bourse investir
OK
Accueil > Apprendre  > Analyse technique

L'oscillateur de vagues d'Elliott

On trouve plus communément cet indicateur sous son nom américain "Elliott Wave Oscillator", très souvent abrégé en EWO. On retiendra donc cette terminologie pour la suite de cette fiche.

L'oscillateur est dans l'esprit très semblable à un des indicateurs les plus connus de la panoplie d'analyse technique, la MACD. En effet l'EWO est construit en faisant la différence entre deux moyennes mobiles. La principale différence entre les deux indicateurs est que la MACD utilise des moyennes mobiles exponentielles, quand l'EWO utilise des moyennes mobiles simples (arithmétiques).

Calcul de l'EWO

Comme nous l'avons vu plus haut, le calcul est très simple, il suffit de soustraire à chaque instant la valeur d'une moyenne mobile de période courte à la valeur d'une moyenne mobile de période plus longue. Généralement on retient les valeurs de 5 et 35 pour les périodes, que ce soit des jours pour le trader moyen terme, ou des minutes pour celui qui opère sur le court terme.


EWO = moyenne mobile 5 jours - moyenne mobile 35 jours


Utilité de l'EWO ?

Si l'oscillateur des vagues d'Elliott ressemble autant à la MACD, pourquoi utiliser ce nouvel indicateur ? Tout simplement car des traders qui utilisaient la théorie des vagues d'Elliott pour identifier les phases de marché ont remarqué que l'indicateur les aidait à identifier les différentes phases des vagues. Avec le paramétrage de base, il permet de confirmer la présence de vagues et de mieux détecter leur démarrage et le moment où l'on passe d'une tendance à une autre.

En effet, le tracé des vagues est une opération purement empirique pour l'investisseurs, cette tâche ne peut pas être automatisée par un ordinateur. Pour gagner en qualité de tracé, nous allons voir que l'EWO apporte une aide bienvenue.

Pour mieux comprendre, nous vous conseillons de consulter la fiche dédiée aux vagues d'Elliott. Cela permet de s'imprégner de la logique sous-jacente et de ce qu'on cherche à obtenir.

L'EWO en action

Le graphique ci-dessous représente l'action Air France-KLM avec un tracé de vagues d'Elliott. Sur l'indicateur EWO en-dessous, nous avons reporté les numéros des vagues.

L'intérêt de l'indicateur réside dans sa capacité à nous montrer des points d'inflexion qui permettent de tracer les vagues d'Elliott. Ces tracés qui sont réalisés librement par l'analyste, trouvent donc un support qui peut aider à bien placer ses points et surtout à voir si l'on est encore dans la tendance en cours.

elliott wave oscillator

Le cas de la vague 3 est ici assez bien représenté. C'est une vague importante, la plus importante en amplitude puisque le cours est porté de 7 à quasiment 14 euros. Il ne faut donc pas sortir en anticipation de la correction de la vague 4 et essayer de profiter le plus longtemps du mouvement haussier. L'EWO nous y aide, à aucun moment il ne se rapproche de sa ligne du 0, restant solidement dans le vert. Ensuite, le pic constaté sur l'EWO au niveau de la vague 5 nous donne une alerte pour la suite. Une consolidation pourrait se préparer.

Les spécialistes des vagues d'Elliott insistent sur un point important lors de l'utilisation de l'EWO : des divergences entre l'indicateur et les cours sont souvent le point de départ d'une nouvelle vague. La tendance change donc sur ce type de configurations, elles sont à surveiller particulièrement.

Sur les points 1, 3 et 5 on peut d'ailleurs voir des divergences, l'EWO ne parvient plus à progresser alors que les cours sont encore en tendance haussière. Ces divergences annoncent ainsi le retournement imminent et lancent le tracé d'une nouvelle vague.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin