OK
Accueil > Communauté > Forum Renault

Après les voitures, Renault part à la conquête des utilitaires en Chin

Cours temps réel: 21,255€  0,66%

RNO


0PHENIX0
14/02/2019 09:03:27
0

“around” 6 percent for the year


Renault ferait une croix dessus en cas de hard Brexit


Renault Warns Hard Brexit Would Kill Hopes for Growth This Year

By Ania Nussbaum

14 février 2019 à 07:30 UTC+1 Updated on 14 février 2019 à 08:51 UTC+1

Sees Europe car demand stable only in event of U.K. exit deal

Carmaker tempers profitability goal in more challenging times

  
Répondre
gars d'ain
12/02/2019 17:16:41
0

Renault : Communiqué du Groupe Renault - 12 février 2019


12/02/2019 | 08:31 • COMMUNIQUÉ DE PRESSE 12/02/2019

Communiqué du GROUPE RENAULT

Boulogne-Billancourt, 12 février 2019 - En complément du communiqué du Conseil d'administration du 24 janvier 2019, Renault tient à préciser que M. Ghosn a démissionné de ses mandats de Président du Conseil d'administration et de Directeur général mais qu'à ce jour, il conserve son mandat d'administrateur de Renault SA.

M. Senard a été nommé administrateur et Président du Conseil d'administration de Renault SA en application de l'article L. 225-17 du Code de commerce.

Par ailleurs :

• M. Ghosn a été remplacé par M. Bolloré en qualité de Directeur Général de Renault SA et de Président de Renault SAS ;

• conformément aux accords conclus avec Nissan, M. Ghosn a été remplacé par M. Bolloré en qualité de Président du Directoire de Renault-Nissan BV (« RNBV »). A ce jour, M. Ghosn reste membre du Directoire de RNBV ; et

• M. Ghosn conserve, à ce jour, des mandats au sein d'Alliance Rostec Auto BV et de Renault do Brasil.


***


A propos du Groupe Renault

Constructeur automobile depuis 1898, le Groupe Renault est un groupe international présent dans 134 pays qui a vendu près de 3,9 millions de véhicules en 2018. Il réunit aujourd'hui plus de 180 000 collaborateurs, dispose de 36 sites de fabrication et 12 700 points de vente dans le monde. Pour répondre aux grands défis technologiques du futur et poursuivre sa stratégie de croissance rentable, le groupe s'appuie sur son développement à l'international. Il mise sur la complémentarité de ses cinq marques (Renault, Dacia, Renault Samsung Motors, Alpine et LADA), le véhicule électrique et son alliance unique avec Nissan et Mitsubishi Motors. Avec une équipe 100% Renault engagée depuis 2016 dans le championnat du monde de Formule 1, la marque s'implique dans le sport automobile, véritable vecteur d'innovation et de notoriété.


Pour plus d'informations :


Frédéric TEXIER

Directeur du service presse

+33 (0)1 76 84 33 67

+33 (0) 6 10 78 49 20

frederic.texier@renault.com


GROUPE RENAULT

SERVICE DE PRESSE

Tel. : +33 (0) 1 76 84 63 36

renault.media@renault.com

  
Répondre
gars d'ain
29/01/2019 08:23:47
0

Agenda 2019 du groupe Renault


• jeudi 14 février : RÉSULTATS FINANCIERS ANNUELS 2018

• vendredi 26 avril : CHIFFRE D’AFFAIRES 1ER TRIMESTRE 2019

• mercredi 12 juin : ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2019

• vendredi 26 juillet : RÉSULTATS FINANCIERS 1ER SEMESTRE 2019

• vendredi 25 octobre : CHIFFRE D’AFFAIRES 3ÈME TRIMESTRE 2019


https://group.renault.com/finance/agenda-finance/2019/02

  
Répondre
CRI74
21/11/2018 11:43:35
0

On a confié la gestion du pays à la société civile portée aux nues par un certain ...Moicmoi .

C'est dire !!!

  
Répondre
moicmoi
21/11/2018 11:39:02
0

0PHENIX0

« « Renault a confié mardi soir les rênes du groupe au losange à un tandem composé de ... » »

Heureusement que nous avons notre Bruno Lemaire. Il avait déclaré que Renault devait envisager une direction intérimaire.
Il pensait sans doute que les entreprises sont tellement connes , qu’elles ne prévoient JAMAIS l’avenir. Y compris en matière de management.
Il est donc monté aux créneaux , brandissant son épée flamboyante , tel un chevalier blanc. Encore une belle preuve de mépris, mais aussi d’ignorance totale du fonctionnement des entreprises. Quel con !
Tous pareils, les politicons : tout dans la gueule, rien dans le concret.

Message complété le 21/11/2018 11:40:19 par son auteur.

Et c’est à ça qu’on a confié la gestion du pays.

  
Répondre
Maldo81
20/11/2018 13:14:08
1

Joli graphe. On voit effectivement la zone de gros supports. ..

Mais attention je vois un double top aussi.

Et les fondamentaux me plaisent pas. ... des avis sur la dette ?

Faut cumuler les bénef depuis 5 ans et comparer à l'évolution de la dette dans le même temps. ...

Ça pue ... au niveau stratégique ça va lever des loups ... pas finies les mauvaises nouvelles. ..

Message complété le 20/11/2018 18:07:42 par son auteur.

Les creances clients (Actif) sont en progression aussi ... c'est une explication probable de l'augmentation des dettes ....

  
Répondre
LBWB
20/11/2018 12:38:04
1

Rebond sur 50 %

Oblique en support

Message complété le 20/11/2018 12:41:50 par son auteur.

En dessous gros support sur 49.50

Message complété le 20/11/2018 12:41:51 par son auteur.

En dessous gros support sur 49.50

  
Répondre
Maldo81
20/11/2018 11:45:56
0

Bonjour,

C'est vrai que la société vaut à peine 3 fois les benefices ... mais si on considère que chaque année la dette a augmenté autant voir plus que les benefs ... C'est moins reluisant du coup ....
En gros c'est on paye plus tard ... mais si le paiement avait été intégré à l'année, y'a plus de benefs du tout ... voire des pertes pour 2016 (11Milliards dettes supplémentaires sur cette seule année) ...

Et c'est une tendance longue depuis plusieurs années ...

votre avis ?

  
Répondre
gars d'ain
19/11/2018 14:50:29
0

Vu l'affaire du jour concernant la fraude fiscale des salaires de Carlos Ghosn au Japon et la Chute du titre alors que l'on atteint un PER ridicule....


Le passage de témoin à la direction devrait s'accélérer vivement... Thierry Bolloré a été recruté en vue de succession.


Article de février fort à propos !!! : "Thierry Bolloré, une main de fer dans un gant de velours ?"

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/thierry-bollore-une-main-de-fer-dans-un-gant-de-velours-770192.html

________________________________


Notons que " Après plusieurs mois d'atermoiements, Carlos Ghosn a fini par proposer le nom de Thierry Bolloré pour devenir numéro deux de Renault, et in fine, lui succéder à la tête du groupe. Ce financier, converti à l'industrie, est passé par Faurecia et Michelin, avant d'atterrir chez Renault en 2012. Affable et travailleur, ce breton espère se démarquer du style, réputé musclé, de son mentor...

"Serez-vous capable de faire de la place à votre numéro deux ?", lance un journaliste au Pdg Carlos Ghosn, au lendemain de la nomination de Thierry Bolloré (le grand favori) au poste de COO ou, en français, directeur général délégué. Loin de le contredire, le puissant patron du groupe français (le CEO) ironise : « Je vais apprendre un nouveau métier », laissant échapper un rire d'approbation.


C'est donc Thierry Bolloré qui aura la rude tâche d'être le numéro deux de Renault, celui qui, en principe, succédera à Carlos Ghosn, âgé de 63 ans. Un choix assez naturel pour ce financier converti à l'industrie, après être passé par les équipementiers Faurecia et Michelin.


Le poste de numéro deux de Renault ? Un siège éjectable qui a déjà eu raison de deux patrons : Patrick Pélata, fusible de la fausse affaire d'espionnage, et Carlos Tavares, soupçonné de vouloir « tuer le père ».


Qui est vraiment Thierry Bolloré ?

Thierry Bolloré, un homme décrit comme affable et doté d'un appréciable et subtil sens de la repartie, maniant les tournures sémantiques avec brio et élégance. Un brin « vieille France » ? Pas vraiment... Ce Quimpérois de 54 ans fait de sa pondération son principal atout de séduction. Son élocution, son sourire et sa prestance passent partout : avec les syndicats pour les accords de compétitivité, en Iran pour de nouveaux accords avec le partenaire local, même avec les journalistes, parfois lassés d'un Carlos Ghosn froid et inaccessible.


Thierry Bolloré, c'est aussi un homme de dossiers au parcours brillant, totalement converti au métissage des cultures industrielles dont l'Alliance Renault-Nissan se veut à la pointe.


« Il faut regarder les résultats économiques de Renault, Thierry Bolloré est évidemment comptable de ce niveau de performance », explique un spécialiste de l'industrie automobile.

En tant que directeur délégué à la compétitivité, n'était-il pas responsable de l'ingénierie, de l'industriel, du design, du produit, de la voiture connectée et autonome, des programmes ? Il a même la confiance des Japonais en vertu de son passage au pays du Soleil-Levant, ce qui lui vaut d'être membre du directoire de l'Alliance.


« Thierry Bolloré est très avancé sur de nombreux sujets, tout en créant une stabilité dans la gouvernance », tranche un analyste.

Un autre observateur du constructeur automobile explique aussi :


« Il y a peu de gens chez Renault qui soient capables d'imposer leurs idées, compte tenu de la personnalité et de la mainmise de Carlos Ghosn. »

Une nomination à l'unanimité

Autrement dit, il est le mieux placé pour composer avec le grand patron, sans rien perdre de l'efficacité opérationnelle. D'ailleurs, Carlos Ghosn, en gage de sa bonne volonté, a bien précisé que le périmètre de compétences dévolu à son nouveau poulain serait plus large que celui de ses prédécesseurs. Ainsi, le directeur financier et les services RH devront également rendre compte au nouveau COO.


Dans une maison où le charisme de Carlos Ghosn règne à tous les échelons de l'entreprise, Thierry Bolloré pourrait ramener un vent nouveau de sérénité et de fraîcheur, propice à la créativité et à l'initiative individuelle. Sa nomination fait l'unanimité, mais l'histoire ne dit pas encore si c'est pour sa capacité à assurer cette rupture dans la continuité, ou s'il incarne le choix du statu quo pour préserver la stature de l'indéboulonnable Carlos Ghosn.

  
Répondre
chatdoux
19/11/2018 12:03:53
0

Oui, de mieux en mieux: CARLOS GONNE accusé de fraude fiscale et de s'être servi dans la caisse chez NISSAN. Il est poussé vers la sortie... Affaire à suivre.

Je suis curieux de connaître les commentaires de l'état actionnaire. Allez LEMAIRE qu'en dis-tu ? Qu'un tel client sera un jour susceptible d'investir personnellement en FRANCE ,

A mon avis, il doit penser qu'on ne lui a pas fait encore suffisamment de cadeaux (salaires, fisc etc....

Bravo! La théorie du ruissellement:" CA MARCHE" avec la LREM et c'est pour cela quil n'y a aucune raison de changer et de garder le cap !!!!

Alors jusqu'à quand allez vous coninuer à vous entêter?


Message complété le 19/11/2018 12:13:27 par son auteur.

Comme dit la chanson: "LE PATRON S'APPELLE BRUNO "

  
Répondre
gars d'ain
19/11/2018 11:41:35
1

De mieux en mieux,


La bourse ça devient vraiment n'importe quoi : en fait, on se fout des chiffres...


Le PER actuel est inférieur à 3,73 ... et on affiche -12,91%

  
Répondre
gars d'ain
21/06/2018 18:49:00
0

Détachement du dividende ce jour de 3,55 euros.à 76,62 € à la clôture, la baisse n'est pas de -5,20%, mais de -0,84% var on débute à 77,27 euros au détachement.
  
Répondre
gars d'ain
09/04/2018 18:17:18
0
RENAULT : Deutsche Bank toujours à l’achat et vise 115 euros


09/04/2018 | 11:08
Deutsche Bank réitère aujourd’hui sa recommandation Achat sur le titre Renault, assortie d’un objectif de cours de 115 euros, suite à la journée investisseurs organisée en Russie la semaine dernière. Le constructeur automobile y a souligné le potentiel du marché russe, qui devrait se révéler un facteur significatif de croissance dans les années à venir, explique le bureau d‘études.
  
Répondre
gars d'ain
15/03/2018 14:43:04
0

Ventes mensuelles de Février 2018 :
https://group.renault.com/finance/informations-financieres/chiffre-cles/ventes-mensuelles


On notera des bons chiffres en europe signe d'une dynamique de confiance dans la reprise économique et la croissance...
  
Répondre
Pictou
08/03/2018 12:20:38
0
le temps de rejoindre la boll, et direction 119 !
  
Répondre
gars d'ain
07/03/2018 18:32:46
0
ça y est ! Décollage de Renault... Enfin !


Plus haut en journée à 100,70 !


Super hausse du jour à +5,64% !
  
Répondre
gars d'ain
13/02/2018 12:32:42
0
Renault: Dacia franchit un cap symbolique

Actualité publiée le 13/02/18
Renault a fait savoir ce mercredi via un communiqué que la marque Dacia, lancée en juin 2005, vient de franchir la barre du million de véhicules vendus en France.



'Le lancement réussi de Nouveau Duster devrait continuer d'écrire l'histoire à succès de la marque', prophétise la marque au losange.


'Ce cap du million de véhicules Dacia sur le sol français en moins de 13 ans confirme l'installation de la marque comme un acteur incontournable du marché automobile français, dont elle occupe depuis 5 ans la 5ème place tout en ne s'adressant principalement qu'aux clients particuliers. Le positionnement pertinent de la marque, en ligne avec les attentes des clients, permet d'entrevoir encore de belles perspectives de croissance', a commenté Damien Delcloque, directeur de la marque Dacia France.
  
Répondre
macdoom
31/01/2018 15:47:11
1

...et hop !!!..
  
Répondre
gars d'ain
31/01/2018 15:27:21
0
Rien touché depuis le précédent : les graphes, ça a du bon quand même...

Regardez bien, tout était en place correctement... pour aller sur 89,00

A+ pour un complément.
  
Répondre
gars d'ain
10/07/2017 18:25:44
0
Renault a célébré l'annonce du millionième véhicule produit à Tanger.

Le Groupe célèbre la production du millionième véhicule à l'usine Renault-Nissan de Tanger. Il s'agit d'un Dacia Lodgy.

Au total, ce sont 474 840 Sandero, 320 078 Dokker et 193 181 Lodgy qui ont été fabriqués depuis le lancement de l'usine de Tanger en 2012.

Aujourd'hui, l'usine tourne en 3x8, 6 jours sur 7, et présente une capacité de production de 340 000 véhicules.

4 véhicules sur 10 vendus au Maroc sont commercialisés par le Groupe Renault. L'usine de Renault à Casablanca (SOMACA) fabrique des modèles du Groupe Renault depuis 1966 et des modèles de la gamme Dacia depuis 2005.
  
Répondre

Forum de discussion Renault

201902140903 591558
Ma liste