OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Les Pompiers de la finance... Pas mondiale - Page 10

Cours temps réel: 6 638,46  -0,95%



gars d'ain gars d'ain
04/01/2016 12:25:34
0
Après l'alerte cardiaque du matin, les voeux douchés à l'eau froide...

Notons "Une crise financière majeure devrait éclater", prévient ainsi Jacques Attali, selon lequel elle sera "comparable à celle de 2008" mais cette fois causée par les crédits spéculatifs accordés aux entreprises. En France, la situation économique ne s'améliorerait pas, avec une "aggravation du chômage", tandis que l'Europe connaîtra "l'élévation de murs aux frontières" et une remise en cause de l'euro."

Et restons circonspects : "Soyons-en persuadés : 2016 ne peut être que l’année des bonnes surprises… parce que le pire du pire est très vraisemblable :

1. De nouveaux attentats terroristes, d’une ampleur défiant l’imagination, sont attendus, de façon réaliste, dans tous les pays, y compris le nôtre.

2. Les conflits en cours en Syrie, Irak, Libye, Yémen ou Ukraine vont probablement s’aggraver.

3. D’autres affrontements devraient éclater, en particulier en mer de Chine, en Inde et en Afrique. Cela pourrait déraper en une guerre mondiale, religieuse ou laïque, ou encore liée à la circulation de l’énergie.

4. De nouveaux Etats vont sans doute s’effondrer, en particulier en Afrique, sur le modèle de la désintégration de la Somalie ou de celle du Soudan.

5. Une crise financière majeure devrait éclater à l’échelle mondiale, comparable à celle de 2008, non plus cette fois à partir des crédits spéculatifs accordés aux ménages, mais à cause de ceux qui concernent les entreprises, comme l’annonce la faillite cette semaine du fonds Third Avenue à New York. L’absence de régulation du « shadow banking » et l’agressivité des fonds « activistes » devraient précipiter ce désastre.

6. La sortie de la Grande Bretagne de l’UE, le fameux « Brexit », a toutes les chances d’advenir et de montrer au monde que la construction européenne n’est pas irréversible.

7. L’élévation de murs aux frontières qui séparent des pays de l’Union, protections illusoires contre les migrations non désirées, confirmera ce recul de l’Europe et mettra même en danger, par la défiance qu’elle entraînera, l’existence de l’euro.

8. Des catastrophes naturelles liées aux changements climatiques auront lieu.

9. Une épizootie, ou une épidémie majeure, partant d’une souche nouvelle d’un virus mutant, pourrait se déclencher, sans qu’aucun vaccin ni traitement ne soient disponibles, provoquant la fermeture des frontières à travers toute la planète.

10. La France, outre les catastrophes précédentes, risque de voir en 2016 une aggravation du chômage, un débat politique , en vue de la présidentielle, vide de contenu, une rage croissante contre les élites, des départs accrus de jeunes vers la Syrie ou vers Londres.

Chacune de ces mauvaises nouvelles, même si elle survient de manière localisée, aura un impact planétaire, qui ralentira la croissance mondiale, précipitant plus encore l’humanité dans la tristesse, la colère, le populisme et le protectionnisme.

Il faut bien reconnaitre que statistiquement, tout a une bonne chance de se matérialiser.

Article "Jacques Attali ne s'attend pas à une bonne année 2016 avec ses prévisions (très très) pessimistes"
http://www.huffingtonpost.fr/2015/12/31/previsions-2016-nouvelle-annee-pessimistes-jacques-attali_n_8859326.html


_________________________________________________________________

Et un peu d'humour après les glaçons !
http://www.djipe.net/1-1-16-le-nouvel-an-par-jacques-attali/
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
18/12/2015 22:22:35
0
Péril jaune sur le grisbi...

Alors que le peso argentin et mexicain chutent durement de manière vertigineuse, les réalignements monétaires vont bon train avec la hausse du dollar. Le rend sud africain vient de perdre encore 10% et les économies africaines vont être malmenées tout comme celles sud américaines...

Le yuan pour rester compétitif face au dollar et tenter de doper les exportations continue chaque jour de perdre du terrain. L'heure est grave et de nouvelles dévaluations importantes devraient se faire jour pour les 6 mois qui viennent...

En date du 15 Décembre 2015...

Notons que "la Banque populaire de Chine continue la dévaluation du yuan, dont le cours est au plus bas depuis 4 ans et demi. La monnaie chinoise perd en valeur pour la septième journée d'affilée.

Abstraction faite de la dévaluation d'août, la chute actuelle du yuan est la plus longue depuis 2004.

Pour l'heure, le yuan s'échange à 6,4559 dollars, ce qui est à hauteur de juillet 2011.

Il convient de noter que le yuan fait partie du panier de devises du FMI, même en dépit de sa régulation artificielle par la Banque centrale chinoise.

Tout permet de penser qu'une guerre des monnaies latente se poursuit et que ses principaux antagonistes sont la Chine et les Etats-Unis.

Etant donné que les Etats-Unis demeurent satisfaits par cette situation, la Fed et le Trésor américain resteront indifférents face aux interventions de la Banque populaire chinoise. En fin de compte, une hausse du taux d'intérêts américain provoquera un fort reflux de capitaux depuis des marchés émergents, la Chine comprise, ce qui signifie la baisse du yuan et le renforcement du dollar.

Pour la Chine, ce sera un facteur bien désagréable, car à l'heure actuelle Pékin est entièrement concentré sur la nécessité de stimuler l'économie à coup de politique monétaire.

La diminution du taux d'intérêts et d'autres mesures s'avèrent insuffisantes, bien que selon toute évidence Pékin parviendra à atteindre une croissance de 7% sur l'année 2015.

Toutefois, il y a toujours moins de crédits octroyés, bien que ces 13 derniers mois les taux d'intérêts aient été baissés 6 fois et les exigences envers le capital des banques aient été atténuées.Si les Etats-Unis augmentent leur taux d'intérêts, le dollar sera plus fort et la Chine fera face à un reflux de capitaux suite à la faiblesse du yuan.

Pékin espère pouvoir surmonter ce problème en abandonnant la référence du yuan au seul dollar au profit de sa référence à un panier de devises comprenant, outre le dollar, l'euro, le yen et 10 autres monnaies.

La Chine est donc confrontée à un dilemme: d'une part, le yuan faible présente des avantages pour l'économie car il encourage les exportations; de l'autre, une très forte chute de la monnaie, échappant au contrôle de la Banque centrale, provoque un reflux de capitaux et diminue la confiance envers le système. En plus, Pékin doit entretenir l'apparence d'un marché monétaire transparent et d'une monnaie stable.

Le 1er octobre 2016, le yuan fera partie des monnaies de réserve, ce qui ouvre une époque nouvelle. La demande de la monnaie chinoise devrait augmenter car les banques centrales et d'autres acteurs importants formeront des réserves supplémentaires en yuans, et l'internationalisation de la monnaie chinoise, tellement recherchée par Pékin, ira croissant."


On dirait que l'on ne va pas dans le bon sens...

Article "Dollar vs yuan: une guerre de monnaies latente"
http://fr.sputniknews.com/international/20151215/1020291358/guerre-monnaies-latente.html#ixzz3uhsa8A8A

  
Répondre
Crack_40 Crack_40
15/12/2015 08:11:11
0
Donc maintenant que toutes les signaux sont au rouge et après la chute en fin de cotation hier ! On est parti pour faire une spectaculaire rebond. Future à +1.4% !!!!!!!!!!
C'est vraiment à n'y rien comprendre !
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
14/12/2015 18:52:33
0
Enorme poussée du VIX à plus de +26% actuellement...

Dans la perspective d'une hausse de taux US...

ça sent la poudre à la baisse pour les 4 sorcières.... Et en prime gap avec sortie haussière au dessus de la résistance violet, signe que le mouvement devient violent comme pour le CAC Volatity.

ça présage rien de bon.... Alignement des planètes baissières malgré les interventions de régulation des banques centrales...
  
Répondre
colet colet
04/11/2015 16:00:02
0
5 millions d'amende
sauf que ceux qui ont été lésés n'ont rien !

Message complété le 04/11/2015 16:01:03 par son auteur.

et puis les fusées me semblent bien revenues de congés ... en ce début de mois

  
Répondre
ray71 ray71
22/10/2015 15:11:00
0
tout va mieux ? heureux de l'apprendre...
mais pour qui au fait ?
  
Répondre
colet colet
22/10/2015 15:00:18
0
"
L'indicateur du commerce de détail a lui aussi progressé d'un point, à 110, un plus haut depuis début 2008.
"

non, mais qui a oser dire cela ?
un plus haut depuis 2008 ?
de qui se moque-ton ? de moi ?

qu'ils viennent voir sur le terrain
  
Répondre
tirelire19 tirelire19
29/09/2015 17:49:52
1
Marchés financiers : la panique commence à se propager dans le monde entier source kingworldsnews mais traduction en français http://www.businessbourse.com/2015/09/29/marches-financiers-la-panique-commence-a-se-propager-dans-le-monde-entier/
  
Répondre
tirelire19 tirelire19
29/09/2015 17:44:35
0
Marchés financiers : la panique commence à se propager dans le monde entier source kinworldnews désolé c' est en anglais , je cherche une traduction http://kingworldnews.com/panic-is-beginning-to-engulf-the-world/
  
Répondre
moicmoi moicmoi
29/09/2015 13:21:30
0
Perso, j’évite le secteur bancaire depuis les subprimes, (sauf en TCT).
Encore beaucoup trop de cadavres dans leurs placards. A quand la suite du feuilleton ? Il y a eu déjà pas mal d’épisodes, et ce n’est pas fini.

  
Répondre
tirelire19 tirelire19
29/09/2015 12:29:25
0
gars d'ain gars d'ain
28/09/2015 12:28:12
1
Excellent effectivement, mais on pourrait aller encore loin...

On arrive petit à petit affectivement à ce que j'avais annoncé dans de multiples écrits sur cette file à son début.

On endort les petits porteurs d'actions pour qu'ils évitent de vendre alors que la crise arrive et nous arrive droit dessus.

L'europe de la BCE est le maillon des QE : elle n'a pas la puissance de feu de la FED, de la chine ou du JAPON et surtout elle a un inconvénient majeur, elle doit consulter avant d'agir et obtenir la concertation. Et quand il faut agir vite, ce mode de fonctionnement se révèle tragique ou pas c'est selon comment que l'on considère l'angle des choses...

Enfin, la crise éxédentaire du pétrole est depuis don début sous estimée : j'avais parlé de choc pétrolier à l'envers, et on est belle et bien en passe de réaliser le pendant au choc pétrolier de 1973.

Naviguer dans les extrêmes ne peut pas bon pour l'économie : il n'y a que les imbéciles pour croire une telle stupidité...On spécule actuellement sur un remontée des cours alors que nous prendre la direction opposée. Il y a un tel niveau de guerre d'influence et de diplomatie opaque au moyen orient que tant que les réglèments persisteront entres les états, le prix bas perdurera sous l'influence de luttes de pouvoir politique et de sphère d'influence avec en sous-jacents les parts de marchés du pétrole...



  
Répondre
tirelire19 tirelire19
28/09/2015 12:09:53
1
Excellent papier à lire , vous comprendrez mieux ce qui se passe actuellement http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/pourquoi-la-baisse-du-petrole-fait-pschitt-pour-la-croissance-505619.html
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
25/09/2015 14:37:19
0
... Et poursuite de l'attaque et de la mise en coupe réglée des entreprises françaises et européennes.

Après Alstom, Total, BNP, la casse du secteur automobile et les analyses bidonnées de Casino, Rallye, Edenred, voici la dernière en date Zodiac Aérospace ...

Notons "Zodiac Seats US, une filiale de l'équipementier aéronautique, a été informée d'une action intentée par la compagnie devant un tribunal texan demandant la détermination judiciaire de leur relation contractuelle portant sur la livraison de sièges 'business'.Zodiac précise que cette décision pourrait aboutir à un partage de l'activité avec un autre fournisseur. Le groupe français ajoute que les avocats de Zodiac Seats US évaluent les éléments déposés devant le tribunal et que ses équipes se sont rapprochées d'American Airlines en vue d'une 'sortie négociée'. 'Zodiac Seats US déplore cette situation, d'autant plus que l'agenda révisé des livraisons, établi il y a plusieurs mois, est tenu', assure-t-il dans un communiqué"
Remarquez que comme souligné dans mes autres sujets des groupes cités ci-dessus, l'attaque tombe toujour à point graphiquement ou le groupe est affaibli : l'effet n'est que plus retentissant... Le titre perd actuellement - 6.18%.


Article "Zodiac Aerospace: le litige avec American Airlines confirmé.
http://www.abcbourse.com/marches/zodiac-aerospace-le-litige-avec-american-airlines-confirme_338601_ZCp
  
Répondre
ettircs ettircs
25/09/2015 14:20:19
0
Bien vue gars d'ain je rajouterais à cela que la hausse des taux afin de faire grimper le dollar correspondrons aux moment ou certaines entreprises se ferons racheté en euro (je pense principalement à alstom) et au moment ou elle payera son amende en dollars..... Bref tout n'est que malencontreuse coincidence, on a pas fini de vouloir jouer à la guéguerre avec les entreprises européenne pour les affaiblir, l'économie américaine est la meilleur c'est pour sa qu'on les suit comme des toutous en essayant d'être le plus sage possible pour éviter les coups de fouets.....
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
22/09/2015 15:13:54
1
Scandale baissier orchestré dans l'automobile et moment choisi pour contrecarrer les interventions de régulation.

Tirelire19 a écrit ci-dessous (et je l'en remercie!) : "Archi faux puisque les figures graphiques envisageaient la sortie baissière du jour. Le cas Volkswagen est hors sujet car la correction du secteur auto date de plusieurs mois"

Grand bien lui en a pris de faire des recherches... Ce que je pense actuellement, c'est que les US attaquent de façon très agressives les entreprises qui leur font de l'ombre sur la marché export de façon à rendre la baisse d'euro moins attractive pour de choix de clientélisme.

Comme dénoncé avec EDENRED, Rallye, Casino, et d'autres... Et maintenant le secteur automobile... Chaque moment d'attaque est précisément choisi : il suffit à chaque fois de se pencher sur un graphe pour le constater.

Intéressez vous donc au moment où l'on publie ces nouvelles : la révélation se fait le lendemain boursier de la journée des 4 sorcières où les spéculateurs de produits dérivés ont pas mal perdu avec aussi le pétrole et le soutien des marché. On choisit donc sciemment de déstabiliser le secteur automobile européen fort soutien à l'export et pourvoyeur de devises de changes pour détruire partiellement le plan de relance afin de demander plus : et plus de quoi? ... plus de monnaie, plus d' EQE, plus de rachat, plus d'intervention....

Pourquoi le secteur automobile ; parce que le volume d'action est très important et qu'en cas de baisse du secteur, l'interventionnisme de régulation ne sera pas assez puissant.... Vous avez des doutes sur ce que j'avance : regardez la graphe de volatilité joint : aujourd'hui, rien, on ne bouge pas alors qu'hier on a tenté d'endiguer le mal avant d'en comprendre la racine.

Mais la BCE n'a pas des moyens illimitées contrairement à la FED, et ses prises de positions nécessitent un minimum de concertation. Rien de tel donc que de fair plonger l'ensemble des bourses, car qu'y a-t-il de changé depuis jeudi soir sur le plans des fondamentaux économiques des entreprises ? Absolument rien, les chiffres sont les mêmes ...

L'attaque permet au secteur bancaire spéculateur baissier (le shadow's banking) de contrecarrer les projets haussiers orchestrés par la BCE dont les autres banques centrales assurent elle-aussi conjointement des intervention de régulation de volatilité. Les banques d'investissement en sont pour leurs frais et pour l'heure : regardez... pas d'intervention de régulation aujourd'hui...

Les guerres financières actuellement dépassent largement les petits porteurs que nous sommes et à ce petit jeu gratuit et sans fondement économique, certains ont les moyens de ruiner les autres dans de vaines actions de soutiens...

Alstom a aussi rendu les armes en vendant une partie de ses activités concurrentes à GE, afin d'étouffer des poursuites judiciaires dont on peut largement s'interroger sur le fondement comme il a été débattu sur France Inter récemment...

En septembre 2014, souvenez vous. On a découvert après coup que la baisse du 15 octobre 2015 avait été orchestré par les fonds de pension US qui ont planifié leurs retrait. La crise qui a suivi en bourse a finalement abouti à l'avenement de l'EQE pour une durée réduite.

Que cherche-t-on actuellement ?

Affaiblir l'économie européenne en instillant le doute et sussurant d'une voie douce et certaine à la BCE qu'il faut plus d' EQE : plus de moyens et plus longtemps ...

Vous voilà prévenu...

Et une petite leçon déco-logis au passage...

Encore un petit mot juste pour vous montrer que l'affaire ne date pas d'aujourd'hui, mais que l'on a attendu soigneusement et patiemment que le secteur automobile européen se relève et soit mature en croissance pour pouvoir infliger des demandes d'amende records ?

Notons "Le figaro, qui titre "Le scandale qui fait vaciller Volkswagen", raconte comment la fraude a été découverte et révélée. Tout est parti de la petite ville américaine de MorganTown, située dans le nord de l'État de Virginie occidentale. En 2013, ONG spécialisée dans le transport écologique cherche à savoir comment les moteurs diesel polluent dans des conditions d'utilisation réelles et se tourne vers un professeur d'université, spécialiste de la question. L'universitaire y voit l'occasion d'un exercice pratique avec ses étudiants, avec qui il mesure alors les polluants émis par trois voitures : une Jetta, une Passat et une BMW. Ils envoient les résultats à l'ONG un an plus tard, sans savoir qu'ils vont déclencher un scandale, puisqu'ils ont simplement mesuré et n'avaient pas connaissance des valeurs normales. "

Enfin, le Sommet du Climat de Bogota (20 - 23 SEPTEMBRE 2015) s'est ouvert ce week-end : quoi de mieux que de frapper les européens donneurs de leçon en matière de réductions de gaz à effet de serre et de polluants durant la tenue du sommet afin d'avoir à consentir un minimun d'engagement pour ne pas enrayer la croissance US?

D'autre part, les US figurent parmi les principaux émetteurs de polluants et de gaz à effet de serre : il faut reconnaitre que le scandale détourne l'attention de leurs propres émissions polluantes sur les européens, et jette l'anathème sur les donneurs de leçons qui perdent une partie de leur crédit moraliste...

Si vous croyez encore au fruit du hasard, il faudra vous recycler en vendeur de serre à légumes sur la lune : c'est certainement un bon business plan...

Le graphe de volatilité du CAC ce jour.
.

.


  
Répondre
tirelire19 tirelire19
16/09/2015 18:18:39
1
tirelire19 tirelire19
10/09/2015 16:06:17
2
OK pour la volée , vue intra day c' est une ETE bien orchestrée sur le rebond
Pas vrai l' ami !
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
07/09/2015 08:51:50
0
AVIS DE PASSAGE...


Documentaire ARTE : "La propagande selon Poutine"
mardi 08 septembre à 20h55 (52 min)

> Rediffusion mercredi 09.09 à 8h55
> Rediffusion vendredi 18.09 à 9h00


Après l'armée de troll internet, voici encore une leçon de choses sur le système Poutine qui permet d'être encore plus fort sous le poids des crimes et de s'incarner "Héros du peuple russe" comme au temps des soviets glorieux.

Comme nous l'avions déjà montré ici, Poutine a plus d'un tour dans son sac, ne regarde pas l'économie de moyens, mais les concentre sur un but. Le plus consternant pour ceux qui l'attaque, est tel un joueur d'échec il a plusieurs coups d'avances et plusieurs stratégies de réserves pour répondre...

De ce point de vue là, incontestablement, il détient le leadership mondial et beaucoup de clés d'ouverture notamment sur monde des BRICS dont les autres premières puissance mondiales ne peuvent se passer.

Il est actuellement certes affaibli par la baisse du pétrole et du compartiment "Matières premières", mais quand ce compartiment cyclique retrouvera de ses lustres d'antan, Poutine sera aux premières loges....

Notons "Depuis l’annexion de la Crimée, le conflit en Ukraine et les sanctions de l’Union européenne, le ton s’est durci dans les médias russes. Une rhétorique guerrière et nationaliste est à l’œuvre, visant à la fois les États-Unis – "à réduire en cendres radioactives" –, l’UE et le gouvernement ukrainien. Émission après émission, des journalistes à la solde du Kremlin, d'où émanent la plupart des informations, cimentent l’adhésion du peuple russe à la politique de Poutine.

Internet, seul espace de liberté

Le propagandiste en chef se nomme Dmitri Kisselev. Tous les dimanches soir, sur la chaîne d'État Rossia 1, il anime une émission dite d’actualité où se succèdent interviews racoleuses, reportages simplistes et séquences dédiées au culte de la personnalité de Poutine. Le tout pendant plus de deux heures. Qu’il s’agisse du meurtre de Boris Nemtsov, des prix du pétrole ou de la "junte" au pouvoir à Kiev, le manichéisme est au rendez-vous. Aujourd'hui, les rares journalistes qui critiquent encore le chef de l'État russe ne peuvent plus compter que sur Internet pour faire entendre leur voix. Ce documentaire plonge au cœur du système de désinformation mis en place par Poutine. Son réalisateur, le journaliste Stephan Kühnrich, sait de quoi il parle : il a été, de 1986 à 1991, correspondant permanent à Moscou pour la télévision de la RDA. "


http://www.arte.tv/guide/fr/058367-000/la-propagande-selon-poutine
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
03/09/2015 16:46:37
2
Jour de rentrée = jour de révision

Après le FMI, on a droit à une révision en règle de la BCE pour la croissance de la Zone Euro et de l'inflation dont on n'arrive pas à dominer la baisse, hélas comme prévu dans ces lignes (ci-dessous, au début de l'année).

Notons "A l'occasion de sa conférence de presse, Mario Draghi a annoncé une révision en baisse de ses prévisions de croissance annuelle du PIB pour la zone euro : elle l'attend désormais à 1,4% en 2015, 1,7% en 2016 et 1,8% en 2017.

La BCE justifie cet abaissement - par rapport à des taux de 1,5%, 1,9% et 2% respectivement attendus en juin dernier - principalement par une plus faible demande extérieure en raison d'une croissance moindre des marchés émergents.

En termes d'inflation aussi la banque centrale réduit ses projections, à cause surtout de la baisse des prix du pétrole. Elle passe de +0,3% à +0,1% pour l'année en cours, puis de +1,5% à +1,1% pour 2016 et de +1,8% à +1,7% pour 2017.
"

Le plus grave reste à venir comme je l'ai expliqué avec le FMI et la chute économique du Brésil, remarquons "Tenant en compte les développements les plus récents sur les cours du pétrole et les taux de changes, il existe des risques à la baisse sur ces nouvelles projections de notre équipe économique', a en outre prévenu Mario Draghi."

Dès lors, la hausse du jour n'a aucun intérêt : elle ne rassure en rien sur ce qui se passera économiquement fin 2015 et surtout début 2016.

Soyons sérieux une minute...

La planche à billet ne marche pas :
-Pas de croissance
-Pas de création de valeur
-Pas d'inflation.

Mais surtout, on constate :
- plus d'incertitudes économiques
- plus de chômage
- plus d'effondrement de marché à cause de la déflation des prix

La baisse du prix du brut n'engendre aucune embellie économique, contrairement à ce qui était promis :c'est pire et ça va être pire encore.

La baisse de l'euro, sensé être un atout économique puissant, est attaqué par les dévaluations des autres monnaies et le retour haussier du dollar.

Au prochaine opus, la salive de Draghi fera déteindre les billets fraichement imprimés...

Article "Zone euro: la BCE abaisse ses prévisions."
http://www.abcbourse.com/marches/zone-euro-la-bce-abaisse-ses-previsions_336336_PX1p


  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

201601041225 434724
ebook Téléchargez gratuitement le guide "3 actions de nos experts pour 2021"

Analyser les opportunités actuelles, repérer les entreprises à fort potentiel, etc.