OK
Accueil > Analyses > Chroniques

La perte de confiance dans l'avenir financier

Par Charles Dereeper, le 19/04/2013

charles dereeper

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

Depuis que Chypre a annoncé ponctionner directement sur les comptes bancaires privés de quoi payer les dettes nationales, je constate auprès de mon entourage pro dans le domaine de la finance d'un écroulement presque intégral des ventes, des ouvertures de compte ou de toute l'activité habituelle qui existe.

L'atteinte à la propriété privée est une notion de psychologie qui touche les fondements d'une société humaine. Quand on donne la propriété de la terre aux paysans, les rendements explosent en comparaison des terres qui sont données en location ou dont la production est étatique type communiste. Je ne sais pas pourquoi nous les humains, nous avons ce besoin irrépressible de contrôler et posséder, mais le fait est là : sans propriété, notre intérêt diminue fortement.

En ce moment, les français sont dans une grosse perte de confiance. Déjà qu'ils ne sont habituellement pas vaillants et confiants habituellement avec leur argent, mais là, Chypre les a assommé dans leurs certitudes...

Le deuxième élément à prendre en compte, c'est la capacité des européens à se prendre pour le centre du monde. Cela ne va pas chez eux et grosso modo, rien ne va nulle part sur terre. C'est partout pareil. Si l'Europe s'écroule, le monde disparaît. Rien n'est plus faux.

Vivre en Asie et lire l'affolement des français sur la fin du monde a quelque chose d'irréaliste. En Asie, tout tourne. Peu de gens parlent de crise ou de problèmes bancaires. Personne ne doute de l'avenir comme en Europe.


Je crois que Chypre force les français à regarder au-delà des frontières au niveau de leur patrimoine financier. Depuis des années que les problèmes structurels existent, chacun espérait ou attendait une solution de la part des autorités (compétentes ahahhaha...). Chypre a montré que les autorités n'étaient pas compétentes et surtout, jouaient leur jeu contre les populations. Il ne reste donc qu'une solution : penser solution internationale et la jouer pour soi même.

Tout le monde est désormais focalisé sur le fait que le système va sauter comptablement et comment faire pour s'en protéger.

A titre personnel, jouer en défense ne m'a jamais attiré. Je comprends ce besoin mais je crois qu'il ne faut pas laisser ces oligarques et leurs petits soldats politiciens nous bouffer la vie. Au lieu d'avoir peur, il faut avancer, prendre des paris, miser sur des entreprises et s'affranchir de ce monétaire bidon à 2% qui subventionne les conneries faîtes par les banquiers.

La France a 94% d'endettement sur PIB. Entre le souci des retraites qui va s'enclencher à partir de 2017 et la vitesse à laquelle l'argent est cramé par les bureaucrates médiocres, il ne se passera pas grand chose avant 2019 ou 2020, surtout si on imagine les jongleries à venir de la BCE qui fera tout pour repousser l'échéance fatale. Cela laisse du temps pour vivre et entreprendre.


Twitter Facebook Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.