bourse investir
OK
Accueil > Apprendre  > Analyse technique

L'oscillateur Awesome

L'oscillateur Awesome a été inventé par Bill Williams, un trader et auteur américain assez prolifique à qui l'on doit de nombreux outils dédiés à l'identification de tendances sur les marchés financiers. Il a notamment mis au point l'indicateur Alligator, le Market Facilitation Index ou encore l'Accelerator/Decelerator Oscillator et a réalisé de nombreuses études sur l'approche fractale du marché ou la théorie du chaos.

En ce qui concerne l'Awesome, il s'agit d'un indicateur de la catégorie des oscillateurs, c'est à dire qu'il fluctue autour de 0 comme vous le constatez sur le graphique ci-dessous. Il se présente donc à l'image du MACD par exemple.

awesome oscillator

Calcul de l'indicateur

La formule de calcul est relativement simple puisqu'il s'agit de soustraire une moyenne mobile de période 34 à une moyenne mobile de période 5. L'idée est donc de comparer deux moyennes mobiles d'horizons de temps différents, une de très court terme et une de moyen terme.

Awesome = Moyenne mobile (5) - Moyenne mobile (34)

Il faut noter que les moyennes mobiles ne sont pas calculées sur le simple cours de clôture mais sur un cours "médian" qui est égal à (plus haut + plus bas) / 2, ce qui permet de filtrer un peu la volatilité.

Cela nous donne donc un histogramme qui fluctue autour de 0, ce point étant le moment où les 2 moyennes mobiles se croisent. Quand le Awesome est au-dessus de 0 cela signifie que la tendance court terme est passée à la hausse (moyenne mobile 5 au-dessus de la 34) et inversement.

En outre l'indicateur offre un deuxième niveau d'observation avec les barres de couleur. Ces dernières changent de couleur quand le niveau de l'indicateur baisse par rapport à la veille et deviennent rouge. Si la valeur de l'indicateur du jour est supérieure à la veille, elles deviennent vertes et le restent tant que la progression se poursuit.

Utilisation en trading

Il y a plusieurs façons d'utiliser l'oscillateur Awesome pour avoir des informations de trading. La plus basique consiste à observer les passages autour du point 0. Elle ne donne cependant pas de très bons résultats, se déclenchant souvent avec retard, nous l'éluderons donc dans cette présentation.

Les double-creux ou double-sommets ("twin peaks")

Cette technique est l'une des plus pertinentes avec cet indicateur. Elle consiste à observer des doubles creux (signal d'achat) ou des doubles sommets (signal de vente). Elle est illustrée ci-dessous sur le CAC 40.

awesome oscillator

Dans la première situation on observe la formation de deux sommets sur l'Awesome. Ce qui est important de noter c'est que le deuxième pic est plus petit que le premier, c'est une condition impérative du signal. Dès la formation de ce deuxième sommet, on guettera la formation de la première barre rouge pour déclencher une vente.

Dans la seconde c'est l'inverse, nous avons deux creux qui se suivent, le deuxième étant là aussi plus petit que le premier. Dès l'apparition de la première barre verte sur ce deuxième creux, nous passons à l'achat.

Les deux cas nous donnent ici de très beaux signaux à exploiter, se trouvant quasiment au début du mouvement de retournement du CAC 40.

La figure en "soucoupe"

Cette configuration que les américains nomment "saucer" est un signal de continuation de la tendance en cours. Elle consiste à repérer les schémas suivants :

Si le mouvement est haussier, la soucoupe se forme si deux barres rouges (au moins) apparaissent, la seconde étant idéalement un peu plus petite que la première, et qu'elles sont suivies d'une barre verte, plus haute. Cette configuration renforce le sentiment haussier et c'est cet exemple qui est matérialisé sur le graphique de Cap Gemini ci-dessous :

awesome oscillator

Les flèches vertes sur le graphique montrent les points d'achat qui sont faits tout au long de la montée et qui permettent de profiter de façon intéressante des petits retracements intermédiaires en pleine tendance solide.

A la baisse c'est l'inverse qui s'applique. Une soucoupe se formant si deux barres vertes apparaissent, suivies d'une barre rouge, plus longue.

Notez que pour que ces figures soient valides, il faut qu'elles se réalisent du même côté de la ligne du zéro (au-dessus pour la hausse et en-dessous pour la baisse).

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

A lire également
Pour aller plus loin