bourse investir
OK
Accueil > Apprendre  > Produits négociables

Le marché des options, partie 1

Historiquement, les options se négociaient en France sur le MONEP (marché des options négociables de Paris), un marché créé en 1987. Avec la vague de fusions et de restructurations sur les places financières européennes il a depuis été intégré au sein du "Liffe" (London International Financial Futures and options Exchange) qui regroupe de nombreux marchés de produits dérivés.

Qu'est ce qu'une option ?

Définition
Le mot option vient du mot latin "optio" qui signifie droit et non obligation. L'option est donc un contrat qui donne le droit mais pas l'obligation d'exercer un droit que l'on a acquis auparavant.
On distingue deux types d'options:

- Le call qui est un contrat donnant le droit, mais non l'obligation d'acheter un actif à un prix déterminé à l'avance, à une période fixée à l'avance.
- Le put qui est un contrat donnant le droit, mais non l'obligation de vendre un actif à un prix fixé à l'avance, à une période fixée à l'avance.

Les options (call et put ) peuvent être divisé en deux sous familles, les options dites à l'américaine et les options dites à l'européenne.
La première catégorie permet d'exercer le droit attenant à l'option, n'importe quand jusqu'à l'échéance, la seconde uniquement à l'échéance.
Il existe différents supports pour les options, les devises, les taux, le MATIF, les matières premières, les actions et indices.
Il y a différents prix d'exercice ou "strike", c'est à dire prix auquel on peut acheter ou vendre les actions en cas d'exercice.

Il existe 3 catégories de prix d'exercice:

- Les options à la monnaie, ce sont celles dont le prix d'exercice est le plus proche du cours de l'action.
- Les options dans la monnaie, ce sont celles dont le prix d'exercice est inférieur au cours de l'action.
- Les options en dehors de la monnaie, ce sont celles dont le prix d'exercice est supérieur au cours de l'action.

Les composantes du prix d'une option

La valeur intrinsèque
C'est la valeur qu'aurait l'option si le jour de l'échéance était le jour d'achat de l'option. Lorsque le cours du support est supérieur au prix d'exercice, la valeur intrinsèque est égale au cours du support moins le prix d'exercice. Dans tous les autres cas la valeur intrinsèque est égale à 0.

La valeur temps
C'est en quelque sorte la valeur d'espoir de l'option, c'est la différence entre le prix de l'option est sa valeur intrinsèque.
Cette valeur décroît avec le temps car au fur et à mesure que l'échéance de l'option approche, l'incertitude sur le prix du sous-jacent disparaît, donc l'espoir disparaît.
L'option est un "wasting asset", c'est à dire un actif qui se déprécie avec le temps

L'évaluation du prix d'une option

Les déterminants du prix d'une option

a-Le cours du support
L'option varie en fonction du cours de son support, si le support baisse le call baisse et le put monte et si le support monte, c'est l'inverse qui se produit.

b-La volatilité
Le prix d'exercice et la durée de vie d'une option sont fixé dans le contrat, les cours de l'action et le risque sont observables, la seule inconnue reste la volatilité. La volatilité est une notion qui reste difficile à appréhender, c'est en fait la propension qu'à une valeur à varier, c'est l'écart type annualisé du taux de variation instantané du prix de la valeur.
Cette volatilité est le déterminant fondamental du prix d'une option, on peut la calculer de deux manières différentes:
- La volatilité historique
On utilise pour essayer de prévoir les cours futurs, les cours passé, c'est à dire que l'on prend en général les anciens cours, pour essayer de retrouver une similitude avec les nouveaux et prévoir ainsi l'évolution de l'action.
- La volatilité implicite
On se sert ici du cours de l'action et de l'option pour déterminer par tâtonnement le cours de l'option. Comme il existe plusieurs options sur la même action on obtient plusieurs volatilités implicites qui sont composées pour donner la volatilité implicite.

c- La relation entre le cours de l'action et le taux d'intérêt
Celui qui achète un call dans le but d'acheter le support sous-jacent réalise une économie de trésorerie d'autant plus importante que les taux d'intérêt sont élevés et la valeur temps faible.

d- La relation entre le cours de l'action et le dividende.
Quand une société procède à une distribution de dividendes, le cours de l'action diminue en théorie de la valeur du coupon. Les options ne sont en aucun cas touchées par ce genre d'opérations sauf en cas d'exercice. Dans ce cas l'action levée est une action dépréciée.

Les indicateurs de sensibilité

a-Le delta
Le premium d'une option est une fonction complexe du cours du titre support. Quand le cours du support monte les calls montent et les puts baissent.
L'intérêt du delta est de connaître pour un cours donné de combien montent les calls et de combien baissent les puts.
Lorsque le cours est très bas par rapport au prix d'exercice de l'option le delta est proche de zéro.
Par contre si le cours et le prix d'exercice sont au même niveau le delta est susceptible de varier rapidement en fonction des mouvements du sous-jacent.
Si le prix de l'action est supérieur au prix d'exercice dans ce cas le delta est proche de 1.
Le delta subit subit l'influence du temps: quand l'échéance est éloignée l'effet temps est peu sensible, quand l'échéance est proche le delta des options en dehors se rapproche rapidement de 0.

   Call monep delta

b -Le gamma
Le gamma mesure la variation du delta de l'option engendrée par une modification de 1 € du cours de l'option.
Lorsque le gamma est faible, des fluctuations limitées du cours de l'action n'ont que des effets très négligeables sur le delta de l'option. A l'inverse, une position avec un gamma très élevé nécessite une surveillance constante.
Si le gamma global est négatif, la position est dite "en pic" dans ce cas le meilleur résultat sera réalisé en absence de variations des cours.
Si le gamma est positif la position est dites "en creux ". Le résultat le plus mauvais sera obtenu en l'absence de variation du cours de l'action.
Si le gamma global est nul, la position est dite "gamma neutre", dans ce cas le résultat n'est pas affecté par les fluctuations du cours de l'action.

c -Le thêta
Le thêta mesure l'effet du temps sur le premium, plus l'échéance est lointaine et plus le premium à payer est élevé. Le temps qui passe diminue la valeur du premium, le thêta mesure la baisse attendue de la valeur de l'option en cas de stabilité du cours de l'action par jour.

d -Le Véga
Le véga est aussi appelé le "delta de volatilité", le véga mesure la variation du premium donné en % pour une variation de 1% de la volatilité implicite.

Page suivante

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin