/12/2021 | 16:36

Brexit - De nouveaux contrôles à l'importation pour les entreprises britanniques au 1er janvier par Kate H o l t o n

Les entreprises britanniques seront soumises à partir du 1er janvier à de nouveau contrôles à l'importation aux frontières, une mesure post-Brexit concernant les sociétés qui achètent globalement chaque année pour 277 milliards d'euros de marchandises au sein de l'Union européenne.

La Grande-Bretagne a quitté le marché unique début 2021 mais a échelonné et retardé l'introduction d'une frontière douanière complète, alors que l'UE avait immédiatement imposé des contrôles de marchandises.

À partir du 1er janvier 2022, les entreprises des pays membres de l'UE exportant des biens ou denrées alimentaires en Grande-Bretagne devront fournir des certificats complets en douane. Les acheteurs devront prouver pour leur part que les marchandises sont autorisées à entrer libres de droits de douane en vertu des règles d'origine.

Martin McTague, vice-président de la Fédération britannique des petites entreprises (FSB), a prévenu que l'entrée en vigueur des contrôles à l'importation était susceptible de provoquer des perturbations importantes alors que le commerce est déjà frappé par des problèmes d'approvisionnement et des pénuries de main-d'œuvre dus pour partie au COVID-19.

Le départ de la Grande-Bretagne du plus grand bloc commercial du monde a déjà eu un impact sur les exportations britanniques vers l'Europe, avec le rétablissement de formalités administratives qui obligent les entreprises à remplir de longs documents et à payer des frais de circulation transfrontalière.

Les grandes entreprises se sont adaptées aux changements en enrôlant notamment du personnel supplémentaire pour faire face aux contraintes administratives, mais les PME rencontrent des difficultés, notamment pour le traitement des petits chargements de denrées alimentaires et de vêtements qui ne sont plus viables financièrement.

Les contrôles vétérinaires pour les importations alimentaires ont été repoussés à juillet. Les déclarations douanières entre l'Irlande du Nord et la Grande-Bretagne ont aussi été retardées pour permettre la poursuite des discussions avec l'UE sur les modalités des échanges commerciaux.

  
Répondre
Ribo Ribo
31/12/2021 20:42:54
0

IRAN◄

Paris, (R eu ter s) - 31/12/2021 | 15:19►Iran : La France condamne le lancement d'un tir de lanceur spatial-Quai d'Orsay

La France condamne le lancement par l'Iran d'un tir de lanceur spatial jeudi, déclare vendredi le porte-parole adjoint du Quai d'Orsay.
Le Quai d'Orsay indique que le lancement du tir de lanceur spatial n'est pas conforme à la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies.

"Ces activités sont d'autant plus regrettables qu'elles interviennent à un moment où nous enregistrons des progrès dans la négociation nucléaire à Vienne", souligne le ministère.

L'Iran a envoyé trois appareils de recherche dans l'espace avec une fusée de lancement de satellite, a déclaré jeudi le ministère iranien de la Défense, une annonce faite en marge des négociations indirectes avec les États-Unis menées à Vienne pour rétablir l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien.

  
Répondre
Luncyan Luncyan
30/12/2021 12:54:42
0

Elle a surement rouvert depuis le reportage :)

  
Répondre
Ribo Ribo
30/12/2021 12:53:55
0

Heureusement que la baisse de l'offre est compensée par la baisse de la demande sinon on aurait eu droit aux coupures journalières...

Ce matin un reportage télé sur un aciériste obligé de fermer 2 mois car la hausse du coût de l'électricité revient à produire à perte.

Message complété le 30/12/2021 12:57:23 par son auteur.

Rajoute à cela la baisse d'activité de l'ensemble des entreprises en raison du Covid qui provoque la désorganisation de la chaîne de production et le coût de l’électricité finira par chuter !

  
Répondre
Luncyan Luncyan
30/12/2021 12:50:31
0

Actuellement, les prix de l'energie sont sur leurs plus bas annuel

  
Répondre
Ribo Ribo
30/12/2021 12:45:53
0

Paris, (R e u ters) - 30/12/2021 | 11:34 ►France : RTE relève le niveau de vigilance pour l'approvisionnement électrique en janvier

Le gestionnaire des lignes à haute tension en France, RTE, annonce dans une note publiée jeudi avoir relevé son niveau de vigilance sur l'approvisionnement en électricité, notamment du fait de l'indisponibilité simultanée de nombreux réacteurs nucléaires.

Alors que le calendrier de maintenance des réacteurs était déjà "particulièrement chargé" cet hiver en raison du report de certains travaux en lien avec la crise sanitaire des deux dernières années, EDF a annoncé mi-décembre la prolongation de l'arrêt des deux réacteurs de Civaux (Vienne) et la mise à l'arrêt des deux unités de Chooz (Ardennes), ce qui "prive le système électrique d'une puissance pilotable de 4,5 gigawatts (GW) par rapport à la capacité attendue au cours du mois de janvier", note RTE.

"La disponibilité prévisionnelle du parc nucléaire français est désormais évaluée par RTE dans une fourchette comprise entre 43 et 51 GW pour la majeure partie de janvier: il s'agit du niveau le plus bas jamais atteint pour le parc nucléaire à cette période de l'année".

Pour autant, les dernières prévisions météorologiques pour le mois de janvier donnent à penser que le risque de vague de froid sévère, susceptible d'affecter l'approvisionnement en électricité, s'avère "très peu probable pour le début du mois, et peu probable pour la suite du mois (mais avec un degré d'incertitude plus élevé)".

"Le risque de délestage est donc pour l'essentiel écarté pour début janvier a minima", observe RTE.

  
Répondre
Ribo Ribo
30/12/2021 01:44:02
0

(R eut er s) - 29/12/2021 | 22:57 ►Records à Wall Street alors que les ventes de Noël font oublier Omicron

Le Dow Jones et le S&P-500 se sont établis mercredi à des records de clôture à la Bourse de New York, alors que les actions de détaillants ont été portées par des données suggérant de solides ventes de Noël aux États-Unis, reléguant au second plan les inquiétudes sur le variant Omicron du coronavirus.

L'indice Dow Jones a gagné 0,25%, ou 90,42 points, à 36.488,63 points.
Le S&P-500, plus large, a pris 6,71 points, soit 0,14%, à 4.793,06 points.
Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 15,51 points (0,10%) à 15.766,22 points.

Si le Nasdaq a terminé dans le rouge, le Dow Jones a connu une sixième journée consécutive de hausse, soit sa plus longue série de gains depuis le 15 mars dernier (sept séances d'affilée dans le vert entre le 5 mars et le 15 mars).

Des données publiées dans la journée indiquent que les importations de produits de consommation aux États-Unis ont atteint un record en novembre, l'épidémie de coronavirus ayant limité les dépenses dans le secteur des services.

Concernant la situation sanitaire, les investisseurs ont été rassurés par de premiers éléments qui suggèrent que le variant Omicron du coronavirus entraîne un risque limité d'hospitalisation, alors que la propagation rapide du variant a provoqué des perturbations dans les déplacements.

"Le marché a commencé à admettre que le variant Omicron était, bizarrement, une bonne nouvelle, parce qu'il va flamber en se propageant rapidement mais qu'il ne devrait pas surcharger les hôpitaux", a commenté Jay Hatfield, fondateur et directeur général d'Infrastructure Capital Management, à New York.

Toutefois, le variant Omicron devrait sans aucun doute constituer un vent contraire pendant encore un mois au moins, a-t-il déclaré.

Parmi les onze secteurs majeurs du S&P-500, trois ont fini dans le rouge: l'énergie, les finances et les services à la consommation.

Il est habituel que Wall Street enregistre des hausses entre Noël et le Nouvel An. Les observateurs estiment qu'il ne faut pas prêter une trop grande attention aux mouvements quotidiens, étant donné la faiblesse des volumes d'échange.

Côté valeurs, Walgreens et Nike ont progressé respectivement de 1,59% et de 1,42% après la publication d'une enquête privée indiquant de solides ventes de fin d'années pour les détaillants américains.

Victoria's Secret a bondi de plus de 12% après avoir annoncé un programme accéléré de rachat d'actions de 250 millions de dollars.

  
Répondre
Ribo Ribo
29/12/2021 18:53:52
0

Moscou, (Reute rs) - 29/12/2021 | 18:34 ►Le gazoduc Nord Stream 2 prêt pour les exportations, dit Poutine

Le gazoduc Nord Stream 2 est prêt pour exporter du gaz, a déclaré mercredi le président russe Vladimir Poutine, ajoutant que cela contribuerait à contrer la flambée des prix de l'énergie en Europe, qui ont atteint des pics inédits.

Finalisé avec retard en septembre dernier, le projet Nord Stream 2, qui relie la Russie à l'Allemagne, attend la certification de Berlin et de l'Union européenne sur fond d'opposition des États-Unis et d'autres pays, dont l'Ukraine, qui y voient une manière pour Moscou d'accroître son influence économique et politique sur l'Europe.

A ce différend stratégique sur Nord Stream 2 sont venues s'ajouter les tensions sur la situation à la frontière ukrainienne, Washington ayant indiqué avoir obtenu de Berlin des garanties sur des mesures contre le gazoduc en cas d'offensive russe contre l'Ukraine.

Initialement attendue en 2019, la fin des travaux de Nord Stream 2 a été retardée par les menaces de sanctions de l'administration de l'ancien président américain Donald Trump qui ont provoqué notamment le retrait de la firme helvético-néerlandaise Allseas, spécialisée dans les travaux sous-marins.

Nord Stream 2, chapeauté par le géant gazier public russe Gazprom et financé en partie par des compagnies énergétiques européennes dont l'allemand Uniper et le français Engie, est censé permettre à la Russie de fournir à l'Allemagne deux fois plus de gaz tout en contournant l'Ukraine.

"Je souhaite féliciter Gazprom et vos partenaires dans Nord Stream 2 pour la finalisation des travaux et la création de cette grande liaison supplémentaire qui est prête à fonctionner", a déclaré Vladimir Poutine lors d'une réunion gouvernementale à laquelle prenait part le patron de Gazprom, Alexeï Miller.

EN ATTENTE DE CERTIFICATION◄

La certification de Nord Stream 2 par les autorités allemandes n'est pas attendue avant la fin du premier semestre 2022.

Alors que l'Europe connaît une flambée inédite des prix du gaz sur fond de rebond économique post-crise sanitaire et d'une forte demande en énergie, certains politiciens et experts accusent la Russie de limiter ses exportations de gaz, s'en servant comme moyen de pression sur l'Occident dans l'attente de la certification de Nord Stream 2.

Vladimir Poutine a déclaré mercredi que le démarrage du gazoduc sous-marin permettrait de réduire les prix du gaz en Europe ainsi qu'en Ukraine du fait d'un approvisionnement accru.

"Cela aura à coup sûr un impact immédiat sur les prix sur les marchés. Et tous les pays, tous les consommateurs dans ces pays qui utilisent du gaz russe, le ressentiront eux aussi", a dit le président russe.

La hausse des prix du gaz en Europe s'est accentuée depuis que les livraisons via le gazoduc Yamal-Europe, circuit majeur d'acheminement de gaz russe, ont été redirigées plus tôt ce mois-ci vers l'est au détriment de l'ouest.

D'après les données du site spécialisé allemand Gascade mercredi, le gaz a été acheminé d'Allemagne vers la Pologne pour une neuvième journée consécutive.

  
Répondre
moicmoi moicmoi
29/12/2021 17:50:12
2

Morale de l’histoire :
Les huîtres ont un QI au raz des pâquerettes, mais celui qui les élève en a un très élevé (normal pour un éleveur)

  
Répondre
Ribo Ribo
29/12/2021 12:39:13
0

29/12/2021 | 12:17►Évolutions monétaires dans la zone euro : novembre 2021

Communiqué de presse / 29 décembre 2021 / Évolutions monétaires dans la zone euro : novembre 2021

►Le taux de croissance annuel de l'agrégat large M3est ressorti en baisse à 7,3 % en novembre 2021, contre 7,7 % en octobre

►Le taux de croissance annuel de l'agrégat monétaire étroit M1, qui inclut les billets et pièces en circulation et les dépôts à vue, est revenu à 9,9 % en novembre, après 10,7 % en octobre

►Le taux de croissance annuel des prêts aux ménages, en données corrigées, s'est établi à 4,2 % en novembre, contre 4,1 % en octobre

►Le taux de croissance annuel des prêts aux sociétés non financières, en données corrigées, a augmenté, ressortant à 2,9 % en novembre, après 2,5 % en octobre

Composantes de l'agrégat monétaire large M3◄


►Le taux de croissance annuel de l'agrégat large M3 est ressorti en baisse à 7,3 % en novembre 2021, contre 7,7 % en octobre, s'établissant en moyenne à 7,5 % au cours de la période de trois mois s'achevant en novembre. Les composantes de M3ont présenté les évolutions suivantes.

►Le taux de croissance annuel de l'agrégat étroit M1, qui inclut les billets et pièces en circulation et les dépôts à vue, est revenu à 9,9 % en novembre, après 10,7 % en octobre. Celui des dépôts à court terme autres que les dépôts à vue (M2 - M1) s'est établi à - 1,4 % en novembre, contre - 1,7 % en octobre.

►Le taux de croissance annuel des instruments négociables (M3-M2) a augmenté, ressortant à 11,6 % en novembre, après 11,2 % en octobre.

Banque centrale européenne
Direction générale Communication, Division Relations avec les médias
Sonnemannstrasse 20, 60314 Frankfurt am Main, Allemagne
Tél. : +49 69 1344 7455, courriel : media@ecb.europa.eu, internet : www.ecb.europa.eu

Reproduction autorisée en citant la source

[...]

https://www.banque-france.fr/communique-de-presse/evolutions-monetaires-dans-la-zone-euro-novembre-2021

PDF : https://docs.publicnow.com/005F5BEB8A17A9E78E7F7A4BBF6F5FB2EA09F560

  
Répondre
Ribo Ribo
29/12/2021 11:12:02
0

Zurich, (a w p) - 29/12/2021 | 10:31 ►Les analystes hésitants en décembre, alors qu'Omicron se propage

La propagation rapide du variant Omicron partage les analystes financiers sondés par Credit Suisse et la société CFA. Une moitié des spécialistes interrogés croit toujours en la reprise de l'économie helvétique, tandis que l'autre craint une détérioration conjoncturelle dans les six mois à venir.

L'indice CS-CFA s'est néanmoins relevé de 10,8 points sur un mois en décembre, terminant à l'équilibre (0 point), indique un communiqué publié mercredi. L'évolution en montagnes russes enregistrée depuis mai dernier se poursuit pour cet indicateur, dopée par la nouvelle mutation du coronavirus et les risques qu'elle représente.

Surveillée comme le lait sur le feu dernièrement, l'inflation pourrait retomber à court terme. Pour la première fois depuis quelques mois, certains spécialistes s'attendent à une baisse du taux de renchérissement en Suisse, dans la zone euro et aux Etats-Unis. Les analystes demeurent néanmoins divisés - à parts égales - sur cette question.

Les marchés financiers devraient connaître un petit coup de mou dans les six mois à venir, à en croire les résultats du sondage, qui prédit notamment une baisse de la demande en pétrole. Les analystes affirment également que les valeurs refuge comme le franc ou l'or devraient être moins sollicitées ces prochains mois, aboutissant à un évolution latérale de leur cours respectif.

L'arrivée du variant Omicron n'a pas entraîné un revirement des perspectives à long terme pour l'économie suisse, mais les réponses recueillies par Credit Suisse et CFA couvrent un spectre plus large de scénarios envisagés. Ainsi, les probabilités de stagnation du PIB helvétique, tout comme celles de croissance de 1, 2 et 3% ont toutes crû de 5 points de pourcentage.

Une progression du PIB helvétique sur trois à cinq ans entre 1 et 2% reste cependant la piste privilégiée, à hauteur de 45% des avis. La croissance attendue en moyenne s'élève désormais à 1,76%, plus vigoureuse que celle de 1,33% prévue avant l'éclatement de la crise sanitaire, soulignent les auteurs du sondage.

Au sujet de l'inflation à long terme, soit dans un horizon de trois à cinq ans, 71% des analystes interrogés tablent sur un taux de renchérissement compris entre 0% et 2%, pour une moyenne de 1,3%.

  
Répondre
Ribo Ribo
29/12/2021 11:07:53
0

Francfort, (Re uter s) - 29/12/2021 | 10:25►Zone euro - La croissance du crédit aux entreprises accélère en novembre

La croissance des prêts aux entreprises de la zone euro s'est accélérée en novembre, pour le troisième mois consécutif, à 2,9% en rythme annuel après 2,5% en octobre, d'après les données publiées mercredi par la Banque centrale européenne (BCE).

Le taux de croissance annuel de la masse monétaire M3, qui reflète principalement les achats d'obligations de la BCE, s'est quant à lui établi à 7,3% le mois dernier, un chiffre inférieur au consensus R e u t e r s de 7,6%.

De son côté, la croissance des prêts aux ménages en novembre est ressortie à 4,2% par rapport à la même période de 2020, après +4,1% en octobre.

  
Répondre
Ribo Ribo
29/12/2021 11:04:36
0

Paris, (a wp/af p) - 29/12/2021 | 10:21 ►France : la construction de logements dépasse de peu ses niveaux d'avant-crise

Le nombre d'autorisations délivrées pour la construction de logements a baissé de 1% sur la période septembre-novembre par rapport aux trois mois précédents, mais reste au-dessus de son niveau d'avant-crise, tout comme les mises en chantier, selon des données publiées mercredi par le gouvernement.

De décembre 2020 à novembre 2021, 470.000 logements ont été autorisés à la construction, soit 70.200 de plus qu'au cours des douze mois précédents (+17,5%).

Sur la même période, "on estime que 391.800 logements ont été mis en chantier, soit 38.100 de plus (+10,8%) que pendant les douze mois précédents", a précisé le ministère, les logements en résidence ayant connu la plus forte progression, devant les logements individuels purs.

Mais "si on prend comme point de comparaison les douze mois précédant le premier confinement (mars 2019 à février 2020), le nombre de logements autorisés reste supérieur mais dans une moindre mesure (+2,4%), de même pour l'estimation du nombre de logements commencés (+1%)", est-il ajouté.

Comparé à la période d'avant-crise sanitaire, la plus forte baisse de permis de construire accordés a concerné les logements collectifs ou en résidence (-6%), tandis que les logements individuels ont vu leur croissance se confirmer (+9%).

  
Répondre
Ribo Ribo
29/12/2021 11:00:31
0

Hanoï, (a w p/a fp) - 29/12/2021 | 10:02 ►La croissance du Vietnam à son plus bas niveau depuis 30 ans

La croissance du produit intérieur brut au Vietnam a atteint le rythme de 2,58% en 2021, atteignant ainsi son plus faible niveau depuis trois décennies, selon des chiffres publiés mercredi.

Le pays a longtemps fait montre d'une activité dynamique parmi les économies asiatiques, affichant une croissance de 7% en 2019.

Mais les fermetures et les confinements provoqués par la pandémie mondiale de coronavirus ont durement touché l'économie vietnamienne, très dépendante des exportations, faisant plonger sa croissance à 2,91% en 2020, qui constituait déjà son rythme le plus faible depuis trois décennies.

L'office vietnamien des statistiques à Hanoï a précisé que la croissance avait atteint le rythme de 5,22% au dernier trimestre. Mais la performance annuelle est grevée par une contraction de 6,02% essuyée au troisième trimestre.

"La situation compliquée de la pandémie de Covid-19 depuis fin avril a sérieusement touché les activités commerciales et de services, tirant vers le bas la croissance du secteur des services et de l'ensemble de l'économie", a déclaré l'office de statistiques dans un communiqué.

Le Vietnam tente désormais de rouvrir son économie en s'éloignant de sa politique stricte de "zéro covid". Environ 88% des adultes au Vietnam ont été entièrement vaccinés, a récemment déclaré le ministère de la Santé du pays.

  
Répondre
Ribo Ribo
29/12/2021 09:25:30
0

Tokyo, (a w p/a f p) - 29/12/2021 | 07:47 ►Tokyo recule à la veille des congés de fin d'année

La Bourse de Tokyo a bouclé en repli mercredi une séance aux échanges peu étoffés à la veille des congés de fin d'année, influencée par la clôture en ordre dispersé de Wall Street la veille.

L'indice vedette Nikkei a lâché 0,56% à 28.906,88 points et l'indice élargi Topix a reculé de 0,3% à 1.998,99 points.

L'ombre du variant Omicron planait également sur les marchés asiatiques, les investisseurs inquiets que la hausse du nombre de cas de contamination ne se traduisent par une forte augmentation des hospitalisations et des décès liés au Covid-19 dans les prochaines semaines.

"Cela pourrait couper l'herbe sous le pied des marchés, en particulier quand les échanges retrouvent un volume normal à partir de la semaine prochaine", a estimé l'analyste Kyle Rodda d'IG Markets, cité par l'agence Bloomberg.

À Hong Kong, l'indice Hang Seng perdait 1,1% en fin de séance. Shanghai et Shenzhen reculaient également.

Du côté des valeurs◄

LOW TECH : certaines valeurs japonaises liées aux semi-conducteurs ont été dominées par les ordres à la vente dans la foulée du repli de l'indice Nasdaq de New York, à forte coloration technologique : Renesas a perdu 0,34% à 1.425 yens, Tokyo Electron 0,97% à 66.140 yens et Screen Holdings 1,7% à 12.110 yens.

Du côté des devises et du pétrole◄

Le yen refluait face au dollar, à raison d'un dollar pour 114,90 yens vers 06H30 GMT contre 114,82 yens mardi à 21H00 GMT.

La monnaie japonaise n'évoluait guère par rapport à l'euro, qui valait 129,89 yens, contre 129,87 yens la veille.

Un euro se négociait par ailleurs pour 1,1305 dollar, contre 1,1310 dollar mardi.

Le pétrole poursuivait sa hausse : vers 09H23 GMT

le prix du baril de brut américain WTI prenait 0,17% à 76,231 dollars et celui

du baril de Brent de la mer du Nord 0,21% à 79,28 dollars.

  
Répondre
Ribo Ribo
29/12/2021 09:17:30
0

Moscou, (Re ut ers) - 29/12/2021 | 06:49 ►Pour Moscou, l'échec de la certification de Nord Stream 2 n'est pas une option

La Russie estime que le gazoduc Nord Stream 2 recevra les certifications nécessaires et finira par fonctionner, a déclaré le vice-Premier ministre russe Alexander Novak au média RBC.

A la question de savoir si la Russie avait un "plan B" en cas d'échec de la certification du gazoduc, Alexander Novak a répondu : "Nous n'envisageons pas un tel cas de figure et nous pensons que le lancement sera fait dans les délais fixés".

La certification ne devrait être effective, au plus tôt, qu'à la fin du premier semestre 2022.

La construction du gazoduc Nord Stream 2 qui relie la Russie à l'Allemagne en passant sous la mer Baltique, grâce auquel Moscou compte augmenter ses exportations de gaz naturel vers l'Europe en contournant l'Ukraine, s'est terminée en septembre dernier.

La pression sur le gazoduc de la part des pays occidentaux s'est accrue ces dernières semaines en raison de récents mouvements de troupes russes présumés menaçants près de la frontière avec l'Ukraine.

  
Répondre
Ribo Ribo
29/12/2021 09:01:43
0

Hong Kong, (Reut er s) - 29/12/2021 | 01:37 ►Hong Kong-La police arrête six membres d'un site d'information

par James P o m f r e t et Joyce Z h o u

Des centaines de policiers ont perquisitionné mercredi les bureaux du site internet d'information pro-démocratie Stand News et arrêté six personnes travaillant pour l'organe de presse pour "conspiration en vue de publier du matériel séditieux".

La police a indiqué dans un communiqué être autorisée à "chercher et saisir tout matériel journalistique pertinent".

"Plus de 200 officiers de police ont pris part à cette opération. Les perquisitions sont en cours", était-il ajouté.

La sédition n'est pas un crime sous la nouvelle loi de sécurité nationale imposée par Pékin en 2020.

Des décisions de justice rendues récemment à Hong Kong donnent toutefois latitude aux autorités pour utiliser des dispositions de la loi de sécurité nationale pour des faits antérieurs à l'adoption de celle-ci - notamment des lois datant de l'ère coloniale britannique touchant à la sécurité nationale.

Les activistes pro-démocratie considèrent la loi de sécurité nationale imposée par la Chine comme un moyen de faire taire les voix dissidentes et de restreindre les libertés dans la région administrative spéciale.

Les médias locaux ont rapporté que les anciens membres du conseil d'administration de Stand News Margaret Ng, une ancienne parlementaire démocrate, Denise Ho, une chanteuse, Chow Tat-chi et Christine Fang, ainsi que l'ancien rédacteur en chef Chung Pui-kuen et le rédacteur en chef par intérim Patrick Lam avaient été arrêtés.

Stand News a publié une vidéo sur son site internet dans laquelle on pouvait voir la police arriver au domicile de son rédacteur en chef adjoint, Ronson Chan, également président de l'Association des journalistes de Hong Kong.

La chaîne de télévision Cable TV a rapporté que Ronson Chan n'avait pas été arrêté.

La police a précisé dans un communiqué distinct avoir arrêté trois hommes et trois femmes, âgés de 34 à 73 ans, et que des perquisitions étaient menées à leurs domiciles.

Un porte-parole de la police présent devant les locaux de Stand News a indiqué que l'accès aux bureaux était interdit en raison d'une "opération en cours" et a refusé de donner plus de détails.

Mardi, les procureurs hongkongais ont accusé le magnat de la presse Jimmy Lai, déjà visé par d'autres chefs d'inculpation en vertu de la loi de sécurité nationale et emprisonné pour avoir pris part à des rassemblements illicites, de "publications séditieuses".

Jimmy Lai, 74 ans, est le fondateur du journal pro-démocratie Apple Daily, qui a cessé de paraître en juin dernier à la suite de perquisitions menées par les autorités hongkongaises, lesquelles ont arrêté des dirigeants et journalistes de l'Apple Daily et gelé les actifs du groupe.

  
Répondre

Forum de discussion Général

202201021904 888856
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.