OK
Accueil  > Communauté   > Forum Olympique Lyonnais

OL Group saute toutes les résistances

Cours temps réel: 2,33€  0,43%

OLG


chabl
21/02/2020 15:35:40
0

Les rachats continuent à un rythme assez continu depuis Novembre 2018 et le prix de revient moyen de 3,04 euros semble s'être stabilisé depuis quelques mois. Pour OL Group les résultats sportifs de cette année sont assez contradictoires mais le risque de ne pas arriver à conserver une place en Ligue des Champions a considérablement augmenté. En contrepartie la revalorisation du Sponsoring avec le contrat récent passé avec Fly Emirates vient montrer que le groupe attire toujours davantage d'intérêt au plan international.


  
Répondre
chabl
06/01/2020 17:48:33
1

Après plus d'un an de rachats de ses propres titres OL Group a réussi à maintenir son cours (+9% sur l'exercice). On est arrivé maintenant à un investissement de 3 millions d'euros et on sait que ces actions vont être utilisées comme monnaie d'échange dans le cadre de la reprise par le groupe d'une majorité de titres de Villeurbanne Basket. On sent bien par ailleurs que Tony Parker va prendre de plus en plus d'importance au sein d'OL Group. Certains prédisent déjà qu'il se positionne comme le futur successeur de Jean Michel Aulas.


  
Répondre
chabl
09/12/2019 15:02:00
1

La continuité des rachats de ses propres actions par OL Group a continué à maintenir le cours du titre. Et ceci est important au moment où les résultats sportifs sont loin d'être au rendez-vous. Demain soir avec le match couperet en Ligue des Champions on pourrait aussi avoir selon le résultat besoin d'amortir le choc.

Peu à peu on s'approche d'un paquet d'un million d'actions dont l'utilisation n'a pas à ma connaissance été clairement définie.

  
Répondre
chabl
18/11/2019 16:08:52
1

OL Group continue de racheter ses actions et dans les documents préparatoires à la prochaine AG prévient que ces rachats pourraient monter jusqu'à 10% du capital, mais pour le moment après un peu plus d'un an on en est à environ 2% du capital.

Les résultats du 1er trimestre sont les meilleurs qu'OL Group a présenté depuis qu'il existe mais seulement parce que la vente de N'Dombélé y représente pratiquement 50% du Chiffre d'Affaires. Ceci n'a d'ailleurs pas eu de répercussion sur le titre, qui est largement conditionné par les rachats d'actions, dans une absence nette de volumes.

  
Répondre
chabl
28/10/2019 16:43:50
1

On est arrivé à un an de rachats par OL Group de ses propres titres. Le tableau qui récapitule ces rachats trimestre par trimestre montre que le titre n'a pas cessé de se valoriser depuis l'an dernier. Le prix moyen de ces rachats se situe à 3,03 euros et ceci constitue selon moi une bonne raison d'espérer voir le titre ne plus replonger sous les 3 euros.

La nomination de Rudi Garcia comme entraîneur ne semble pas du tout du goût des supporters mais avec enfin une victoire et un retard de 6 points sur le 2ème rien n'est encore perdu.

Le montant des rachats est maintenant proche des 2,5 millions d'euros.


  
Répondre
chabl
15/10/2019 11:24:57
1

On est arrivé à un an de rachats par OL Group de ses propres titres. Le tableau qui récapitule ces rachats trimestre par trimestre montre que le titre n'a pas cessé de se valoriser depuis l'an dernier. Le prix moyen de ces rachats se situe à 3,02 euros et ceci constitue selon moi une bonne raison d'espérer voir le titre ne plus replonger sous les 3 euros alors que les déboires sportifs qui ont amené au renvoi de l'entraîneur Sylvinho viennent de signer le début d'une baisse sensible ces derniers jours.

La publication a donné les signaux financiers attendus mais sans plus et les 2 analystes qui suivent le titre ont abaissé leur objectif de cours. Mais celui-ci reste à 3,90 euros pour Euroland et à 3,30 euros pour Oddo.

La nomination de Rudi Garcia comme entraîneur ne semble pas du tout du goût des supporters et il va devoir faire rapidement ses preuves. Les 3 prochains adversaires de Lyon sont les 3 derniers de la Ligue 1 et des défaites sont interdites.


  
Répondre
chabl
09/10/2019 16:14:28
0

On va bientôt arriver à un an de rachats par OL Group de ses propres titres. Ci-après le tableau qui récapitule ces rachats trimestre par trimestre et qui montre que le titre n'a pas cessé de se valoriser depuis l'an dernier. Le prix moyen de ces rachats se situe maintenant à 3,02 euros et ceci constitue selon moi une bonne raison d'espérer voir le titre ne plus replonger sous les 3 euros alors que les déboires sportifs qui ont amené au renvoi de l'entraîneur Sylvinho viennent de signer le début d'une baisse sensible ces derniers jours.

Avec la publication de ce soir on aura par contre des signaux financiers qui seront sans aucun doute plus rassurants. Mais la crise sportive devra tout de même se régler assez vite sous peine d'annuler toute velléité de hausse pour le titre.

  
Répondre
chabl
26/09/2019 13:56:35
1

Toujours des rachats en Septembre et on a dépassé les 2 millions d'euros avec un prix d'achat moyen qui vient de monter à 3,01 euros.

Par contre les résultats sportifs du club semblent maintenant de nature à contrarier la poursuite d'une hausse.


  
Répondre
chabl
07/09/2019 07:50:17
1

Les rachats se poursuivent et on approche de 2 millions d'euros. Le titre en a bénéficié puisqu'il est remonté de 2,80 à 3,35 euros à la suite de cette décision depuis Octobre 2018.

Les 3,40 euros sont depuis la nouvelle résistance.

  
Répondre
chabl
22/08/2019 16:00:16
0

Et bien avec le début de saison prometteur de l'OL et une continuité dans les rachats d'actions propres par OL Group on a pu atteindre une nouvelle frontière sur les 3,40 euros.

La nouvelle situation de ces rachats ne montre aucun ralentissement même pendant les vacances.


  
Répondre
chabl
08/08/2019 15:53:20
0

L'OL va reprendre demain à Monaco une nouvelle saison de Ligue 1 sous de nouvelles bases. J.M. Aulas a choisi un duo Brésilien pour remplacer Genesio et après pas mal de transferts on a eu des difficultés lors des matches de préparation.

On verra si cela va entacher la reprise ou si la mayonnaise va prendre !!!

Pour les rachats de titres il n'y a en tout cas aucune différence semaine après semaine et le paquet d'actions rachetées commence à être conséquent.

  
Répondre
chabl
24/07/2019 20:02:01
1

Les rachats se poursuivent semaine après semaine et maintiennent le titre au dessus des 3,30 euros.

Mais on a eu aussi hier la publication du CA de l'exercice 2018-2019 qui est le plus important jamais atteint par OL Group.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les revenus de l'exercice 2018/2019 affichent un nouveau record à 309,0 M€, bénéficiant notamment de la participation du club à la Champions League cette saison.

AVANCÉE DU PLAN STRATÉGIQUE À 5 ANS – CONFIRMATION DE L'OBJECTIF 400 M€ DE CA

Le déploiement du plan stratégique du Groupe à 5 ans, présenté en février 2019, commence à se concrétiser.

L'activité Events sera portée par l'attractivité du Groupama Stadium auprès des organisateurs de grands évènements avec la 1ère édition d'un festival annuel de musique « FELYN » porté par une joint-venture créée avec Olympia Production (filiale de Vivendi) les 19 et 20 juin 2020, les concerts de Rammstein les 9 et 10 juillet 2020, et par une demande forte de la part des clients BtoB pour l'organisation de séminaires et de conventions d'entreprises.

En parallèle, le Groupe œuvre activement à un projet d'extension foncière et d'implantation d'une nouvelle salle évènementielle à proximité du stade, d'une capacité de l'ordre de 12 000 à 16 000 personnes. Cette nouvelle enceinte, qui pourrait représenter un investissement d'environ 100 M€ porté par le Groupe, viendrait compléter l'offre Events avec l'organisation de concerts tout au long de l'année, de séminaires et de salons professionnels de grande ampleur, mais également de compétitions sportives à l'instar des matchs de prestige d'Euroligue de basket-ball de LDLC ASVEL.

Sur le plan du développement international, des accords ont été récemment signés : un accord avec la « Pelé Academia » au Brésil et un partenariat avec l'ASVEL qui va permettre au Groupe de bénéficier de l'image internationale et de la notoriété de Tony Parker notamment aux USA et en Chine.

D'ici à 5 ans, le Groupe entend poursuivre sa stratégie de développement basée sur le concept de « full entertainment », complexe intégré d'activités de spectacles et de divertissements, autour de son cœur d'activités football.

Dans ce cadre, le Groupe confirme son objectif de réintégrer le top 20 des clubs européens au niveau économique, via une croissance de l'ensemble de ses lignes de revenus et d'atteindre un niveau de produits des activités de l'ordre de 400 M€.

Message complété le 24/07/2019 20:05:10 par son auteur.

Il faut aussi ajouter le transfert de Nabil Fekir qui finalement va laisser au duo Junhino - Sylvinho plus de liberté pour leurs choix de stratégie.

  
Répondre
chabl
13/07/2019 09:49:17
1

Les rachats se poursuivent semaine après semaine et à la 37ème semaine on a dépassé un capital de 1,5 million d'euros.

Ces rachats ont été faits trimestre après trimestre en payant toujours un peu plus. Le cours du titre au dessus des 3,30 euros s'est bien redressé depuis le début de l'année.

Et maintenant avec tous les transferts en cours c'est aussi l'équipe qui est en train de changer. Il reste encore deux ou trois cas non réglés dont le plus difficile semble être celui de Nabil Fekir.

Mais on verra bien sur le terrain comment ça se passe. Rendez-vous à Monaco le 7 Août pour l'ouverture de la Ligue1.

En tout cas le bilan comptable des transferts grâce aux ventes de Mendy et N'Dombélé sera bien aussi positif.

Message complété le 13/07/2019 09:51:34 par son auteur.

  
Répondre
chabl
04/07/2019 11:33:56
1

Les rachats de titres se poursuivent semaine après semaine et maintenant autour de 3,30 euros. Les transferts en cours avec les belles plus-values sur Ferland Mendy et sur N'Dombele vont booster les finances du club.

Donc tout va dans le bon sens avant la nouvelle saison. Et la signature du petit prodige de 15 ans Cherki devrait aussi rassurer sur les retombees du centre de formation.

Apres 36 semaines de rachats on a une bonne petite reserve d'actions disponible au sein d'OL Group, permettant de racheter par exemple des titres de Villeurbanne.


  
Répondre
chabl
24/06/2019 08:58:30
0

Les ordres d'achat reviennent sur le nouveau carnet pour le mois de Juillet. On peut se demander si le titre n'est pas maintenant parti pour rester durablement au dessus des 3,30 euros. L'objectif des 3,60 à 3,70 euros avant la fin de l'année n'est pas maintenant aussi difficile à atteindre que ces 2 années passées.

Les titres rachetés par OL Group régulièrement et de plus en plus cher sont aussi un signal positif. Seront-ils utilisés pour reprendre les titres de petits porteurs de Villeurbanne ? Les accords pris dernièrement disent bien qu'OL Group procédera à un rachat de titres de Villeurbanne par échange avec des titres d'OL Group.

  
Répondre
chabl
10/06/2019 19:32:12
1

Maintenant on est resté pendant la première semaine de Juin au dessus de ces 3,10 euros et pour la première fois les rachats effectués par OL Group se sont faits au dessus des 3,10 euros.

Les nouvelles n'ont pas beaucoup d'influence dans une période creuse avec l'attente du mercato et de la publication au 30 Juin qui en résultera.


  
Répondre
chabl
03/06/2019 16:31:42
1

Les rachats de titres se poursuivent semaine après semaine et maintenant au dessus des 3 euros. Aujourd'hui pour la première fois on assiste à l'attaque de la résistance des 3,10 euros dans un volume plus fourni qu'à l'habitude.

A suivre dans les prochains jours ....

  
Répondre
chabl
02/06/2019 15:12:43
1

Etude KPMG 32 clubs européens de football

L'étude annuelle de KPMG sur les 32 clubs européens de football vient d'être publiée et elle replace le Real Madrid devant Manchester United avec une valorisation de 3,224 milliards d'euros contre 3,207.

Mais il faut quand même dire que KPMG n'a pas retenu les résultats sportifs de 2018-2019 dans son étude. Il n'a retenu que 5 critères pour ses calculs : la rentabilité, la popularité, le potentiel sportif, les droits de diffusion et la propriété du stade.

On trouve derrière les deux premiers le Bayern de Munich (2,696 milliards d'euros) qui passe devant le FC Barcelone (2,676 milliards d'euros). Manchester City reste 5ème avec 2,460 milliards d'euros.

Le PSG reste 11ème à 1,315 milliards d'euros en progression de 15% sur un an. La progression moyenne sur un an des 32 clubs est de 9%. L'OL reste à la 22ème place avec une valorisation de 463 millions d'euros (contre 429 millions l'an dernier) soit une progression de 8%. Mais sur les 3 dernières années l'OL est la plus forte progression avec 150% devant Tottenham avec 110%.

Dans cette étude la valorisation de KPMG est 21% au dessus de la valorisation boursière calculée au 1er Janvier. Il est aussi précisé que cette valorisation boursière tient compte de l'endettement.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il faut se souvenir aussi que le Chinois IDG est entré au capital il y a deux ans sur la base d'une capitalisation d'OL Group à 500 millions d'euros.

  
Répondre
chabl
20/05/2019 17:32:26
1

A maintenant 30 semaines de rachats le titre semble rester au dessus des 3 euros, et vouloir aller tester la résistance dure qui se situe autour des 3,10 euros.

Le prix moyen des rachats est resté à 2,85 euros, même si les rachats de la semaine dernière se sont effectués sur une moyenne de 3,02 euros..

La victoire contre Caen a offert la 3ème place qui permet d'aller en Ligue des Champions la saison prochaine. Les féminines ont en plus donné un 4ème titre consécutif de championnes d'Europe avec une victoire nette contre Barcelone.

Et la publication du CA du 3ème trimestre a apporté aussi de très bons chiffres au plan financier. En plus on sait maintenant comment la prochaine saison va être sportivement confiée à un tandem brésilien (Junhino + Sylvinho) qui devrait apporter son expérience et permettre à la nouvelle équipe qui sortira du futur Mercato de bien réussir la saison prochaine.


  
Répondre
chabl
14/05/2019 19:34:13
1

CA du T3 2018-2019

RECORD DES PRODUITS D'ACTIVITÉ SUR 9 MOIS : 223,8 M€ (+19% vs N-1)

Au 31 mars 2019, le total des produits des activités s'établit à 223,8 M€, en forte progression de 36,1M€, soit +19% par rapport aux neuf premiers mois de l'exercice précédent (187,7 M€ au 31 mars 2018). Cette très bonne performance résulte notamment du parcours de l'équipe masculine en Champions League (1/8e de finale).

1/ PRODUITS DES ACTIVITÉs : 223,8 M€, en PROGRESSION de 36,1 M€ (+19%)

En M€ (du 1er juillet au 31 mars) 31/03/2019 31/03/2018 Var. Var.

9 mois 9 mois en M€ en %

Billetterie 34,9 29,8 5,1 17%

dont championnat et autres matchs 24,7 23,8 0,8 3%

dont Europe 10,2 5,9 4,3 72%

Partenariats-Publicité 23,2 21,6 1,6 7%

Droits TV et marketing 109,9 51,8 58,1 112%

dont LFP-FFF 39,4 38,1 1,4 4%

dont UEFA 70,5 13,7 56,8 413%

Events 5,2 7,0 -1,8 -25%

dont séminaires et visites 4,6 3,0 1,6 52%

dont grands évènements 0,7 4,0 -3,3 -84%

Produits de la marque 11,7 12,0 -0,3 -2%

dont produits dérivés 7,7 8,0 -0,4 -4%

dont produits images et divers 4,1 4,0 0,1 1%

Produits de cession des contrats joueurs 38,9 65,5 -26,6 -41%

Total des produits des activités 223,8 187,7 36,1 19%


Pour les neuf premiers mois de l'exercice, le Groupe affiche des niveaux records de revenus de billetterie (34,9 M€ au 31 mars 2019, +17%) et de droits TV (109,9 M€ au 31 mars 2019, +112%). La participation du club à la phase de groupe de Champions League ainsi qu'à ses huitièmes de finale cette saison (Europa League en N-1) a permis d'enregistrer une forte croissance de ces deux lignes de produits (+ 61,1 M€ au total), et un nouveau record de revenus Matchday lors du match de 1/8e de finale contre le FC Barcelone (supérieur à 5 M€). Les revenus de billetterie et les droits TV liés à la Ligue 1 progressent également. Au 31 mars 2019, le club occupe la 3e place du classement de Ligue 1 (4e au 31 mars 2018) et a disputé 15 matchs contre 14 en N-1.

L'activité Séminaires poursuit sa forte progression, +52% sur les neuf premiers mois de l'exercice 2018/2019 à 4,6 M€ (vs. 3,0 M€ en N-1), avec le succès grandissant du Groupama Stadium pour l'accueil de grands séminaires et conventions. Ce succès commercial permet à OL Groupe de poursuivre l'accroissement de ses revenus récurrents BtoB.

En l'absence de grands évènements sur la période (Concert de Céline Dion et rencontre de rugby France/Nouvelle-Zélande, lors de la période comparable précédente), l'activité Events au global atteint un chiffre d'affaires de 5,2 M€ ( 7,0 M€ en N-1).

Les revenus de Partenariats-Publicité enregistrent une progression de + 7% et s'établissent à 23,2 M€ grâce à une hausse des contrats de partenariat. Par ailleurs, cette ligne de revenus bénéficie du contrat de naming sur 9 mois (8 mois en N-1, entrée en vigueur au 1er aout 2017).

Le chiffre d'affaires réalisé sur l'activité Produits de la marque est quant à lui quasi stable à 11,7 M€ (vs 12,0 M€ en N-1).

Dans la continuité du 1er semestre de l'exercice, les produits de cession des contrats joueurs s'établissent à 38,9 M€ (65,5 M€ en N-1). L'activité Trading du début de saison a été volontairement limitée en liaison avec la participation du club en Champions League et ses objectifs sportifs. Pour rappel, OL Groupe avait réalisé, au cours de l'exercice précédent, le transfert le plus important du club (Alexandre Lacazette à Arsenal pour 50 M€).

2/ PERSPECTIVES

Pour le dernier trimestre de l'exercice 2018/2019, le Groupe bénéficiera notamment d'une programmation estivale riche au Groupama Stadium, qui accueillera successivement les concerts d'Ed Sheeran les 24, 25 et 26 mai 2019, la tournée Stars 80 le 1er juin 2019, puis un concert de Phil Collins le 4 juin 2019, et, à compter du début de l'exercice suivant, les demi-finales et la finale de la Coupe du Monde féminine de football les 2, 3 et 7 juillet 2019.

Pour rappel, le Groupe entend poursuivre, d'ici à 5 ans, une stratégie de développement basée sur un concept de « full entertainment » autour de son cœur d'activités Football, mais également sur le développement et la diversification de son offre Events.

Dans le cadre de ce plan stratégique à 5 ans, le Groupe se fixe pour objectif de réintégrer le top 20 des clubs européens au niveau économique, via une croissance de l'ensemble de ses lignes de revenus et d'atteindre un niveau de produits des activités de l'ordre de 400 M€.

L'Olympique Lyonnais rappelle que des discussions (exclusives jusqu'au 30 juin 2019) sont en cours avec l'ASVEL SASP, pour une prise de participation minoritaire au sein du club villeurbannais de basket-ball.

  
Répondre

Forum de discussion Olympique Lyonnais

202002211535 460309
Ma liste