bourse investir
OK

L'indicateur Supertrend, un allié de poids pour suivre la tendance

Créé par le trader français Olivier Seban, le Supertrend est un indicateur technique qui vise à détecter les tendances des cours. C'est un outil assez utilisé par les analystes et notamment en ce qui concerne son utilité pour fixer des "stops" de protection.

Ce n'est cependant pas sa seule qualité et nous verrons plus bas qu'il est assez performant pour faire du suivi de tendance tout en filtrant efficacement les petits mouvements de cours qui représentent des corrections intermédiaires mais sans menacer la tendance de fond. On pourra ainsi se laisser porter par une longue tendance directive, génératrice des plus gros gains

Calcul

La première étape consiste à calculer l'ATR ("Average true Range" qui est une mesure de la volatilité) sur toute la période d'historique puis ensuite les deux bandes de l'indicateur :

Tendance haussière = (plus haut + plus bas) / 2 + c * ATR(n)
Tendance baissière = (plus haut + plus bas) / 2 - c * ATR(n)

Avec :

n : période de calcul de l'ATR, typiquement 10
c : coefficient permettant de pondérer la volatilité mesurée par l'ATR. La formule standard utilise un coefficient de 3

Sur la représentation graphique on n'affiche que la tendance haussière ou la tendance baissière qui alternent en vertu de la règle suivante : la tendance passe à la hausse quand le cours de clôture dépasse la valeur précédente de la tendance baissière. Inversement, quand le cours de clôture passe sous le niveau de la tendance haussière, elle devient baissière.

Le graphique ci-dessous représente le Supertrend appliqué au CAC 40. On remarque que les 2 tracés, vert (tendance haussière) et rouge (tendance baissière), alternent et se retrouvent ainsi en-dessous ou au dessus des cours.

supertrend

Utilisation

L'utilisation du Supertrend peut s'envisager de plusieurs façons :

Fixer des stops de protection : dans ce cas de figure, on utilisera l'indicateur comme un "stop suiveur" qui colle à la tendance. Une fois en position acheteuse par exemple, on pourra fixer son stop de sécurité sur le niveau de la borne basse du Supertrend. Si ce dernier est enfoncé à la baisse, cela indique un retournement de tendance baissier. L'indicateur s'inverse et il est préférable de solder sa position acheteuse.

Identifier des supports et résistances : l'indicateur permet par exemple de donner un niveau de support quand il est en tendance haussière, ou de résistance quand il est en tendance baissière. Des niveaux bien entendu de court terme, compte tenu de la période standard de l'indicateur qui est de 10 séances.

Générer des signaux achat/vente : si on utilise le Supertrend pour des signaux principaux de trading, il faut prendre en compte qu'avec ce type d'indicateur on est toujours en position, à l'achat ou à la vente. Sur le graphique du CAC 40 ci-dessus, les signaux d'achat (flèche verte) ou de vente (flèche rouge) ont été matérialisés.

On constate que l'on n'a pas raté les grandes tendances et que nous étions en position dans le bon sens à chaque fois. Exception notable sur la fin du graphique où l'évolution en "trading range" (évolution hachée à l'horizontale et sans tendance) ne permet pas de faire des gains. Par contre on observe aussi que les pertes sont assez limitées puisque l'on sort relativement vite de la position en cas d'inversion de scénario.

supertrend

Une utilisation alternative consistera à rentrer en position quand les cours viennent s'appuyer sur une bande du Supertrend.

Ainsi, en tendance haussière avec le Supertrend qui joue un rôle de support, on pourra passer acheteur au contact de l'indicateur ce qui permet de mettre un stop très serré. Le graphique ci-contre illustre les deux situations.

Dans le premier cas, standard, on rentre à l'achat sur inversion des bandes de l'indicateur. Dans le second, on profite de l'appui sur le support pour rentrer à l'achat avec un cours plus optimisé. Dans cette dernière situation, qui intéressera les traders de court-terme, on a l'avantage de pouvoir placer une vente de sécurité (stop) très serrée, ce qui nous donne un risque très faible sur la prise de position.

Conclusion

Le Supertrend est particulièrement efficace pour prendre de grandes tendances et tenir la position tout du long sans sortir sur de petites corrections intermédiaires. Du fait de sa sensibilité modérée, il ne se retournera pas aussitôt en raison de la volatilité des cours comme peuvent le faire d'autres indicateurs comme le SAR Parabolique par exemple. Cette sensibilité à la volatilité peut d'ailleurs être affinée en réglant son coefficient (qui est de 3 en standard).

Son défaut, comme beaucoup d'indicateurs de tendance, est de ne pas être pertinent lors des phases de "trading range" quand le marché hésite en évoluant sans directivité. Dans ces cas-là il génèrera de petites pertes sur des allers-retours. Par contre, elles seront largement compensées par l'avantage de pouvoir se laisser porter sur de grandes tendances de fond sans sortir trop tôt.

Un autre petit défaut à noter et le fait que l'indicateur met un certain temps à s'inverser quand une tendance se retourne. On aura ainsi du mal à capter les extrêmes de marché. Un affinage avec d'autres indicateurs, plus sensibles à court terme, peut donner un signal complémentaire pour optimiser ses points d'entrée et de sortie.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin