OK
Accueil > Apprendre  > Analyse technique

Analyse technique - Leçon 2 - Les moyennes mobiles (3/3)

Juge de paix

Le juge de paix est la tendance, sur laquelle j'ai suffisamment insisté à la leçon précédente. Vous en avez une première image par vos tracés de lignes de tendance. Ces lignes forment un couloir à la hausse, certes. Mais ce couloir possède une droiture sans nuance. Une autre image de la tendance que l'on peut utiliser avec profit est celle donnée par une moyenne mobile sur une période beaucoup plus longue que celle de la MMA20 ou de la MMA50.

moyenne mobile

J'ai tracé en vert la MMA150, donc sur 150 jours, soit 30 semaines. Cette courbe est lente car elle intègre beaucoup de cours.

De février à avril, elle est plate: pas de tendance à la hausse. De mai à mi-octobre, elle croît. La tendance est donc passée à la hausse sur cette période. Mais fin octobre, elle change encore pour amorcer une montée plus franche. Cette inflexion discrète au départ, ce coude difficile à détecter est très important car l'infléchissement représente un changement de tendance de poids, de portée supérieure à la période écoulée! Elle montre ici une accélération de la hausse et appuie un positionnement net à l'achat!

Reste une question d'importance: comment choisir la période des deux MMA dont on utilise les croisements? Pour la moyenne courte, essayez de choisir une MM qui serve de support à la correction d'une remontée franche arrivant après un plus bas. Par exemple, le 13 octobre, le cours vient se poser sur la MM20. Pour la moyenne longue, multiplier la courte par deux, environ. Dans notre cas, une MM40 n'avait pas la même franchise, d'où mon choix pour la MM50, par ailleurs souvent employée avec la MM20. Essayez de ne pas dépasser 4 comme multiplicateur, sinon vous risquez fort d'arriver en dehors de la bataille.

Conclusion

Pas facile malgré tout, car si vous testez à la lettre ce que je viens de vous dire, vous trouverez des contre-exemples. Il y en a toujours en bourse. Cependant, je les classerai en trois cas :

- Soit la valeur fait l'objet d'un marché étroit. La capitalisation boursière n'est pas assez importante et l'échange de quelques dizaines d'actions par jour suffit à provoquer des changements reflétés dans la moyenne courte. L'analyse technique ne s'applique que difficilement à ces valeurs un peu folles. Les valeurs du marché au comptant en sont pour la plupart des exemples.

- Soit la valeur a sa propre personnalité, à côté du marché. Dans ce cas, il faut choisir des valeurs de MMA différentes pour trouver la bonne fréquence de vie du titre. Gardez alors toujours un delta du simple au double au minimum pour vos MM de croisement sinon les tracés de MM seront trop proches. Quant à la MMA "juge de paix", elle peut varier de 100 à 200 selon les longueurs des phases du titre analysé.

- Soit la valeur est hors normes. C'est souvent le cas de valeurs qui évoluent dans des marges étroites et restent stables pendant un long moment avec des fluctuations légères, aucune tendance forte ne parvient vraiment à se dégager. On dit ici que la valeur est dans un canal de consolidation. Dans ce cas précis, une seule loi pour l'instant: les lignes de tendances qui indiqueront la sortie réelle de la consolidation!

utiliser les moyennes mobiles

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.