OK
Accueil > Communauté > Forum Wall Street 30

Forum Wall Street 30

Cours temps réel: 31 265,02  -0,40%



gars d'ain gars d'ain
23/04/2020 15:04:47
0

On accumule les mauvaises news, mais on reste bien accroché en haut du cocotier? attention à la chute des noix de coco pour la publications des trimestriels T1 / 2020


Encore plus de 4 Millions de chômeurs qui vont nettement moins rouler...


USA: les inscriptions au chômage encore en forte hausse

23/04/2020

Le Département américain du Travail annonce ce jeudi avoir dénombré 4.427.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, à comparer à 5.237.000 la semaine précédente (5.245.000 en estimation initiale).

C'est un peu plus que ce qui était attendu, le consensus visant plutôt 4,2 millions d'inscriptions.

La moyenne mobile sur quatre semaines a fort logiquement grimpé, pour atteindre 5.786.500, en hausse de 280.000 en l'espace d'une semaine.


Message complété le 23/04/2020 15:06:05 par son auteur.

SANS OUBLIER HIER !

USA: nouvelle hausse des stocks de pétrole

Actualité publiée le 22/04/20 16:34

Publiés ce mercredi, les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont augmenté d'environ +15 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA (Energy Information Administration).

Les analystes tablaient également sur une augmentation de cet ordre.

Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 518,6 millions de barils.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
20/04/2020 23:58:52
0

Et ben voilà, je m'étais pas trop trompé vu l'effondrement de baril WTI qui a fini à -37,63 dollars : du jamais vu !


Le Dow clôture à 23 648,99 et -2,42% .


ça m'étonnerait fort que le CAC continue à monter : on devrait tourner à -3,0 % avec la casserole 40...


Bankrupty et Chapter 11 vont être convié au banquet du pétrole de schiste .

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
20/04/2020 14:35:30
0

ça se barre en sucette ! comme prévu vendredi !


Pré-ouverture du Dow : on vient de passer les -2 %.

Vu la baisse du WTI, c'est bien le mini qu'on puisse faire à la baisse...

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
20/04/2020 14:28:27
0

Wall Street :

• Dow Jones à -1,89 % en pré-ouverture

• le Baril WTI s'effondre sous 12 $ vers -35%

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
19/04/2020 16:08:05
0

TRUMP s'organise pour essayer de gagner les élections malgré les casseroles et la bouilloire économique en grand panne.

Il continue de prêcher du haut du derrick et en flamme dont il a oublié d'équiper d'un extincteur, et allumer des contre-feux important ailleurs pour éviter que on regarde trop chez lui comme les vidéos actuelles des fosses communes COVID 19 à New-York ...



Trump : Terminator du système international


Édito17 avril 2020 | Le point de vue de Pascal Boniface

https://www.iris-france.org/146288-trump-terminator-du-systeme-international-2/


Notons que : "Cette décision s’intègre évidemment dans la logique de la politique du président américain. Bien avant la crise du Coronavirus, des élus républicains souhaitaient la réduction des crédits américains versés à l’OMS. Donald Trump plus que tout autre président américain, s’en prend depuis le début de son mandat à l’ensemble des institutions internationales. C’est d’abord le retrait de l’UNESCO, c’est ensuite le retrait de l’Accord de Paris sur le climat, de l’accord sur le nucléaire iranien, c’est aussi le fait de ne pas nommer de juge américain à l’OMC. Et ce sont évidemment ses attaques répétées à l’égard de l’ONU.


On peut objectivement faire de nombreux reproches aux institutions internationales. Mais ce sont souvent les blocages, fait des grandes puissances, qui les rendent moins efficientes. Finalement, la question centrale est de savoir si sans l’OMS, ou sans l’ONU, le monde tournerait mieux et si leur absence permettrait de mieux combattre la pandémie qui touche actuellement le monde. Certainement pas.


Au nom de ses intérêts électoraux, Donald Trump porte une grave atteinte à la lutte globale contre le Coronavirus et au système international en général. S’il était réélu, il serait conforté dans sa logique unilatéraliste et continuerait effectivement les coups de boutoir. Or, comment bâtir un système multilatéral si la plus grande puissance n’y participe pas et travaille de manière quasi-systématique à le saper ? Donald Trump reproche à la Chine de trop prendre pied au sein du système international. C’est indéniable, mais Pékin ne fait que profiter du vide laissé par Washington au sein de l’ensemble des institutions. Ce n’est donc pas en aggravant ce vide que l’on va lutter contre l’offensive diplomatique chinoise.


Si Donald Trump devait être réélu en novembre, ce serait un coup terrible pour le système international. La gestion d’un monde globalisé serait encore plus difficile, plus dangereuse. La Chine investirait alors d’autant plus les champs désertés par les États-Unis.


Si Joe Biden était élu, on ne pourrait rêver d’États-Unis multilatéralistes. L’unilatéralisme est inscrit dans l’ADN stratégique américain. Tout est alors une question de proportion. Donald Trump le pousse à l’extrême, un président démocrate serait moins unilatéraliste, mais il ne changerait pas complètement de cap. C’est néanmoins toujours préférable.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
17/04/2020 17:54:51
1

Après les grande manœuvre d'hier en vue des 3 sorcières, on est nettement moins virulent ce matin à wall Street et le Baril WTI vient encore de se prendre un gros coup de pelle sur les oreilles... On est descendu sous 18$ le baril WTI.


Wall Street : une entame de séance moins vigoureuse que prévu

17/04/2020 | 16:55

Notons que :

"Attendue en forte hausse ce matin, Wall Street n'affiche finalement qu'une progression limitée ce vendredi, rattrapée par un nouvel indicateur préoccupant concernant la santé de l'économie américaine.

Une heure après l'ouverture, le Dow Jones 30 parvient encore à avancer de 1,5% à 23.890,9 points, mais le Nasdaq Composite ne prend plus que 0,8% à 8606,4 points, soit la moitié de la hausse qu'il engrangeait il y a à peine 30 minutes.


Des scores très éloignés des gains de l'ordre de 3% qui étaient escomptés avant l'ouverture, dans un contexte d'optimisme autour de la prochaine réouverture de l'économie et des résultats prometteurs d'un traitement contre le coronavirus.

Tout est parti d'un article de la publication médicale 'STAT' faisant état de résultats encourageants sur le Remdesivir, un antiviral expérimental contre le Covid-19 développé par le laboratoire américain Gilead Sciences, qui bondit de plus de 8% en début de séance.


Mais - outre le fait que l'échantillon des patients traités semble très limité (125 personnes) - la méthodologie ne permet pas d'établir avec certitude le degré d'efficacité du médicament et il n'est pour l'instant question que d'une 'récupération rapide' de l'état des malades.

Cette information à prendre donc avec des pincettes avait pourtant fait bondir les 'futures' américains dans la nuit et éclipsé l'annonce que l'économie chinoise s'était contractée de 6,8% au premier trimestre.


Le retour à la réalité s'est confirmé lorsque les investisseurs ont appris ce matin que l'indicateur avancé du Conference Board s'était inscrit en baisse de 6,7% au mois de mars.

L'indice - censé préfigurer l'évolution de la tendance économique aux Etats-Unis - s'affiche ainsi à 104,2 en mars, après une baisse de 0,2% en février."

  
Répondre
Doremy Doremy
15/04/2020 21:18:27
0

Non !! Mr bill17 !! Surtout pas de sucre rapide ! Du miel ou si vous avez pas, chocolat noir c'est bien aussi !! 😜👍.


  
Répondre
Bill17 Bill17
15/04/2020 19:29:17
0

Doremy, il s'est permis de dire que je devais prendre du sucre pour cause de pessimisme....

Le connaissant mieux, je ne m'inquiète pas...

  
Répondre
Luncyan Luncyan
15/04/2020 19:18:28
0

Tu change tous le temps d'avis doremy

  
Répondre
tirelire19 tirelire19
15/04/2020 19:07:04
5

Ne vous inquiétez pas pour le DJ , la différence actuelle entre le Cac 40 et les indices américains provient du volume de liquidités injecté dans l' économie .

Ne comparez pas les milliers de milliards de dollars américains injectés avec nos malheureux milliards français ou européens .

De toute façon , il faudra encore plus de milliers de dollars américains pour tenter de colmater la chute ?

Il faut sauver le soldat Trump alors no limit .

Tout cela finira en déroute , les baisses à 2 chiffres des indices américains vont revenir .

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
15/04/2020 18:47:59
1

Oui, doremy


C'est une honte le traitement du CAC par rapport au Dow Jones...

  
Répondre
Doremy Doremy
15/04/2020 18:41:01
1

C'est agaçant ce DJ (mène museau du cac) qui ne s'écroule toujours pas ! La situation est pire en tout sens qu'en 2008 et bien d'autres situations d'avant et rien n'y fait gagne toujours 110%!! Nul d'entre nous sait ce qui se prépare mais sûrement rien de joli.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
15/04/2020 18:03:16
0

Tout pour plaire, ça continue !


6.606.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière,


Le Département américain du Travail annonce ce jeudi avoir dénombré 6.606.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, à comparer à 6.867.000 la semaine précédente (6.648.000 en estimation initiale).

C'est bien plus que ce qui était attendu, le consensus visant plutôt 5,2 millions d'inscriptions.

La moyenne mobile sur quatre semaines a fort logiquement grimpé, pour atteindre 4.265.500, en hausse de 1.598.750 en l'espace d'une semaine.


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
15/04/2020 15:50:52
0

Infos Dow Jones...


USA : Chute de 5,4% de la production industrielle en mars et plus fort recul de la production industrielle depuis l'après-guerre en mars

  
Répondre
LBWB LBWB
09/04/2020 20:51:07
1

Le probable effondrement boursier de Trump...


La réponse de Mélania


Je m'en fiche complètement et vous ?



  
Répondre
gars d1 gars d1
09/04/2020 19:43:39
4

Injection massive de liquidités comme d'habitude : le viagra boursier de Trump reste un succès.

Du moins pour l'instant...



En rouge figure la courbe du CAC 40, qui monte que si on faisait jeu égal avec le Dow Jones durant la période Obama / Hollande. c'est du tout le cas avec Macron alors que pourtant on a la finance et la ploutocratie au pouvoir !

Consternant...


  
Répondre
Doremy Doremy
09/04/2020 15:35:17
3

C pas grave Mr gars d'ain! Les bourses ne fonctionnent plus avec les bonnes ou mauvaises nouvelles de l'économie, elle le font avec le nombre de morts, plus il y en a et plus ça monte !

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
09/04/2020 14:40:48
1

EH ben voilà, ils prévoyait 5 Millions, j'avais annoncé 6 et c'est même pire encore ....

https://www.abcbourse.com/forums/msg766383_usa-5-millions-de-nouveaux-chomeurs-attendus-en-une-semaine


Le nombre de demandes hebdomadaires de prestations de chômage aux États-Unis s'élève à 6,6 millions, contre 5 millions prévus


PUBLIÉ JEU, AVR 9 20208:30 AM EDT Jeff Cox

https://www.cnbc.com/2020/04/09/weekly-jobless-claims-report.html


Le nombre de chômeurs a continué d'augmenter en raison de l'arrêt de la production de coronavirus, avec 6,6 millions d'Américains qui ont déposé une première demande de chômage au cours de la semaine qui s'est terminée le 4 avril, a indiqué jeudi le ministère du travail.


Cela porte le total des trois dernières semaines à plus de 16 millions.

Le chiffre le plus récent représente une baisse de 261.000 par rapport à la semaine dernière, qui a été révisée à la hausse de 219.000 à près de 6,9 millions.

L'augmentation constante du nombre de demandes d'assurance chômage a été exacerbée par l'augmentation du nombre de personnes qui peuvent déposer une demande. La loi CARES a élargi le groupe pour inclure les travailleurs indépendants et les entrepreneurs indépendants.

Avant les efforts de distanciation sociale utilisés pour lutter contre la propagation du coronavirus, le marché de l'emploi était fort. Au cours des six mois qui ont précédé la fermeture de l'entreprise, qui a déconnecté une grande partie de la capacité de l'économie américaine, la croissance de la masse salariale non agricole s'élevait en moyenne à 221 000 par mois.

Cependant, le mois de mars a connu une baisse de 701 000 qui n'a fait que commencer à mesurer l'impact du virus sur la situation de l'emploi.


La majeure partie de cette baisse de l'emploi s'est produite dans les restaurants et les débits de boissons, bien que les soins de santé et l'assistance sociale aient également été touchés. Un nombre plus représentatif de l'impact réel sur l'emploi est ressorti de l'enquête menée par le ministère du travail auprès des ménages, qui a révélé une baisse de près de 3 millions du nombre d'emplois.

Ce chiffre est dû en grande partie au fait que 1,3 million de personnes ont quitté le marché du travail après avoir perdu leur emploi, mais n'ont pas pu chercher de travail en raison des restrictions liées au coronavirus. Ces chiffres ont contribué à faire passer le taux de chômage global de 3,5 % à 4,4 % et à faire passer un chiffre plus global qui inclut les personnes qui ne cherchent pas de travail et les sous-employés de 7 % à 8,7 %, soit le gain le plus important en un mois dans l'histoire de cette mesure.

Il s'agit d'une nouvelle de dernière minute. Revenez ici pour les mises à jour.


Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  
Répondre
LBWB LBWB
07/04/2020 21:59:01
1

USA : l'ancien président de la Fed Bernanke prédit une contraction du PIB de 38% au T2

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
06/04/2020 16:49:49
3

On fait activement remonter toutes les bourses dans l'attente de l'indécision, de la non décision qui conduira invariablement le pétrole à la chute.


alors on remonte, pour limiter la descente plus bas qui viendra....

  
Répondre

Forum de discussion Wall Street 30

202004231504 617237
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.