OK
Accueil > Communauté > Forum Petrole WTI (baril en $)

Le baril de WTI en graphe. - Page 13

Cours temps réel: 67,86  2,48%



Ribo Ribo
01/07/2019 05:51:33
0

en Asie :

Pétrole brut WTI 59,77 +1,30 +2,22%
Pétrole Brent 66,25 +1,51 +2,33%

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
30/06/2019 18:50:50
0

Pétrole: Russes et Saoudiens vont prolonger l'accord sur une baisse de production selon Poutine

Actualité publiée le 29/06/19 09:55

https://www.abcbourse.com/marches/petrole-russes-et-saoudiens-vont-prolonger-l-accord-sur-une-baisse-de-productio_474730_PX1p


Le président russe Vladimir Poutine a annoncé vendredi s'être entendu avec l'Arabie saoudite pour prolonger leur accord sur une baisse de production pétrolière afin de soutenir les cours.


"Nous nous sommes mis d'accord. Nous allons prolonger cet accord, la Russie comme l'Arabie saoudite. Pendant quelle période? On va y réfléchir. Pour six ou neuf mois. Il est possible que ça soit jusqu'à neuf mois", a-t-il déclaré aux journalistes, en marge du sommet du G20 à Osaka (Japon).


Cela devrait être officialisé mardi à Vienne, à l'occasion d'une réunion entre les ministres des 14 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), dont l'Arabie saoudite, et leurs dix partenaires, menés par la Russie.


L'Opep et ses alliés, qui pompent la moitié du pétrole du globe, avaient décidé en décembre d'abaisser leur offre cumulée de 1,2 million de baril par jour (mbj). La stratégie a été payante, puisque le prix du baril s'est envolé d'environ 30% au premier trimestre, avant de se modérer.


"Nous croyons que nos accords de stabilisation de l'offre (...) ont eu un effet positif", avait affirmé M. Poutine dans un entretien au Financial Times publié cette semaine, assurant que les pays producteurs chercheraient à Vienne à maintenir la "stabilité" du marché, confronté à une offre abondante et à une demande en berne.


Arrivé samedi soir à Vienne, où se trouve le siège de l'Opep, le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Falih, a indiqué que sa "préférence" allait à une reconduction de la limitation de l'offre pour une durée de neuf mois, et dans les mêmes volumes.


"Nous allons en parler" lors des réunions des pays exportateurs de pétrole qui débutent lundi dans la capitale autrichienne, a ajouté M. al-Falih, interrogé par des journalistes. Constatant que la demande de pétrole "ralentit un peu mais (que) le marché est toujours solide", il a dit espérer un rééquilibrage "dans les six à neuf mois".

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
20/06/2019 18:55:08
1

Triple top baissier en formation au niveau des MM 60, 100 et 200 baissières.


Le mouvement de reprise haussière issu du "W" est beaucoup trop rapide : si le RSI remonter, en revanche le MACD a beaucoup de mal à suivre.

On constate sur le graphe que l'arrivée à proximité des MM 60, 100 et 200 baissières continuera un risque important de triple top baissier : 3 cercles rouge.

Les obstacles seront donc importants et en cette période de Diving season ou les stocks pétroliers sont constitués, il n'y aucun raison objective que ça remonte... On peut d'ailleurs se questionner grandement surs les attentats contes les pétroliers arrivés à points nommés pour enrayer la baisse vers 51 $ alors que l'on arrivait sur les niveaux nuls de rentabilité du pétrole de schiste US...


ça sent la manipulation qui ne dit pas son nom à plein nez...


Le marquage du triple top devrait ensuite nous renvoyer en baisse dans les cordes de la médiane de fourchette vers 54 et moins si affinités...

.

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
25/12/2018 12:07:36
0

tic tac tic tac

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
25/12/2018 12:03:31
0

Et malgré une telle chute aussi rapide..

nous avons Total qui vidange pas plus que ça au niveau de son cours.

question de temps.. potentiellement retardé par sa phase de rachat d'actions !?


pas grave.. j'suis patient

  
Répondre
modest modest
25/12/2018 09:36:23
1

Pil poil dessus. Bravo !!!!!

  
Répondre
Luncyan Luncyan
20/12/2018 14:05:54
1

Si ça tombe à 25$ je m’achete un camion citerne

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
20/12/2018 14:05:04
0

Prochain arrêt de la chûte du derrick haussier : 42,51 euros


Retour de la vieille fourchette de 2015 en latérale : on a enfoncé allègrement la médiane et le cône baissier.... Et on va y retourner...

Direction la nappe phréatique de basse fosse. On ndevrait tester la dent intermédiaire vers 42,51 (en pointillés marron) et si ça passe tout droit, la dent basse de fourchette est au niveau de 33,60 en ripant sur l'oblique de support rouge...

.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
14/12/2018 13:34:21
0

C'est confirmé !...


Pétrole: les barils repartent à la baisse

Actualité publiée le 14/12/18 13:12

Vendredi midi en Europe, le prochain contrat à terme sur le baril de Brent de mer du Nord cédait 0,7% à 61 dollars, le WTI américain lâchant 0,6% à 52,3 dollars.

'Les cours du pétrole ont terminé la séance américaine d'hier en hausse, en réaction à des données montrant une baisse des stocks aux Etats-Unis et à la perspective d'une offre mondiale déficitaire dès le premier semestre 2019 selon les projections de l'AIE', soulignent ce matin des spécialistes.

Mais les craintes relatives à la demande prennent le dessus ce midi, avec notamment la publication par IHS Markit de la version préliminaire (flash) de son indice composite de l'activité globale dans la zone euro : à 51,3 points en décembre après 52,7 en novembre, l'indice a manqué les attentes du marché de 52,8 points.

Il s'agit de 'la plus faible expansion de la zone euro depuis plus de quatre ans en décembre, tendance reflétant une croissance quasi-nulle des nouvelles affaires, associée à un repli du taux de création d'emplois à un creux de deux ans et à une détérioration de la confiance des entreprises au cours du mois', commente IHS Markit, ce que le mouvement français des 'gilets jaunes' n'a pas arrangé. 'L'année 2018 s'achève sur une note décevante dans la zone euro', commente l'économiste principal d'IHS Markit, Chris Williamson.

Ajoutons que certaines des statistiques provenant de Chine, autre grand consommateur d'or noir, étaient également en demi-teinte.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
12/12/2018 15:00:03
2

Le rebond technique est mort et les signaux négatifs s'accumulent...


Suite à la reprise des hostilités dans la guerre du pétrole et la demande des routiers américains de maintenir le pétrole à prix bas, on ouvre les robinets tandis que l'Opep veut réduire le débit pour faire remonter les prix et que l'Iran menace de blocus le déroit d'Ormuz ou transite 30% du pétrole mondial en représaille de l'embargo sur ses exportations. Bref, c'est le sac de noeuds... et donc...

• La Keltner basse vient d'enfoucher la médiane de la fourchette d'Andrews

• Les croisement négatifs de MM (carrés bleus et indications en bleue) sont pleinement actifs.

• La MM 200 vient d'entrer en donimantion baissière et ne termine tout juste son arrondi

• Les 3 MM 60 orange, 100 bleue et 200 vertes sortent dans le vide au sessus la bande de keltner.

• Les cours ne parviennent pas à revenir sur la MM 20 rouge

• Lutte actuellement pour éviter la sortie définitive de la fourchette baissière qui traduirait si cela se produit une poursuite de la chûte des cours.

Bref, c'est pas un tableau idéal d'un truc qui remonterait d'un claquement de doigts : au mieix pour l'instant on pourrait rester au dessus de la dernière dent de fourchette...

  
Répondre
LBWB LBWB
06/12/2018 21:28:54
1

Essai Décompte bull


J'ai rempli ma cuve

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
04/12/2018 13:23:35
1

Remontée brutale du brut sur fond de tension avec l'Iran...


L'Iran en représailles aux sactions américaines menace de bloquer le détroit d'Ormuz par où transite 30% du brut mondial et notamment en direction de l'Asie. C'est un argument suffisamment de poids pour provoquer une rapide reprise des cours.


On devrait repasser à minima sur la dent de fourchette intermédiaire en pointillés et retourner probablement vers le niveau de résistance autour de 57 $...

Le RSI sort la tête de l'eau et est divergeant du MACD en proche fin de baisse. Ce dernier devrait se retourner à la hausse d'ici fin de semaine...

.

Message complété le 04/12/2018 13:25:03 par son auteur.

à lire ...

Article de 2018 : "La face cachée du détroit d’Ormuz"
https://www.geo.fr/voyage/la-face-cachee-du-detroit-d-ormuz-190445
.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
04/12/2018 12:38:36
0

Sanctions: l'Iran peut bloquer les exportations de pétrole du Golfe, menace Rohani

Actualité publiée le 04/12/18 11:37 (AFP)

Le président iranien Hassan Rohani a de nouveau menacé mardi de bloquer les exportations de pétrole dans le Golfe, en réaction aux sanctions américaines rétablies à la suite du retrait unilatéral de Washington de l'accord sur le nucléaire.

"Les Etats-Unis devraient savoir qu'ils ne sont pas en mesure d'empêcher l'exportation du pétrole iranien", mais "s'ils essayent (...), il n'y aura plus de pétrole à exporter depuis le Golfe persique", a déclaré M. Rohani.


Le président iranien s'exprimait lors d'une réunion publique dans la province de Semnan (nord), retransmise à la télévision.

Depuis son avènement en 1979, la République islamique a menacé à plusieurs reprises de verrouiller le Golfe en réaction aux pressions internationales, mais n'a jamais mis ses menaces à exécution.

L'actuel président iranien Hassan Rohani a lui-même averti en juillet les Etats-Unis de ne pas "jouer avec la queue du lion", en menaçant de paralyser le Golfe.

Les Etats-Unis ont quitté unilatéralement en mai l'accord sur le nucléaire iranien, âprement conclu en 2015 à Vienne entre Téhéran et des puissances internationales.

L'administration de Donald Trump a par la suite rétabli des sanctions américaines, notamment contre le secteur énergétique, le mois dernier.

Lundi, Hassan Rohani s'est efforcé de minimiser les répercussions économiques des sanctions américaines, en accusant les médias d'amplifier les soucis du pays.

"Il n'y a pas d'hyperinflation, il n'y a pas de chômage massif, les gens devraient arrêter de dire des choses pareilles dans les journaux", a-t-il déclaré à l'attention de la foule.

Le dernier rapport de l'indice de consommation publié par la Banque centrale iranienne indique que les prix des produits alimentaires ont augmenté de 56% sur un an, en octobre.

Admettant l'existence de "quelques problèmes", M. Rohani a assuré qu'ils seraient traités dans le budget 2019, qui doit être présenté le 16 décembre.

Il a affirmé que le gouvernement maintiendrait les subventions sur les denrées de première nécessité et s'engagerait sur une augmentation de 20% des salaires et pensions des fonctionnaires.

  
Répondre
LBWB LBWB
27/11/2018 21:32:30
1

50 % touchés


  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
23/11/2018 19:27:50
0

Pour suivre ...


Attention, chûte de barils du derrick !


Lundi matin, tout le secteur pétrolier va dévisser ... Le WTI perd actuellement plus de -5%, les niveaux de graphes évoqués sont touchés et l'on devrait poursuivre...

On a raffiné beaucoup pendant le ptérole était haut, et donc les stocks sont conséquent : cela a un double effet sur la baisse des cours... Moins de raffinage, mais aussi moins d'achat...et surplus de production : le cocktail est détonnant à la baisse...

.

Message complété le 23/11/2018 19:29:03 par son auteur.

Pour Compléter : on sort à la baisse de la fourchette baissière d'Andrews : C'est pas bon du tout !...
.

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
21/11/2018 17:23:39
0

Après mon grapge de ce matin, voici les news : de Pire en pire !...


Les stocks de pétrole brut gonflent encore aux Etats-Unis (EIA)


21/11/2018 | 17:01


New York (awp/afp) - Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, alimentés par une production à un niveau record dans le pays, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).


Lors de la semaine achevée le 16 novembre, les réserves commerciales de brut ont progressé de 4,9 millions de barils pour s'établir à 446,9 millions, alors que les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient une hausse plus modeste de 3,45 millions de barils.


Les stocks de brut montent ainsi pour la neuvième semaine de suite. Ils ont au total progressé de près de 53 millions de barils depuis mi-septembre.


La nouvelle augmentation a été en partie alimentée par le maintien de la production à un niveau record, les Etats-Unis ayant extrait en moyenne 11,7 millions de barils d'or noir chaque jour sur la période, comme la semaine précédente.


Les raffineries, qui réalisent traditionnellement des travaux de maintenance en septembre et octobre ayant tendance à faire monter les réserves, ont continué à redresser leur cadence: elles fonctionnent en moyenne à 92,7% de leurs capacités, contre 90,1% la semaine précédente.


Également scrutés puisqu'ils servent de référence à la cotation du pétrole à New York, les stocks de brut WTI du terminal de Cushing (Oklahoma, sud) ont légèrement reculé, de 200.000 barils, pour s'établir à 35,3 millions de barils.


Les réserves d'essence ont, elles, baissé de 1,3 million de barils, là où les analystes tablaient sur une légère hausse de 100.000 barils.


Les stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont, quant à eux, reculé de 100.000 barils, alors qu'une baisse plus prononcée de 2,5 millions de barils était attendue.


Le prix du baril de pétrole américain, qui évoluait déjà en hausse avant la publication de ces chiffres, a accentué son rebond. Il prenait 1,13 dollar, à 56,56 dollars, vers 15H40 GMT sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
21/11/2018 11:02:04
0

... Echec au roi...


La partie baissière comme annoncée se poursuit : reflux du RSi dans la piscine au niveau des abysses et c'est pas terminé...


Prochains supports : il suffit de regader la fourchette baissière d'andrews : direction sous 52, puis sous 50 en excès baissier...


Tous les indicateurs sont au rouge et les MM vont s'installer en ordre baissier parfait. Cela nous donne une puissante indication sur la violence du reflux baissier. On remarquera que la MM 20 a embroché à la baisse, la MM 60 orange, la MM 100 bleue et la MM 200 verte dans une très grande rapidité de mouvement.

Le plus, c'est que l'on constate que la MM 60 orange, la MM 100 bleue et la MM 200 verte sont actuellement en sortie dans le vide de la bande de Keltner haute. Et ça c'est très mauvais...

En prime, on vient d'échouer au rebond sur le support vers 57 et on s'apprête à suivre ou enfoncer la dent de fourchette du dessous...


Bref... Y'a le feu au derrick...

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
15/11/2018 11:08:58
2

Perso, Je pense que c'est pas fini...


J'ai abolument rien touché à mon graphe de juin dernier... Et ça parle...

On devrait aller tester les 52 soit le bas de la fourchette d'andrews, avec un point de mire un retour potentiel sur 48 dollars.


Net des dégradation au rouge vif des indicateurs. Repli des pétrolières à prévoir... Le MACD pour l'instant reste en plongée sans retournement amorcé.

.



  
Répondre
argilo argilo
15/11/2018 09:09:31
1

bien anticipé!!!

  
Répondre
LBWB LBWB
14/11/2018 21:29:36
2

Sous Fibo 38


prochain support zone 54

puis MM200 52.16

  
Répondre

Forum de discussion Petrole WTI (baril en $)

201907010551 485805
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.