bourse investir
OK

Les figures classiques - Les triangles


Les triangles sont des figures qui interviennent dans des marchés sans tendance, en général il s'agit plutôt de périodes indécises. Les triangles commencent par une zone où les cours évoluent dans une zone assez large comme si les opérateurs attendaient un signal ou un évènement pour prendre une décision, pour aller vers une zone de plus en plus étroite et serrée, où l'avis des opérateurs est convergent.

Les triangles sont des outils très puissants en analyse graphique, ils permettent dans certains cas de prévoir le sens futur du marché ou d'une valeur avec des objectifs assez précis.

Les sorties de triangle doivent, pour confirmer la tendance, se faire avec des forts volumes, si les transactions sont peu importantes, les objectifs pourraient ne pas être atteints ou la sortie pourrait être un faux départ.

Il existe différents types de triangles, certains permettent de deviner la tendance future de par leur forme, d'autres sont des figures plus difficiles à interpréter.

Le triangle symétrique ou isocèle

Cette figure est composée de deux droites, l'une haussière et l'autre baissière. Les deux droites sont à peu près équivalentes, le triangle pour être valide doit comporter au moins 4 impacts, deux sur chaque droite.

Ce genre de figure se dessine après un fort mouvement à la hausse ou à la baisse. Durant cette période, les intervenants se demandent quelle tendance donner au marché.  La principale utilité de ce triangle est de pouvoir donner un objectif précis du mouvement lors de la sortie.

triangle bourse

A l'intérieur du triangle il est très difficile de deviner la tendance à la sortie, mais lorsque la sortie est effectuée on peut avec facilité donner un objectif.

Pour être valide, la sortie dans ce genre de configuration doit se faire avant le dernier quart du triangle (symbolisé par les pointillés), si la sortie se fait après, la figure n'est plus valide et les signaux donnés seront faux ou peu fiables.

triangle isocele

Les volumes lors de l'entrée dans le triangle doivent être en hausse, à l'intérieur du triangle ils doivent se tasser, jusqu'à la sortie qui doit se faire avec un maximum de volumes. Plus les volumes seront importants, plus l'objectif aura de chance de se réaliser.

L'objectif peut se calculer de deux manières, la première consiste à reporter la hauteur du triangle prise au deuxième impact (flèche à l'intérieur du triangle), au point de sortie de la valeur de la figure (flèche à la rupture du triangle). On obtient ainsi un objectif précis de la hausse.

L'autre méthode consiste à tracer une parallèle, à la droite qui n'a pas été cassée, passant par le sommet du triangle (droite grise). Cette méthode est plus approximative, mais elle permet d'avoir une idée de l'objectif.

Il existe des limitations, l'objectif doit être atteint avant que les deux droites composant le triangle ne se réunissent. Si ce n'est pas le cas l'objectif peut être atteint mais rien ne le garantit, cette limite permet d'obtenir un timing précis pour des options ou warrants.

Les triangles ascendants ou descendants dit aussi haussiers ou baissiers.

triangle up

Ces triangles sont des figures de continuation, c'est à dire qu'il s'agit d'une phase intermédiaire dans l'évolution d'une valeur qui va renforcer la tendance en cours. Chaque droite composant le triangle doit être confirmée par trois points au minimum.

Le triangle ascendant est composé d'une ligne de résistance à peu prés horizontale et d'un support haussier assez fort qui lui permet à chaque fois de retourner vers la résistance puis de la casser.

triangle descendant

A l'inverse le triangle descendant est composé d'une résistance baissière et d'un support horizontal, la résistance fini par pousser la valeur .

Les volumes dans tous les cas de figure doivent diminuer avec le temps, plus on avance dans le triangle, plus les volumes deviennent faibles. Les volumes doivent reprendre de l'ampleur à la sortie du triangle pour valider l'objectif.

triangleL'objectif se calcule de la même façon que pour le triangle isocèle, il se peut à la sortie du triangle que la valeur teste la droite franchie à la hausse ou la baisse, mais cela ne remet pas en cause la tendance.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin