OK
Accueil > Communauté > Forum EDF

L'Etat veut renationaliser à 100% EDF, annonce Borne - Page 4

Cours temps réel: 12,045  0,12%



Ptitchat72 Ptitchat72
06/07/2022 18:32:21
0

Pourquoi ils devraient faire les comptes ?

c'est pas leur argent donc osef

leurs salaires, leurs avantages, leurs retraites même en faisant les pires conneries sont assurés.

et même en cas de faute, ils retrouveront une place bien chaude qui leur est réservée quelque part pour continuer leur train train quotidien.

cet argent, c'est le vôtre, pas celui de l'état !

  
Répondre
tirelire19 tirelire19
06/07/2022 18:25:14
0

C' est pas grave pour les comptes de l' état , on fera un peu plus de dettes pour renationaliser EDF .

5 OU 6 Milliards d' Euros , je pense que ce sera bien plus peut être 10


  
Répondre
Phi04 Phi04
06/07/2022 18:12:31
0

Selon Agnès Pannier-Runacher, l’État devrait débourser entre 5 et 6 milliards.

https://www.europe1.fr/economie/pourquoi-le-gouvernement-veut-il-renationaliser-edf-4117519

Part flottante : 16,12%.

Soit environ 602 393 875 actions.

Ce qui donne une offre entre 8,3 et 9,96 euros.


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
06/07/2022 18:01:04
0

Question : Vous pensez sérieusement qu'on va vous racheter à 11 ou 12 € la dernière émission à 6,35 € ?


Si on a fixé le prix à 6,35 € avec les DPS , c'est que ça vaut pas beaucoup plus... Non ?

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
06/07/2022 17:47:06
1

Un peu de lumière pour éviter dans trébucher dans la cage d'escalier...


EDF: une renationalisation ne résoudrait pas tous les problèmes

Le Figaro | Guillaume Guichard | Publié le 02/06/2022

https://www.lefigaro.fr/societes/edf-une-renationalisation-ne-resoudrait-pas-tous-les-problemes-20220602


On notera que :

"L’option de la nationalisation est poussée très fort par la direction de l’électricien. Cela lui éviterait de céder un de ses précieux actifs, tel Edison, ou ses activités dans les énergies renouvelables."

  
Répondre
CRI74 CRI74
06/07/2022 17:42:18
2

La spoliation des petits actionnaires est en route. Que pouvions nous attendre d'un tel gouvernement ?


C'est à la méthodologie ultralibérale qu'il faut s'en prendre , celle qui syphonne sans arrêt les services publics pour financer ses propres incompétences !!!!

Affaire de lobbys

  
Répondre
pascalle pascalle
06/07/2022 17:38:35
1
La spoliation des petits actionnaires est en route. Que pouvions nous attendre d'un tel gouvernement
  
Répondre
CRI74 CRI74
06/07/2022 17:34:16
1

"Depuis l'introduction à 32 euros, détenir EDF revient à prêter de l'argent à taux négatif, même en comptant la distribution de dividende".


Et , de plus , l'état va racheter ce qu'il a vendu 32 à 8€ ou moins . Belle opération non ? .... alors que l'endettement nécessaire au seul achat des futures centrales aurait mis le cours par terre à long terme de toutes façons .

Un tel service "public" n'a rien à faire en bourse

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
06/07/2022 17:17:34
1

Si l'Etat rachète il indemnisera au prix des actifs tangibles et non des actifs nets : le prix devrait être en conséquence nettement moins important surtout qu'il va falloir constater la perte semestrielle 2022 dans le bilan.

On va gentillement attendre que tous les mauvais chiffres tombent et soient répercuté dans les comptes, et au bilan pour nommer un expert qui fixera le prix, c'est couru d'avance.

Là, c'est pas comme sinon on avait une OPA, que l'acheteur était intéressé par les activité d'un concurrent : c'est juste une histoire de grosse cuisine qui devrait faire de nombreux déçus et qui va nous plomber durablement les finances nationales.


Le point positif, c'est va pouvoir spéculer sur les fers à bétons !

  
Répondre
Phi04 Phi04
06/07/2022 17:12:11
0

Au vu des volumes, certains semblent avoir des infos sur l'offre à venir, non ?

PRU avantageux ou non - je risque fort de bien gagner, là, le mien est bien plus bas - pauvres que nous sommes, privés du secret des dieux !

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
06/07/2022 17:09:22
2

Je touche plus à ce genre de produit stupéfiant où l'Etat est actionnaire, ça finit trop souvent mal...

Ceux qui ont acheté le bruit précédent de la nationalisation se sont fait gober le stopless avec la chute avant l'annonce du jour.

Pas de doute : à qui le tour prochain ? des clients...

Vous gènez pas, vous êtes prévenu.


Depuis l'introduction à 32 euros, détenir EDF revient à prêter de l'argent à taux négatif, même en comptant la distribution de dividende.



  
Répondre
ZIMMOUR ZIMMOUR
06/07/2022 17:04:08
0
Enfumage ou pas, il y a quelque chose à faire dessus c'est sur !
  
Répondre
tirelire19 tirelire19
06/07/2022 16:55:17
2

60 MILLIARDS d' Euros de dette .

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
06/07/2022 16:45:17
0

Vu la hausse actuellement, certains croient encore au père Noël : à votre âge, vous avez pas honte ?


C'est d'un comique sans nom, vu qu'on a déjà pas encore ouvert le premier EPR et qu'il faudra en plus l'arrêter pour changer le couvercle.


Ajoutons que pour construire les EPR, faut de la main d'oeuvre en pagaille et comme actuellement le réservoir en terme de chômage est quasi vide , pleins d'entreprises du BTP cherchent du personnel qu'elles ne trouvent pas = faut s'attendre à des rallonges de délais de mise en oeuvre.

De plus dans un contexte de hausse des couts, on devrait pas se bousculer pour remplir les appels d'offres, vu qu'il faudra opérer des révisions de coûts que l'Etat met beaucoup de temps à digérer.

ça promet un joyeux bordel.


  
Répondre
EMMA TAUME EMMA TAUME
06/07/2022 16:43:23
2
Passer de 85 à 100% ça va changer quoi? l'Etat est déjà majoritaire, la situation actuelle est donc de sa responsabilité. Par contre à 8.8€ pour revendre à 11-12€ dans 4 ans , c'est intéressant....
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
06/07/2022 16:33:45
1

La transition énergétique tel qu'orchestré ici est une vaste entreprise de fumisterie, et on n'a pas fini d'en payer le prix et les conséquences.

Pas un mot sur l'eau qui vient à manquer dans les cours d'eau qui oblige à faire tourner le parc nucléaire au ralenti.


Je note encore que ce sont les territoires agricoles pauvres qui sont obligés d'accueillir les poubelles visuelles que constituent les éoliennes principalement pour la bonne conscience et le bien-être des bobos citadins et le gargarisme électoral de la gente politique, qui ne veulent surtout pas des éoliennes devant leurs fenêtres.


  
Répondre
mika57 mika57
06/07/2022 16:26:14
2

Quel prix ?

Et surtout, avec quel argent ? De la dette... Avec des taux qui restent largement supérieurs à ce qu'ils étaient il y a 1 an.

Encore une fois, le bon con-tribuable passera à la caisse, même s'il veut pas

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
06/07/2022 16:22:06
2
De la flûte et du pipeau... Combien va couter tout ce bordel ? Pas un seul chiffre ...
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
06/07/2022 16:21:26
0
Le logo d'EDF, dont le capital avait été ouvert en 2005 et que le gouvernement veut renationaliser
Le logo d'EDF, dont le capital avait été ouvert en 2005 et que le gouvernement veut renationaliser (AFP/DENIS CHARLET)

L'Etat a l'intention de renationaliser à 100% l'énergéticien EDF, a annoncé mercredi la Première ministre Elisabeth Borne dans sa déclaration de politique générale.

"Je vous confirme aujourd’hui l'intention de l'Etat de détenir 100% du capital d'EDF. Cette évolution permettra à EDF de renforcer sa capacité à mener dans les meilleurs délais des projets ambitieux et indispensables pour notre avenir énergétique", a-t-elle déclaré devant l'Assemblée nationale.

Discours de politique générale de la Première ministre Elisabeth Borne, annonçant une renationalisation d'EDF le 6 juillet 2022
Discours de politique générale de la Première ministre Elisabeth Borne, annonçant une renationalisation d'EDF le 6 juillet 2022 (AFP/Bertrand GUAY )

L'Etat détient aujourd'hui près de 84% de l'électricien, 1% étant détenu par les salariés et 15% par des actionnaires institutionnels et individuels.

Le groupe, déjà fortement endetté, est confronté à de lourdes charges financières, et est aussi mis au défi par le gouvernement de lancer un nouveau programme de réacteurs nucléaires.

"La transition énergétique passe par le nucléaire", a martelé Mme Borne, reprenant la position adoptée dès cet hiver par le président Emmanuel Macron.

L'action d'EDF bondissait à la Bourse de Paris mercredi après l'annonce de Mme Borne.

Le titre prenait 5,56% à 8,28 euros vers 15H45, dans un marché en hausse de 1,86%. Avant le discours, le cours était en net recul, de 5%.

© 2022 AFP

  
Répondre

Forum de discussion EDF

202207061832 940610

Investir en Bourse avec Internet

Ma liste