bourse investir
OK
Accueil > Apprendre  > Day Trading

Day Trading - Le Trade exemple, 2ème partie

" Le Trade Exemple " - cette rubrique explique un Trade effectué par Pascal MONMOINE et présentant une valeur éducative.

Le Trade que je vais décrire aujourd'hui est un Trade récent que j'ai fait sur APPLIED MATERIALS (symbole: AMAT). daytrading

J'ai décidé de choisir ce Trade pour cette colonne en repensant à la question de notre lecteur, Michel L., dont vous pouvez lire la réponse dans cette même rubrique.  Le fait que ce trade soit un « short » est aussi idéal pour illustrer plus avant la rubrique sur ce sujet.

De même que l'on peut parfois « regretter » de prendre une perte sur un Trade qui, si on avait "attendu un tout petit peu plus", serait devenu un Trade gagnant... une situation totalement similaire peut se présenter lorsque si vous aviez justement « attendu un peu trop longtemps », une position gagnante se serait elle transformée ... en Trade perdant.

Dans les deux cas et comme je l'ai expliqué dans ma réponse à la question de Michel, personne ne peut prédire le futur de manière constante et garantie (et si vous connaissez quelqu'un qui le peut, surtout contactez moi ;-)) ).   La seule attitude « intelligente » à avoir est donc en fait de se protéger contre TOUS les Trades.   Il est tout à fait essentiel dans une telle situation de s'en tenir à des règles personnelles et à des paramètres de prise de pertes et de profits qui soient des plus cohérents.

Donc dans le cas de ce Trade où je suis entré "SHORT" à $44,65, il s'est trouvé que, seulement quelques minutes plus tard, ce titre a chuté de plus d'un quart de point. 
Juste après cette chute, une consolidation s'est créée, ralentissant puis interrompant rapidement ce mouvement de baisse.

Cette situation, cumulée à plusieurs autres critères, a fait que j'ai donc décidé immédiatement de "prendre" ces 0.6% (1.2% en levier 2 que j'utilise constamment) qui m'avaient été "offerts" en l'espace de seulement quelques minutes et surtout « tant que ces profits étaient encore les miens !!!... ». 
J'ai donc ainsi décidé, dans cette situation particulière, de ne pas donner la moindre chance aux marchés de me les reprendre et le seul moyen de faire cela était bien sûr de fermer ce Trade, ce que j'ai donc fait en RACHETANT ces titres à $44,38.

Les quelques minutes qui ont suivi ma sortie ont alors confirmé la validité de cette décision puisque, comme on peut l'observer, une montée brusque et encore plus importante(en amplitude) que la baisse précédente s'est alors déclenchée.

Cette montée jusqu'au cours de 45,40 m'aurait bien évidemment forcé à prendre une PERTE sur ce Trade alors que seulement quelques minutes auparavant, il m'était offert sur un plateau de prendre et de garder ces profits … et comme toujours en tel cas, il ne tenait qu'à moi de le faire.

Le principe "d'attendre un peu plus longtemps..." peut donc être parfois tout aussi bénéfique qu'il peut se révéler "coûteux".

Dans les 2 cas, la seule marche à suivre est donc de TOUJOURS respecter rigoureusement vos critères et paramètres d'entrée et de sortie de vos trades.

"PRENDRE vos pertes tant qu'elles sont encore faibles ... et PRENDRE vos profits tant qu'ils sont encore les votres" !

Les quelques $500 que j'ai ainsi "pris" en quelques minutes à m'amuser sur ce titre sont donc bel et bien restés « à moi » comme le dirait un enfant de son jouet ;-)  ... et ce sans laisser la moindre chance aux humeurs "oscillantes" des marchés de me les reprendre.

Apres avoir savouré un bon Panaché(mais si mais si ! bien sûr que l'on peut trouver des Panachés chez les « cow-boys » ;-) et bien d'autres bonnes choses encore !), je n'avais plus alors qu'à me remettre en chasse pour identifier ma prochaine proie...

Dès que vous êtes sorti(e) d'un tel Trade, votre capital est alors à nouveau PRET à être appliqué à votre prochain Trade et à rechercher ainsi plusieurs profits dans une même heure ou même journée.  Profits qui, si ils peuvent paraître "faibles" en valeur entière et dans leur unicité, ont bien sûr pour objectif de se cumuler progressivement sur une année pour atteindre des profits « annules » totaux de 200%, 300% et plus. 
Tel est donc le concept du "Day Trading" où votre objectif est toujours de « construire votre château une pierre à la fois ».

PS: je suis bien conscient que plusieurs "inconvénients" sont présents sur le marché Français pour faire ce genre de "Day Trading" mais il est important que vous sachiez qu'il est aujourd'hui très facile de Trader directement sur le NASDAQ au travers de courtiers Français ou Européens(exactement comme si vous tradiez le marché français).  De plus, le fait de Trader sur le NASDAQ vous permet alors de considérer comme de réels « PROFITS » des mouvements aussi faibles que 0,3 - 0,5 - 0,8% etc... et ce sans vois les « impôts de bourse » et autres « inconvénients » vous piquer une part trop importante de vos profits!

Donc là encore, il ne tient bien sûr qu'à vous-même de décider ou pas d'être actif sur un marché où vos chances de réussir et vos potentiels de profits sont maximums (et les inconvénients et handicaps minimum) …

Beaucoup des Traders que j'ai eu le plaisir de former appliquent bien sûr quand même mes techniques sur le marché français mais il convient alors d'ajuster plusieurs paramètres dans leur Trading afin d'évoluer dans un contexte qui soit « cohérent » en ce qui concerne le montant de leurs prises de pertes et de profits.

Pascal Monmoine

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin